Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (juillet)

 

Excellent

La note la plus haute ne pouvait pas échapper à Kirsten Flipkens, auteur d'un mois de juillet époustouflant durant lequel elle a semblé franchir un cap important dans sa carrière, celui séparant les tournois ITF des épreuves du grand circuit.

C'est au $25.000 de Stuttgart que tout a commencé. Issue des qualifications, elle allait s'incliner au deuxième tour du grand tableau. Mais le déclic eut lieu lors du match de Fed Cup où elle allait battre l'Espagnole Isabel Medina Garrigues (pourtant en forme puisqu'elle allait remporter le Tier V de Palerme 15 jours plus tard).

La défaite finale de nos couleurs n'aura pas atteint le moral de Kirsten, gonflée à bloc par cette prestigieuse victoire. En effet, elle réalisa un nouveau coup d'éclat en remportant un gros $50.000 à Innsbruck. Issue des qualifications dans ce tournoi tyrolien, la joueuse de Mol n'a peiné qu'au premier tour pour se défaire de Wartusch (ancienne top 100) avant d'aligner quatre victoires en deux sets secs face à des joueuses classées entre la 120e et la 160e place.

Pas rassasiée, elle se dirigea vers Modène pour un tournoi doté de $75.000 où elle ne s'inclina qu'en demi-finale après trois nouvelles victoires sur des membres du top 150.

Entrée dans le top 300 pour la première fois de sa carrière au début du mois, la voilà aujourd'hui 175e mondiale !

Très bien

Après le formidable Roland-Garros en double de Xavier Malisse et Olivier Rochus, c'est Tom Van Houdt qui vient prouver que les Belges ne sont pas totalement manchots dans cette discipline. Demi-finaliste des tournois de Gstaad et d'Amersfoort, il a conclu le mois en remportant le gros Challenger ($100.000$) de Saint-Marin. Malgré deux premiers mois plutôt médiocres, Tom réalise l'une de ses meilleures saisons.

Ca va mieux également pour Leslie Butkiewicz. En proie aux doutes ces dernières semaines, elle a subi une sérieuse chute au classement (elle n'est plus dans les 500 premières). Elle s'est bien reprise en remportant le nouveau tournoi de Zwevegem et en y atteignant la finale du double (tout comme à Bruxelles).

Un seul tournoi joué par Steve Darcis, encore convalescent, mais c'était pour se hisser en finale (au future de Trier, $15.000). Pas mal du tout.

Bien

Nos six meilleurs représentants masculins (Xavier Malisse, Olivier et Christophe Rochus, Kristof Vliegen, Gilles Elseneer et Dick Norman) ont parcouru le grand circuit tout le mois de juillet sans jamais vraiment sortir de grands résultats mais sans démériter non plus. A noter, tout de même, une place en quart à Umag pour Kristof.

Après son début de saison tonitruant dans les tournois futures, Jeroen Masson a mis le cap sur les challengers (et même sur les qualifications du World Series d'Amersfoort). Résultats : deux victoires en trois tournois dont une face à Razvan Sabau (154e mondial).

Dominique Coene et Stefan Wauters continuent, quant à eux, à écumer les futures avec pas mal de succès. Le premier y réalisa une demi et un quart alors que le second, s'il ne parvint pas à faire mieux qu'un quart en simple, accrocha toutefois un titre en double (Telfs, Autriche, $15.000) à son palmarès. Sans compter, évidemment, son premier titre de Champion de Belgique de série A.

A noter encore, pour les garçons, la première apparition sur le grand circuit de Niels Desein avec, à la clé, un premier match gagné dans les qualifications du Future de Trier.

Chez les filles, Caroline Bailly a marqué le mois en remportant le Championnat de Belgique de Série A. Certes, le tableau était déserté par les meilleures mais il s'agit toutefois d'une victoire importante à 17 ans. Elle avait auparavant passé un tour au $10.000 de Bruxelles (grâce à l'abandon de Caroline Maes).

