Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (avril)

 

Excellent

Lorsqu'il a mis un terme à sa carrière en simple, à la fin de la défunte saison, Dick Norman pensait sûrement que son compteur de titres en tournois Challenger resterait définitivement bloqué à douze. Mais en se concentrant sur le double et en ne jouant les qualifications du simple qu'en guise d'entrainement, il a peut-être trouvé le relâchement qui lui avait fait défaut l'an dernier. A Mexico, il est sorti des qualifications sans perdre un set et a fini par remporter le titre en battant notamment deux joueurs du Top 200. Tant pis si ses résultats en double, son réel objectif, ont été un peu décevants, ce treizième titre reste l'un des plus beaux faits d'arme d'une carrière bien remplie.

a Très Bien

La saison 2008 de Yanina Wickmayer avait été lancée par une grosse prestation en Fed Cup où elle avait dominé les deux soeurs Bondarenko. Cette compétition semble la motiver puisqu'elle a battu l'équipe du Canada presque à elle toute seule pour maintenir la Belgique dans le Groupe Mondial II. Elle n'a pas perdu un set du week-end et a surtout réalisé deux très gros matchs face à Wozniak et lors du double. Auparavant, elle avait déjà remporté le double à Torhout. Elle manque de peu la note maximum en raison de sa défaite au premier tour du simple à Torhout (en trois sets face à la future gagnante !) Après les errements de ces derniers mois, les résultats médiocres, les changements de coachs incessants et les gestes d'humeur déplacés, elle semble enfin avoir retrouvé la sérénité d'il y a douze mois. Et avec le niveau de jeu affiché à Hasselt, elle peut être très ambitieuse pour la fin de saison.

a Bien

Steve Darcis ne parvient toujours pas à gagner des matchs sur le circuit principal. Battu d'entrée à Casablanca, il a été éliminé au deuxième tour des qualifications à Monte-Carlo. Il a donc décidé de reprendre le chemin des Challengers à Sofia et à Ostrava où il ne s'est incliné qu'en demi-finale à chaque fois. Plutôt encourageant. Olivier Rochus (cf photo) a connu un parcours presque identique. Battu au deuxième tour à Casablanca et d'entrée dans les qualifications de Monte-Carlo, il a atteint les quarts de finale dans les deux mêmes Challengers. Battu au premier tour au Maroc et sur le Rocher, Christophe Rochus s'est repris par deux belles performances sur le grand circuit à Barcelone (3e tour et victoire sur Gasquet) et à Rome (victoire contre Chela).

Parti en tournée pour trois Futures en Corée du Sud, David Goffin a d'abord réalisé une demi-finale et un quart de finale avant de perdre au premier tour de la dernière étape. Toujours en Corée, Yannick Vandenbulcke est sorti trois fois assez aisément des qualifications mais n'a franchi le premier tour qu'une seule fois. Alexandre Folie a perdu au premier tour d'un Future au Japon puis au deuxième tour lors de deux autres tournois de cette catégorie en Inde. A sa décharge, il a perdu à chaque fois des matchs serrés face à des joueurs classés parmi les 700 premiers.

Tamaryn Hendler a été éliminée au premier tour à Torhout, a perdu ses deux matchs de Fed Cup et n'a franchi qu'un seul tour au $100.000 de Johannesburg. Mais ces quatre défaites peuvent être pleines d'enseignement car encaissées face à des joueuses bien mieux classées qu'elle au terme de rencontres où elle a longtemps fait jeu égal. Il lui manque encore le mental et le physique d'une pro pour tenir le rythme du Top 100.

Moyen

La saison de Kristof Vliegen ne décolle toujours pas. Il s'est fait battre d'entrée au Challenger de Naples puis à Casablanca. Engagé dans les qualifications à Monte-Carlo, il s'est arrêté à chaque fois à une marche du tableau final. Il ne se sauve de la catastrophe que grâce à sa victoire, à Monaco, contre Zverev, la révélation du Masters 1000 de Rome ce mois-ci. Yannick Mertens poursuit son apprentissage du circuit Challenger sans particulièrement briller. Il a atteint le troisième tour des qualifications à Athènes et le deuxième à Sofia avant de perdre au premier tour du tableau final de Tenerife.

