Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (juin)

 

Exceptionnel

Dick Norman n’aura pas attendu pour briller lors de sa « deuxième carrière ». Alors qu’il ne se concentre sur le double que depuis le début de l’année, il a enfin trouvé un partenaire fixe en la personne du sud-africain Wesley Moodie. Et les résultats qui ont suivi dépassent certainement ses espoirs les plus fous.

La première étape, et sans doute la plus belle, a eu lieu à Roland-Garros où le duo a atteint la finale grâce, notamment, à une victoire de prestige  face aux frères Bryan (après avoir sauvé trois balles de match). En finale, ils ont pris le premier set avant de céder face aux très solides Dlouhy / Paes.

La belle aventure s’est poursuivie à s’Hertogenbosch avec une victoire finale obtenue difficilement (les deux derniers matchs se sont conclus au "super tie-break"). Ce succès est ponctué d’un excellent parcours de Dick en simple où il sort des qualifications et franchit le premier tour du tableau final avant de céder en trois sets contre Jérémy Chardy (43e mondial).

A Wimbledon, les compères ont encore réalisé un parcours éblouissant, se sortant de deux matchs très serrés face à Pavel / Tecau et Bhupathi / Knowles (n°4) avant d’être logiquement battus en demi-finale par les frères Bryan. Ce triple résultat place le duo sur la bonne voie vers le Masters, pourvu qu’ils puissent poursuivre leurs performances durant l’été américain.

a Très Bien

Steve Darcis a parfaitement terminé sa saison sur terre-battue en atteignant la finale du prestigieux challenger de Prostejov, battant au passage Tomas Berdych. Sur herbe, son bilan a également été très positif avec un quart de finale au Queen's et un bon deuxième tour à Wimbledon. Sa défaite au premier tour de s'Hertogenbosch est le seul point noir d'un mois de très bonne facture. Olivier Rochus a semblé retrouver tout son tennis à Halle où il est parvenu en demi-finale après s'être extirpé des qualifications. Il a par contre été victime de tirages défavorables tant à Prostejov (Berdych) que dans les qualifs de Wimbledon (Dent).

David Goffin a réalisé un bon début de saison jusqu'ici mais il courrait toujours après une finale en Future. Il y est enfin parvenu à Castelfranco, enchainant ensuite avec une demi-finale à Bologne. Le voilà solidement installé dans le Top 500. Frédéric de Fays a atteint deux quarts de finale en Future dans la ville de Gizeh. Ca peut paraître mince mais ce double résultat est certainement un vrai soulagement pour Frédéric qui n'avait plus atteint ce stade depuis le mois de septembre. Yannick Vandenbulcke a disputé sa deuxième demi-finale de la saison à Medias. Ce résultat suivait un bon quart à Gizeh et une élimination d'entrée à Ain Elsokhna Suiz.

Yanina Wickmayer a poursuivi sur sa lancée d'un très bon mois de mai en enchaînant les performances sur gazon. Demi-finaliste de l'ITF de Nottingham, elle ne s'est arrêtée qu'en quart à Birmingham en poussant Maria Sharapova aux trois sets. Mieux, elle a disputé les finales du simpe et du double à s'Hertogenbosch. La déception de Wimbledon où elle a été sèchement battue d'entrée n'en est sans doute que plus grande.

Sophie Cornerotte (cf photo) a atteint, à Tel Aviv, la première finale ITF de sa carrière qui jusqu'ici n'avait pas été trop brillante (elle n'avait pas encore disputé la moindre demi-finale). Elle a enchaîné avec un deuxième tour à Melilla où elle a surtout atteint les demi-finales du double avant de se blesser. A un moindre niveau, Gally De Wael a disouté son premier quart de finale toujours à Tel Aviv. Elle a ensuite pris part à deux ITF à Gausdal (en Norvège) où elle a franchi le premier tour de la deuxième étape.

a Bien

Kristof Vliegen (cf photo) a réalisé un très bon Wimbledon avec une belle victoire sur le spécialiste du gazon qu'est Mahut et une superbe résistance contre Verdasco au deuxième tour. Mais ce bon résultat masque mal une performance d'ensemble assez moyenne. Il a ainsi été battu au deuxième tour du Queen's et de s'Hertogenbosch (où il était issu des qualifications) et n'a pas fait mieux qu'un quart de finale au Challenger de Braunschweig.

Xavier Malisse a soufflé le chaud et le froid durant la saison sur gazon avec quelques très bons matchs qui lui ont permis de sortir des qualifications tant au Queen's (où il a passé deux tours dans le grand tableau) qu'à Wimbledon. Malheureusement, il y a également eu quelques moins bonnes prestations comme ce premier tour du troisième Grand-Chelem de l'année face à un Schüttler qui paraissait prenable. La première saison sur gazon de Ruben Bemelmans a été plutôt positive sans être exceptionnelle. Il a franchi le premier tout du Challenger de Nottingham puis a baissé pavillon au deuxième tour des qualifs de Halle et au troisième de celles de Wimbledon.

