Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (février)

 

a Excellent

Après un début de saison assez moyen, Steve Darcis redresse la barre de la plus belle des manières en remportant le deuxième titre de sa carrière à Memphis. Passé tout près de l’élimination au premier tour lorsque Vince Spadea servit pour le match à 5/4 au dernier set, le Liégeois augmenta le niveau de son jeu tout au long de la semaine pour terminer sur une finale parfaite face au Suédois Soderling. Steve prouve ainsi que sa victoire à Amersfoort en juillet dernier n’était en rien due au hasard. Avec ce deuxième titre en 9 tournois ATP disputés (dans le tableau final en tout cas), il devient l’un des joueurs les plus efficaces de l’histoire. Cette performance efface ses résultats plus moyens du début du mois tels sa défaite contre Stepanek en Coupe Davis et, surtout, son élimination au premier tour du tournoi de San Jose face à un qualifié.
Ce trophée marque également l’histoire de notre tennis puisqu’il est le 10e remporté par un Belge dans l’ère open après Bernard Mignot (Düsseldorf 1974), Filip Dewulf (Vienne 1995, Kitzbühel 1997), Olivier Rochus (Palerme 2000, Munich 2006), Xavier Malisse (Delray Beach 2005, Chennai 2007, Delray Beach 2007) et donc celui déjà remporté par Steve à Amersfoort.

Très bien

Après un premier titre à Kaarst en janvier, Jeroen Masson s’est imposé au Future de Oujda, au Maroc. Et comme à Kaarst, il a réalisé un carton plein en soulevant le trophée en simple et en double. Deux semaines plus tôt, il avait déjà atteint la finale à Schwieberdingen en simple et en double également. Voilà Jeroen relancé sur les traces de ses meilleures saisons en 2004 et 2005.

Après une prestation désastreuse en Fed Cup, Kirsten Flipkens se devait de réagir très vite. Elle l’a fait à Anvers tout d’abord où elle a franchi deux tours dans les qualifications et n’a été battue qu’au tie-break du dernier set par Timea Baczinszky (qui allait ensuite faire des ravages dans le tableau final). Elle a ensuite confirmé ce résultat au $10.000 de Buchen où elle s’est imposée. Seule une défaite au premier tour des qualifications du $25.000 de Capriolo (contre Claudine Schaul, ancienne Top 100) vient quelque peu noircir ce tableau.

a Bien

Malgré une nouvelle victoire dans une épreuve WTA (la 41e), Justine Hénin ne s’est pas montrée fort convaincante. Il faut bien reconnaître que le tournoi d’Anvers a été largement boudé par les meilleures et que vu l’opposition, Justine aurait dû se balader. Ce ne fut jamais le cas. Elle ne se montra jamais capable de prendre le jeu à son compte et s’en sortit plus grâce à ses qualités de battantes que grâce à son tennis. Même constat à Dubaï deux semaines plus tard mais cette fois-ci le plateau était nettement plus relevé et l’Italienne Schiavone ne s’est pas privée pour sortir la n°1 mondiale en quart de finale.

Yanina Wickmayer n’a disputé qu’un seul tournoi en février, à Anvers. Elle en a tout de même profité pour remporter son premier succès dans un tournoi WTA et une nouvelle victoire sur une pensionnaire du Top 100 (Peng). Elle s’est ensuite montrée un peu trop nerveuse face à Daniela Hantuchova pour sa première rencontre face à une joueuse classée parmi les dix premières au monde.

Davinia Lobbinger a participé sans succès aux qualifications d’Anvers avant de prendre le chemin du Nigéria pour deux $10.000. Elle y a perdu chaque fois face à la future lauréate, une fois en finale et l’autre au premier tour. Elle a également remporté les deux titres en double. Ces bons résultats doivent être relativisés car ces épreuves africaines sont vraiment très faibles. Néanmoins, gagner des matchs est toujours excellent pour la confiance.

Aude Vermoezen retrouve également un peu son sourire après des mois de résultats peu probants. Elle a passé deux tours dans les qualifications du $10.000 de Mallorque, a perdu au premier tour du tableau final d’Arezzo (mais a atteint la finale du double) puis n’a cédé qu’en quart à Mellila. Apollonia Melzani a franchi le premier tour à Arezzo et est sortie des qualifications à Sant Boi.

Chez les garçons, Stefan Wauters a atteint les demi-finales du Future de Bressuire avant de perdre au deuxième tour des qualifications du Challenger de Cherbourg. Ce n’est pas mal mais c’est encore loin de son meilleur niveau. Maxime Authom, pour sa première sortie de l’année, a enregistré un encourageant quart de finale à Faro. Yannick Mertens a réalisé le même résultat à Schwieberdingen avant de passer un tour à Castelgandolfo (où il s’est arrêté en demi du double).

Moyen

Olivier Rochus commence à faire de meilleurs résultats. Il a été plutôt bon lors du double en Coupe Davis et a ensuite atteint les quarts de finale à Zagreb. Dommage qu’entre les deux il se soit fait laminer (3 jeux seulement) par Ivo Karlovic au premier tour de Rotterdam.

