Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (août)

 

Très bien

Après une grosse déconvenue à Wimbledon et une pause de six semaines pour soigner la blessure mentale qui en a découlé tout autant qu’une petite blessure physique au poignet, Justine Hénin se devait de repartir très fort pour se préparer à l’US Open. Elle l’a fait en s’imposant à Toronto au terme d’une nouvelle bagarre très serrée face à celle qui représente la plus grosse menace pour sa place de n°1 mondiale : Jelena Jankovic.

Niels Desein a beaucoup joué en août et il a beaucoup gagné. Finaliste au Future de Wetzlar, il a aligné deux quarts de finale à Essen et Bolzano puis une défaite au deuxième tour à Padoue (après avoir tout de même sorti la première tête de série). Il est ensuite sorti des qualifications au Challenger de Côme et a franchi un tour dans le grand tableau.

Belle régularité aussi pour Soetkin Van Deun lors de la série de $10.000 en Belgique. Elle s’est inclinée en quart de finale tant à Rebecq, qu’à Coxyde et Westende. Elle a également disputé la demi-finale du double à Rebecq.

aBien

Après la révélation du mois dernier, Steve Darcis avait la lourde tâche de confirmer son nouveau statut. A l’exception du Challenger du Bronx où il s’est fait surprendre d’entrée par le 715e mondial (mais où il a joué les demi-finales du double), il n’a pas déçu. Qualifié pour le tournoi de Sopot, il a passé un tour avant d’accrocher l’un des meilleurs spécialistes sur terre : Tommy Robredo. A l’US Open, il s’est aussi extirpé brillamment des qualifications avant de faire jeu égal pendant deux sets avec Tommy Haas.

Christophe Rochus a débuté le mois sur un mode mineur en perdant au premier tour à San Marin et au deuxième à Genève. Il s’est rattrapé dans un troisième Challenger où il ne s’est arrêté qu’en finale. A l’US Open, pour son tournoi de reprise après six mois d’interruption, Xavier Malisse peut sans doute se satisfaire d’avoir remporté son premier match contre Pless. Même s’il a été largement dominé lors du deuxième face à Nalbandian.

Comme Soetkin Van Deun, Ruben Bemelmans a atteint trois quarts de finale (à Essen, Munich et Vlaardingen). Il avait par contre cédé au premier tour à Wetzlar. Son copain Yannick Mertens a disputé deux quarts de finale en Future (Wetzlar et Oreada), a atteint le deuxième tour à Enschede et s’est fait battre d’entrée à Arad.

Yanina Wickmayer a chuté d’entrée à Coimbra ($25.000) mais elle s’est reprise immédiatement en atteignant la finale du double. Une blessure l’a empêchée de disputer d’autres épreuves.

Davina Lobbinger a été assez décevante en simple en ne remportant qu’un match (à Rebecq) et en perdant au premier tour à Ilkey, Savitaipale et Palic. Par contre, elle a confirmé ses qualités de joueuse de double en s’imposant dans ces trois derniers tournois.

Leslie Butkiewicz, toujours cantonnée aux tournois belges, a passé un tour à Coxyde et Westende et a atteint la finale du double à Westende. Apollonia Melzani est sortie trois fois des qualifications à Gardone Val Trompia, à Vlaardingen (où elle a franchi le premier tour du tableau final) et à Enschede. A Bielefeld, elle a perdu au deuxième tour des qualifs.

Moyen

Après un excellent mois de juillet Dick Norman est retombé sur terre en août avec trois défaites au premier tour, à Ségovie, Istanbul et dans les qualifications de l’US Open. Il sauve les meubles grâce au double avec une demi en Espagne et une finale en Turquie. Stefan Wauters n’a disputé que les qualifications de l’US Open. Il y a obtenu une bonne victoire contre le Néerlandais Wessels avant de sombrer au deuxième tour.

Jeroen Masson a disputé deux quarts de finale en Future à Munich et Vlaardingen. C’est pas mal mais on attend plus d’un joueur qui était capable de remporter ce genre de tournoi il y a deux ans. Maxime Authom a atteint un quart de finale à Munich et perdu au deuxième tour à Essen et Wahlstedt. Lui aussi est à un moment de sa carrière où il doit réaliser de meilleures choses dans ce genre de tournois.

Debbrich Feys a tenté sa chance dans les qualifications du Tier III de Stockholm mais sans succès. Une blessure l’a ensuite contrainte à abandonner au premier tour à Coimbra ($25.000) et à se reposer le reste du mois. Pas de repos pour Sophie Cornerotte, très voyageuse tout le mois mais avec des résultats mitigés. Elle a passé un tour à Savitaipale et Westende mais s’est inclinée d’entrée à Ilkey et Rebecq. Dans ce dernier tournoi, elle a disputé les demi-finales du double.

