Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours


Nom : Callens
Prénom : Els
Date de naissance : 20/08/1970
Résidence : Anvers
Taille : 1m78
Poids : 60 kg
Droitière, revers à 2 mains
Titres en simple : 0
Titres en double : 10
Titres ITF en simple : 11
Titres ITF en double : 10
Meilleur classement simple : 43e (17/02/1997)
Meilleur classement double : 12e (14/05/2001)
Coach : Jos Geerinck
Surface favorite :

Tous ses résultats en 2005
Toutes ses photos en 2004 Belgian Tennis Fans)

Faits marquants :

Classement simple en fin de saison :
1987 : Ncl (1 v / 1 d)*
1988 : Ncl (1 v / 1 d)*
1989 : Ncl (0 v / 1 d)*
1990 : 335e (31 v / 18 d)*
1991 : 173e (28 v / 11 d)
1992 : 268e (14 v / 20 d)
1993 : 189e (18 v / 19 d)
1994 : 130e (23 v / 13 d)
1995 : 84e (17 v / 15 d)
1996 : 48e (19 v / 14 d)
1997 : 104e (16 v / 20 d)
1998 : 94e (30 v / 21 d)
1999 : 81e (27 v / 17 d)
2000 : 107e (22 v / 22 d)
2001 : 160e (21 v / 24 d)
2002 : 67e (29 v / 20 d)
2003 : 73e (31 v / 27 d) détail
2004 : 122e (19 v / 27 d) détail
2005 : 224e (11 v / 18 d) détail

*Ne tient pas compte des qualifications des $10.000
Résultats en Grand Chelem et aux Masters (simple)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters
1991 -- -- 2e tour -- --
1992 -- Q1 Q2 -- --
1994 -- Q1 Q2 Q1 --
1995 1er tour 2e tour Q1 1er tour --
1996 1er tour 1er tour 1er tour 3e tour --
1997 1er tour 1er tour 2e tour 1er tour --
1998 1er tour 2e tour 1er tour Q3 --
1999 2e tour 2e tour 1er tour 1er tour --
2000 3e tour 2e tour 2e tour 2e tour --
2001 2e tour Q2 Q1 Q2 --
2002 Q1 Q3 3e tour 2e tour --
2003 2e tour 1er tour 2e tour 1er tour --
2004 1er tour 1er tour 2e tour 2e tour --
2005 Q1 Q3 1er tour Q2 --

Résultats en Grand Chelem et aux Masters (double)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters
1995 -- 1er tour 2e tour 1er tour --
1996 3e tour 1er tour 1er tour -- --
1997 2e tour 3e tour 1/4 finale 1er tour --
1998 1er tour 1er tour 1/4 finale 1er tour --
1999 3e tour 1/4 finale 2e tour 1er tour --
2000 1/4 finale 2e tour 3e tour 1/2 finale 1/2 finale
2001 2e tour 3e tour 1er tour 1/4 finale --
2002 3e tour 1er tour 3e tour 1er tour --
2003 1er tour 2e tour 2e tour 3e tour --
2004 1er tour 2e tour 3e tour 1er tour --
2005 1er tour 1er tour 3e tour 1er tour --
Sa carrière en bref :

En 1987, Els remporte son premier match chez les pros, à Rebecq, où elle s'incline au deuxième tour.

L'année suivante, elle dispute les qualifications du $75.000 de Knokke où elle échoue au deuxième tour.

En 1989, elle perd au premier tour de qualifications du tournoi de Knokke.

C'est en 1990 qu'Els devient professionnelle. Dès sa première saison complète, elle gagne deux tournois ITF à Manchester et à Cascais et atteint deux fois les demi-finales.

En 1991, Els remporte trois titres ITF à Bergen, Croydon et Swindon, et se hisse à une reprise en finale. Elle parvient aussi à se qualifier pour son tout premier tournoi du Grand Chelem, à Wimbledon, où elle passe un tour.

En 1992, Els stagne un peu, ne parvenant à vraiment s'illustrer qu'à une reprise, lorsqu'elle triomphe au tournoi ITF de Moulins.

