Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (mars)

 

Très bien

Le mois de mars a été assez pauvre pour les joueurs de tennis belge, voire catastrophique pour certains d'entre-eux. Yannick Mertens (cf photo) est l'un des rares à s'être mis en évidence. Au Future de Tipton, il s'est tout simplement imposé, soulevant ainsi son quatrième trophé en simple dans cette catégorie. Cette performance n'a malheureusement pas été répétée ensuite. A Bath, il a perdu au deuxième tour contre un joueur invité puis il a été éliminé d'entrée au Challenger de Sarajevo.

Dick Norman poursuit sa tactique du début de saison. Il se concentre sur le double mais dispute, lorsque son classement le lui permet, les qualifications des épreuves auxquelles il est inscrit en double. Il a ainsi déjà obtenu quelques bons succès en simple (pour un pseudo-retraité classé au-delà de la 300e place). Mais son parcours au Challenger de Marrakech est, de loin, son meilleur de l'année. Il s'est en effet qualifié pour le tableau final où il a battu ni plus ni moins que la tête de série n°1, l'Espagnol Gimeno-Traver (89e mondial). Il s'agit seulement de la quatrième victoire de Dick sur un Top 100 depuis près de deux ans.

Parti disputer la tournée de Futures au Canada, Germain Gigounon en est revenu avec un bilan plutôt positif. En simple, il a atteint une demi-finale (à Sherbrooke), un quart (Gatineau) et un deuxième tour à Montréal. Il a, en outre, remporté le tournoi de Gatineau en double. De l'autre côté du globe, à Tokyo, Alexandre Folie a également atteint une demi-finale en Future (la deuxième de sa carrière). Lors de la deuxième épreuve du circuit, il a par contre été éliminé au premier tour. Au Portugal, plus tôt dans le mois, il a été battu au premier tour à Faro et au deuxième à Lagos mais après être passé à chaque fois par la difficile épreuve des qualifications. Yannick Vandenbulcke a réalisé cette même performance lors de deux Futures au Kazhakstan. S'il n'a ensuite pas dépassé le stade du premier tour du tableau final à Astana, il ne s'est arrêté qu'en demi-finale à Alma Ata.

a Bien

Xavier Malisse poursuit son retour avec des hauts et des bas. Il a renoué avec le succès en Coupe Davis avec un match solide contre le jeune Janowicz puis a atteint les demi-finales du Challenger de Caltanissetta (en simple et en double). Il a par contre été battu au deuxième tour de celui de Barletta. Niels Desein a été assez décevant lors de sa tournée de Future au Portugal, s'inclinant au premier tour à Faro et au deuxième à Lagos. Assez curieusement, il s'est nettement repris à l'échelon supérieur en atteignant les quarts de finale à Caltanissetta.

David Goffin a bien démarré la tournée canadienne en parvenant en demi-finale à Gatineau. Il s'est malheureusement blessé lors de son premier tour à Montréal et a été contraint de revenir en Belgique. Maxime Authom a réalisé deux bons résultats lors de cette tournée avec des quarts de finale à Gatineau et Montréal avant de perdre au deuxième tour à Sherbrooke. Frédéric de Fays a franchi le premier tour à Gatineau puis a déçu à Montréal où il a été battu d'entrée en qualification. A Sherbrooke, il est sorti du tableau préliminaire avant de perdre au tie-break du dernier set contre Germain Gigounon. Les deux avaient auparavant remporté le double à Gatineau. Korneel Sanders a beaucoup joué en mars. Il a disputé les qualifications des Futures de Faro et Lagos ainsi que de deux épreuves à Antalya. Trois fois sur quatre, il a été battu aux portes du tableau final. En tout, il a remporté huit matchs... mais aucun point.

Davinia Lobbinger a démarré tardivement sa saison mais de fort belle manière en atteignant la finale à Raanana en Israël. La suite a été moins fructueuse avec des défaites au premier tour à Dijon et au deuxième à Amiens. Apollonia Melzani est sortie des qualifications à Dijon mais a été battue au premier tour du tableau final.

Anouk Delefortrie a disputé le deuxième tour à Raanana après être sorti des qualifications. Elle obtient, grâce à ce résultat, son premier classement WTA (1080e). Elle a, par contre, été battue au premier tour des qualifications à Gonesse. Gally De Wael (cf photo) est sortie des qualifications tant à Las Palmas qu'à Bath. Lors de la première épreuve, elle a même franchi le premier tour du tableau final. Marine Verbeken est sortie des qualifications à Raanana avant d'échouer à un match du tableau final à Amiens.

