Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Dominique Coene


© Le site du tennis belge (Chpts de Belgique 2003)
Nom : Coene
Prénom : Dominique
Date de naissance : 23/01/1982
Résidence : Strombeek-Bever
Taille :
Poids : 74 kg
Droitier, revers à 2 mains
Titres ATP en simple : 0
Titres ATP en double : 0
Titres en simple (challengers) : 0
Titres en double (challengers) : 0
Titres en simple (futures) : 2
Titres en double (futures) : 5
Meilleur classement simple : 406e (04/03/2002)
Meilleur classement double : 324e (24/10/2005)
Coach : Thierry Meeus
Surface favorite : terre battue

Tous ses résultats en 2006
Ses photos à Scheveningen (© Belgian Tennis Fans)
Ses autres photos (© Le site du tennis belge)

Faits marquants :

Classement simple en fin de saison :
1997 : Ncl (0 v / 1 d)
1998 : Ncl (-)
1999 : Ncl (10 v / 8 d)
2000 : 998e (16 v / 13 d)
2001 : 518e (46 v / 21 d)
2002 : 467e (36 v / 24 d)
2003 : 551e (30 v / 18 d) détail
2004 : 453e (46 v / 30 d) détail
2005 : 657e (26 v / 26 d) détail
2006 : 766e (19 v / 14 d) détail

© Le site du tennis belge (Chpts de Belgique 2003)
Résultats en Grand Chelem et aux Masters (simple)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters
2000 -- -- -- -- --
2001 -- -- -- -- --
2002 -- -- -- -- --
2003 -- -- -- -- --
2004 -- -- -- -- --
2005 -- -- -- -- --
Sa carrière en bref :

Dominique Coene fait ses premiers pas sur le circuit professionnel en 1999. Il participe à 2 tournois futures (en Italie et en Belgique) et à 2 circuits satellites (Grèce et Egypte). Aucun de ces tournois ne lui permet d'obtenir un point ATP malgré sa qualification en Belgique (élimination au premier tour) et celle obtenue lors de la troisième manche du circuit grec où il passe un tour dans le tableau final.

En 2000, Dominique bénéficie d'une invitation pour le challenger d'Ostende. Il tombe d'entrée sur Filip Dewulf qui se révèle trop fort pour lui (6/3-6/1). Il participe ensuite à 4 tournois futures, parvenant à sortir des qualications lors du troisième, en Allemagne. Il s'incline cependant dès le premier tour du tableau final. Une semaine plus tard, il fait mieux puisqu'il se hisse jusqu'en quart de finale lors du future de Luxembourg. Dominique s'inscrit en fin de saison au circuit satellite italien, mais il ne parvient pas à dépasser le deuxième tour.

En 2001, Dominique axe sa saison principalement sur les circuits satellites. Dès le mois de janvier, il met le cap sur l'Amérique Centrale avec un certain succès puisqu'il atteint la demi-finale lors de la deuxième manche et les quarts de finale lors de la troisième manche. Il accède également aux demi-finales lors de la première manche du circuit suisse.
Au mois de juin, il se dirige vers les Pays-Bas où il cumule deux quarts de finale et deux demi-finales, dont le Masters. En octobre, il remporte son premier tournoi, lors du circuit portugais. Il accède encore aux demi-finales du Masters.

En 2002, Dominique Coene démarre de la meilleure manière qui soit en remportant le future F2 en France. Il réussit également à se qualifier lors des challengers de Wroclaw, d'Andrézieux et de Cherbourg mais ne parvient pas à passer le premier tour. Le reste de sa saison n'est malheureusement pas de la même veine, il atteint bien 3 quarts de finale en future mais il perd aussi très souvent au premier tour, presque à chaque fois lors de matchs très serrés.

Dominique commence la saison 2003 avec trois quarts de finale consécutifs en future. Il parvient aussi à se qualifier pour le challenger de Cherbourg, mais il échoue au premier tour. Dominique va alors connaître un petit passage à vide. En effet, il s'incline souvent au premier tour ou même dans les qualifications des tournois auxquels il prend part. Il faut attendre le mois de juin pour revoir Dominique à son meilleur niveau. Il enchaîne effectivement deux quarts de finale et, surtout, une demi-finale en tournois futures. Fin juillet, il prend part aux Championnats de Belgique et les remporte pour la deuxième fois. Gonflé à bloc, il aligne une finale et une demi-finale lors de futures dans les pays baltes. Malheureusement, il se blesse à nouveau et décide de mettre en terme à sa carrière internationale.

Début 2004, Dominique revient sur sa décision d'arrêter le tennis international et recommence à arpenter le circuit au mois de mars. Il doit néanmoins repasser par les qualifications des futures auxquels il participe. C'est au mois d'avril qu'il engrange ses premiers points de la saison en atteignant les quarts de finale à Angers et à Riemerling. Fin mai, il passe la vitesse supérieure en enchaînant une demi-finale et une finale en Serbie. Début juin, il dispute encore un quart de finale, toujours en Serbie. Il tente également de se qualifier pour le tournoi ATP de 's Hertogenbosch, mais l'aventure tourne court, il est éliminé dès le premier tour.
En été, Dominique se distingue à trois reprises. Il dispute en effet un quart, une demi et une finale, mais échoue également quatre fois au premier tour. Fin octobre, il devient prophète en son pays en remportant le premier tournoi de Waterloo. Une semaine plus tard, il ne parvient pas à confirmer ce titre et s’incline d’entrée à St.-Katelijne-Waver. Il s’en va alors en Indonésie pour jouer un circuit satellite dont il revient avec un maigre quart de finale en guise de meilleur résultat.

Le début de la saison 2005 n’est pas vraiment brillant pour Dominique qui doit se contenter de quatre quarts de finale en futures, à Zagreb et à Bucarest, à trois reprises. Ses deux tentatives lors des qualifications de tournois challengers se soldent par autant d’échec. Il ne parvient pas à redresser la barre en été, si ce n'est en double où il remporte le titre à Alkmaar, aux côtés de Stefan Wauters, et à Dusseldorf. Il atteint également la finale à Heerhugowaard. Il tente de se relancer avec un circuit satellite en Egypte mais doit se contenter d'un maigre quart de finale en guise de meilleur résultat. A St.-Katelijne-Waver, il sort des qualifications en tant que lucky-loser et atteint le deuxième tour. A Rhode-Ste-Genèse, il termine sa saison sur une défaite au premier tour face à Jeroen Masson.

Dominique entame la saison 2006 avec une série de tournois en France dont il revient avec un maigre deuxième tour en guise de meilleure performance. Au mois de mars, il retrouve un peu de couleurs à la faveur d'une demi-finale à Faro. En avril, il succombe au premier tour lors de ses deux tentatives, mais il parvient tout de même à remporter le titre en double à Angers. Le début de l'été lui sourit particulièrement, avec 2 titres d'affilée en double, à Alkmaar et Heerhugowaard. Ses résultats en simple ne sont pas en reste puisqu'il atteint respectivement la finale et les demi-finales de ces deux épreuves. Malheureusement, Dominique ne confirme pas ces résultats et tire un trait sur sa saison dès le mois d'août suite à un abandon dans les qualifications du challenger de Vigo.