Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Le Top 10 belge des espoirs

Chaque année, tennis-belge.be vous propose son classement « espoirs » reprenant les dix meilleurs jeunes du pays, garçons et filles confondus de 12 à 18 ans. Ce classement est construit sur base d’une grille objective de points obtenus lors des tournois internationaux juniors, scolaires et cadets et pondérés selon l’âge. Les tournois adultes ne sont pas pris en compte ce qui explique l’absence quasi-totale des jeunes filles de la génération 95 qui auraient, dans le cas contraire, trusté ce Top 10.


Clément Geens Clément Geens (17 ans, A19, ITF : 28e, ATP : 827e, 2912 points) :

Depuis 2009, Clément Geens fait partie de notre Top 10 presque chaque année. Son seul classement inférieur est une 12e place en 2011, lors de sa première saison chez les juniors. L’an dernier, il terminait à la troisième place avec 2146 points. Il poursuit sa progression cette année et s’empare déjà de la première place alors qu’il a encore une saison junior devant lui.

Comme nombre de nos jeunes, Clément a débuté sa saison en Amérique latine. Il s’est tout d’abord hissé en demi-finale du Grade A de Merida avant d’aligner un quart et une demi dans deux Grades 1. Il a de nouveau fait parler de lui au début du printemps en atteignant la finale du Grade 2 de Florence puis en remportant celui d’Istres, en simple et en double. La semaine suivante, il disputait une demi-finale à Beaulieu-sur-Mer (G1). Tête de série n°1 lors du Grade 1 de l’Astrid Bowl, dans la banlieue de Charleroi, il n’est battu qu’en finale.

Cette série d’excellents résultats lui permet d’obtenir le classement suffisant pour disputer les Grand-Chelems. Malheureusement, il passe un peu à côté de ses matchs à Roland-Garros et à Wimbledon. Son été débute plutôt mal également avec quelques pépins physiques mais il se termine avec un étonnant premier titre pro à Jupille (au TC Fayenbois) et un huitième de finale à l’US Open. Sa fin d'année est consacrée à du travail foncier afin de se renforcer pour les échéances de 2014. On ne le voit plus qu'à l'occasion du Challenger de Mons où il reçoit une invitation pour les qualifications.

L'année prochaine, Clément sera à nouveau le favori de ce classement. Il se consacrera en effet au circuit junior afin d’y réussir des performances marquantes en Grand-Chelem. C‘est là, face aux meilleurs, qu’il lui reste des choses à prouver dans cette catégorie. Chez les pros, même s’il jouera moins de Futures, il tentera d’atteindre le Top 500 mondial.

Elise Mertens Elise Mertens (18 ans, A9, ITF : 10e, WTA : 597e, 2819 points) :

En parallèle avec une très bonne première saison chez les pros, Elise Mertens a été la meilleure belge au classement ITF où elle termine la saison dans le Top 10 (elle a été 7e en avril). Si elle ne termine que deuxième de notre classement, c’est à cause de la pondération sur l’âge qui profite à Clément, un an plus jeune. En 2012, elle était également deuxième derrière l’intouchable Kimmer Coppejans.

Comme Clément, Elise débute la saison par une demi-finale à Merida (Grade A), un tournoi qu’elle remporte en double. Mais elle poursuit sa route par l’Australie où elle remporte un deuxième titre en double (Traralgon, G1) et se hisse en quart de finale du premier Grand-Chelem de l’année, à Melbourne. Demi-finaliste en simple et finaliste en double à l’Astrid Bowl, elle connaît une grosse frayeur en étant frappée à l’œil par une balle. Si l’incident n’a pas de conséquence grave, il la prive tout de même de participation à Roland-Garros.

Elise est malgré tout de retour sur le circuit un mois plus tard pour la saison sur gazon. Elle atteint les quarts de finale au Grade 1 de Roehampton puis dispute son second quart en Grand-Chelem à Wimbledon. Durant l’été, elle remporte son seul titre de la saison en simple au Grade 1 de Linz où elle s’impose également en double. Elle se hisse ensuite en demi-finale des Championnats d’Europe individuels. Elise termine sa carrière junior sur une moins bonne note avec une élimination au deuxième tour de l’US Open.

