Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Stefan Wauters


© Le site du tennis belge
(Chpts de Belgique 2003)
Nom : Wauters
Prénom : Stefan
Date de naissance : 12/03/1982
Résidence : St.-Niklaas
Taille : 1m80
Poids : 71 kg
Droitier, revers à 2 mains
Titres ATP en simple : 0
Titres ATP en double : 0
Titres en simple (challengers) : 0
Titres en double (challengers) : 2
Titres en simple (futures) : 5
Titres en double (futures) : 12
Meilleur classement simple : 212e (03/04/2006)
Meilleur classement double : 205e (12/06/2006)
Coach : Sébastien Lecloux
Surface favorite : terre battue

Tous ses résultats en 2008
Toutes ses photos à Blois 2004
Toutes ses photos à Scheveningen 2005

Faits marquants :

Classement simple en fin de saison :
1998 : 1067e (3 v / 2 d)
1999 : 932e (23 v / 15 d)
2000 : 502e (33 v / 24 d)
2001 : 377e (42 v / 30 d)
2002 : 400e (37 v / 24 d)
2003 : 454e (38 v / 24 d) détail
2004 : 303e (56 v / 29 d) détail
2005 : 245e (42 v / 29 d) détail
2006 : 282e (35 v / 30 d) détail
2007 : 424e (24 v / 23 d) détail
2008 : 590e (24 v / 19 d) détail

© Le site du tennis belge (Mons 2005)
Résultats en Grand Chelem et aux Masters (simple)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters
2004 -- -- -- -- --
2005 -- -- Q1 -- --
2006 Q1 Q1 Q1 -- --
2007 -- -- -- Q2 --
2008 -- -- -- -- --
Sa carrière en bref :

Stefan Wauters prend ses premiers points ATP en 1998, en Belgique. Il reçoit en effet une invitation pour le tournoi future de Louvain-la-Neuve et en profite pour atteindre les quarts de finale.

En 1999, Stefan joue trois circuits satellites (Espagne, Grèce, Egypte). Alors qu'en Espagne il ne parvient pas à se qualifier, en Grèce il atteint une demi-finale et le deuxième tour des Masters. Le satellite égyptien se solde par deux défaites au deuxième tour et une nouvelle défaite au deuxième tour des Masters.
Stefan parvient également à sortir des qualifications lors d'un future en Italie mais il s'incline dès le premier tour.

En 2000, Stefan tente sa chance beaucoup plus souvent dans les futures. Les résultats lui donnent raison puisqu'il parvient à se qualifier lors de six d'entre-eux. Il se hisse même une fois en quart de finale et, en fin de saison, une fois en finale.
Stefan n'abandonne cependant pas les circuits satellites. Il va s'illustrer particulièrement lors de l'un d'eux, en Italie. Il remporte en effet la première manche et se hisse en finale de la troisième. Lors des Masters, il parvient à nouveau au stade de la finale. Ces résultats lui permettent de remporter le classement final du circuit et une belle poignée de points ATP.

Lors de la saison 2001, Stefan Wauters continue à alterner tournois futures et circuits satellites. Ses meilleurs résultats en futures sont un quart de finale en France, une demi-finale en Espagne et un nouveau quart de finale en Suisse. En ce qui concerne les satellites, il remporte le circuit néerlandais grâce à un quart, une demi et une finale ainsi que la victoire aux Masters. Stefan termine également troisième d'un circuit italien grâce à deux demi-finales (dont les Masters) et un quart de finale.

Début 2002, Stefan Wauters termine deuxième d'un nouveau circuit satellite en Italie. Il y remporte deux manches et atteint les quarts de finale des Masters. Ensuite, il va se concentrer sur les tournois futures. A trois reprises, il parvient à se hisser en demi-finale et à trois autres reprises en quart de finale. Stefan réussit également à se qualifier au challenger de Turin ($25.000), mais il mord la poussière au premier tour.

Stefan dispute beaucoup de tournois futures lors des six premiers mois de la saison 2003. S'il perd rarement au premier tour, il ne parvient pas non plus à se mettre réellement en évidence. En effet, il ne dispute que trois quarts de finale. Le début du mois de juillet lui est beaucoup plus favorable : il remporte en effet son tout premier titre en future à Heerguwaard. Stefan fait alors un petit break sur le circuit international. Il dispute néanmoins les Championnats de Belgique et se hisse en finale. Fin août, Stefan recommence les tournois internationaux sur les chapeaux de roue en remportant le future de Enschede. Sa fin de saison est moins euphorique et il ne parvient plus qu'une seule fois en quart de finale.

