Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Le Top 10 belge junior

a An-Sophie Mestach (16 ans, A17, ITF : 10e) :

An-Sophie Mestach est dans le Top 3 de notre classement depuis 2007 mais c’est la première fois qu’elle atteint la toute première place. Tout était en fait déjà joué au mois de janvier durant lequel An-Sophie a réalisé une excellente tournée en Amérique du Sud.
Après un quart de finale à la Casablanca Cup (Grade A), la pensionnaire du centre VTV s’est imposée à San Rafael (G1), a disputé les demi-finales à Caracas (G1), a signé un nouveau succès à Barranquilla (G1) avant d’échouer en finale à Cuenca (G2). En double, elle a également remporté les tournois de San Rafael, Caracas et Barranquilla. Cette formidable série de victoire lui a permis de se consacrer un peu plus au circuit pro pour faire progresser son classement WTA.
Cela ne l’a pas empêchée d’aligner encore quelques jolies performances en junior comme la finale du simple de l’Astrid Bowl (G1) et la victoire en double à Roehampton (G1). Le double lui a d’ailleurs bien réussi durant l’été puisqu’elle a obtenu la médaille de bronze aux Jeux Olympiques de la jeunesse et a atteint la finale de l’US Open dans cette discipline. A New-York, elle s’est malheureusement occasionné une blessure au dos qui a chamboulé la fin de sa saison. Revenue presque trois mois plus tard, elle a été battue en quart de finale au Eddie Herr (G1 qu’elle a remporté en double) et à l’Orange Bowl (GA).
An-Sophie dispute à nouveau la Casablanca Cup cette semaine et est inscrite à l’Open d’Australie le mois prochain. Un programme qui indique qu’elle vise la première place mondiale pour 2011. Un pari osé mais jouable.

An Sophie Mestach Joris De Loore (17 ans, A27, ITF : 16e) :

La montée en puissance de Joris De Loore est plus inattendue puisqu’il n’était que 18e de notre classement l’an dernier et n’a jamais fait mieux qu’une 8e place lors de sa deuxième année chez les cadets en 2007.
Discret durant l’hiver, il a signé un premier bon résultat au Grade 4 de Benicarlo en mars où il a atteint la finale. Joris a ensuite remporté son premier gros succès à Sankt Polten (G2) en mai. Il s’agit de son deuxième titre chez les juniors après le Grade 4 de La Haye durant l’été 2009. Le Brugeois a enchainé sur une victoire en double à l’Astrid Bowl puis a signé un second succès au Grade 1 de Casablanca (où il a atteint la finale du double). Il a encore disputé la finale à Berlin (G1) trois semaines plus tard.
Ces excellents résultats lui ont permis de participer pour la première fois à un Grand-Chelem à l’US Open où il a été battu au deuxième tour. En fin d’année, il est retourné aux Etats-Unis et a signé deux demi-finales au Eddie Herr (qu’il a remporté en double) et à l’Orange Bowl.
Durant sa dernière année chez les juniors, Joris va sans doute se consacrer aux tournois du Grand-Chelem et à une poignée d’autres grosses épreuves préparatoires comme l’Astrid Bowl. En parallèle, il tentera sûrement sa chance sur le circuit adulte pour soigner son classement ATP. 

d Julien Cagnina (16 ans, A28, ITF : 51e) :

Depuis ses 12 ans, Julien Cagnina fait partie de notre sélection. Dès son plus jeune âge, il était considéré comme un des plus grands talents belges et l’AFT place beaucoup d’espoirs en lui. Lors de sa première année chez les juniors, en 2009, il signait déjà quatre finales alors qu’il n’avait que 15 ans.
L’année 2010 a pourtant mal commencé pour lui avec une tournée en Amérique du Sud assez catastrophique. De retour pour trois tournois espagnols en avril, il y a atteint la finale à Ribarroja (G3) en simple et en double avant de remporter son premier titre ITF en simple à Alicante (G3 où il a également disputé la finale du double). A Valence (G2), il s’est incliné en quart mais a soulevé le trophée en double.
Julien a poursuivit ses bonnes prestations en double à Sankt Polten (G2) en mai où il a atteint la finale puis à Casablanca (G1) en juin où il s’est imposé. Il s'est ensuite blessé au coude ce qui a perturbé ses prestations durant tout l'été. En septembre, il a disputé son premier tournoi du Grand-Chelem à l’US Open et est parvenu à sortir des qualifications. En fin d’année, il s’est hissé en quart de finale à Merida (G1) et s’est imposé en double à l’Orange Bowl (GA).
Julien a encore deux années devant lui chez les juniors mais il compte bien déjà réaliser quelques performances de choix dans les Grand-Chelems en 2011. Et, par là, atteindre le Top 20 voire le Top 10 en fin d’année.

a Omar Salman (14 ans, B-15/1, TE-14 = 18e, TE-16 : 371e, ITF : 1609e) :