A partir de septembre, Elise s’est concentrée sur le circuit pro avec une belle réussite puisqu’elle a remporté deux $10.000 (elle en avait déjà gagné un en avril dernier) et se situe déjà proche du Top 500 mondial. Les filles belges qui atteignent le Top 10 juniors ne sont pas légion. Depuis l’an 2000, Kirsten Flipkens, Tamaryn Hendler et An-Sophie Mestach étaient les seules à y être parvenues. Elise est donc une joueuse particulièrement prometteuse. La VTV ne s'y est pas trompée puisqu'elle l'a élue au titre d'espoir de l'année.

Greetje Minnen Greetje Minnen (16 ans, A17, TE-16 : 44e: ITF : 61e, WTA : 939e, 1487 points) :

Ces quatre joueuses pourraient bien être rejointes dès 2014 par Greetje Minnen. La jeune Anversoise a véritablement explosé cette saison. A 16 ans seulement, elle grimpe de plus de deux cents places chez les juniors et réalise même déjà quelques performances de choix chez les pros.

Dès les premiers jours de 2013, Greetje crée la surprise en remportant le tournoi de Noël de l’Argayon, un tournoi national où pas moins de 7 séries A étaient présentes. Dans la foulée, elle part en Inde et y réussit une série exceptionnelle. Elle remporte coup sur coup les tournois de Chandigarh (Grade 3), de New Delhi (G2) et de Calcutta (G3). A ce stade de la saison, elle n’a pas encore perdu le moindre match et en a remporté 21 ! Au mois de mai, elle atteint son premier quart de finale en Grade 1 à l’Astrid Bowl en dominant deux joueuses du Top 100. Elle bouscule même Elise Mertens le temps d’un set.

Ces performances lui permettent de disputer les qualifications de Wimbledon. Elle s’en extirpe et franchit même le premier tour avant d’être logiquement dominée par Belinda Bencic, n°1 mondiale et future gagnante de l’épreuve. En début d’été, elle atteint sa première demi-finale en Grade 1 à Berlin puis se concentre sur les tournois pros. A la surprise générale, dès son premier tournoi à Maaseik, elle parvient en finale et passe même à quelques points de la victoire puisqu'elle ne s'incline que 7/5 au troisième set. Au bout de sept tournois, elle se retrouve à la 939e mondiale, même si elle a moins bien joué lors d'une tournée égyptienne en fin d'année.

Les progrès fulgurants de Greetje cette année sont le résultat d'une évolution tactique et physique. L'an prochain, elle visera le Top 20 junior, voire le Top 10, et mettra l'accent sur les Grand-Chelems.

Britt Geukens Britt Geukens (17 ans, A34, ITF : 117e, WTA : Ncl, 1267 points) :

Derrière la fameuse génération 95, les filles nées en 1996 ont bien du mal à se faire remarquer. Plusieurs ont fait l'impasse sur le circuit junior pour tenter, très jeunes, l'expérience professionnelle, mais sans grand succès jusqu'ici. D'autres se limitent aux tournois belges. Une d'entre-elles, Britt Geukens, est un peu sortie du lot ces trois dernières années.

En se rapprochant du Top 100 junior, Britt a pu prendre part aux épreuves de plus haut niveau. Elle parvient rarement à y jouer les premiers rôles mais elle est rarement battue d'entrée, en tout cas en début de saison. En janvier, en Amérique du Sud, elle atteint ainsi trois huitièmes de finale en Grade 1 et un quart en Grade 2. Deux autres huitièmes de finale en Grade 1, en Thaïlande et au Maroc, marquent son printemps. Elle joue un peu moins bien en deuxième partie de saison et accumule quelques défaites au premier tour.

C'est surtout en double que Britt démontre ses capacités. Le meilleur moment de sa saison, elle le connait d'ailleurs dans cette catégorie. Au Grade 1 de Casablanca, elle remporte le titre après avoir sauvé une balle de match. Toujours en double, elle remporte également un Grade 3, atteint deux autres finales en Grade 1 (dont l'Astrid Bowl) et une en Grade 2 ainsi que trois autres demi-finales.

Chez les pros et bien qu'elle fête déjà ses 18 ans dans un gros mois, Britt n'a pas encore vraiment obtenu de bons résultats. Elle décroche tout de même son premier point WTA à Baulet où elle sort des qualifications et franchit le premier tour. Elle disputera certainement plus de $10.000 en 2014 afin d'obtenir son premier classement pro.

