Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (juin)

 

a Excellent

C'est à nouveau Yanina Wickmayer qui obtient la meilleur cote du mois (comme en janvier et en avril) grâce, surtout, à sa première finale sur le circuit à Birmingham. Sur le gazon anglais, elle a battu plusieurs joueuses du Top 100 comme Dellacqua, Krajicek ou Mattek avant de ne perdre qu'au tie-break du dernier set contre Kateryna Bondarenko (et que serait-il arrivé si elle ne s'était pas blessée au début du deuxième set ?)
La semaine précédente, elle avait déjà montré son potentiel sur gazon en parvenant en demi-finale de l'ITF de Surbiton. A Wimbledon, elle a malheureusement dû s'avouer vaincue face à une Sugiyama des bons jours. Après cette tournée, elle pointait au 66e rang mondial.

a Très bien

Christophe Rochus a montré à plusieurs reprises cette saison qu'il avait repris les rênes de sa carrière. Il l'a encore prouvé en juin en atteignant les demi-finales du prestigieux Challenger de Prostejov (en battant Andreev) puis en atteignant le deuxième tour du tournoi ATP de Varsovie (victoire sur Simon) après s'être extirpé des qualifications. Mais il a également surpris sur le gazon de Wimbledon, là où on l'attendait le moins, en franchissant les qualifs de manière autoritaire avant de livrer un bon match contre James Blake dans le grand tableau.

Kirsten Flipkens a également brillé dans un gros tournoi du circuit secondaire. Elle s'est en effet imposée à Marseille ($75.000) en battant plusieurs joueuses mieux classées qu'elle. Elle a par contre déçu lors des qualifications de Wimbledon où elle a été largement battue au deuxième tour par Johansson, qu'elle avait pourtant sorti à Marseille.

Jeroen Masson, le quatrième joueur belge en forme cette saison, est également le quatrième à avoir brillé ce mois-ci. Il a disputé une finale en Future à Ingolstadt puis deux demi-finales à Alkmaar et Breda. Il a, en outre, remporté le titre en double à Alkmaar et joué la finale à Breda.

Pas en réussite depuis le début de sa saison, Sophie Cornerotte a obtenu ses premiers résultats probants lors de deux tournoi à Gausdal (en Norvège). En simple elle a atteint les quarts de finale la première semaine et le deuxième tour la seconde. Elle a également atteint la finale du double les deux fois. Revenue plus près de nos contrées, elle a encore franchi un tour à Breda. Apollonia Melzani a perdu au premier tour puis au deuxième tour des qualifs à Rome ($75.000) et Campobasso ($25.000). Elle a eu plus de réussite lors des $10.000 d'abord à Alkmaar où elle a franchi le premier tour (après être sortie des qualifications) puis à Breda où elle a disputé le premier quart de finale de sa carrière.

Trois joueurs qui arpentent les qualifications des tournois Futures ont atteint un quart de finale en juin. Frédéric de Fays (pour qui ce n'était pas une première) a réalisé cette performance à Agadir et a également franchi un tour à Sousse (où il a atteint la finale du double) et est sorti des qualifications à Rabat. Germain Gigounon, son partenaire à Sousse, a disputé les quarts de finale de ce même tournoi avant de sortir du tableau préliminaire de Rabat. Enfin, Julien Dubail, qui avait pris son premier point ATP en mai, en a pris deux autres à Koszalin avant de perdre au premier tour à Agadir et Rabat.

Deux autres jeunes joueurs ont remporté leur tout premier point ATP : Yannick Vandenbulcke (à Rabat) et Mario Dierckx (à Medias). Ce dernier s'était incliné au deuxième tour des qualifications à Focsani et Bucarest mais avait disputé les demi-finales du double dans la capitale roumaine.

a Bien

La première tournée sur gazon de Steve Darcis a été plutôt positive. Il a franchi un tour à Halle et à s'Hertogenbosch (battu respectivement par Llodra et Ancic, ce qui n'a rien de honteux). Aux Pays-Bas, il a même disputé la finale du double. A Wimbledon, il a dû affronter Marcos Baghdatis d'entrée ce qui faisait son quatrième mauvais tirage de suite en Grand-Chelem (après Haas, Hewitt et Ferrer). Xavier Malisse a franchi un tour au Queen's et à Wimbledon ce qui est très positif pour son classement. Mais les cuisantes défaites qui ont suivi contre Hewitt et Murray lui ont donné une idée du chemin qu'il lui reste à parcourir pour revenir au top.

