Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (mars)

 

Excellent

Une fois n'est pas coutume, c'est un homme qui obtient notre meilleure note du mois. Il faut dire que Jeroen Masson, puisque c'est de lui qu'il s'agit, a cartonné à chacune de ses apparitions en mars. Blessé à l'épaule début 2003, il avait dû renoncer à jouer pendant la seconde moitié de la saison et avait donc vu son classement dégringoler de la 293e à la 730e place.
Revenu au mois de janvier, il n'aura pas mis longtemps à retrouver son meilleur niveau puisque, après une finale dans un Future Croate en février, il allait trouver la voie du succès au Portugal. Issu des qualifications, il se fraya un chemin jusqu'en demi-finale d'une première épreuve (Faro). Ce résultat lui permit d'obtenir une "special exempt" pour le second tournoi (Albufeira) qu'il remporta avant de signer une deuxième victoire à Lagos. Pas rassasié, il prit la direction d'Athènes pour un nouveau Future, plus relevé encore, où il atteignit une nouvelle fois la finale. La semaine suivante, à Patras, il dut abandonner au premier tour après s'être foulé la cheville lors d'une chute. Dommage, mais rien de grave apparemment. Jeroen retrouvera le circuit dans deux semaines.
Deux joueurs se souviendront particulièrement de son parcours : le Français Simon et le Tchèque Minar s'inclinèrent face à lui tous les deux à trois reprises en trois semaines (probablement un fait unique sur le circuit). Au prochain classement de lundi, Jeroen se retrouvera aux alentours de la 420e place !

Très bien

Il manque peu à Justine Hénin-Hardenne pour faire un nouveau score parfait après janvier et février. C'est en fait sa défaite (sa première de la saison) face à la jeune Kuznetsova en demi-finale du tournoi de Doha, qui a mis un frein à son parcours sans faute. Car pour le reste, elle nous a une nouvelle fois régalé en remportant, avec la manière (très belle finale contre Davenport) le Tier I d'Indian Wells.

Déjà très en vue en février, Gilles Elseneer poursuit son très beau début de saison. Après, Heilbronn, il s'adjuge un deuxième titre Challenger (à Sarajevo). Un quart à Besançon (où il se qualifia aussi pour la finale du double) et une demi à Wrexham complètent ce mois dont il se souviendra longtemps puisqu'il marque également sa première entrée dans le top100.

Kirsten Flipkens a fait son retour en compétition à Naples. Retour fracassant puisqu'elle s'est d'emblée imposée. De quoi la mettre en confiance pour une saison qui commence seulement pour elle.

Bien

Christophe Rochus sort enfin de l'ombre. Après un début de saison pour le moins catastrophique, l'Auvelaisien signa début mars, sa 8e défaite consécutive. Il prit alors la décision courageuse de rejouer un tournoi nettement moins relevé (un Challenger de $25.000) afin de parvenir à regagner des matchs pour retrouver sa confiance envolée. Pari réussi puisqu'il en atteignit la finale (c'était à St Brieuc) et parvint même à remporter le double aux côtés de Tom Van Houdt (lui aussi en meilleure forme).
On l'a dit, Olivier Rochus et Xavier Malisse sont sur la bonne voie. Leurs quelques victoires de bon niveau (Philippoussis pour le premier, Costa pour le second) marqueront peut-être le début réel de leur saison.

Stéphanie De Laet aime Le Caire et ça se voit ! Après y avoir réussi de bonnes performances en fin d'année passée, elle y est retournée pour, à nouveau, sortir des qualifications et atteindre le deuxième tour. Caroline Bailly se qualifie pour la première fois pour le tableau final d'une épreuve (à Amiens).

Moyen

Dick "Globe Trotter" Norman était en Amérique latine durant tout ce mois de mars. Eliminé d'entrée lors du tournoi ATP d'Acapulco (où il s'était tout de même extirpé des qualifications), il se retrouva en quart à Bogota puis au deuxième tour à Mexico (tous deux Challengers). Kristof Vliegen a lui atteint le dernier tour des qualifications au gros tournoi de Dubaï et les quarts au Challenger de Sarajevo mais il fut aussi battu d'entrée à Wrexham et Cagliari. Les résultats de ces deux joueurs ne sont pas catastrophiques mais on les a connu plus percutants.
Dominique Coene est enfin de retour. Premier bilan : quatre victoires, six défaites et pas un seul point pris. Plutôt moyen donc même s'il ne fallait pas s'attendre à des miracles dès son retour. Il a le temps devant lui pour retrouver son meilleur niveau.

Un premier tour (Buchen) et un quart de finale (Amiens) dans des $10.000, voilà des résultats étonnément pauvres pour une Caroline Maes qui n'en finit plus de stagner. Heureusement, il lui reste le double puisque, dans cette catégorie, elle atteignit la finale du premier de ces tournois et remporta le second.

Peut mieux faire

Résultats très décévants pour Els Callens en ce mois de mars. Trois tournois joués en simple et en double et six défaites. Le plus inquiétant étant probablement que les 3 joueuses qui l'ont battue en simple étaient largement moins bien classées qu'elle !
Battue au premier tour des qualifs à Buchen et au premier tour du tableau final à Alicante, Debbrich Feys se rattrapa un peu à Amiens en se qualifiant pour les 1/4. Mais la chute fut sévère (6/0-6/0 contre une top 200).
Battue au dernier tour des qualifications à Buchen, au 2e tour du grand tableau à Amiens et aux premiers tours à Rome et Naples, Elke Clijsters semble être vraiment dans une impasse en simple. Bien qu'elle remporte encore un tournoi, atteigne une finale et une demi en double, sa sélection nationale pour affronter la Croatie tient, indéniablement, à des raisons autres que ses capacités tennistiques.

Jeunes

Très peu de choses à écrire sur les jeunes ce mois-ci pour la bonne et simple raison qu'il y avait très peu de tournois intéressants pour les Belges sur les circuits juniors et ETA. Les seuls à se mettre un peu en évidence furent les mêmes qu'en février : Maxime Authom et Frédéric De Fays se qualifièrent ainsi pour les quarts de finale à Monastir (ITF Grade 4) et remportèrent également l'épreuve de double côte à côte. Frédéric a ensuite à nouveau fait parler de lui en remportant le tournoi de Sfax (ITF Grade 4), son premier titre ITF en simple. Dans ce même tournoi Tatiana Cutrona a tiré son épingle du jeu en remportant le double aux dépens d'Ornella Gentille.