Omar Salman Omar Salman (17 ans, ;B-15/4 (53e), ITF : 147e, ATP : 1989e, 983 points) :

Recordman des victoires en Coupe de Borman (depuis que la catégorie -18 a été supprimée), Omar Salman a vu sa progression bloquée l'an dernier par une blessure au coude. Il n'a pu prendre part à aucun tournoi lors de la deuxième partie de saison 2012 qu'il a donc achevée à une très injuste 827e place.

De retour cet hiver, il retrouve rapidement la voie du succès pour s'imposer à Almere et atteindre la finale à Cadolzbourg puis remporter le double à Esch-sur-Alzette (trois Grades 4). Cette série lui redonne confiance et lui permet de disputer des épreuves plus importantes. Il réalise sa meilleure performance de l'année à Florence (G2), dans des conditions très difficiles. Obligé de disputer ses deux premiers matchs de qualifs le même jour dont le deuxième à 23h, en indoor et à 30 km du club, il est battu le lendemain lors du dernier tour mais est repêché avant de battre son tombeur 6/4 au troisième set lors du premier tour. Son parcours ne prend fin qu'en quart de finale. Il dispute un autre quart de finale en Grade 2 à Istres puis en remporte un en double à Amstetten.

Son été est un petit peu plus compliqué même s'il atteint un premier huitième en Grade 1 à Linz. Il remporte surtout son premier point ATP lors du Future du Set Wahis, à Schaerbeek. Il a d'ailleurs failli ne pas pouvoir disputer son deuxième tour. Une grève de taxis bloquait Bruxelles ce jour-là, le forçant à courir deux kilomètres pour arriver à temps à son match. Une mauvaise passe en Serbie où il perd deux fois au premier tour en septembre ne l'empêche pas de terminer la saison sur une note positive avec une victoire au Grade 4 de Heiveld, à Wavre-Ste-Catherine.

Avec un bond de presque 700 places, Omar a réalisé l'une des plus belles progressions de l'année. Il ne compte pas en rester là et se montre plutôt ambitieux pour 2014. Il espère rentrer rapidement dans le Top 100 et terminer sa dernière saison junior parmi les vingt premiers. Il espère également améliorer son classement ATP durant la série estivale de Futures belges.

Margaux Bovy Margaux Bovy (16 ans, A25, TE-16 : 234e , ITF : 218e, WTA : Ncl, 940 points) :

L'autre impressionnante progression de l'année est venue de Margaux Bovy. La jeune Liégeoise, classée au-delà de la 1400e place il y a un an, a réalisé un bond énorme pour se rapprocher du Top 200.

Après une année un peu difficile où elle peinait à remporter des matchs sur le circuit junior européen, Margaux a fait le choix de partir au Kenya pour trois tournois de niveau un peu moins relevé. Ce choix s'avère payant puisqu'elle remporte la première et la troisième épreuve (un Grade 4 et un Grade 5) et ne perd qu'en demi-finale de la deuxième (G5). Elle atteint également la finale du double la première semaine. Enfin lancée, elle revient en Europe et confirme ses progrès en s'imposant à Esch-sur-Alzette (G4) sous les yeux de son papa. Ces trois succès lui offrent une invitation pour le Grade 1 de l'Astrid Bowl où elle parvient à franchir le premier tour.

Le mois de juillet est un peu plus difficile pour Margaux. Elle dispute des tournois bien mieux côtés et, nerveuse, ne parvient pas à pratiquer son meilleur tennis. Elle s'incline trois fois au premier tour ce mois-là. Elle se reprend en août en parvenant en demi-finale du Grade 4 de Schifflange. En septembre, elle prend part à deux Grades 2 en Serbie et y obtient son premier succès face à une Top 100. De retour en Belgique, elle se hisse en finale de la Coupe de Borman et ne s'incline que 7/6 au dernier set contre Greetje Minnen. Elle termine la saison par une nouvelle demi-finale au Heiveld (G4) ainsi qu'une finale en double.

Si Margaux visait le Top 500 cette année, elle a rapidement dû revoir ses ambitions à la hausse. Sa progression est due à un gros travail physique et mental ce qui lui a permis de renverser des situations parfois difficiles. Début 2014, elle partira pour la Suède puis retournera en Afrique. Avec la ferme intention d'intégrer le Top 100 le plus tôt possible. Elle devrait également faire ses premières armes sur le circuit pro.

