Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (mai)

 

Très bien

Avec l’arrivée du printemps et de la terre-battue, Justine Hénin se sent généralement pousser des ailes. Ce fut le cas à nouveau cette fois. En ce mois de mai pluvieux et froid, elle s’est imposée à Varsovie et a poursuivi son parcours jusqu’en demi-finale du Tier I de Berlin. Sa défaite face à Svetlana Kuznetsova n’est pas inquiétante en vue de Roland-Garros étant donné les conditions. Justine a en effet dû disputer ses trois dernières rencontres entre les gouttes avec de nombreuses interruptions voire des reports au lendemain.

Caroline Maes a réussi une performance de choix en s’imposant au tournoi ITF de Rome. Cette épreuve fait partie de la nouvelle catégorie des $100.000 créés cette saison. Il s’agit donc d’un des plus gros tournois ITF de la saison. Caroline a également été finaliste de ce tournoi en double et a même franchi un tour au Tier III de Strasbourg (en battant Morigami). Seul petit bémol à ce mois de mai fructueux : des éliminations aux deuxièmes tours des $25.000 de Makarska et Antalya.

Yanina Wickmayer n’a pas eu de chance au $75.000 de Jounieh. Durant le week-end des qualifications, elle a souffert de très gros problèmes gastriques qui ont largement entamé ses ressources. Ca ne l’a pas empêché de gagner son ticket pour le tableau final et d’y malmener la Russe Kudryavtseva, 97e mondiale, pendant un set avant d’abandonner. Elle a ensuite pris la route de l’Inde où elle a atteint les quarts de finale d’un $25.000. Dans un tournoi de même catégorie à Catania (Italie), Debbrich Feys a réalisé un beau parcours en atteignant le deuxième tour après être sortie des qualifications. Elle a également remporté l’épreuve en double ce qui constitue la meilleure performance de sa carrière à ce niveau. Toujours en Italie, Apollonia Melzani est sortie des qualifications et a franchi le premier tour à Caserta ($10.000) avant d’atteindre une nouvelle fois le grand tableau à Gorizia ($25.000) en signant au passage sa première victoire sur une Top 500.

Steve Darcis n’a pas chômé au mois de mai puisqu’il était engagé dans les qualifications de trois Challengers, A Ostrava, il a échoué au troisième tour avant d’atteindre le tableau final à Dresde. Il réédita cette performance à San Remo mais cette fois-ci, il poursuivit son chemin jusqu’en demi-finale (en double, il a même atteint la finale). Enfin, il a participé à l’aventure de la World Team Cup où il a disputé trois doubles de très bonne facture.

Deux joueurs ont remporté des Futures ce moi-ci. Niels Desein s’est imposé en simple comme en double à Bucarest. La semaine suivante, toujours dans la même ville, il a été surpris dès le premier tour. Pour Maxime Authom, la victoire à Sofia est une première sur le circuit pro, à l’exception d’une étape d’un circuit satellite, déjà en Bulgarie. Comme Niels, il a été surpris d’entrée la semaine suivante à Rousse mais a encore atteint une demi-finale à Pleven ensuite.

Bon

Kristof Vliegen a accumulé les défaites dans les qualifications de Rome et d’Hambourg puis en World Team Cup. Il s’est joliment repris à Roland-Garros en réalisant l’un des exploits de la première semaine face au favori du public, Richard Gasquet.

Christophe Rochus a débuté son mois de mai par une défaite assez dure au challenger de Tunis face au 808e mondial. Il a ensuite retrouvé un petit peu sa forme pour atteindre les demi-finales à Rijeka et se qualifier pour le grand tableau de Roland-Garros où il résista bien pendant trois sets à Koubek avant de craquer physiquement.

Il y a eu du mieux aussi pour Kirsten Flipkens qui a atteint les demi-finales à Catania avant de passer un tour à Rome. Malheureusement, elle s’y est blessée à l’avant-bras ce qui l’a contrainte à faire une croix sur les qualifications de Roland-Garros.

Jeroen Masson a disputé les deux mêmes épreuves que Niels Desein en Roumanie. La première semaine, il a passé un tour dans le grand tableau avant de s’imposer en double. Lors de la deuxième, il ne s’est arrêté qu’en quart de finale du simple. La tournée d’épreuves à Bucarest s’est poursuivie sans lui mais avec Yannick Mertens qui n’a perdu qu’en demi-finale de la troisième étape.

