Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (août)

 

Exceptionnel

Après quatre finales perdues, Kim Clijsters a enfin obtenu la consécration en Grand Chelem en remportant l’US Open. Invaincue sur dur cette saison avant le mois d’août (victoire à Indian Wells, Miami et Stanford), Kim a poursuivi sa marche impériale lors de cette fin de saison en Amérique du Nord. Tout avait pourtant mal commencé à San Diego où la Limbourgeoise s’était fait surprendre par la Chinoise Peng. Elle s’était ensuite bien rattrapée en s’imposant, sans perdre un set, à Los Angeles et à Montréal (victoire sur Justine Hénin en finale).

Mais le plus beau restait à venir. Pointée par tous les observateurs comme la grande favorite de l’US Open, Kim ne s’est jamais laissée submerger par la pression. Le tirage au sort ne l’avait pourtant pas gâtée puisqu’elle dut affronter sa rivale la plus dangereuse, Venus Williams, dès les quarts de finale. Bousculée lors du premier set, Clijsters démontra d’étonnantes qualités physiques et mentales pour renverser la situation et l’emporter en trois sets.

Kim se montra ensuite plus constante que Sharapova en demi-finale avant de largement dominer la surprenante Mary Pierce en finale, 6/3-6/1. Cette victoire devrait lui permettre de grimper à la troisième place au classement de lundi et surtout de prendre la tête de la « Race» (le classement établi depuis le 1er janvier). Kim n’a quasiment plus de point à défendre d’ici au mois de mars et semble bien partie pour récupérer très vite le trône de n° 1 mondiale.

Très Bien

Olivier Rochus et Xavier Malisse ont été assez constants durant toute leur tournée américaine. Xavier a atteint les huitièmes de finale à Montréal ainsi qu’à l’US Open où il a sorti un tout grand match pour pousser Andre Agassi au cinquième set. Olivier a également atteint ce stade à Montréal, ainsi qu’à Cincinnati mais s’est arrêté un tour plus tôt à l’US Open non sans offrir une belle résistance à Roger Federer.

Gilles Elseneer a retrouvé quelques couleurs en ce mois d’août. Quart de finaliste lors de deux Challengers (à Segovie, où il était également en demi du double, et Pamplone), il a ensuite traversé l’Atlantique à bon escient puisqu’il est sorti des qualifications de l’US Open.

Caroline Maes a remporté, à Coxyde, son premier titre depuis bientôt trois ans. Elle a également atteint les quarts de finale à Alphen-Aan-Den-Rijn mais s’est ensuite blessée à Denain.

Bien

De retour après des ennuis de santé pour la troisième fois en deux ans, Justine Hénin-Hardenne a donné, dans un premier temps, des signes encourageants lors du tournoi de Toronto où elle a atteint la finale en se débarrassant d’Amélie Mauresmo. La suite fut nettement moins glorieuse avec une triste élimination en huitième de finale de l’US Open.

Même constat mi-figue, mi-raisin pour Kirsten Flipkens qui remporte le $25.000 de Hechingen mais perd d’entrée lors de ses deux autres tournois.

Lors de la série de $10.000 en Belgique, Leslie Butkiewicz a atteint une demi (Rebecq), un quart (Coxyde) et un deuxième tour (Westende) ce qui est assez faible étant donné qu’elle était la joueuse la mieux classées dans les trois tableaux. Elle a heureusement remporté deux de ces épreuves en double (Rebecq et Westende).

Ces tournois ont permis à trois joueuses d’obtenir leur premier classement. Des trois, c’est Yanina Wickmayer qui a fait la plus forte impression en sortant des qualifications avant de passer un tour à Rebecq. Invitée pour le tableau finale lors des deux autres épreuves, elle passa encore un tour à Westende. Aude Vermoezen a, quant à elle, passé un tour à Coxyde. En sortant des qualifications tant à Rebecq qu’à Coxyde, Klaartje Van Baarle obtient son tout premier classement… à 40 ans.

Enfin Niels Desein et Davina Lobbinger continuent leur progression. Sortie des qualifs à Rebecq, Davina a également passé un tour dans un $10.000 à Bucarest. Niels a pour sa part atteint un quart de finale au futur de L’Aquila.