Le meilleur cadet belge cette année a été Omar Salman. C’est grâce à un excellent printemps qu’il a obtenu cette quatrième place dans notre classement. Tout a commencé fin mars, à Livourne (catégorie 1), où il a atteint les demi-finales. Il a ensuite disputé la finale à Pavie (Cat. 2) avant de s’imposer à Zagreb (Cat. 2). Début mai, il s’est encore hissé en quarts de finale du simple et en finale du double à Rakovnik (Cat. 1) puis en demi du simple à Piestany (Cat. 1).
Durant l’été, il a connu quelques déceptions en raison d’un excès de fatigue et d’un surcroit de pression dû à son nouveau statut de Top 10 européen. Mais il s’est bien repris en de Borman pour signer son troisième succès consécutif au Championnat de Belgique. En fin d’année, il a encore atteint les demi-finales du simple et la finale du double au Eddie Herr, l’une des plus grosses épreuves de la saison chez les cadets.
La saison prochaine, Omar s’efforcera d’assurer la transition entre les 14 ans et moins et les juniors. Pas question pour lui d’aller chercher des points en Inde où dans d’autres régions reculées pour grimper rapidement au classement. Son objectif est de progresser pour rivaliser avec les meilleurs juniors dans deux ou trois ans.

a Clément Geens (14 ans, B-15/1, TE-14 : 50e, TE-16 : 154e, ITF : 1710e) :

Clément Geens est le deuxième cadet de notre Top 10. Il aurait pu faire mieux encore que sa cinquième place s’il ne s’était occasionné une blessure au pouce droit qui l’a privé de tournois pendant trois mois en début d’année.
Revenu sur le circuit en mai, il a d’abord réalisé quelques bonnes performances en double. Il a ainsi atteint la finale à Maribor et s’est imposé à Pescara (deux Cat. 2). Durant l’été, il a d’abord disputé les demi-finales du tournoi « 16 ans et moins » de Bruxelles (Cat. 3) en simple et l’a remporté en double. Il a ensuite réalisé sa meilleure performance de l’année à Hasselt (TE-14, Cat. 1) où il s’est hissé en finale. En septembre, il est retourné sur le circuit scolaire, à Steinfort (Cat. 3) et a atteint une nouvelle finale. Il a terminé par un excellent mois de décembre où il a aligné une finale au Eddie Herr et une troisième place à l’Orange Bowl, deux des plus gros tournois cadets de la saison.
Clément a réalisé de gros progrès cette année, notamment depuis qu’il a rejoint Omar au Centre AFT de Mons. Comme lui, il devra gérer une année de transition en 2011, un exercice toujours difficile mentalement.

a Jeroen Vanneste (16 ans, A34, ITF : 91e) :

La transition, Jeroen Vanneste l’a parfaitement réalisée et ce même s’il a été plusieurs fois handicapé par des blessures, notamment au dos. Ces soucis physiques l’ont beaucoup gêné pendant les cinq premiers mois de l’année. Son premier très bon résultat, il l’a connu à Mohammedia (G2, au Maroc) durant le mois de juin où il a atteint les demi-finales en simple et en double. Il a encore brillé en double au mois d’août à Esch-sur-Alzette où il s’est imposé et à Wavre-Ste-Catherine où il ne s’est incliné qu’en finale. Ces deux épreuves sont des Grades 4. C’est en simple, par contre, qu’il a brillé au mois de septembre en remportant la Coupe de Borman scolaire, d’abord au niveau de la VTV puis au niveau national. Il a enchainé par une très belle finale à Gizeh (G2). Mais son meilleur souvenir de la saison, il l’a sans doute connu à l’Orange Bowl où il a remporté le double aux côtés de Julien Cagnina.
Classé dans le Top 100 junior, Jeroen n’est plus très loin d’une accession aux tableaux finals de Roland-Garros et de Wimbledon. Y parvenir sera l’un des objectifs principaux de sa saison. Il aura également à cœur de défendre son titre en double à l’Orange Bowl… et pourquoi pas d’y réaliser aussi quelque chose en simple.

a Elise Mertens (15 ans, A14, TE-16 : 134e, ITF : 98e) :

Classée à la douzième place de notre classement 2009, Elise Mertens est une des surprises de la saison. De toutes les filles qui avaient cartonné chez les cadettes l’an dernier dont Justine De Sutter, Klaartje Liebens, Marie Benoit, Deborah Kerfs ou Michelle Werbrouck, elle est celle qui a le mieux réalisé la transition chez avec le circuit junior.
C’est lors d’une tournée de Grades 2 en Amérique du Sud en février qu’Elise s’est montrée la plus constante. Elle y a atteint deux demi-finales en simple (Arequipa et La Paz) et s’est imposée en double à Cuenca. En fin de saison, elle a encore atteint une demi-finale à Nonthaburi (G2). Mais s’est en double qu’elle a connu ses plus belles satisfactions avec une demi-finale à l’Astrid Bowl (G1) et des victoires à Casablanca (G1) et surtout au Championnats d’Europe des 16 ans et moins. Elise va maintenant devoir confirmer ces belles prestations face aux meilleures dans les plus prestigieux tournois du circuit.