Stefan débute l'année 2004 par une tournée en Amérique centrale. Il en revient nanti d'un titre en simple et en double au future de San Jose. En avril, il atteint la demi-finale du $10.000 de Frascati puis décide de tenter sa chance dans les qualifications de challenger. Il y parvient 4 fois sur 6 mais ne survit jamais au premier tour. Fin juin, il remporte le $15.000 d'Alkmaar.
Lancé par cette victoire, il réalise un très bon été ponctué par deux finales, dont surtout celle atteinte au challenger de Saransk, et deux nouveaux titres en double. Il y ajoute son premier titre de Champion de Belgique.
La saison indoor l'inspire beaucoup moins et ses résultats s'en ressentent un peu. Il dispute néanmoins encore un quart de finale à Waterloo et sort des qualifications au $75.000 de Groningen. En double, il inscrit son nom au tournoi de Sint-Katelijne-Waver aux côtés de celui de Jeroen Masson.

Stefan débute la saison 2005 avec trois tournois futures en France. Il atteint deux fois les quarts de finale et une fois la finale. Il remporte également le double lors de la première épreuve, à Deauville, aux côtés de Steve Darcis. Il tente alors sa chance dans les qualifications de tournois challengers, mais le succès n’est pas réellement au rendez-vous. Il ne survit que deux fois à l’épreuve des qualifications, dont une en tant que lucky-loser. Entre-temps, il participe encore ça et là à des tournois futures, notamment à Grasse où il dispute la finale. En mai, Stefan se hisse en demi-finale du challenger de Zagreb et du future de Cesena. Il participe alors aux qualifications de Wimbledon où il disparaît dès son entrée en lice. Il reprend alors le chemin de la terre battue et atteint les quarts de finale au future d'Alkmaar, dont il remporte le double, les demi-finales du challenger de Montauban, où il remporte à nouveau le double, et les quarts de finale au challenger de Scheveningen. Le reste de l'été se révèle moins prolifique avec trois maigres deuxièmes tours. En septembre, il se met en évidence à Banja Luka où il se hisse en quart de finale en simple et en finale en double. Après trois défaites d'affilée, il termine la saison sur une note positive en se qualifiant à Aix-la-Chapelle et en atteignant le deuxième tour.

Stefan tente sa chance lors de la tournée australienne, mais il s'incline au premier tour de qualifications tant à Adélaïde qu'à l'Australian Open. Il remet alors le cap sur les tournois challengers. Il obtient une demi-finale à Wrexham, mais la suite est moins heureuse. Il rejoue alors un Future, à Poitiers, qu'il remporte sans perdre le moindre set. En challenger, c'est moins bon puisqu'il doit se contenter d'un seul deuxième tour. Il fête néanmoins sa première sélection en Coupe Davis où il perd le dernier simple, sans enjeu, face à l'Ukraine. Stefan traverse alors une mauvaise période. En trois mois, il gagne que deux matches et s'incline à 7 reprises dès son entrée en lice, dont aux qualifications de Roland-Garros et de Wimbledon. Il décide alors de se refaire une santé en disputant un future, à Heerhugowaard. Inscrit tardivement, il doit passer par les qualifications, ce qui ne l'empêche pas de se hisser en finale. Il s'incline ensuite trois fois de suite au premier tour des challengers de Montauban, Scheveningen et Rimini. Le future belge de Wavre-Ste-Catherine lui permet de disputer une nouvelle finale, mais en challenger, il faut attendre le mois d'octobre pour revoir Stefan à la fête. Il y atteint les quarts de finale en se payant le scalp de Kristof Vliegen. Il termine sa saison avec 3 futures qui lui rapportent autant de demi-finales.

Les performances de Stefan au début de l'année 2007 sont mitigées. Il atteint les demi-finales au $15.000 de Barnstaple, les quarts de finale au $15.000 de Sheffield et Exmouth et se qualifie au $100.000 de Bergame dont il atteint le deuxième tour, mais il perd aussi à quatre reprises dès son entrée en lice. Stefan va alors réaliser son plus beau résultat de la saison en se qualifiant pour le challenger de Saint-Brieuc et en se hissant dans la foulée en demi-finale. Juste après ce résultat il signe encore deux quarts de finale, l'un en future et l'autre en challenger. Ce sont malheureusement ses deux derniers faits d'armes en 2007. En effet, en 12 tournois, il ne parviendra plus une seule fois à aller au delà du deuxième tour, performance qu'il ne réalise par ailleurs qu'une seule fois.

Le début de saison 2008 est heureusement plus fructueux pour Stefan. Il s’incline encore de temps en temps prématurément, mais il réalise aussi quelques performances intéressantes. En effet, il atteint deux finales, deux demies et trois quarts de finale en sept mois. Il triomphe également à deux reprises en double. Ces résultats sont cependant insuffisants à ses yeux et il décide de raccrocher après avoir encore disputé deux tournois synonymes de défaites d'entrée de jeu à Mons et à Saint-Dizier.