Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (octobre)

 

Tamaryn Hendler Excellent

Déjà très en vue ces deux derniers mois, Niels Desein a réalisé la meilleure série de sa jeune carrière. Il s’est imposé coup sur coup à Saint Dizier et à La Roche sur Yon, deux Futures français très relevés. Il a également remporté le double lors de la première épreuve. Il a poursuivit sa route à Aix-La-Chapelle où il a atteint les quarts de finale en Challenger pour la deuxième fois seulement. Niels avait commencé l’année en fanfarre par une victoire en Future (en France déjà) puis s’était montré nettement plus discret jusqu’en août et une tournée au Sénégal qui l’a complètement relancé. Depuis lors, il a remporté 33 matchs et n’en a perdu que cinq en simple. Il a également excellé en double où il a remporté 6 des 8 épreuves auxquelles il a participé.

Les résultats de Ruben Bemelmans se sont améliorés en cours de mois. Après avoir passé un tour à Mons, il a atteint les quarts de finale à Saint-Dizier (où il a fait équipe avec Niels pour s’imposer en double). Enfin, il a atteint la finale du Challenger d’Aix-La-Chapelle, une première pour lui à ce niveau. Durant son parcours en Allemagne, il a décroché son premier succès face à un joueur du Top 100.

Tamaryn Hendler a remporté son premier titre ITF au $25.000 de Lagos. C’est une excellente performance à seulement 16 ans même si cette victoire est acquise dans un pays (le Nigéria) où peu de bonnes joueuses font le déplacement. En double, elle ne s’est inclinée qu’en finale. La semaine suivante, dans la même ville, elle s’arrêtait en quart de finale.

Steve Darcis Très bien

Steve Darcis a conclu la meilleure saison de sa carrière par un mois positif. S’il pouvait espérer mieux que son quarts de finale au Challenger de Mons, il a réussit de très bons résuktats à Stockholm (deuxième tour), au Masters Series de Madrid (sorti des qualifications) et surtout à Lyon où il ne sera battu qu’en quart. Christophe Rochus, son vainqueur à Mons, va vraisemblablement terminer la saison à la deuxième place nationale. Il a encore brillé en octobre en atteignant les demi-finales à Mons et le deuxième tour (après être sorti des qualifications) à Lyon. Entre les deux, il fut battu d’entrée à Stockholm où Steve prit sa revanche.

Yannick Mertens a réalisé un très bon tournoi de Mons où il est sorti des qualifications et a franchi un tour avant de ne perdre qu’en trois sets contre Fabrice Santoro. Il a alors participé aux qualifications de son premier tournoi ATP puis à celles du Challenger d’Aix-la-Chapelle sans y faire de résultats exceptionnels mais sans démériter non plus. David Goffin a obtenu une invitation pour le Challenger de Mons où il  a rencontré pour la première fois un Top 200. Il a réalisé un match honnête mais sans jamais vraiment avoir sa chance. Il a par contre fait un nouveau très bon résultat en Future, à Isernhagen, où il a atteint les demi-finales après être passé par les qualifications.

Davinia Lobbinger a commencé le mois sur un mode mineur avec un deuxième tour à Thessalonique ($10.000) avant de prendre la direction de Pretoria pour deux $10.000 qui lui ont bien réussi puisqu’elle a atteint la finale du premier et les demi-finales du second. En double, elle a disputé la finale en Grèce et lors de son premier tournoi en Afrique du Sud. Sofie Oyen a obtenu une invitation pour les qualifications du Tier III de Luxembourg. Elle y a rencontré pour la première fois une joueuse du Top 200 et l’a même battue en deux sets secs. Elle a ensuite tenu tête à une autre joueuse au classement similaire.

Kristof Vliegen Bien

Olivier Rochus a soufflé le chaud et le froid durant le mois d’octobre. A côté de sa bonne demi-finale à Mons et de sa qualification pour le Masters Series de Madrid (aux dépens de joueurs comme Canas et Calleri), il a également perdu au premier tour à Stockholm et Saint-Petersbourg et au deuxième tour des qualifications à Paris. La même remarque est valable pour Kristof Vliegen. Très bon à Bâle où il est sorti des qualifications avant de n’échouer qu’au tie-break du dernier set contre Nalbandian au deuxième tour, il avait l’air nettement moins inspiré à Mons où il n’a gagné qu’un match.