Peut mieux faire

La saison d’Olivier Rochus se poursuit toujours au rythme des défaites prématurées. Premier tour à Ségovie, Cincinnati (où il était tout de même sorti des qualifications), New Haven et surtout à l’US Open où il a été inexistant contre Ginepri : le bilan est aussi catastrophique que pour sa tournée sur herbe. Pour Kristof Vliegen, ce n’est guère mieux. Il a bien franchi le premier tour à Sopot mais s’est incliné d’entrée à Istanbul, New Haven et l’US Open. Ce n’est pas sa finale en double à Istanbul qui lui fera oublier ces contre-performances.

Caroline Maes n’a disputé qu’une épreuve : les qualifications de l’US Open. Elle y a perdu dès le premier tour. Aude Vermoezen n’a remporté qu’un match en quatre épreuve $10.000 (Rebecq, Coxyde, Westende et Vittoria). Pour Goele Lemmens, le bilan est encore plus faible puisqu’elle s’est inclinée d’entrée à Coxyde, à Westende et dans les qualifications de Enschede. Eva De Block a perdu lors de l’unique tour des qualifications à Vlaardingen. Repêchée pour le tableau final, elle n’a pas pris un jeu à son adversaire. A Enschede, elle n’a pas pu franchir le premier tour des qualifs.

Jeunes

Le mois d’août a été particulièrement chargé pour nos jeunes grâce, entre autre, à cinq épreuves disputées en Belgique.

Chez les juniors, quatre joueurs ont remporté des titres ITF. Le premier Belge a inscrire son nom à un palmarès en simple fut Alexandre Folie à Leiria (G4). Alexandre a poursuivi sa moisson portugaise à Porto où il n’a été battu qu’en finale en simple et s’est imposé en double. A la fin du mois, il est encore parvenu en demi-finale à Budaors (G3). A Esch-sur Alzette (G4), c’est Yannik Reuter qui a triomphé en simple. En double, Arthur De Greef a soulevé le trophée.

Chez les filles, Anouk Delefortrie s’est imposée à Esch-sur-Alzette et ne s’y est inclinée qu’en finale du double avec Gally De Wael. Elle a également atteint la finale en simple à Almere (G4). Ce tournoi n éerlandais a été remporté par Sofie Oyen en simple comme en double (là aussi avec Gally). Sofie fut par ailleurs notre meilleure représentante au tournoi de Knokke (G3) où elle parvint en demi-finale du simple et en finale du double avec… Gally De Wael.

D’autre joueurs ont été performants dans les tournois ITF comme Arnaud Graisse, demi-finaliste en simple et en double à Almere. Il a également atteint ce stade en simple à Esch-sur-Alzette. Michaela Boëv s’est aussi arrêtée dans le dernier carré de ce tournoi luxembourgeois. Caroline Hitimana et Yannick Vandenbulcke ont disputé les quarts de finale à Almere en simple. Yannick a également joué les demi-finales du double à Knokke (avec Arthur De Greef), tout comme Louis Cant et Yannis Baltogiannis ainsi qu’Ine Nowe chez les filles.

Chez les scolaires, les Belges n’ont disputé qu’un seul tournoi, à Nivelles (C3). Face à une délégation internationale plutôt faible il faut le reconnaître, nos joueurs ont remporté trois des quatres titres. En simple garçons, Maxime Faniel s’est imposé en finale face à Nelis De Meyer. Quentin Mathonet et Robin D’Hoe se sont arrêtés en quart. Nelis s’est consolé en remportant le double aux côtés de Robin Cambier. Dans le tableau féminin, Michaela Boev, déjà habituée aux tournois ITF, a confirmé son statut de favorite malgré une grosse frayeur en finale.

Ce tournoi a également été disputé en catégorie cadet (C3). Comme chez les scolaires, la finale masculine a opposé deux Belges. Jonas Merckx y a pris la mesure de Romain Bogaerts  en trois sets. Chez les filles, Elke Lemmens a fait preuve de beaucoup de combativité mais s’est finalement inclinée en finale. Christopher Heyman s’est arrêté en demi, Quentin Peeters, Kimmer Coppejans et Estelle Balan en quart. Elke et Estelle se sont associée pour remporter le double jeunes filles. Jeroen Vanneste et Joseph Van Dooren les ont imitées chez les garçons.

Les deux mêmes équipes se sont imposées à Uccle (C3). En simple, Estelle Balan s’est consolée après sa petite contre-performance de Nivelles en remportant le titre. Thomas Heyse a fait de même chez les garçons. Romain Bogaerts et Allison Van Uytvanck ont été jusqu’en demi-finale, Jeroen Vanneste, Kimmer Coppejans, Niels Piot, Justine De Sutter, Melissa Van Landeghem et Elke Lemmens en quart.

Mais le plus important tournois cadet belge a eu lieu au début du mois, à Hasselt (C1). Nos deux premiers joueurs de la catégorie, An-Sophie Mestach et Joris De Loore ont confirmé leur statut en se qualifiant pour les demi-finales en simple. Laura Bernard a surpris en atteignant les quarts de finale en simple et les demis en double avec An-Sophie. Joris s’est également arrêté en demi du double avec Yannis Baltogiannis, tout comme Jonas Merckx et Christopher Heyman.