Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (septembre)

 

Excellent

C'était attendu mais c'était peut-être justement ça le plus dur. En l'absence de Serena Williams, Kim Clijsters s'est vue catapultée dans la position pas toujours confortable de grande favorite à sa propre succession au palmarès de l'US Open. Elle y a remporté son troisième titre du Grand-Chelem, acquit à New-York comme les deux autres (elle n'a perdu qu'un seul de ses 28 derniers matchs à Flushing Meadows).

Si le parcours de Kim a été fait de hauts et de bas, elle a disputé un match quasiment parfait en finale pour dégoûter la Russe Vera Zvonareva, contre qui elle restait pourtant sur deux défaites. C'est en demi-finale qu'elle a connu sa plus grosse frayeur. Venus Williams est passée tout près de la victoire dans un match décousu mais qui a parfois atteint des sommets.

Grâce à cette victoire, Kim a quasiment assuré sa qualification pour le Masters de Doha. On ne devrait d'ailleurs sans doute plus la voir sur le circuit d'ici-là. Elle a en effet décidé de renoncer au tournoi de Pékin en raison d'une opération au pied.

Très bien

Olivier Rochus a mal débuté le mois par une défaite au premier tour à l'US Open. Il s'est ensuite repris lors du match de Coupe Davis où il une nouvelle fois a été le véritable pilier de l'équipe qui a triomphé de l'Australie. Certes, il n'a battu "que" deux joueurs classés au-delà de la 100e place mondiale. Mais, dans l'obligation de remporter ces matchs sous peine de précipiter la défaite du groupe et sous la pression du public, il a réalisé deux très belles prestations.

Blessé lors des deux premiers jours, Steve Darcis a tout de même pris une part importante au succès belge en apportant le point de la victoire face à Ball sans jamais avoir été réellement inquiété. Plus tôt dans le mois, il a atteint les quarts de finale du Challenger de Come.

La belle satisfaction de ce week-end de Coupe Davis est pourtant venue de Ruben Bemelmans (cf photo). Pour son premier match a enjeu pour l'équipe nationale, le Limbourgeois a rencontré une véritable légende de cette compétition en la personne de Lleyton Hewitt. L'Australien ne s'en est pourtant sorti que grâce à son expérience, bousculé qu'il était par un joueur en pleine réussite. Déjà passé pas loin du tableau final de l'US Open, Ruben devrait rapidement intégrer le Top 100 s'il garde le même niveau.

Après un superbe été sur le circuit Future, David Goffin est revenu au Challenger avec, au début, quelques résultats décevants à Come (1er tour), Alphen-aan-den-Rijn (1er tour) et Todi (2e tour après toutefois une victoire contre la tête de série n°5). Mais à Ljubljana, il a atteint la première finale de sa carrière à ce niveau, engrangeant même deux nouvelles victoires face à des joueurs du Top 200. Alexandre Folie a disputé, à Kenn, sa quatrième finale de l'année au niveau des Futures. Il a également atteint un quart de finale à Porto Torres.

Bart Govaerts a débuté le mois en mode mineur en perdant au premier tour à Kempten. Il a ensuite connu la meilleure semaine de sa carrière en atteignant la finale en simple à Bujumbura et en remportant le double. Sa tournée africaine s'est malheureusement achevée sur une blessure qui l'a contraint à l'abandon en quart à Kigali et au deuxième tour à Kampala. Marco Dierckx, qui a disputé exactement les mêmes tournois, a franchi un tour à Kempten avant d'atteindre les demi-finales en simple à Bujumbura et de collaborer au succès de Bart en double. Il a ensuite perdu au deuxième tour à Kigali et au premier à Kampala.

Yanina Wickmayer avait énormément à perdre lors de l'US Open. Sa demi-finale en 2009 l'avait révélée aux yeux du grand public et lui avait apporté la confirmation qu'elle pouvait rivaliser avec le top niveau. Une élimination prématurée cette année aurait pu s'avérer catastrophique en terme de classement et de confiance. Mais elle s'est sortie avec panache d'un match piège face à Patty Schnyder avant de dominer Kanepi pendant un set et demi en huitième. Elle a ensuite craqué physiquement mais nul doute qu'elle aura appris autant de cet US Open que de celui de l'année passée.

Après un deuxième tour au $10.000 de Middelburg, Valérie Verhamme est sortie des qualifications au $25.000 de Denain et a poursuivi sa route jusqu'en quart de finale. C'est la première fois de sa carrière qu'elle atteint ce stade à ce niveau. Gally De Wael a réalisé le plus beau mois de sa saison. Elle a d'abord été battue au deuxième tour à Istanbul (où elle a atteint la finale du double. Elle a ensuite aligné trois demi-finales, à Larissa et deux fois à Caracas. En double, elle a même remporté les deux tournois dans la capitale vénézuelienne. Dommage qu'elle ait perdu à chaque fois contre des joueuses moins bien classées qu'elle.

a Bien

Après un été où il a retrouvé son meilleur niveau, Xavier Malisse est passé un peu à côté de son US Open. Il s'est en effet incliné d'entrée et en trois sets face à Dudi Sela, un joueur qui l'avait déjà battu à Los Angeles. Il s'est repris à Metz où il a atteint les quarts de finale, ne s'inclinant qu'en trois sets face à Gilles Simon, le futur vainqueur.