Julien Dubail a réalisé le premier résultat marquant de sa carrière en parvenant en demi-finale à Rabat. Cette performance ne masque que partiellement les quatre défaites au premier tour subies à Hammamet, Gizeh, Kenitra et Khemisset. En double, il a remporté son premier titre à Kenitra et atteint la finale à Rabat. C'est Maxime Authom qui a gagné ce titre en double. Il a également atteint les quarts de finale de ce tournoi en simple et le deuxième tour à Kenitra. Bart Govaerts a atteint les premiers quarts de finale de sa carrière à Khemmiset. A Rabat et Kenitra, il a été battu au premier tour à chaque fois, non sans être sorti des qualifications lors de la deuxième de ces épreuves.

Battue d'entrée au prestigieux ITF de Marseille où elle était tenante du titre, Kirsten Flipkens s'est largement consolée lors de la saison sur gazon. A s'Hertogenbosch, elle est sortie des qualifications après une bonne victoire contre Daniilidou. C'est surtout à Wimbledon où elle a fait parler d'elle en remportant pour la première fois deux matchs d'affilée en Grand-Chelem avant de sortir avec les honneurs face à Dinara Safina, la n°1 mondiale.

Apollonia Melzani a disputé une demi-finale au $10.000 de Gausdal et un quart à celui d'Appeldoorn. Cette double performance est contre-balancée par deux défaites au premier tour à Amarente et Rotterdam. Valérie Verhamme est sortie des qualifications à Tel Aviv avant de franchir le premier tour du tableau final ce qui lui permet de faire son apparition dans le classement WTA. Battue d'entrée à Melilla, elle a encore franchi deux tours dans les qualifications du $25.000 de Getxco.

Moyen

Yannick Mertens a beaucoup joué au mois de juin mais les résultats n'ont pas suivi. Après n'avoir franchi qu'un tour au Future d'Appeldoorn, il a été battu d'entrée lors des Challengers de Bytom et de Reggio Emilia. A Braunschweig, il s'est arrêté au troisième tour des qualifications.

Alexandre Folie a été battu au troisième tour des qualifications lors d'un Futures très doté à Trèves. Il a ensuite franchi un tour à Khemmiset. Germain Gigounon a tenté, à Sfax, un retour après presque deux mois d'arrêt consécutifs à une blessure. Insuffisamment remis, il a de nouveau dû jeter l'éponge au premier tour. Korneel Sanders a été battu au premier tour tant à Bergame qu'à Rabat (où il était lucky loser). A Kenitra, il s'est à nouveau arrêté au dernier tour des qualifications.

Tamaryn Hendler (cf photo) ne parvient toujours pas à confirmer les espoirs placés en elle. Elle a été battue au deuxième tour des qualifications à Marseille. Elle n'a remporté que cinq matchs en compétition pro cette année pour sept défaites. Le constat est similaire pour Sofie Oyen qui a pr!s un point à Alkmaar avant d'être battue au premier tour à Rotterdam.

Davinia Lobbinger a été battue au deuxième tour du $10.000 de Melilla (où elle a disputé la finale du double) et au premier à Rotterdam. Elle a ensuite perdu au premier tour des qualifications lors du $25.000 de Stuttgart. Debbrich Feys n'a réussi qu'à remporter un match à Appeldoorn.

Anouk Delefortrie a eu la chance d'être repêchée des qualifications deux fois ce mois-ci à Appeldoorn et à Rotterdam. Dans cette deuxième épreuve, elle en a profité pour franchir le premier tour du tableau final. A Melilla, elle a été battue d'entrée. Goele Lemmens a perdu au premier tour à Tel Aviv avant de prendre son premier point de la saison lors de la première épreuve de Gausdal. Lors de la seconde, elle a de nouveau perdu d'entrée.

Peut mieux faire

Christophe Rochus (cf photo) alterne vraiment le bon et le nettement plus faible depuis le début de la saison. Juin fut à nouveau assez mauvais avec trois défaites au premier tour à s'Hertogenbosch, Wimbledon et Braunschweig. Il est temps qu'il se reprenne car il aura beaucoup de points à défendre durant les prochains mois.

Deux défaites au premier tour à Kosice et Rijeka, voici le bilan bien maigre de Niels Desein en juin. La transition entre les Futures et les Challengers semble difficile pour lui.

Ineke Mergaert n'a disputé qu'une épreuve, à Prokuplje, et a été battue dès son entrée en jeu.

Jeunes

An-Sophie Mestach (cf photo) a de nouveau été notre meilleure représentante chez les juniors. Pour sa première participation à la saison sur gazon, elle a montré de belles choses et a atteint les quarts de finale à Halle (Grade 2) et à Roehampton (Grade 1). Gaëtan de Lovinfosse a atteint les demi-finales du double à Castricum (G2).

Julien Cagnina a signé sa première belle performance dans cette classe d'âge en atteignant les demi-finales à Bruchkobel (G4). Valentin Piret l'a imité à Aarhus (G5) alors que Romain Bogaerts s'arrêtait en quart.

Chez les scolaires, Kevin Farin ne s'est arrêté qu'en quart à Crema (Catégorie 2). James Storme a disputé la finale du double à Rungstedt Kyst (Cat. 3).

La catégorie cadette à été marquée par la performance d'Omar Salman qui, alors qu'il n'est que "première année", a remporté son premier titre à Velp (Cat. 3). Michelle Werbrouck a été battue en demi-finale de cette épreuve alors que Jolan Cailleau, Sam De Paepe et Deborah Kerfs ont été battus en quart.