Il faut attendre la fin de la saison 1993 pour entendre parler d'Els dans un tournoi WTA. A Montpellier, elle accède aux quarts de finale après avoir été repêchée en tant que lucky-loser. La semaine suivante, elle inscrit son nom au palmarès du tournoi ITF de Poitiers.

Début 1994, Els se qualifie pour le tournoi de Linz où elle passe un tour. Au cours de cette saison, elle atteint encore le deuxième tour à Birmingham et les quarts de finale à Moscou. Elle remporte aussi un nouveau titre ITF à Brest.

A partir du mois de mai 1995, la carrière d'Els prend son envol. Elle se qualifie pour le British Clay Court Championships dont elle atteint les quarts de finale. La semaine suivante, elle se qualifie pour Roland-Garros et franchit le premier tour. Grâce à ce résultat, elle entre dans le top 100. Dans la foulée, elle se hisse en demi-finale sur le gazon de Birmingham en battant au passage Gigi Fernandez la 18e mondiale. La fin de saison d'Els est plus chaotique et elle ne parvient plus à franchir le premier tour d'un tournoi WTA. Elle termine néanmoins l'année dans le top 100.

En 1996, Els confirme ses bonnes dispositions. Elle dispute cette saison sa première finale WTA à Québec. Elle se hisse également en quarts de finale à Essen et à Birmingham ainsi qu'au troisième tour de l'US Open. En double, elle remporte son premier titre à Auckland.

La saison 1997 commence sous les meilleurs auspices pour Els qui se hisse en demi-finale à Hobart. Au mois de mars, elle aide magistralement l'équipe de Fed Cup belge en remportant son match contre Aranxa Sanchez, la numéro 4 mondiale. La suite de la saison est moins euphorique et Els ne parvient plus à dépasser le deuxième tour.

En 1998, Els doit repasser par les qualifications des plus grands tournois. Elle y parvient à 6 reprises, dont Roland-Garros et Wimbledon. Malheureusement elle ne réussit pas à faire mieux que le deuxième tour. Par contre, elle remporte deux titres en double, avec Julie Halard, à Birmingham et à Pattaya.

En 1999, Els revient sur le devant de la scène en se hissant en demi-finale de l'Open de Belgique. En septembre, elle atteint les quarts de finale à Luxembourg. En quart de finale de Fed Cup, elle remporte son match contre la Néerlandaise Oremans. Elle ajoute également le tournoi ITF de Southampton à son tableau de chasse.

Début 2000, Els atteint le troisième tour à l'Australian Open. En Fed Cup, elle remporte son match contre Halard. Sur les douze autres tournois qu'elle dispute cette année, elle échoue 6 fois d'entrée de jeu et 6 fois au deuxième tour. En cette année olympique, Els Callens fait équipe avec Dominique Van Roost avec pour objectif une médaille à Athènes. Ensemble, elles disputent une extraordinaire saison. Elles remportent le titre à Los Angeles, disputent les demi-finales à l'US Open et aux Masters et, cerise sur le gâteau, elles décrochent la médaille de bronze aux Jeux olympiques.

En 2001, beaucoup de gens pensent qu'Els va se consacrer uniquement au double. Ses résultats en simple ne sont en effet pas très réguliers, et, à l'exception du titre ITF à Bolton, elle ne se montre jamais à son avantage. En double elle remporte coup sur coup le German Open et le tournoi d'Anvers. Elle atteint aussi les quarts de finale de l'US Open en battant au passage les soeurs Williams dont c'est seulement la deuxième défaite en deux ans. Els fait également partie de l'équipe belge qui remporte brillament la Fed Cup.

En 2002, Els refait parler d'elle en simple à la faveur de sa qualification pour le tournoi de Tokyo où elle élimine Sugiyama au premier tour. Au deuxième tour, Monica Seles se montre intraitable. Pendant la saison sur terre battue, Els se qualifie à Rome. La saison sur herbe la relance complètement. Elle se qualifie à Birmingham mais échoue d'emblée dans le tableau final. Elle met alors le cap sur Wimbledon où elle sort des qualifications avant d'atteindre le troisième tour. Elle va alors faire trembler Serena Williams en personne, ne s'inclinant que 7/6-7/6 après avoir mené dans les deux sets. Juste après l'US Open, elle se hisse en demi-finale à Waikola mais c'est son dernier résultat de la saison car elle y contracte un virus qui l'oblige à écourter sa saison. Au cours de cette année, elle remporte aussi son 11e titre ITF à Minneapolis et son 7e titre de double à Birmingham.