a Alison Van Uytvanck (16 ans, A13, ITF : 49e) :

Alison Van Uytvanck a également réalisé une très bonne saison. Elle aurait même pu terminer l’année avec un meilleur classement junior mais elle a préféré disputer en parallèle des épreuves adultes et avec succès puisqu’elle est déjà classée 793e mondiale et 11e belge à la WTA.
Chez les juniors, elle a atteint deux finales en Grades 2 à Esch-sur-Alzette et à Prague. Elle a également disputé des demis à Monastir et Florence (G2) ainsi qu’à Ribarroja (G3)  et un quart à Santa Croce (G1). En double, elle a remporté deux titres à Esch-sur-Alzette et à Ribarroja. L’un de ses meilleurs souvenirs de la saison reste toutefois sa participation à Wimbledon, même si celle-ci s’est soldée par un échec au premier tour.
Grande et dotée d’un bon service, Alison doit encore gagner en puissance et en solidité pour atteindre ses objectifs pour 2011 : le Top 20 ITF et le Top 400 WTA.

a Kimmer Coppejans (16 ans, A29, ITF : 87e) :

Trois joueurs belges de 16 ans ont atteint le Top 100 cette saison, c’est un record. Après Julien Cagnina et Jeroen Vanneste, Kimmer Coppejans a également réussi cet exploit.
Tout avait pourtant assez mal commencé pour Kimmer avec une tournée sud-américaine assez catastrophique où il n’a remporté qu’un match en quatre tournois. Mais il a su trouver les ressources mentales pour surmonter cet échec. Il a d’abord disputé quelques quarts de final au début de l’été à Castricum (G2), Wezembeek-Oppem (G4, où il a atteint la finale du double) et à Esch-sur-Alzette (G4). Ce n’était que le début d’une superbe série qui l’a vu s’imposer à Wavre-Ste-Catherine (G4, en simple et en double) et surtout à Gizeh (G2). Il a encore enchainé par une demi au Caire (G2) et, un mois plus tard, par une finale au tournoi indoor de Wavre-Ste-Catherine (G4) où il s’est imposé en double.
En 2011, il tentera de se qualifier pour les tournois du Grand-Chelem et d’y remporter quelques matchs. Sa progression au  classement ITF sera également intéressante à suivre.

Ysaline Bonaventure Elke Lemmens (16 ans, A22, ETA-16 : 218e, ITF : 114e) :

La saison d’Elke Lemmens a été gâchée par pas mal de blessures. Un problème au dos en janvier, une inflammation au tibia en mai, une autre au talon en octobre et encore une double déchirure aux ligaments du poignet en fin d’année, voilà une liste qui fait froid dans le dos. Elke a donc démontré de grosses qualités mentales pour parvenir tout de même à réaliser une bonne année.
C’est en double qu’elle a connu ses plus gros succès. Elle était en effet la partenaire d’Elise Mertens lors de ses gros succès à Cuenca (G2), Casablanca (G1) et surtout aux Championnats d’Europe des 16 ans et moins. Mais elle a également remporté le tournoi de Perak et atteint la finale à Sarawak, deux Grades 4, avec Justine De Sutter. En simple, elle a tout de même atteint la finale à Sarawak et trois quarts de finale aux Grades 2 de Cuenca, Arequipa et Mohammedia.
Dotée d’un bon coup droit et d’une belle volée, Elke a manqué de peu sa place dans le Top 100. Elle doit donc impérativement bien réussir son début d’année si elle veut prendre part aux tournois du Grand-Chelem.


Suivent dans notre classement :
11. Jonas Merckx
12. Joseph Vandooren
13. Ysaline Bonaventure
14. Simon Stevens
15. Deborah Kerfs
16. Justine De Sutter
17. Xander Veys
18. Romain Bogaerts
19. Elena Van Der Sypt
20. Marie Benoit
21. Caroline Daxhelet
22. Greetje Minnen
23. Astrid Leclere
24. Magali Kempen
25. James Storme
26. Helène Meuleman
27. Kevin Farin
28. Michelle Werbrouck
29. Laura Bernard
30. Anke Poncelet

Ce classement est établi sur la base des résultats internationaux en catégories cadets, scolaires et juniors.

Le Top 10 belge junior en 2009
Le Top 10 belge junior en 2008
Le Top 10 belge junior en 2007
Le Top 10 belge junior en 2006
Le Top 10 belge junior en 2005
Le Top 10 belge junior en 2004
Le Top 10 belge junior en 2003