Moyen

Un bon tournoi de New Haven avec un tour passé et une défaite seulement en trois sets contre Tommy Haas ne parviennent pas à compenser les trois défaites au premier tour de Christophe Rochus à Montréal, Cincinnati et à l’US Open. On a connu Steve Darcis également plus percutant depuis le début de l’année : un seul match gagné en trois tournois au mois d’août.

La carrière en simple de Jessie De Vries ne décolle décidément pas. Elle n’a pas réussi à franchir le premier tour d’un des trois $10.000 belge. Elle se rattrape quelque peu en double puisqu’elle a gagné à Rebecq et atteint la finale à Coxyde.

Debbrich Feys joue toujours en mode mineur. Un tour passé dans les qualifs d’un $25.000 (à Helsinki), un autre dans le tableau final de Westende (contre Jessie), c’est encore nettement insuffisant pour elle. Eveline Vanhyfte a touché le fond en simple en s’inclinant d’entrée à Coxyde et Westende. Sa victoire en double à Westende est une timide éclaircie dans un mois d’août bien terne.

Peut mieux faire

De nombreux joueurs belges ont été très en-dessous de leur niveau habituel ce moi-ci. Dick Norman s’est ainsi incliné d’entrée lors des trois tournois qu’il a disputés (il en est à sept défaites d’affilée). Kristof Vliegen et Jeroen Masson ont également perdu les deux matchs qu’ils ont disputés alors que Dominique Coene et Stefan Wauters n’en remportaient qu’un seul.

Els Callens n’imaginait sans doute pas terminer sa carrière de manière aussi pénible. Elle n’a remporté qu’un match sur quatre en août. Même en double, elle ne parvient plus à gagner. Souhaitons qu’elle reste sur une note positive lors de son tout dernier tournoi, à Hasselt.

Jeunes

La performance du mois en junior est à mettre à l’actif de Florence De Vrye qui remporte sa première victoire de la catégorie (au Grade 4 de Leeuwenbergh).

Niels Desein a atteint la finale du Grade 3 de Vila Do Conde, au Portugal. Il a ensuite conclut sa carrière chez les moins de 18 ans par une fausse note avec une élimination au premier tour de l’US Open (en simple et en double).

Laurent Montoisy a surpris tout le monde en sortant des qualifications du tournoi de Heiveld (Wavre-Ste-Catherine, Grade 3) et en poursuivant sa route jusqu’en demi-finale.

Yannick Mertens a atteint les demi-finales à Vila Do Conde, tant en simple qu’en double. Il a ensuite remporté le tournoi de double à Heiveld aux côtés de Frédéric De Fays.

Chez les « 14 ans et moins », la Belgique a pu disputer les championnats du monde de la catégorie grâce à leur victoire en Summer Cup au mois de juillet. Yannik Reuter, Gaetan De Lovinfosse et Jeremy Bonnevalle ont terminé à la sixième place (sur 16 équipes).

Tamaryn Hendler a atteint sa première finale dans un catégorie 1 à Munich. Grâce à ce résultat, elle a intégré le Top 100 européen.

Enfin, deux épreuves ont été disputées sur le sol belge dans cette classe d’âge. Malgré une forte participation « noire-jaune-rouge », le catégorie 1 de Hasselt n’a pas souri à nos compatriotes. Seul Yannick Reuter a tiré son épingle du jeu en atteignant les demi-finales en simple comme en double (avec Jérémy Bonnevalle). A noter également le bon quart de finale d’Olivier Goetstouwers.

L’Argayon organisait également une épreuve de catégorie 3. Beaucoup moins relevée, elle a permis aux Belges de s’illustrer surtout chez les garçons où Germain Bahri s’est imposé en simple comme en double (aux côtés de Julien Cagnina, également demi-finaliste du simple à seulement 11 ans !). Laurent-Olivier Daxhelet s’est arrêté en finale, Olivier Goetsouwers en demi, Ruben Devos et Valentin Piret en quart. Chez les filles, Charline Thonus a réalisé un beau parcours jusqu’en finale. En double, la victoire est revenue à Kim Stubbe et Jolien De Wulf face à Sofie Oyen (demi-finaliste en simple) et Joke De Kok.