Kirsten Flipkens a disputé trois ITF en France. A Joué-les-Tours ($50.000) et à Poitiers ($100.000) elle a atteint les quarts de finale. Elle a par contre été battue au deuxième tour à Saint-Raphaël et au premier à Nantes ($50.000 tous les deux).

Julien Dubail a franchi un tour dans les qualifications du Challenger de Mons puis en est sorti au Future de Leimen avant de passer un tour dans le grand tableau. A Isernhagen, il a de nouveau perdu au deuxième tour des qualifications. Bart Govaerts a remporté de nombreux matchs dans les qualifications de Futures en Espagne : Trois à Sabadell et un à Barcelone, à Sant Cugat et à Vilafranca. Malheureusement, tout ça ne lui rapporte pas le moindre point.

Frédéric de Fays Moyen

Yanina Wickmayer a franchi un tour à Tokyo puis dans les qualifications de Zurich avant de perdre d’entrée de jeu à Luxembourg. Voilà qui met un terme à une deuxième partie de saison plutôt morose.

Frédéric de Fays, Germain Gigounon et Alexandre Folie, trois élèves du Centre AFT de Mons ont connu un mois d’octobre assez moyen. Fred a franchi un tour dans les qualifications du Challenger de Mons avant de perdre d’entrée à Saint Dizier et au dernier tour des qualifications à Isernhagen. Germain a obtenu le même résultat dans ce dernier future Allemand. Auparavant, il avait perdu au premier tour à Mons (où il avait obtenu une invitation) et au deuxième tour du Future de Rodez. Enfin Alexandre a perdu au premier tour des qualifs à Mons et au dernier à Isernhagen.

Xavier Malisse Peut Mieux Faire

Xavier Malisse n’a disputé qu’un seul tournoi, à Mons, et il y est vraiment venu avec des pieds de plombs pour repartir une grosse heure plus tard battu par un joueur classé hors du Top 500. Ses déclarations sur sa lassitude de disputer des tournois Challengers n’augurent pas de très bonnes choses pour la suite de sa carrière.

Battu au premier tour des qualifications à Mons et du tableau final à Saint-Dizier, Stefan Wauters semble également dans une très mauvaise passe.

Caroline Maes n’a disputé que les qualifications de Luxembourg et y a été battue en deux petits sets par la 963e mondiale. C’est plus qu’inquiétant. Debbrich Feys y a également été battue sèchement mais par une joueuse autrement plus expérimentée. Enfin, Goele Lemmens a perdu d’entrée à Séville et dans les deux étapes de Pretoria.

Michaëla Boev Juniors

Les jeunes ont très peu joué en ce mois d’octobre. Michaela Boev a tout de même sorti son épingle du jeu en atteignant la finale à Montréal (G3) et les quarts de finale à Burlington (G4). A Montréal, elle a également atteint les demi-finales du double. Gally De Wael a également atteint une finale à Dubaï (G4) tournoi qu’elle remportait en double.

Laurent-Olivier Daxhelet a été le meilleur junior garçon grâce à ses demi-finales (en simple et en double) à Rungstedt Kyst (G4). Joris De Loore et Gaëtan de Lovinfosse se sont arrêtés en quart de finale lors du tournoi de toussaint du TC Heiveld (G4), à Sint-Katelijne-Waver.

Dans cette dernière épreuve belge de l’année, Justine De Sutter fut notre meilleure représentante puisqu’elle ne s’arrêta qu’en demi-finale, une excellent performance pour cette jeune fille de seulement 13 ans. Ysaline Bonaventure, 14 ans, a disputé les quarts de finale à Rungstedt Kyst.

Dans les catégories inférieures, Julien Cagnina s’est illustré en terminant à la troisième place du Masters européen chez les 13/14 ans. Toujours chez les cadets, An-Sophie Mestach prouve qu’elle est parmi les meilleures du monde dans cette catégorie en remportant le prestigieux tournoi international du Nike Junior Tour. A noter la belle finale d’Omar Salman chez les 11/12 ans.