Simon Stevens Simon Stevens (17 ans, B-15/4 (51e), ITF : 205e, ATP : 1623e, 858 points) :

Trois joueurs nés en 1996 font les beaux jours du Tennis-étude de l'AFT à Mons depuis plusieurs années. Clément Geens est déjà parmi l'élite mondiale et Omar Salman marche sur ses pas après avoir été freiné par une blessure. Le troisième est Simon Stevens qui ne se situe pas très loin des deux premiers même si 2013 n'a pas été une grande année pour lui.

Parti avec Clément disputer la tournée en Amérique latine en janvier, Simon perd dès le premier tour lors des trois premières épreuves. Il dispute finalement un huitième au Grade 1 de Barranquilla (ainsi qu'une demi en double la semaine précédente) mais le bilan reste négatif. Après un quart au Grade 4 d'Esch-sur-Alzette (et une victoire en double avec Omar), il perd de nouveau trois fois au premier tour au début du printemps.

Ce n'est qu'à partir du mois de mai que Simon commence à remporter quelques matchs importants. Étonnamment, c'est sur le circuit pro, lors de la série de Futures belges, que le déclic se produit. Simon sort quelques très bons matchs et remporte ses deux premiers points ATP. De retour chez les juniors, il termine l'année par deux bonnes demi-finales au Heiveld (G4) et à Saint-Cyprien (G3).

Classé 228e il y a un an, Simon n'a que très peu progressé en terme de classement. Il ambitionnait de faire son entrée dans le Top 100 et il en est encore loin. Mais cette année, difficile mentalement, lui aura appris beaucoup. Il espère débuter 2014 bien mieux afin de pouvoir disputer les tournois du Grand-Chelem.

Laurens Verboven Laurens Verboven (16 ans, B-15/4 (56e ), TE-16 : 242e , ITF : 259e , ATP : Ncl, 765 points):

Le huitième joueur de notre classement est une vraie découverte. Non classé en début d'année, Laurens Verboven a effectué un bond impressionnant, à la manière de Margaux Bovy, pour se hisser aux portes du Top 250 junior.

C'est d'ailleurs à Nairobi, comme Margaux, que lui aussi est parti chercher la confiance en début de saison. Absent de la première étape kényane, il est battu dès le premier tour des qualifications de la deuxième mais se hisse en finale de la troisième, en simple comme en double. On le retrouve ensuite à l'Astrid Bowl où il sort des qualifications et se hisse en huitième de finale. Sur son parcours, il domine Nakagawa (32e mondial) dans un match conclu au tie-break du troisième set !

Mais le plus beau est encore à venir. Au nouveau tournoi de Limelette, dans les installations de la Justine Henin Academy, Laurens remporte son premier titre junior après, là aussi, une finale au finish. Pas rassasié, il s'empare d'un deuxième Grade 4 à Schifflange un mois plus tard puis atteint les quarts de finale de celui de Maaseik. En septembre, Laurens connait quelques belles satisfactions sur le circuit belge également. Il est d'abord sacré champion scolaire de Flandre (Feest van de Jeugd) avant de s'adjuger le titre national (Coupe de Borman) deux semaines plus tard. Entre-temps, il aide son équipe du TC Lovanium à remporter les interclubs de deuxième division nationale.

Doté d'une première balle très impressionnante pour son âge, Laurens visera très haut en 2014. Il tentera d'obtenir un classement suffisant pour disputer les tournois du Grand-Chelem. En paralèlle, il pourrait déjà disputer quelques tournois Futures durant l'été.

Xander Veys Xander Veys (17 ans, B-15/4 (106e), ITF : 193e, ATP : Ncl, 713 points) :

Xander Veys est le quatrième joueur né en 1996 à terminer la saison parmi les 250 premiers du classement mondial junior. Le troisième en fait car, s'il termine assez loin d'Omar Salman et, surtout, de Clément Geens, il se situe une dizaine de places devant Simon Stevens. Si ce dernier termine devant dans notre classement, c'est parce que le ranking ITF se limite aux six meilleurs résultats ce qui défavorise un peu Simon qui a plus joué.

