Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (janvier)

 

Premier extrait de cette nouvelle rubrique résumant les résultats des joueurs actifs le dernier mois.

Très bien

Kristof Vliegen est forcément le joueur en vue en janvier grâce à sa superbe finale à Adélaïde (où il était issu des qualifications). Ses victoires sur Enqvist, Krajicek ou Alberto Martin ont montré l'étendue de ses progrès, dommage qu'il ait un peu déçu lors des qualifs de l'Open d'Australie et de Milan (c'est le métier qui rentre).

Christophe Rochus a montré un nouveau visage en s'extirpant des qualifications à deux reprises (Doha, puis l'Open d'Australie) et en passant un tour avant d'être difficilement battu par des joueurs du top 40. Il est sur la bonne voie.

En futures, Coene et Aerts ont réalisé de belles performances. Deux fois quart de finaliste lors d'étapes françaises, Coene semble retrouver sa forme de début 2002. Aerts atteint un huitième et un quart, pas mal du tout. Il semble toutefois avoir du mal à confirmer ses bonnes perfs (il perd les deux fois après avoir battu des favoris).

Chez les femmes, c'est évidemment Kim Clijsters qui est sacrée reine. Douze victoires contre deux défaites (toutes deux face à la numéro 1 mondiale Serena Williams), le titre à Sydney (simple et double) et une demi-finale à l'Open d'Australie, voilà qui est proche de la perfection. Ah, si elle avait concrétisé ses deux balles de match face à Serena à Melbourne!

Justine Hénin réalise elle aussi un excellent mois de janvier. Demi-finaliste à Sydney et à Melbourne, elle a montré, notamment durant son match épique face à Davenport, de vrais progrès physiques et mentaux. Elle bute encore face à Vénus et Clijsters.

La petite soeur de Kim, Elke, est aussi à créditer d'un excellent mois puisqu'elle a atteint les demi-finales des deux ITF $10.000 auxquels elle a participé. Elle a aussi montré sa forme en double puisqu'elle a atteint la finale du premier avant de remporter le second.

Bien

Xavier Malisse a connu de belles victoires face à Blake et Hrbaty mais s'est incliné face à Mirnyi, Robredo et surtout Varlet, ce qui est plus inquiétant. Dommage aussi que son Australian Open ait été gâché par cette blessure.

Olivier Rochus a perdu 3 fois au premier tour en simple et deux fois en double mais son bon Open d'Australie (il bat Di Pasquale en remontant deux sets de retard avant de pousser Novak au cinquième set) le rattrape un peu.

Gilles Elseneer n'a joué qu'un tournoi Challenger de $100.000, à Heilbronn, mais il y a atteint les quarts.

Steve Darcis joue un bon quart dans un future en Amérique centrale. Il s'incline aussi deux fois au premier tour mais à chaque fois contre une tête de série. Stefan Wauters perd aussi ses deux premiers matchs de l'année mais atteint les quarts de finale de son troisième future.

Chez les filles, Els Callens gagne deux bons matchs à Gold Coast et Melbourne et atteint les demi-finales du double à Hobart (avec Svensson) et les quarts du mixte à Melbourne. Sa défaite au troisième tour des qualifs à Tokyo contre la modeste Cohen Aloro et le manque de réussite en double avec sa nouvelle partenaire Fujiwara (3 matchs, 3 défaites) sont plus inquiétants.

Gaëlle Taton réalise une très belle perf, lors de son tournoi de rentrée en atteignant les quarts de finale du $25.000 de Belfort (alors qu'elle était issue des qualifs) en battant Pullin (top 200) mais perd d'entrée en double (avec Debbrich Feys). Leslie Butkiewicz s'incline quant à elle d'entrée à Grenoble ($10.000) mais atteint la finale du double avec la Néerlandaise Kilsdonk.

Peut mieux faire

Dick Norman joue quatre tournois et s'incline à chaque fois au premier tour. A sa décharge, il n'a jamais été gâté par le tirage (Canas, Moya,...) mais c'est quand même inquiétant.

Tom Vanhoudt fait de même en double (3 matchs, 3 défaites). Sa non-sélection pour la Coupe Davis est logique.

Jeroen Masson s'incline lui aussi deux fois sur deux matchs mais il avait tenté le pari un peu fou de jouer les qualifications de tournois très relevés pour lui (Heilbronn et Milan). Ses deux défaites en trois sets ne doivent pas le faire rougir.

Yoann Villar a tenté une série de futures en Inde puis un en Espagne. Il revient avec six défaites en six matchs (dont un double). Dur.

Chez les filles, Feys et Van Hyfte ne dépassent pas le deuxième tour des qualifications des deux ITF auxquels elles ont participé.

Jeunes

Outre la légère déception du parcours de Kirsten Flipkens lors de la saison australienne (un bon quart dans un Grade II mais une défaite au premier tour dans un Grade I et au deuxième à l'Open d'Australie), il faut surtout retenir les résultats dans les catégories inférieures.

Aux Internationaux des Hauts de France, deux filles se sont distinguées : Désirée Bastianon, 548è européenne de la catégorie, a atteint les demi-finales en battant plusieurs membres du top 30. Elle a également remporté le double aux côtés de Ornella Gentile. Sophie Cornerotte, non classée et issue des préqualifications, atteint quant à elle le troisième tour en battant la 22e européenne !

Enfin, chez les 14 ans et moins, Frédéric de Fays continue ses excellentes performances. Déjà troisième Européen de la catégorie, il ne s'est incliné qu'en demi-finale au tournoi de Telford et en quart de celui des Petits As à Tarbes. Il a en plus atteint la finale de ces deux tournois en double aux côtés de Germain Gigounon.