Moyen

Steve Darcis reste en mode mineur en ce début de saison même s'il connait un léger mieux par rapport à ses deux premiers mois catastrophiques. Après le double victorieux en Coupe Davis, il a franchi un tour à Indian Wells et au Challenger de Sunrise. A Miami, par contre, il a une nouvelle fois été battu d'entrée.

Kristof Vliegen ne s'est pas montré vraiment plus performant. Assez inconstant lors de son match de Coupe Davis (qu'il a tout de même gagné), il a été battu au deuxième tour à Marrakech. Ruben Bemelmans (cf photo) a disputé trois Challengers à Bergame, Caltanissetta et Barletta mais n'a remporté qu'un seul match lors du dernier. A sa décharge, il a souvent été battu fort difficilement par des adversaires bien mieux classés que lui.

Yanina Wickmayer se devait de faire oublier son couac de Clearwater en mars. Elle y arriva à Indian Wells où elle a remporté une bonne victoire contre Rybarikova avant de perdre contre Hantuchova dans un match très serré. A Miami, par contre, elle fut largement dominée par Martinez Sanchez, une joueuse qui semblait pourtant à sa portée. Tamaryn Hendler n'a disputé que ce tournoi de Miami et y a également échoué au premier tour mais sans démériter face à l'Israelienne Peer.

Marco et Mario Dierckx ont tous les deux atteint le dernier tour des qualifications au Future d'Antalya. Bart Govaerts les a imité à Badalone mais a ensuite perdu d'entrée dans les qualifications de Castelldefels. Julien Dubail a été battu au même stade lors de son premier tournoi de l'année à Greifensee en Suisse. Il a mieux joué les deux semaines suivantes, dans la même ville d'abord puis à Vaduz, ne s'arrêtant qu'au dernier tour des qualifications.

Peut mieux faire

Après un bon mois de février, Christophe Rochus s'est complètement effondré en mars. L'Auvelaisien a enchaîné les défaites au premier tour au Challenger de Cherbourg, à Indian Wells, à Sunrise et à Miami. Il n'a pourtant rencontré qu'un seul joueur du Top 50. Son frère Olivier Rochus n'a pas été plus performant. Il a remporté le double en Coupe Davis avec Steve Darcis mais a été battu en qualifications à Sunrise (3e tour) et Miami (1er tour).

Kirsten Flipkens n'a disputé qu'un seul tournoi en mars, à Tenerife. Elle y a échoué dès le premier tour, battue par une fille classée au-delà de la 300e place.

Debbrich Feys a disputé son premier tournoi de la saison à Gonesse... et y a perdu au premier tour. Soetkin Van Deun l'y a imitée après avoir déjà perdu au premier tour des qualifications à Dijon et à Lyon. Sophie Cornerotte a perdu au deuxième tour des qualifications à Buchen et Dijon puis dès son entrée en lice à Amiens et à Gonesse.

Sortie des qualifications via un repêchage à Lyon, Caroline Hitimana a ensuite perdu au premier tour du tableau préliminaire à Rome et à Latina. Ineke Mergaert a également perdu ses deux matchs à Buchen et à Amiens. Enfin, Goele Lemmens (cf photo) a clotûré cet impressionnant désastre collectif du tennis féminin belge avec un seul match remporté sur les trois tableaux qualificatifs de Buchen, Dijon et Bath.

Jeunes

Deux jeunes belges ont relevé le triste niveau du tennis belge en mars en remportant des tournois Grades 1 (parmi les plus relevés de la saison). Yannik Reuter s'est imposé à Florianopolis et en a profité pour empocher la premier place nationale au classement junior (14e). La victoire de Laurent-Olivier Daxhelet (cf photo) à Sarawak est encore plus surprenante puisqu'il n'était classé que 157e et a battu quatre joueurs du Top 100.

Pour le reste, les jeunes se sont montrés assez discrets. Gaëtan de Lovinfosse a également remporté un titre mais en double, à Esch-sur-Alzette (G2) alors que Jeroen Claeys (à Sarawak) et Joseph Vandooren (à Goster, G5) atteignaient un quart de finale.

Enfin, chez les scolaires (16 ans e moins), Maxim Verhijden a atteint les quarts de finale à Oulu (Catégorie 3).