Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (mars)

 

Excellent

Kirsten Flipkens avait mal débuté la saison avec un match catastrophique en Fed Cup mais elle s'est nettement reprise depuis. Après une première victoire au $10.000 de Buchen en février, elle a passé la vitesse supérieure ce mois-ci en parvenant d'abord en finale à Las Palmas (où elle avait dû participer aux qualifications) avant de carrément s'imposer au nouveau tournoi de Tessenderlo. Entre les deux, elle avait franchi un tour à Tenerife. Ces trois tournois sont des $25.000 ce qui va permettre à Kirsten de faire un bond d'environ 60 places. Elle a surtout battu quatre joueuses du Top 200 durant ce parcours ce qui est excellent pour la confiance.

a Très bien

Jeroen Masson réussit un début de saison pour le moins exceptionnel. En trois mois, il s'est déjà adjugé six titres (dont la moitié en simple), ce qui fait de lui le joueur belge le plus performant de 2008. Il avait pourtant débuté le mois de mars par un abandon au premier tour à Rome. Parti pour une série de Futures à Antalya, il s'est incliné d'entrée lors de la première étape mais s'y est imposé en double. Cette victoire lui a apparemment redonné des ailes puisqu'il a enlevé la deuxième manche de cette tournée turque en simple. Classé 512e en début d'année, il devrait se situer quelques 140 rangs plus haut au prochain classement.

Le mois de mars de Ruben Bemelmans a été une copie inversée de celui de Jeroen. Il l'a entamé sur les chapeaux de roue en gagnant, à Bassersdorf, le troisième Future de sa carrière, avant d'être battu au premier tour tant à Lille qu'à Poitiers. Il se consolait toutefois de ces deux revers par une victoire en double dans ce dernier tournoi.

a Bien

Xavier Malisse a retrouvé un demi-sourire à la faveur d'un match, ce deuxième tour à Miami remporté en deux sets secs face à David Nalbandian, l'une de ses bêtes noires, actuellement classé à la 7e place mondiale. Cette victoire est aussi importante pour son classement, elle lui évitera de devoir repasser par les tournois Futures pour revenir au premier plan. Elle ne sera toutefois pas suffisante pour lui éviter de passer par les Challengers. Car hormis ce troisième tour à Miami, il a été battu d'entrée à Las Vegas et au deuxième tour à Indian Wells.

Christophe Rochus est lui aussi repassé par les Challengers. Ses premiers résultats n'avaient pas été satisfaisants mais le retour à la terre-battue lui a fait retrouver la voie du succès. Il a ainsi aligné une demi-finale à Tanger et un quart à Mèknes (où il a également atteint les demi-finales en double). Il n'a certes pas rencontré le moindre top 100 mais a battu plusieurs joueurs contre lesquels il perdait ces derniers mois. Stefan Wauters a disputé un bon quart de finale au Future de Lille mais a ensuite perdu d'entrée à Poitiers. Il s'est heureusement repris en double en s'imposant aux côtés de Ruben Bemelmans.

Yanina Wickmayer n'a disputé qu'un seul tournoi, un $50.000 à New Delhi. Elle y a atteint la finale. Une légère blessure lui a empêché de jouer ce dernier match à son plein potentiel et elle s'est inclinée en trois sets. Caroline Maes a également disputé la première finale de sa saison à Tessenderlo (battue donc par Kirsten Flipkens). C'est nettement mieux que son début de saison, véritablement catastrophique, mais elle est en droit d'espérer de tels résultats à un niveau nettement plus élevé.

Debbrich Feys a disputé les qualifications de Bangalore (un Tier III) et de New Delhi avant de passer un tour dans le grand tableau à Tessenderlo. A chacune de ces sorties elle a accroché de très bonnes joueuses. Même constat pour Tamaryn Hendler dans les qualifications de New Delhi et de Miami (elle a sorti la jeune espoir Morita dans ce dernier).

Après avoir été battue dans les qualifications du $10.000 de Dijon, Soetkin Van Deun s'est reprise en franchissant le premier tour du tableau final d'Amiens (même prize money). Elle a ensuite atteint le premier quart de finale dans un $25.000 de sa carrière à Tessenderlo, renversant au passage Pichet, 210e mondiale. Aude Vermoezen a atteint le deuxième tour à Ramat Hasharon (où elle ne s'est arrêtée qu'en finale du double) avant de sortir des qualifications à Bath.

Moyen

Après la raclée infligée par Maria Sharapova à Melbourne, Justine Henin attendait avec impatience sa prochaine confrontation avec une joueuse du Top. Malgré trois victoires convainquantes en début de tournoi à Miami, Juju a pourtant été balayée encore plus sèchement par Serena Williams (qui ne lui a laissé que deux jeux) en quart de finale.

Olivier Rochus ne trouve toujours pas la voie du succès en 2008. Il a franchi un tour à Dubaï et Indian Wells (battu chaque fois par Ferrer) mais a sombré d'entrée à Miami face au Tchèque Minar. Kristof Vliegen n'a guère fait mieux. Battu seulement en trois sets par Gonzalez au deuxième tour du Challenger de Sunrise (où il a disputé la finale en double), il a été laminé par Cilic d'entrée à Miami.

