Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (février)

Voici comme à chaque premier lundi du mois, un petit compte rendu de ce que nos représentants ont fait de bien (ou de moins bien) au cours du mois précédent.

Très bien

Avec sa finale la semaine passée à Copenhague, Olivier Rochus a bien évidemment marqué l'actualité du tennis belge masculin en ce mois de février. D'autant que ce n'est pas là son unique résultat. Déjà très en vue lors du double de la Coupe Davis aux côté de Kristof Vliegen, il avait atteint les quarts de finale à Marseille et un deuxième tour à Rotterdam. Un retour qu'on aimerait bien voir se confirmer dans les prochaines semaines.

Gilles Elseneer est lui aussi plutôt en forme. Deuxième tour à Lübeck, quart à Wolfsburg puis demi à Cherbourg, il n'a cessé de s'améliorer.

Enfin, il ne faut pas oublier de parler de Timothy Aerts qui réussit un excellent circuit satellite suisse avec un quart de finale lors de la première étape et surtout une victoire lors de la troisième. Actuellement deuxième du circuit, il devra toutefois réaliser encore une belle performance lors du Masters qui se déroule cette semaine s'il veut terminer dans les 3 premiers.

Chez les filles, la victoire acquise de main de maître par Justine Hénin-Hardenne à Dubaï est évidemment le haut fait de ce mois. C'est surtout la manière avec laquelle elle a été acquise, avec une maîtrise de ses nerfs lors des matchs contre Jennifer Capriati et Monica Seles (contre qui elle sauva une balle de match) et une réelle volonté d'aller vers l'avant qui sont positifs. D'autant que Justine venait de subir une nouvelle déconvenue à Anvers où, malgré un match de très haut niveau face à Sugiyama, elle était à nouveau retombée dans ses travers lors de la demi-finale face à Kim Clijsters.

Kim justement à également réussi un mois quasi parfait. Engagée à Anvers puis à Scottsdale aussi bien en simple qu'en double (avec Sugiyama), elle réussit à gagner 14 de ses 16 matchs, remportant les deux titres en double et ne s'inclinant qu'en finale des simples. Ce résultat exceptionnel laisse néanmoins un goût de trop peu lors des deux finales. A Anvers, elle joua trop crispée (même si Venus Williams était probablement imbattable ce jour là) et à Scottsdale elle se montra incapable de conclure alors qu'elle menait 6/3-4/2 face à une adversaire (Sugiyama) qui avait pourtant joué sa demi-finale le matin même.

Enfin, même si elle ne joua que deux matchs, Els Callens est à mettre dans cette catégorie. Facile vainqueur de Randriantefy au premier tour à Anvers, elle offrit une magnifique résistance à la n°5 mondiale Hantuchova au deuxième tour, passant à deux doigts de l'emporter.

Bien

Kristof Vliegen confirme au plus haut niveau même si ses résultats font pâles figures à côté de ceux de janvier. Il fut toutefois très solide lors du double de la Coupe Davis et passa un tour au Challenger d'Andrézieux. A Copenhague, il ne pouvait rien face à un Kucera en pleine forme.

Christophe Rochus fit un match honnête en Coupe Davis et parvint à s'extirper des qualifications à Rotterdam mais chuta lourdement lors du premier tour de celles-ci à Dubaï.

Avec un quart de finale au futur de Bressuire et une qualification pour le Challenger de Cherbourg, Dominique Coene est a créditer d'un bon mois, de même que Steve Darcis qui passe un tour et résiste bien à Pescosolido (un ancien top 50) au futur de Southampton.

En double, Van Houdt atteint les demi-finales au Challenger de Wroklaw mais perd au premier tour à Rotterdam et Cherbourg.

Leslie Butkiewicz fut un peu décevante à Anvers (mais pouvait-elle vraiment quelque chose face à Razzano) mais se rattrape bien à Buchen où elle atteint la demi-finale en simple et la finale en double.

Elke Clijsters et Kirsten Flipkens n'ont pas été ridicules à Anvers face à Schnyder et Casanova et ont même remporté un excellent double face à Perebyinis / Gubacsi. Néanmoins, à Buchen, elles n'ont pas vraiment confirmé en perdant toutes deux au premier tour. Kirsten a même encore joué un tournoi junior où elle a également perdu au premier tour. On peut se demander pourquoi elle continue à jouer dans cette catégorie alors que la différence flagrante entre elle et Casanova à Anvers se trouvait au niveau de la puissance... et ce n'est pas en juniore qu'elle l'acquerra.

Peut mieux faire.

Xavier Malisse n'était déjà pas à la fête en janvier et ça se confirme. Trop inconstant face à Moya en Coupe Davis, il fut également décevant contre Safin à Rotterdam. Il est vraiment temps de se reprendre.

Il est également plus que temps pour Stefan Wauters. A l'exception de son quart de finale au future de Deauville, il n'a toujours pas gagné un match en simple et les contre performances s'accumulent. Jeroen Masson réalisa également un mois plutôt mauvais puisqu'il fut battu d'entrée au future de Bressuire (où il était n°2) et au deuxième tour des qualifs au Challenger de Wolfsburg.

Caroline Maes fut assez décevante à Anvers puis s'inclina d'entrée à Redbridge et n'atteint que les quarts de finale à Gran Canaria où elle était tête de série n°2.

Battues en pré-qualifications à Anvers et au premier tour des qualifications à Buchen, Debbrich Feys et Evelyn Van Hyfte sont capables de bien mieux. Cette dernière, repêchée pour les qualifs à Anvers sortit d'ailleurs un match plus qu'honorable face à Gubacsi.

Jeunes

Actualité chargée chez les jeunes et tout d'abord coup de chapeau à nos garçons de 14 ans et moins qui sont devenus ce week-end champions d'Europe. C'est bien évidemment Frédéric De Fays, 3è européen, qui fut le principal artisan de la victoire puisqu'il remporta tous ses matchs (dans les préliminaires et dans le tournoi principal, en simple comme en double) en deux sets. Il fut tout de même bien secondé par Jeremy Swingedouw (auteur de deux belles perfs en demi et en finale face au 21è et au 10è européens) en simple et par Germain Gigounon en double.

Les autres équipes furent toutes éliminées d'entrée dans les préliminaires des autres catégories d'âge.

Par ailleurs, il faut noter la victoire de Stéphanie De Laet lors du Grade V junior de Flevoland, la demi-finale de Niels Desein dans le même tournoi, le quart de finale de Shana Claes au Grade 2 de Condor del Plata et la bonne série de tournoi de 14 ans et moins en Amérique du sud de Marco Dierckx puisqu'il a atteint le troisième tour des quatre tournois auxquels il a participé, battu à trois reprises par une des deux premières têtes de série.

Il prouve à cette occasion que nous possédons dans cette catégorie d'âge une génération tout à fait exceptionnelle. Reste maintenant le plus dur : la confirmation !