Kristof Vliegen a réalisé de meilleures performances en double qu’en simple avec ce bon double contre Berdych / Stepanek avec Oli en Coupe Davis puis une demi-finale avec Steve Darcis à San José. En simple, il n’a pas fait le poids contre Berdych en Coupe Davis et a perdu au deuxième tour à San Jose et au premier à Memphis.

Debbrich Feys a disputé les qualifications de gros tournois WTA à Paris (2e tour) et Anvers (1e tour) ainsi que du $25.000 de Capriolo (2e tour). C’est un bon calcul en terme de points, peut-être moins en terme de confiance. Une semaine après être passée à deux doigts de l’exploit contre Kateryna Bondarenko en Fed Cup, Tamaryn Hendler a de nouveau manqué le coche au premier tour des qualifications d’Anvers (cette fois contre la 142e mondiale) dans un match fort similaire puisqu’elle a mené 6/4-3/1 avant de s’effondrer. Ca non plus ce n’est pas l’idéal pour la confiance.

Ruben Bemelmans a célébré sa première sélection en Coupe Davis par une victoire (sur abandon) lors d’un match « pour du beurre » le dimanche. Il a ensuite été battu au premier tour des qualifications au Challenger de Wolfsburg. Niels Desein a perdu au deuxième tour du Future de Bressuire et au premier de celui d’Oujda.

Pas d’accession au tableau final de tournoi Future pour Bart Govaerts (battu au 3e tour à Terrasa) ni pour Frédéric de Fays (éliminé au 2e tour à Faro).

Peut mieux faire

Xavier Malisse a perdu au premier tour du seul tournoi qu’il a disputé, à Delray Beach. Tenant du titre, il a de ce fait plongé au-delà de la 300e place mondiale. Il va donc très vraisemblablement être obligé de participer à des Challengers, voire à des Futures. Aura-t-il le courage, la patience et l’humilité pour repartir à zéro ?

Dick Norman a disputé trois gros Challengers à Bergame, Belgrade et Besançon mais n’a gagné qu’un seul match, en Serbie. Il a atteint les demi-finales du double de ce même tournoi. Les résultats de Christophe Rochus ne sont guère meilleurs puis qu’il a perdu au premier tour des qualifications à Rotterdam et au deuxième tour du tableau final de Cherbourg, à chaque fois assez largement.

Battue au premier tour à Anvers et à Capriolo puis au deuxième à Sant Boi, Caroline Maes ne décolle pas cette année. Soetkin Van Deun et Sophie Cornerotte ont été assez largement battues au premier tour des qualifications d’Anvers.

Jeunes

Nos juniors ont surtout été efficaces lors de trois tournois, à Leuggern (Suisse, Grade5), Almere (Pays-Bas, G4), à Nuremberg (Allemagne, G4). Lors de ce dernier, Arthur De Greef s’est tout simplement imposé, remportant ainsi son premier titre junior à seulement 16 ans. An-Sophie Mestach, 14 ans, ne s’est inclinée qu’en finale.

Laurent-Olivier Daxhelet a atteint la finale en simple et en double à Leuggern. Gaëtan de Lovinfosse a disputé les quarts de finale à Leuggern et Nuremberg en simple ainsi que les demi-finales en double à Leuggern et Almere. Après un quart de finale en simple à Leuggern, Joris De Loore a atteint la finale du double d’Almere avec Alexander Rottiers. Enfin, Ysaline Bonaventure s’est hissée en quart de finale du simple à Almere.

Dans les catégories d’âges inférieures, la grande nouvelle pour nos couleurs est la victoire des cadets en Winter Cup, la Coupe d’Europe d’hiver par équipe. Julien Cagnina, le n°1 de l’équipe, a perdu ses trois simples lors du tour final mais a tenu son rang en double pour apporter le point de chaque victoire aux côtés de Jeroen Vanneste. C’est ce dernier qui a été le grand animateur de l’équipe, ne perdant pas un seul match (six victoires en simple et cinq en double). Kimmer Coppejans, le n°3, a apporté sa participation lors de deux doubles durant les qualifications. Les trois joueurs ont connu un mois faste puisque Julien et Jeroen ont remporté le prestigieux tournoi des Petits As (Catégorie 1) en double et que Kimmer Coppejans s’est imposé en simple à Farum (C3), tournoi où il disputa également les demi-finales du double avec James Storme. Joseph Vandooren a remporté le tournoi d’Oetwill (C2) et Matteo Blonda ne s’est arrêté qu’en quart à Farum.

Les cadettes ont également réalisé une bonne performance en Winter Cup puisqu’elles se sont classées 6e, un résultat qui aurait été bien meilleur si la n°1 de l’équipe, An-Sophie Mestach, n’avait été contrainte de renoncer à la phase finale. Avec Estelle Balan et Ysaline Bonavenure, elles avaient largement remporté leur poule qualificative. An-Sophie avait auparavant atteint les demi-finales aux Petits As en simple et en double. Elke Lemmens a, de son côté, disputé les demi-finales du simple et la finale du double à Helsingborg (C3).

Enfin, chez les filles scolaires, Majoly De Wilde et Laura Bernard ont atteint les quarts de finale du tournoi de Chambon-Sur-Lignon (C2). Majoly et Catherine Chantraine ont également disputé les demi-finales du double lors des Internationaux des Hauts-de-France (C1).