Maxime Authom ne parvient toujours pas à retrouver son meilleur niveau. Aux Futures d'Angers et de Grasse, il a perdu à chaque fois au dernier tour des qualifications. Repêché lors de la dernière étape, il a de nouveau perdu au premier tour. Germain Gigounon a participé aux mêmes tournois coréens que David Goffin mais n'a réussi à franchir le premier tour que lors de la première étape. Marco Dierckx a bien débuté le mois en parvenant au quatrième tour des qualifications à Belek. La suite fut moins brillante avec des défaites au premier tour du tableau préliminaire à Angers et à Grasse. Mario Dierckx a franchi un tour dans le tableau qualificatif à Belek puis a été battu d'entrée dans celui d'Angers mais à cause d'une blessure qui l'a contraint à jeter l'éponge.

Kirsten Flipkens (cf photo) fut la seule belge à franchir un tour à Torhout. Elle s'est ensuite largement inclinée au premier tour du tournoi WTA de Barcelone. Malade, elle n'a pas pu tenir sa place en simple en Fed Cup mais a réalisé un bon double aux côtés de Wickmayer.

Apollonia Melzani a perdu au premier tour à Foggia (contre la première tête de série) puis a franchi un tour à Hvar et à Brescia. Sofie Oyen a perdu au premier tour à Torhout et à Tessenderlo mais s'est reprise en parvenant en demi-finale du double lors de ce dernier tournoi. Soetkin Van Deun s'est fait battre d'entrée en simpe à Tessenderlo mais a également atteint les demi-finales du double.

Gally De Wael a été éliminée au premier tour des qualifications à Torhout et au deuxième tour de celles de Vic ($10.000). Ineke Mergaert a perdu d'entrée dans les qualifs de Torhout et de Tessenderlo mais a passé deux tours dans celles de Torrent.

Peut mieux faire

Xavier Malisse a perdu au premier tour du seul tournoi auquel il a participé : le premier Challenger de Rome. Triste bilan de Ruben Bemelmans (cf photo) qui a été battu d'entrée de jeu lors des qualifications du Challenger d'Athènes puis au premier tour du tableau final des deux Challengers de Rome. Niels Desein n'a guère fait mieux. Battu au deuxième tour à Saint-Brieuc puis au premier à San Luis Potosi, il n'est sorti des qualifications à Mexico que par le biais d'un repêchage avant de perdre à nouveau au premier tour. A Sofia, il a été disqualifié dès son entrée en lice à cause d'un jet de balle dangereux.

Les performances de Frédéric de Fays restent très en-dessous de ses possibilités : il a perdu dès le premier tour lors des deux Futures en Inde auxquels il a pris part. Korneel Sanders a perdu au premier tour des qualifications de son seul tournoi du mois, à Belek. Julien Dubail n'a remporté qu'un match lors de trois Futures en Turquie où il ne jouait pourtant qu'en qualifications.

Largement battue au premier tour des qualifications à Torhout, Debbrich Feys a franchi un tour dans celles de Tessenderlo. Davinia Lobbinger a été éliminée au premier tour à Belek puis à Tessenderlo.

Sophie Cornerotte a perdu deux fois au deuxième tour des qualifications de deux $10.000 à Belek. Goele Lemmens et Marine Verbeken ont été battues d'entrée dans les qualifications de Belek puis de Tessenderlo.

Jeunes

La performance du mois est à mettre à l'actif d'Arthur De Greef (cf photo) qui est parvenu en finale du Grade I de Beaulieu sur Mer, le plus gros tournois challenger disputé en avril. Gaëtan de Lovinfosse y a également atteint la finale mais en double, performance qu'il avait déjà réalisée à Istres (G2) une semaine plus tôt.

Jonas Merckx et Kimmer Coppejans ont eux aussi disputé une finale, à un niveau nettement inférieur. Jonas a réussi ce résultat à Marsa (Malte, G4) alors que Kimmer le faisait à Belek (Turquie, G5). Dans ce dernier tournoi, Valentin Piret et Romain Bogaerts ont également atteint les quarts de finale alors que Benjamin Devos, Yannis Baltogiannis, Laura Bernard et Majoly De Wilde ont réalisé la même performance à Benicarlo (Italie, G4). Enfin, à Plovdiv (Bulgarie, G4), Justine De Sutter et Elke Lemmens ont remporté le double côte à côte.

Chez les scolaires, James Storme a atteint les demi-finales du tournoi d'Antalya (Turquie, Cat.3). Kevin Farin s'est imposé en double à Lod (Israël, Cat. 3).

Michael Geerts et Xander Veys sont les seuls à avoir brillé chez les cadets. Ils ont tous les deux atteint les demi-finales à Angra di Heroismo (Portugal, Cat. 3).