Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? ATP/WTA Simple | ATP/WTA Double | ITF Simple | ITF Double | Wheelchair Simple | Wheelchair Double | Non classés et inactifs | ITF | TE16 | TE14
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Apollonia Melzani

Melzani - Torhout 2010
© Belgian Tennis Fans
(Torhout 2010)
Nom : Melzani
Prénom : Apollonia
Date de naissance : 08/07/1989
Résidence :
Taille :
Poids :
Droitière, revers à 2 mains
Titres en simple : 0
Titres en double : 0
Titres ITF en simple : 1
Titres ITF en double : 0
Meilleur classement simple : 499e (20/07/2009)
Meilleur classement double : 909e (19/07/2010)
Coach : Andrea Garzi
Surface favorite : terre battue

Toutes ses photos (Torhout 2010)




Faits marquants :

Classement simple en fin de saison :
2005 : 1291e (9 v / 9 d) détail
2006 : Ncl (3 v / 5 d) détail
2007 : 1055e (17 v / 15 d) détail
2008 : 580e (39 v / 26 d) détail
2009 : 559e (28 v / 24 d) détail
2010 : Ncl (6 v / 9 d) détail
2011 : Ncl (12 v / 6 d) détail

Melzani - Torhout 2010
© Belgian Tennis Fans
(Torhout 2010)

Résultats en Grand Chelem et aux Masters (simple)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters
2005 -- -- -- -- --
2007 -- -- -- -- --
2008 -- -- -- -- --
2009 -- -- -- -- --
 
Sa carrière en bref :

Apollonia, qui possède la double nationalité belge et italienne, joue ses premiers tournois pros en 2005. Lors de ses deux premières tentatives, elle échoue au deuxième tour de qualifications, mais, en juillet, à Bruxelles, elle réussit à se hisser dans le tableau final. Une semaine plus tard, elle atteint le deuxième tour à Zwevegem après avoir été repêchée comme lucky-loser. Elle subit alors trois défaites de rang au premier tour de qualifications avant de se hisser à nouveau dans le tableau final à Alphen a/d Rijn, début septembre, ce qui lui vaut son premier classement WTA.

Début 2006, Apollonia tente sans succès de se qualifier pour le tournoi de Rome. Elle obtient plus de succès à Amiens où elle hérite d'une place de lucky-loser. Elle ne parvient cependant pas à l'exploiter et reste à quai au premier tour. Elle ne joue plus que deux tournois, à Bournemouth, où elle est éliminée au deuxième tour de qualifications, et à Edimbourg où elle s'incline au premier tour.

En 2007, Apollonia alterne les qualifications de tournois $10.000 et $25.000. Elle parvient 7 fois (dont une au $25.000 de Gorizia) à se hisser dans le tableau final mais ne survit que deux fois au premier tour. Ces résultats lui permettent cependant de retrouver sa place sur les tablettes de la WTA.

En 2008, Apollonia continue à alterner les $10.000 et les épreuves plus relevées. Ses résultats sont mitigés avec un bon quart de finale et trois deuxièmes tours en $10.000 mais aussi de nombreuses éliminations en qualifications. Elle parvient également à s’extirper des qualifications du $25.000 de Florence mais ne survit pas au premier tour. Sa carrière prend son envol à la fin juillet lorsqu'elle enchaîne un quart de finale et sa première finale en $10.000. A partir de là, elle ne perd plus une seule fois d'entrée de jeu et remporte même son premier titre à Porto. Elle atteint encore deux autres quarts de finale et termine la saison avec un bond de près de 500 places à la WTA.

Apollonia entame 2009 sur les chapeaux de roue avec une finale à Vale do Lobo. Elle éprouve des difficultés à confirmer ce résultat. Après plusieurs défaites au deuxième tour, elle retrouve les joies d'un quart de finale à Cantahede en mai. Elle semble repartir du bon pied et connaît un bon mois de juillet avec un quart de finale à Appeldoorn et une demi à Gausdal. Le mois d'août lui rapporte à nouveau un quart et une demi-finale. Sa fin de saison est moyenne avec deux quarts de finale en simple et une finale en double mais aussi quatre défaites d'affilée au premier tour qui viennent clôre la saison 2009 sur une note fort négative.

Apollonia joue beaucoup moins en 2010 et ses résultats s'en ressentent fortement. Elle prend part à 9 tournois et jamais elle ne parvient à se hisser au deuxième tour. Elle perd même plusieurs fois en qualifications et termine l'année sans le moindre point WTA.

Elle ne joue que six tournois en 2011. Si elle parvient quatre fois à franchir l'écueil des qualifications, elle ne se hisse qu'une seule fois au deuxième tour.