Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (Octobre)

Mois plutôt faste pour nos couleurs puisque, outre les habituelles Kim Clijsters et Justine Hénin-Hardenne, Kristof Vliegen et Kirsten Flipkens ont également droit à la meilleure note. En outre, de nombreux autres Belges (surtout les garçons) ont réalisé de très bonnes performances bien que plus irrégulièrement.

Très bien

A tout seigneur tout honneur, il est normal d'attribuer à Justine Hénin-Hardenne la place de joueuse du mois. Deux tournois joués seulement mais une finale (à Filderstadt) et surtout une victoire (à Zurich, 4è Tier I de sa saison !) lui ont permis d'atteindre, pour une semaine seulement, le faîte de la hiérarchie mondiale.
Kim Clijsters fut loin d'être en reste puisque c'est elle qui fut la seule à la battre en octobre (en finale de Filderstadt donc). Elle remporta également le tournoi de Luxembourg ainsi que le double à Zurich (où elle échoua en demi-finale du simple, défaite qui allait lui faire perdre momentanément la première place mondiale).
Kirsten Flipkens avait, jusqu'ici, du mal à atteindre, dans les tournois pros, le niveau qui était le sien sur le circuit junior durant l'été. C'est chose faite avec un super mois d'octobre qui l'a vue tout d'abord atteindre les quarts de finale à Cardiff ($25.000) après être sortie des qualifications. Dans la capitale galloise, elle s'est "offerte" sa première Top 200, Virginie Pichet, avant d'être sèchement battue par l'Autrichienne Bammer (6/2-6/0). Elle reçut ensuite une invitation pour le tournoi WTA de Luxembourg où elle donna du fil à retordre à Maria Sharapova (36è mondiale et qui a remporté ses deux premiers tournois en octobre !) Ce parcours se termina à Nottingham ($25.000) où elle s'extirpa à nouveau du tableau préliminaire avant d'atteindre la finale, battant en chemin une ancienne top 100 (Ostrovskaya) où elle dut encore baisser pavillon face à Bammer mais, cette fois, en trois sets. Ce parcours lui permet de réaliser un bond de plus de 250 places au classement.
Enfin, Kristof Vliegen a également été à la fête. Vainqueur du challenger de Groningen, il allait sortir des qualifications à Stockholm (en battant Arthurs). Dommage qu'il ne put poursuivre au challenger de Nottingham où il fut vaincu par un obscur joueur italien.

Bien

Olivier Rochus a démontré une belle régularité en ce mois d'octobre. Un quart de finale à Bâle, des deuxièmes tours à Moscou et Lyon et un premier tour (après être sorti des qualifs) à Madrid sont de bons résultats. Mais ce dont il peut le plus s'enorgueillir, c'est de n'avoir perdu que face à des joueurs nettement mieux classés que lui.
Un bon tournoi également pour Xavier Malisse à Lyon puisqu'après être sorti du tableau préliminaire, il atteindra les quarts de finale (victoires sur Pavel et Enqvist), seulement battu par Schüttler.
Notre globe-trotter Dick Norman a, de nouveau, parcouru pas mal de kilomètres ce mois-ci. On le retrouve tout d'abord au tournoi ATP de Tokyo où il passa un tour avant de ne perdre que 4/6-7/6-7/6 face à Srichaphan (après Hewitt et Ferrero, c'est la 3è fois cette saison qu'il passe à deux doigts d'un exploit). Il traversa ensuite le Pacifique pour aller jouer le challenger de Quito (et perdre au premier tour) avant de se retrouver à Aix-la-Chapelle où il atteignit les quarts de finale.
Un quart de finale aussi, à Groningen, pour Gilles Elseneer mais surtout une excellente performance au tournoi ATP de Bâle où il sortit des qualifications pour n'échouer que 6/3-7/6 face à Andy Roddick lors du deuxième tour.
Une demi-finale en future pour Thimothy Aerts pour marquer son retour après trois mois de blessure. Pas mal. Tout comme les deux quarts de finale de Steve Darcis qui n'en finit pas de progresser.
Tom Van Houdt, en double, avait déjà montré le mois passé qu'il était de retour au premier plan en atteignant la demi-finale à Palerme. Il poursuit sur sa lancée en réalisant le même résultat à Metz puis au challenger de Aix-la-Chapelle.
Après avoir cartonné dans les ITF féminins de $10.000 cet été, Evelyne Van Hyfte a décidé de se lancer sur les tournois de catégories supérieures. Premier essai raté à Joué-les-Tours ($25.000) où elle s'inclina au premier tour des qualifications. Progression toutefois à Poitiers ($50.000) où elle atteindra le dernier tour de ce tableau préliminaire en battant au passage Rousseau, une top 300.
Résultats plus ou moins similaire pour Debbrich Feys qui s'inclina d'entrée dans le tableau final à Nantes ($10.000) mais passera un tour dans les qualifications de Joué-Les-Tours, Saint Raphaël ($25.000) et Poitiers ($50.000).

