Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (octobre)

 

a Très bien

Battu au premier tour au Challenger de Mons, par le Français Ouanna, puis au deuxième à celui de Kolding, Olivier Rochus (cf photo) a ensuite réalisé la meilleure performance de sa saison en se hissant en finale du tournoi ATP de Stockholm. Il y a signé deux victoires sur des Top 50 (Lopez et Bellucci) alors qu'il n'avait battu qu'un seul joueur de ce cercle jusqu'ici en 2009. Il a ensuite été battu au deuxième tour à Lyon.

Le retour de Yanina Wickmayer à la compétition après son exploit new-yorkais était très attendu. Si elle a été battue d'entrée à Pékin, elle a ensuite nettement confirmé sa forme actuelle en remportant le deuxième titre WTA de sa carrière (et de sa saison) à Linz avant d'atteindre encore les demi-finales à Luxembourg. Elle assurait, par la même occasion, sa place dans le "Tournoi des Championnes" à Bali.

Après un mois de septembre assez catastrophique, Xavier Malisse a enchaîné les bons résultats en octobre. Il a d'abord disputé deux bons quarts de finale lors des Challengers de Mons et de Rennes avant de remporter celui d'Orléans, l'un des plus relevés de la saison. Niels Desein ne trouve toujours pas le rythme en Challenger où il a subi des défaites au deuxième tour des qualifications à Mons et du tableau final à Kolding. Par contre, en Future, il est toujours aussi performant. Il a remporté coup sur coup le prestigieux tournoi de La-Roche-sur-Yon (en simple et en double), puis celui, plus "léger" de Dakar.

Yannick Mertens a débuté le mois par deux résultats moyens en Challenger (battu au deuxième tour des qualifications à Mons et au premier tour du tableau final à Kolding). Il a ensuite largement compensé ces prestations moyennes lors de deux Futures en Grande-Bretagne. Il a remporté le premier à Glasgow avant d'échouer en finale du deuxième à Cardiff. Yannick Vandenbulcke a atteint la finale du deuxième Future disputé à Pretoria. Auparavant, ses résultats ont été plutôt mitigés avec un quart de finale au Future de Martos, une élimination au premier tour à Mons et enfin une défaite au deuxième tour de la première épreuve disputée à Pretoria.

Alexandre Folie a bien digéré son départ du Centre AFT puisqu'il a remporté le premier titre de sa jeune carrière au Future de Nairobi. Il a ensuite été battu au premier tour à Lagos et en quart à Dakar. Autre ancien pensionnaire de Mons, Maxime Authom a enchaîné les bons résultats en Futures. Il a d'abord atteint les demi-finales à Sarreguemines et les quarts à Leimen. Après une défaite au deuxième tour à Saint-Dizier, il a disputé un nouveau quart de finale à La-Roche-sur-Yon et a encore franchi un tour à Rodez. Alec Witmeur n'avait jamais franchi le premier tour d'un tournoi pro jusqu'ici. Il a réalisé cette performance à trois reprises en octobre à Hambach, Adana et Dakar. Les trois fois, il était issu des qualifications. Cette belle série lui permet d'obtenir son premier classement ATP.

a Bien

Sur la lancée de son bon mois de septembre, Steve Darcis a été le meilleur Belge à Mons où il n'a rendu les armes qu'aux portes de la finale. La suite a été nettement moins heureuse avec deux défaites d'entrée à Kolding et au tournoi ATP de Lyon. Avec son partenaire Moodie, Dick Norman (cf photo) a disputé un bon quart de finale au tournoi ATP 1000 de Shangai. Il s'est même permis le luxe de battre un joueur classé dans les 150 premiers dans les qualifications du simple. Par contre, sa place pour le Masters du double n'est pas encore assurée en raison de ses deux contre-performances à Pékin et Lyon où il a échoué au premier tour.

David Goffin a obtenu sa première victoire face à un Top 100 à Mons où il a surpris Christophe Rochus. Il a, par contre, été battu au premier tour à Rennes et en quart du Future de La-Roche-sur-Yon.

Marco Dierckx n'a disputé qu'un seul tournoi, à Nairobi, et il y a franchi le premier tour. Troisième joueur remercié par le Centre AFT à la fin de l'été, Frédéric de Fays a également bien débuté le mois avec surtout un quart de finale à Sarreguemines (après être sorti des qualifs) et un tour passé dans les qualifications de Mons. A Saint-Dizier, il s'est également extirpé du tableau préliminaire. Par contre, tant à La-Roche-sur-Yon qu'à Rodez, il a été surpris au deuxième tour des qualifications. Bart Govaerts a atteint le tableau final des Futures de Sabadell et St Cutgat. Il ajoute donc sept victoires à son escarcelle... mais pas un seul point ATP.

Au tournoi WTA de Luxembourg, Kirsten Flipkens a réalisé sa meilleure performance de l'année en sortant des qualifications avant de se hisser en quart de finale où elle donna beaucoup de fil à retordre à Yanina. Malheureusement, ses autres résultats du mois sont loin d'être à l'avenant. Elle a ainsi été éliminée au premier tour des qualifications du WTA de Linz et au premier tour des tableaux principaux des ITF d'Athènes et de Poitiers.