C'est surtout en début de saison que Xander a bien progressé. Sur la lancée de sa demi-finale au Grade 4 du Heiveld fin 2012, il se rend en Inde où il atteint les quarts de finale du Grade 2 de New Delhi. Sur le chemin du retour, il fait escale dans les pays du Golfe persique. Il atteint la finale à Abu Dhabi avant de remporter son premier titre à Mascate (ce sont deux G4). Dans la capitale d'Oman, Xander atteint également la finale du double.

Il enchaîne assez rapidement avec deux Grades 2 à Potchefstroom, en Afrique du Sud et se hisse en quart du deuxième. La suite de la saison est plus compliquée. Gêné par des douleurs au poignet, il ne parvient plus à remporter de match (une seule victoire en trois mois) et est finalement contraint à faire une pause après sa défaite au premier tour à Limelette (où il était première tête de série).

Enfin remis de sa blessure, Xander débutera la saison nouvelle par la tournée en Inde qui lui avait bien réussi en 2013. Il devra rapidement obtenir quelques résultats en Grades 2 et 3, voire plus haut, afin d'intégrer rapidement le Top 100.

Charles Tzicas Charles Tzicas (14 ans, B-15, TE-14 : 47e, TE-16 : 225e, ITF : Ncl, 625 points) :

Notre mode de classement accorde évidemment la primeur aux résultats juniors. Il est donc très difficile pour les cadets de terminer dans le Top 10. Les derniers à avoir réussi cette performance chez les garçons étaient Omar Salman et Clément Geens, respectivement 4e et 5e en... 2010. Ceci donne une bonne idée de la qualité des résultats de Charles Tzicas qui termine l'année à la dixième place.

Sa saison a commencé très tôt. Durant la période des fêtes, il dispute les tournois cadets de l'Argayon et de St-Trond, réunissant les meilleurs jeunes du royaume, et s'impose aux deux. Il est fort logiquement sélectionné pour représenter la Belgique en Winter Cup, le championnat d'Europe en salle et par équipe. Notre équipe revient d'Italie avec la médaille de bronze et Charles, avec ses quatre succès sur six en simple et un sans-faute en double, est le principal artisan de cette performance.

Au mois de mai, il remporte son premier titre sur le circuit cadet au Catégorie 3 d'Opalenica, en simple comme en double. Charles peut dès lors se concentrer sur les tournois plus importants. Durant l'été il se hisse deux fois en quart de finale de Catégories 1, à Velp et à Hasselt. En septembre, il remporte la Coupe de Borman en roue libre. Aucun de ses adversaires ne parvient à lui prendre plus de deux jeux par set.

Ce tournoi est la preuve que Charles n'a plus rien à prouver dans sa catégorie d'âge en Belgique. En 2014, il effectuera ses premiers pas sur le circuit junior (il a déjà disputé le tournoi d'Heiveld). C'est une transition toujours difficile à effectuer mais Charles pourrait être favorisé par sa grande taille et son service déjà solide.



Suivent dans notre classement :
11e Morgane Michiels 502 points
12e Irina Cantos Siemers 501 points
13e Mathilde Trigaux 426 points
14e Hélène Scholsen 280 points
15e Michaël Geerts 278 points
16e Dorien Cuypers 264 points
17e Ai Noa Fabre 229 points
18e Zizou Bergs 209 points
19e Arnaud Destrebecq 195 points
20e Magali Kempen 919 point
21e Fien Peeters 186 points
22e Matthieu Bouwen 178 points
23e Arnaud Bovy 174 points
24e Klaartje Liebens 153 points
25e Marie Benoit 143 points
26e Estée Widdershoven 142 points
27e Nina Van Oost 141 points
28e Seppe Cuypers 136 points
29e Adeline Lardinois 136 points
30e Caroline Daxhelet 131 points

Ce classement est établi sur la base des résultats internationaux en catégories cadets, scolaires et juniors.


Le Top 10 belge junior en 2012
Le Top 10 belge junior en 2011
Le Top 10 belge junior en 2010
Le Top 10 belge junior en 2009
Le Top 10 belge junior en 2008
Le Top 10 belge junior en 2007
Le Top 10 belge junior en 2006
Le Top 10 belge junior en 2005
Le Top 10 belge junior en 2004
Le Top 10 belge junior en 2003