Ruben Bemelmans a atteint deux quarts de finale en Future (Maribor et Appeldoorn) puis a perdu au premier tour du Challenger de Bytom et au deuxième du Future de Breda. En double, il s'est imposé à Maribor et a disputé les demi-finales à Bytom. Ces résultats sont un peu en-dessous de ce qu'il avait fait depuis le début de la saison. Sans doute devrait-il jouer plus souvent en Challenger. Après son impressionante série en Bulgarie, Yannick Mertens a disputé quelques tournois plus relevés en Europe occidentale. S'il a perdu au premier tour à Alkmaar (en finale du double tout de même), il a aussi atteint les demi-finales à Trèves et les quarts à Appeldoorn.

Bart Govaerts a remporté un point au torunoi de Tenerife où il était issu du tableau préliminaire. Il a ensuite dû abandonner lors de son premier match à La Palma. Marco Dierickx est sorti des qualifications à Focsani mais pas à Bucarest ni à Medias. Enfin, Ineke Mergaert a franchi un tour à Istanbul, son seul tournoi du mois.

Moyen

Olivier Rochus espérait retrouver un peu de confiance lors de la tournée sur gazon mais il n'y a pas réussi comme il l'aurait voulu. Battu par Steve Darcis à Halle, il a également cédé d'entrée à s'Hertogenbosch. Ce n'est qu'à Wimbledon qu'il a retrouvé le chemin du succès en battant Sela en trois manches avant d'offrir une bonne résistance à Verdasco durant deux sets.

Après un début de saison moyen, Niels Desein est repassé par la case des tournois Futures. Battu au premier tour à Appeldoorn, il a franchi un tour à Alkmaar et a atteint les quarts de finale à Breda. Il a fait mieux en double en réalisant successivement une demi, une victoire et une finale Mais ça reste trop peu pour un joueur qui devrait avoir ce type de résultats en Challenger. La même remarque peut s'adresser à Stefan Wauters qui a aligné un deuxième tour, un quart et un premier tour dans les trois mêmes épreuves.

Davina Lobbinger , Goele Lemmens et Soetkin Van Deun ont toutes les trois glané un point en deux tournois (à Gausdal pour les deux premières, à Breda pour la troisième). C'est un peu maigre tout de même.

Peut mieux faire

Le gazon n'a pas redonné le sourire à Kristof Vliegen, battu trois fois en autant de tournois. Gulbis (au Queen's), Granollers (à s'Hertogenbosch, sur abandon) et Robredo (à Wimbledon) ont été ses bourreaux. Le mois de Dick Norman n'a guère été plus brillant. Il a bien franchi un tour au Challenger de Sassuolo mais a subi une grosse contre-performance au premier tour des qualifications de Wimbledon.

Caroline Maes n'a disputé qu'un seul tournoi, les qualifications du Tier IV de Barcelone. Elle s'y est incliné au deuxième tour de qualifications, sur abandon. Debbrich Feys a pris le parti depuis pas mal de temps de ne participer qu'à des épreuves WTA ou à des très gros ITF. Elle a ainsi perdu au premier tour des qualifications à s'Hertogenbosch et du tableau final de Périgeux ($25.000). C'est sans doute plus intéressant financièrement mais elle n'a remporté qu'un seul match en trois mois avec cette tactique. Et ça, ce n'est pas l'idéal pour la confiance.

Maxime Authom a subi deux défaites au premier tour lors des Futures d'Alkmaar et de Trèves. Il stagne depuis plusieurs mois.

Jeunes

Sofie Oyen a été notre meilleure représentante en parvenant en finale de deux épreuves au Maroc à Rabat (Grade 3) et à Mohammedia (G2). Elle a également atteint la finale du double lors des deux épreuves aux côtés d'An-Sophie Mestach. Celle-ci a également disputé les demi-finales du simple à Mohammedia.

Comme le mois dernier, David Goffin s'est illustré en atteignant une finale sur le gazon de Halle (G2). Cellec-ci n'est certes pas comparable à celle acquise à Milan en mai mais elle prouve qu'il est aussi capable de très bien se débrouiller sur surface rapide. Jeroen Claeys et Laurent-Olivier Daxhelet ont réalisé une bonne performance en double à Poznan (G4). Le premier à atteint la finale en disposant du second en demi.

Enfin Kimmer Coppejans a été le seul cadet à briller lors d'un mois de juin assez pauvre en résultats chez les jeunes (examens obligent). Il a disputé la finale du Catégorie 2 de Pescara.