Aude Vermoezen et Goele Lemmens ont disputé un circuit au Mexique. A Los Mochis, Goele a été battue d’entrée alors qu’Aude a franchi le premier tour après être sortie du tableau qualificatif. A Mazatlan et Irapuoto, Goele est sortie des qualifs mais n’a rien pu faire au premier tour (elle a tout de même disputé le demi-finale du double à Mazatlan) alors qu’Aude était battue au deuxième tour des qualifications à chaque fois. C’est toutefois Aude qui réalisa le plus beau parcours de la tournée en atteignant les quarts de finale à Monterrey après être sortie du tableau préliminaire où elle domina Goele au deuxième tour.

Moyen

Un bien triste mois pour Stefan Wauters qui ne gagne pas un match en simple dans les qualifications des Challengers d’Ostrava et de San Remo. Il évite de peu la plus mauvaise note en parvenant en finale de cette dernière épreuve en double.

Ruben Bemelmans s’est arrêté au deuxième tour du troisième Future de Bucarest. Yoann Villar n’est jamais parvenu à sortir des qualifications des trois Futures qu’il a disputés. S’il a perdu d’entrée à Vic, il a tout de même remporté un match à Dobos et deux à Sarajevo.

Peut mieux faire

Qu’il est triste de terminer une telle carrière par un aussi piètre résultat. Cela faisait plusieurs mois que Kim Clijsters trainait son ennui sur le court et c’est sans doute une bonne décision d’avoir écourté sa dernière saison (qui devait initialement s’achever début octobre). Dommage qu’il ait fallu une défaite sans honneur contre Vakulenko d’entrée de jeu à Varsovie pour qu’elle prenne cette sage décision.

La saison sur terre d’Olivier Rochus s’apparente à une vraie galère. Olivier a perdu son titre à Munich en échouant au premier tour. Il a bien gagné u match à Rome mais a de nouveau chuté d’entrée à Hambourg, a été inexistant lors de la World Team Cup avant de céder une nouvelle fois d’entrée de jeu à Roland-Garros.

Dick Norman est passé également à côté de son sujet en mai. Battu au premier tour à Tunis et Dresde, il se montra très décevant dans les qualifications de Roland-Garros où il avait pourtant une belle carte à jouer. Même sa demi-finale en double à Tunis ne suffit pas à sauver ce mois bien morose.

Jeunes

Au plus haut niveau, la performance du mois est à nouveau à mettre à l’actif de Tamaryn Hendler. Celle-ci a disputé sa première demi-finale en Grade A à Milan. En double, elle s’est également qualifiée pour les quarts de finale. Frédéric de Fays a réussi un joli parcours à Villach (G2) en parvenant en finale tant en simple qu’en double.

Beaucoup de Belges ont disputés deux tournois un peu moins relevé à Maiama (G3) et Bals (G5). Thomas Delme a atteint la finale du premier et ne s’est arrêté qu’en demi-finale du second. Arthur de Greef et Alexander Rottiers ont disputé les quarts de finale à Maiama, tout comme Caroline Hitimana chez les filles. Celle-ci a également atteint la finale du double avec Sofie Oyen.

Chez les cadets (14 ans et moins), l’actualité du mois se situait à Maribor en Slovénie où deux tournois de catégorie 2 ont été disputés. Joris De Loore y a cartonné en remportant la première épreuve et en ne s’inclinant qu’en finale de la deuxième. En double, il a fait exactement l’inverse puisqu’il a perdu la finale du premier tournoi (avec Thomas Heyse) et s’est imposé lors du second avec Jeroen Vanneste. Ce dernier avait déjà atteint les demi-finales avec Maxime Liefsoons la semaine précédente. 

Dans les mêmes tournois mais chez les filles, c’est An-Sophie Mestach qui s’est le plus montrée puisqu’elle a atteint les quarts de finale la première semaine et la finale la seconde. Elle a, en outre, remporté les deux épreuves en double, la première semaine avec Laura Bernard et la seconde avec une partenaire slovène en battant Laura et Catherine Chantraine en finale.