La saison de Niels Desein ne démarre toujours pas. Il a perdu au premier tour du Future de Rabat, dans les qualifications du Challenger de Tanger puis au deuxième tour des Futures de Rovinj et Vrsar. Maxime Authom a remporté plus de matchs en sortant des qualifications des Futures portugais de Lagos et Albufeira. Mais en perdant ensuite respectivement au deuxième et au premier tour, il n'a pris qu'un seul point. Yannick Mertens a franchi le premier tour à Rome ainsi que lors de la première étape d'Antalya mais il s'est incliné d'entrée lors de la seconde. Enfin, Bart Govaerts a perdu à chaque fois dans les qualifications des Futures espagnols de Sabadell, Badalona et Castelldefels. Certes il passe à chaque fois au moins un tour ce qui n'est pas évident tant ces tournois sont relevés. Mais ça ne lui permet pas de prendre de points ATP.

Sophie Cornerotte a disputé un bon tournoi à Amiens où elle atteint le second tour (après être sortie des qualifications) en simple et les demi-finales en double. Malheureusement, elle a perdu d'entrée de qualification à Dijon et Tessenderlo.

Peut mieux faire

Le mois de mars de Dick Norman a été catastrophique en simple. Lors d'une tournée de quatre Challengers latino-américains (Bogota, Salinas, San Luis Potosi et Leon) où il réussit généralement assez bien, il n'a pas réussi à remporter le moindre match, perdant chaque fois face à des joueurs qui ne devraient pas lui poser de problèmes. Ses résultats satisfaisants en double (demi à Bogota, finale à Salinas) ne permettent pas de faire oublier ce début d'année poussif de Dick.

Après sa victoire à Memphis, Steve Darcis a décidé de faire un break et n'a programmé qu'un seul tournoi à Miami. Il a dû y disputer les qualifications car le "cut" du tournoi avait été fait la semaine précédant son succès dans le Tennessee. Il s'y est fait surprendre d'entrée par le modeste Israëlien Levy.

Davina Lobbinger n'a également disputé qu'une épreuve, à Tessenderlo, où elle a perdu d'entrée en simple comme en double. Même résultat médiocre pour Goele Lemmens qui avait déjà été battue en qualifications à Amiens précédemment. Enfin, Apollonia Melzani a disputé les qualifications de deux $10.000 à Rome où elle n'a remporté qu'un match.

Jeunes

Le mois n’a pas été très riche en événements importants chez les juniors (18 ans et moins). Il faut toutefois remarquer une tournée de deux tournois brésiliens très bien cotés où David Goffin a pu faire oublier un début de saison un peu manqué. Il a ainsi atteint les quarts de finale à la Copa Gerdau (Grade A, l’un des 9 plus gros tournois de l’année) après avoir déjà disputé la finale du double à Sao Paulo (G1) la semaine précédente. Yannik Reuter s’était arrêté en quart de finale en simple à Sao Paulo.

De son côté, Yannick Vandenbulcke a pris part à trois Grades 1 en Asie. Si ses résultats en simple n’ont pas été marquants, il a tout de même atteint les demi-finales du double à Nonthaburi et à Manille. En Europe, An-Sophie Mestach a disputé les quarts de finale à Nottingham (G4), un tournoi que remportait Jeroen Claeys en double.

Les Belges n’ont disputé qu’un seul tournoi scolaire (16 ans et moins), à Pribram (Catégorie 2). Catherine Chantraine a réussi à se qualifier pour la finale. Laura Bernard s’est arrêtée en demi-finale et Majoly De Wilde en quart (et en demi du double).

C’est en cadets que nos représentants se sont le plus fait remarquer. La palme revient à Ysaline Bonaventure qui a atteint la finale du prestigieux tournoi de Maïa (C1) au Portugal. La semaine précédente, elle s’était également qualifiée pour les demi-finales à Angra do Heroismo (C2) avant de remporter l’épreuve en double.

Les Belges ont d’ailleurs été très brillants en double tout au long du mois. Joseph Van Dooren s’est imposé à Maïa, une semaine après la victoire de la paire Jeroen Vanneste / Julien Cagnina à Livourne (C1). Les deux sont d’ailleurs toujours invaincus ensemble cette saison après leur victoire aux Petits As et leur superbe parcours en Winter Cup. Jeroen a également atteint les demi-finales du simple à Messine (C2).

Toujours en double, Elke Lemmens et Estelle Balan se sont inclinées en finale à Livourne. Elke répétait cette performance la semaine suivante à Messine (avec une autre partenaire) où elle a aussi disputé les demi-finales du simple. Enfin Kimmer Coppejans a remporté son troisième tournoi de la saison (tous des C3) à Minsk, épreuve qu’il a également enlevé en double avec James Storme. Ce dernier avait déjà disputé une demi-finale de double avec Dax Viroux la semaine précédente dans la même ville (C3).