Dick Norman et son partenaire Wesley Moodie se sont hissés en quart de finale de l'US Open et en demi à Metz. De bien bons résultats dans la perspective d'une qualification pour le Masters mais, dans les deux cas, le tableau dégagé aurait dû leur permettre de faire mieux encore. Niels Desein a une nouvelle fois déçu en qualification de Grand-Chelem à l'US Open avec une large défaite d'entrée. Il a mieux joué au Future de Middelburg où il a atteint la finale.

Yannick Vandenbulcke et Alec Witmeur ont obtenu un résultat identique, le premier au Future de Casablanca, le deuxième à celui de Wrexham. Chacun a franchi le premier tour avant d'être battu assez largement par une tête de série. Mario Dierckx est sorti des qualifications à Bujumbura et a franchi le premier tour du tableau final. Il a ensuite été battu au deuxième tour des qualifs à Kigali et dès son entrée dans le tableau final de Kampala. Gaëtan de Lovinfosse a perdu au premier tour à Kenn (où il a disputé les demi-finales en double) avant d'atteindre le deuxième tour à Tanger après avoir franchi l'épreuve qualificative.

Après un été gâché par une blessure au poignet, Kirsten Flipkens (cf photo) n'espérait pas grand chose de son déplacement à l'US Open. Et de fait, elle n'a rien pu faire contre Schnyder au premier tour. Après trois semaines de repos, elle s'est bien mieux comportée à Séoul où elle a atteint les quarts de finale après une victoire face à Shvedova, 36e mondiale.

Anouk Delefortrie a franchi le premier tour au $10.000 de Middelburg et est sortie des qualifications du $25.000 de Denain. Sophie Cornerotte a perdu au premier tour à Middelburg (où elle s'était extirpée des qualifications) et à Alger mais elle a remporté le double dans la capitale algérienne.

a Moyen

Kristof Vliegen (cf photo) a de nouveau été largement dominé par Blake, à l'US Open. Il semble avoir vraiment beaucoup de mal à tenir un long match en Grand-Chelem. A Metz, il a battu un joueur repêché des qualifications avant de perdre assez largement contre Nieminen.

Christophe Rochus a atteint les quarts de finale au Challenger d'Alphen-aan-den-Rijn, une première depuis le mois de mai. Il est ensuite retombé dans ses travers en s'inclinant d'entrée à Banja Luka et à Ljubljana. Yannick Mertens a beaucoup joué en septembre mais les résultats n'ont pas été à la hauteur. Il a ainsi perdu au premier tour des qualifications à l'US Open et du tableau final des Challengers de Come, Saint-Rémy et Todi. Il s'est repris de justesse en atteignant les quarts à Izmir.

La malchance poursuit vraiment Tamaryn Hendler. Battue au premier tour des qualifications du WTA de Québec, elle a franchi un tour dans le tableau final du $50.000 de Saguenay. Malheureusement, elle a dû jeter l'éponge après la perte du premier set. Appolonia Melzani, elle aussi fort tracassée par les blessures cette saison a fait son retour après cinq mois d'absence. A Bassano del Grappa, elle est sortie des qualifciations et à Casale, elle a été battue au premier tour du tableau final.

vignette De Wilde Peut mieux faire

Germain Gigounon n'a disputé qu'un seul tournoi, à Wrexham, où il a été battu au premier tour par une tête de série. C'est un peu court pour se faire une idée de sa forme après ses longs mois de blessure. Maxime Authom n'est également apparu que pour un match, à Kempten.

Le même constat prévaut pour Goele Lemmens, engagée en qualifications au $25.000 de Denain mais qui n'a pas fait le poids face à une joueuse également non classée. Elyne Boeykens (cf photo) tarde à retrouver la forme de son début d'été. Elle a été battue au premier tour à Middelburg et d'entrée de qualifications à Alphen-aan-den Rijn.

Jeunes

An-Sophie Mestach était fort attendue à l'US Open. La numéro 1 belge chez les juniors a un peu déçu en simple mais s'est reprise en atteignant la finale du double. Elle a malheureusement dû renoncer à la disputer en raison de douleurs au dos.

Mais le joueur du mois est incontestablement Kimmer Coppejans, vainqueur pour la première fois d'un tournoi de niveau Grade 2 à Gizeh (après s'être déjà imposé au G4 d'Heiveld le mois dernier). En finale, il a disposé de Jeroen Vanneste. A Prague (G2), Alison Van Uytvanck a bien profité de sa position de tête de série n°1 et s'est hissée en finale. Jonas Merckx a obtenu le même résultat en double. A un degré inférieur, Adrien Rossignon a atteint les quarts de finale à Lomé (G4) au Togo.

Le tournoi de Steinfort (Catégori 3, -16) a réussi à Clément Geens qui y a disputé la finale. Omar Salman, Marie Benoit et Astrid Leclere se sont arrêtés en quart de finale. A noter que Marie et Astrid ont également joué la finale du double côte à côte.

Toujours au Luxembourg mais cette fois dans la capitale et chez les cadets (C3), Hélène Scholsen s'est glissée en quart de finale en simple et en finale en double. Elena Van Der Sypt a obtenu un résultat parfaitement identique à Torello (C3). En double, elle faisait équipe avec Magali Kempen.

Le mois a également été marqué par les finales nationales de la Coupe de Borman. Jeroen Vanneste et Deborah Kerfs se sont imposés chez les cadets respectivement face à James Storme et Marie Benoit. Non tête de série, Deborah est venue a bout des têtes de série n°2, n°3 et n°4 à chaque fois en trois sets. Chez les cadets, Omar Salman a conservé son titre en battant en finale son partenaire du centre AFT Simon Stevens. Sarah Respen a pris la mesure de Lieselot Rommelaere chez les filles.