Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (mai)

 

Très bien

Enfin ! Habitué depuis le début de la saison à la note la plus basse, Xavier Malisse a finalement réussi un mois à la mesure de son talent. Après une nouvelle défaite d'entrée (sa 4e de suite) à Hambourg, il fut obligé de repasser par les qualifications à Sankt Polten. Match après match, son jeu se mit en place et il n'est reparti d'Autriche que dans la peau du finaliste. Remis en confiance pour Roland-Garros, il réalisa un parcours fabuleux à la Porte d'Auteuil jusqu'au quatrième tour avec des victoires prestigieuses sur Schuttler et Costa. L'aventure ne s'arrêta pas là puisqu'il parvint à remporter de haute lutte le double avec Olivier Rochus (une première pour une paire belge en Grand-Chelem).

Revoilà donc le Malisse qu'on aime, concentré et bien dans ses baskets. Quand on connait le potentiel de X-Man sur gazon, on ne peut que se réjouir de le voir retrouver son meilleur niveau à la veille de Wimbledon.

Olivier Rochus, justement, réalisa un bon mois de mai également. Outre sa victoire historique en double à Roland-Garros, il passa un tour au Masters Series d'Hambourg après être sorti des qualifications et atteignit les quarts de finale à Sankt Polten. Seule ombre au tableau : cette vilaine défaite en trois petits sets au premier tour à Paris.

Bien

Son frère, Christophe, ne fut pas en reste. Demi-finaliste à Casablanca et auteur d'un bon Roland-Garros (victoire sur Marc Lopez et défaite, avec les honneurs, contre Costa). La saison sur terre-battue l'a définitivement relancé et son retour dans le top 100 ne devrait plus être qu'une question de semaines.

Pour Gilles Elseneer, on le savait, ce n'est pas la meilleure partie de l'année en raison de ses difficultés à s'habituer à la surface ocre. D'autant que son arrivée dans le top 100 lui permettait, en même temps, de se lancer complètement sur le grand circuit. Un set pris à Koubek, un autre à Calatrava puis une magnifique victoire face à Ramirez-Hidalgo, en cinq manches, à Roland-Garros, sont des résultats qui devraient lui donner confiance.

Quart de finaliste dans un future allemand et qualifié pour le challenger de Turin, Stefan Wauters peut être crédité d'un bon mois. C'est le cas aussi pour Dominique Coene, successivement demi-finaliste puis finaliste de deux futures en Bosnie-Herzgovine. La carrière du double Champion de Belgique est définitivement relancée.

Les tuiles se succèdent par contre pour Steve Darcis, une nouvelle fois blessé lors d'un quart de finale dans un future roumain. Ce pays ne réussit d'ailleurs pas à nos couleurs puisque Jeroen Masson dut aussi y déclarer forfait. Il avait toutefois atteint, auparavant, une nouvelle finale (sa 6e cette saison !) en Italie.

Enfin, on ne peut terminer ce tour d'horizon des résultats masculins sans noter les bonnes performances en double de Tom Van Houdt, finaliste du challenger de Zagreb et demi-finaliste à Casablanca.

Côté féminin, les résultats d'ensemble furent assez médiocres en l'absence (quasi) totale de Kim Clijsters et Justine Hénin-Hardenne. Il faut toutefois noter la finale de Elke Clijsters au $10.000 de Edimbourg (sur la lancée de sa victoire à Bournemouth en avril).

Un degré plus bas, Stéphanie De Laet a passé un tour à Istanbul avant d'offrir une très belle résistance à la n° 4 du tableau et Jessie De Vries a atteint le même stade à Antalya après être sortie des qualifications.

Peut mieux faire

Els Callens, par contre, poursuit sa série (de plus en plus inquiétante) de mauvais résultats. Battue au 2e tour des qualifs à Berlin et Rome, elle ne franchit pas le premier tour à Roland-Garros. Elle ne réalisa pas, non plus, un bon résultat en double pour compenser.

Inquiétante aussi cette baisse progressive des résultats de Kirsten Flipkens. Inscrite aux qualifications de trois $25.000, elle se qualifia pour le 2e tour du grand tableau à Catania, s'arrêta au premier à Bromma avant de chuter au dernier tour des qualifs de Caserta.

Caroline Maes, Debbrich Feys et Eveline Van Hyfte n'ont participé qu'à un seul $10.000 et seule la première se qualifia pour le deuxième tour avant de chuter. C'est un résultat assez médiocre pour toutes les trois.

Jeunes

Nos espoirs ne se sont pas vraiment mis en avant ce mois-ci. La déception vient surtout de l'Astrid Bowl ou, comme l'an dernier, aucun de nos représentants n'a disputé les quarts de finale en simple. Mention très bien toutefois pour Aude Vermoezen, classée seulement 279e et tombeuse de Dominikovic (102e) et surtout de Vojislava Lukic, 45e et tête de série n° 15.
Chez les -14 ans, notons également le quart de finale de Thomas Delme à Piestany (Cat 2) en Slovaquie. Thomas avait été tenu éloigné des courts pendant plusieurs semaines suite à une blessure à l'épaule.