Evelyne Van Hyfte était en quart de finale au tournoi de Bruxelles mais s'est inclinée d'entrée de qualifications dans les $25.000 de Mont-de-Marsan et de Pétange. Stefanie De Laet n'a passé qu'un seul tour en $10.000 (au Touquet) en trois tournois. Ce sont là des résultats valables mais ces deux joueuses nous ont déjà montré mieux.

De nombreuses joueuses ont tenté leur chance dans les qualifications des tournois ITF du Touquet, de Bruxelles et de Zwevegem. Trois d'entre elles ont su tirer leur épingle du jeux : Goele Lemmens (qualifiée à Zwevegem), Jessie De Vries (sortie du tableau préliminaire au Touquet, ce qui lui vaut son premier classement WTA depuis 2002) et surtout Shana Claes issue des qualifications à Bruxelles et présente au dernier tour de qualification à Zwevegem.

Peut mieux faire

Embêtées ces dernières semaines par des blessures, Caroline Maes et Debbrich Feys sont en pleine période de doute. Les tournois se suivent et se soldent le plus souvent par des défaites prématurées pour ces joueuses qui ont vu leur classement chuter depuis peu. Caroline était 231e à la fin de l'été 2003 et se retrouve maintenant 461e. Debbrich avait atteint la 417e place il y a trois mois à peine et est aujourd'hui 511e. Il est urgent, pour toutes les deux, d'engranger des résultats pour regonfler tant leur classement que leur moral.

Jeunes

Vacances scolaires obligent, les jeunes Belges n'ont pas chômé pendant ce mois de juillet. Et c'est une nouvelle fois Frédéric De Fays qui est sorti du lot. Quart de finaliste au Grade 4 de Berlin, il a surtout atteint la finale du Grade 2 de Luxembourg, tant en simple qu'en double. Ce super résultat le propulse à la 129e place, plus très loin du top 100 donc. A seulement 15 ans et demi, il s'affirme comme le plus grand espoir de notre tennis.

D'autres garçons se sont illustrés chez les moins de 18 ans. Yannick Mertens surtout qui a aligné une demi-finale à Burchkoebel (G4) et une finale à Hillegom (G4). Conrad Olson n'est pas revenu bredouille de son voyage dans les Caraïbes (entre autres une demi au G5 du Bahamas et un quart au G4 de Kingston). Ruben Bemelmans était également en quart à Leeuwenbergh. Enfin, Niels Desein et Cédric Roelant sont tout simplement devenus les vice-champions d'Europe de double de la catégorie.

Chez les filles, Désirée Bastianon fut très en vue puisqu'elle a atteint les demi-finales à Leeuwenbergh (G4) tout en remportant l'épreuve en double (aux côtés de Claudia Smolders). Shana Claes était en quart à Luxembourg (G2) tout comme Tatiana Cutrona à Bruchkoebel (G4). Enfin, Florence De Vrye, 15 ans, a remporté ses premiers points chez les "18 ans et moins" en se qualifiant pour la finale du double à Berlin (G4).

Outre ces tournois internationaux, nos jeunes espoirs ont pu montrer leurs talents au public belge lors de la Coupe de Borman (le championnat de Belgique des jeunes).
Michiel Antheunis a confirmé, en l'absence de Frédéric De Fays, qu'il ne craignait personne en scolaires (15-16 ans) alors que la finale fille de cette catégorie a vu la victoire d'Aude Vermoezen sur forfait de Désirée Bastianon (celle-ci était également engagée en série A et en série B et n'a pu batailler sur les trois fronts en même temps).
En cadets (13-14 ans), la finale fille a opposé deux joueuses du centre AFT de Mons. C'est finalement Noémie Remacle qui s'est imposée face à Caroline Stevens. Chez les garçons, Korneel Sanders est venu à bout en trois sets de Thomas Delme.
La catégorie minimes (11-12 ans) a vu la victoire de Christian Braham (7/6 au dernier set face à Arthur De Greef) et de Kim Stubbe.
Le tournoi pré-minimes (9-10 ans) a été marqué par le sans-faute de Julien Cagnina qui n'a pas laissé le moindre jeu à ses quatre adversaires alors que An-Sophie Mestach s'est imposée chez les filles.