Début 2003, Els s'est trouvée une nouvelle partenaire de double en la personne de Fujiwara. Malheureusement, les résultats ne sont pas au rendez-vous et, finalement, elle change régulièrement de partenaire. Ses résultats s'en ressentent un peu, puisqu'elle alterne le très bon, le 10e titre de sa carrière à Birmingham, les demi-finales à Rome, Sarasota et Hobart, avec quelques défaites prématurées. En simple, Els a des difficultés à franchir le deuxième tour des tournois auxquels elle prend part. Elle y arrive cependant à Birmingham où elle atteint le troisième tour. Elle se montre cependant très régulière puisqu'elle ne s'incline que rarement d'entrée de jeu. Cela lui permet en tout cas de se maintenir sans problème dans le top 100.
En été, elle atteint la finale du double à Los Angeles, aux côtés de Bovina. Elle se hisse encore en finale à Quebec, en fin de saison. En simple, elle réalise un superbe parcours à Leipzig à la fin du mois de septembre. En effet, elle sort des qualifications et se hisse en quart de finale en battant Shaughnessy et Stevenson. En toute fin de saison, Els apporte le seul point de la Belgique en demi-finale de Fed Cup contre les Etats-Unis en prenant à nouveau la mesure de Shaughnessy.

La tournée australienne qui marque le début de la saison 2004 n'est pas brillante pour Els en simple, où elle s'incline trois fois d'entrée de jeu. Elle est néanmoins sauvée par sa finale en double à Hobart. Début février, Els parvient à s'extirper des qualifications à Tokyo et franchit dans la foulée le premier tour. A Anvers, elle atteint à nouveau le deuxième tour, prenant un set à la future finaliste, Silvia Farina. Aux côtés de Cara Black, elle s'impose dans le tournoi de double. Els s'incline ensuite trois fois d'affilée au premier tour, aussi bien en simple qu'en double. A Casablanca, début avril, elle se hisse en finale du double mais échoue à nouveau d'entrée en simple. Avant Wimbledon, ses résultats en simple se résument d'ailleurs à des défaites en qualifications ou au premier tour. Cependant, elle réussit à se sublimer en Fed Cup pour apporter le point de la victoire à la Belgique lors de la rencontre Belgique / Croatie. Sur le gazon de Wimbledon, elle met fin à sa série de contre-performances en se qualifiant pour le deuxième tour du simple et pour le troisième du double dames et du double mixte.
La suite de la saison n'est guère réjouissante et Els ne parvient à mettre à son actif que deux maigres deuxième tour, à l'US Open et à Vancouver. En double, cela va un peu mieux puisqu'elle atteint tout de même deux finales, à Vancouver et à Québec. Elle termine sa saison avec un $50.000 où elle se hisse en demi-finale du simple et en finale du double.

Le début de saison 2005 est vraiment catastrophique pour Els. Elle ne parvient pas une seule fois à sortir des qualifications des tournois auxquels elle participe. Bénéficiaire d’une invitation à Anvers, elle mord la poussière au premier tour. Elle sauve néanmoins son début de saison en remportant le double aux côtés de Cara Black. Sélectionnée pour la Fed Cup aux Etats-Unis, elle ne peut qu’opposer son courage face à Venus Williams et Lindsay Davenport. Elle ne reprend quelques couleurs qu'à Roland-Garros où elle parvient au stade ultime des qualifications et, surtout, à Wimbledon où elle s'extirpe des qualifications en simple et atteint le troisième tour en double. Elle dispute également la Fed Cup contre l'Argentine et apporte le point décisif, en double, aux côtés de Kim Clijsters. Son été se résume à trois tournois et autant d'éliminations dans les qualifications. A Hasselt, elle atteint le deuxième tour en simple et les demi-finales en double, mettant ainsi un point final derrière une longue carrière.