Davinia Lobbinger a réalisé de bons résultats lors des deux $10.000 de Prétoria où elle a atteint un quart de finale la première semaine et, surtout, une finale la seconde. Elle a, par contre, été battue d'entrée à Clermont-Ferrand. Valérie Verhamme y avait, au contraire, disputé les quarts de finale (elle atteignait ce stade pour la troisième fois de sa carrière et de la saison). Elle a ensuite encore franchi un tour à Stockholm. Majoly De Wilde a été battue d'entrée dans les qualifications de Les Franques del Valles mais a atteint le tableau final à Séville et à St Cutgat. Dans ce dernier tournoi, elle a même franchi le premier tour.

a Moyen

Christophe Rochus a beaucoup voyagé en ce mois d'octobre mais sans rapporter de résultats convaincants. Après son élimination surprise au premier tour de Mons des mains de David Goffin, il a enchaîné avec un bon quart de finale à Tashkent avant de repartir sur le circuit principal pour signer deux défaites prématurées au deuxième tour de Moscou et au premier de Lyon.

Egalement battu d'entrée à Mons, Ruben Bemelmans a ensuite franchi un tour dans les deux Challengers qui étaient à son programme : Kolding et Orléans.

Le parcours de Julien Dubail a été fait de hauts et de bas. Défait d'entrée à Sarreguemines, il a franchi un tour dans les qualifications de Mons (en signant sa deuxième victoire face à un Top 500). Il a ensuite été battu dès son premier tour dans les qualifications du Future d'Isernhagen puis a franchi un tour dans le tableau final de celui d'Obregon.

Après son parcours new-yorkais, Kim Clijsters (cf photo) pouvait attendre beaucoup de son retour à Luxembourg pour un tournoi qui lui a souvent réussi. Elle y a pourtant été surprise dès le deuxième tour par Schnyder. Une contre-performance qui ne remet évidemment pas en cause son exceptionnel retour qui se poursuivra en janvier.

Gally De Wael s'est extirpée des qualifications à Clermont-Ferrand mais a ensuite été battue d'entrée à Tel Aviv.

Peut mieux faire

Gaëtan De Lovinfosse n'a disputé qu'une épreuve au mois d'octobre, au Future de Dakar, mais il a chuté d'entrée de jeu. Mario Dierckx a connu la même mésaventure lors des qualifications de Nairobi.

La deuxième partie de saison de Tamaryn Hendler s'apparente à un vrai cauchemar. Engagée dans un $25.000 à Mexico, elle y a été largement dominée dès le premier tour et s'est, en plus, occasionné une blessure. Son classement est en baisse si bien qu'elle est aujourd'hui à peu près au même endroit dans la hiérarchie mondiale qu'au début de l'année. Son ambition se situait pourtant bien plus haut.

Apollonia Melzani traverse une mauvaise passe. Engagée dans deux $10.000 à Antalya où elle était tête de série, elle a été battue les deux fois dès le premier tour. Sophie Cornerotte n'est pas au mieux non plus puisqu'elle a ajouté une défaite au premier tour à Monastir à deux échecs dans la même ville qu'Apollonia. Lors de la deuxième étape à Antalya, elle était toutefois sortie des qualifications.

Goele Lemmens a connu un parcours similaire à celui d'Apollonia avec deux défaites d'entrée lors de deux tournois disputés à Pretoria. Anouk Delefortrie a été éliminée d'entrée en qualifications à Clermont-Ferrand et dans le tableau final de Tel Aviv.

Jeunes

Deux tournois disputés au Caire (un Grade 5 puis un Grade 4) ont permis à nos juniors de s'illustrer. C'est Julien Cagnina (cf photo) qui s'y est montré le plus à son avantage en disputant les deux finales en simple et en remportant la deuxième étape en double avec Jeroen Vanneste. Elise Mertens a disputé la finale de la première semaine avant de remporter le double de la seconde avec Elke Lemmens. Cette dernière avait déjà remporté le premier double avec Klaartje Liebens et a également atteint la finale en simple lors du Grade 4. Estelle Balan a disputé une demi et un quart. Laura Bernard s'est arrêtée en demi de la première étape.

Dans les autres épreuves, Robin Cambier et Kevin Farin ont disputé les quarts de finale à Oslo (G5) avant de remporter le double côte à côte. Joseph Vandooren a atteint les demi-finales lors de son long déplacement à Curacao (G5), dans les Antilles néerlandaises.

Chez les scolaires, c'est à nouveau Marie Benoit qui s'est montrée la plus performante. Au tournoi de Biel (Cat. 2), elle ne s'est arrêtée qu'en finale, tant en simple qu'en double avec Deborah Kerfs.

Justine De Sutter était notre seule représentante au Masters européen des 14 ans et moins. Elle y a terminé à la sixième place. Au Nike Junior Tour, elle a atteint les quarts de finale, tout comme Michael Geerts chez les garçons.