Moyen

Ca ne va pas beaucoup mieux pour Christophe Rochus. Battu d'entrée à Metz puis au deuxième tour des qualifs à Lyon, il connaîtra un petit mieux en se qualifiant pour le Masters Series de Madrid avant de perdre au premier tour des qualifs de Saint Petersbourg (face à un Tchèque classé 513è mondial !) et au second à Bercy.
Stefan Wauters perd dans le tableau préliminaire lors des challengers de Groningen (au dernier tour) et Nottingham (au deuxième). En Future, il passe un tour à Saint-Dizier mais s'incline d'entrée à La Roche sur Yon. Il peut tout de même nettement mieux faire.
Fin de saison quelque peu décevante pour Els Callens qui ne parviendra pas à se qualifier à Filderstadt, Zurich et Luxembourg mais passera tout de même un tour à Québec. C'est d'autant plus regrettable qu'un virus l'avait empêchée de jouer la fin de saison 2002 et qu'elle avait donc la possibilité de prendre beaucoup de points.
Forte déception aussi pour Leslie Butkiewiz à Nantes ($10.000) où, tête de série, elle avait échoué d'entrée face à une invitée. Elle fera toutefois nettement mieux à Joué-Les-Tours où, issue des qualifications, elle passera un tour dans le grand tableau avant d'atteindre la finale du double aux côtés de Caroline Maes. Ce fut d'ailleurs le seul rayon de soleil dans le mois d'octobre de cette dernière qui, en quatre tournois, ne passa que deux fois un tour (et sans battre de joueuse du Top 400 !) C'est loin en dessous de ses capacités.
Jennifer Debodt, fraîchement débarquée dans le classement WTA, connaît quelques problèmes à réaliser des performances dans les ITF féminins. Quatre tournois et autant de défaites dès son entrée en lice pour la jeune Carolo. Ca va mieux en double par contre puisqu'elle y atteint les quarts de finale à trois reprises.

Médiocre

Rien ne va plus en revanche pour Elke Clijsters, que ce soit dans les ITF (défaite d'entrée dans les qualifications à Jersey) ou dans les tournois WTA où elle reçoit des invitations grâce à sa grande soeur. A Luxembourg, elle ne parut jamais en mesure d'inquiéter Tanasugarn au premier tour.
Son dernier résultat valable remonte à plus de deux mois (finale à Coxyde) et il est vraiment temps qu'elle réagisse. La perspective de jouer la finale de la Fed Cup va, on l'espère, la remotiver.

Jeunes

Maintenant que Kirsten Flipkens a terminé sa carrière junior, les résultats dans les gros tournois sont presque inexistants. Il y a toutefois quelques sources de satisfactions dans les tournois plus modestes grâce à de jeunes joueurs prometteurs.

Le plus important est la finale de Maxime Authom, après être sorti des qualifications, dans le Grade 5 de Andorre. Dommage qu'une blessure l'ait empêché de défendre ses chances pour le titre. Amaury Van Haelen était également en demi-finale de ce tournoi. Demi-finale d'un Grade 5 également pour Yannick Mertens à la Losinj Cup (en Croatie). Il a, en outre, remporté le double aux côtés de Ruben Bemelmans.
Aude Vermoezen a également joué ce tournoi et y a atteint les quarts de finale. Fien Maes a, quant à elle, joué ses deux premiers tournois chez les moins de 18 ans. Sans réussite en simple puisqu'elle n'y a passé qu'un tour. Ce fut nettement mieux, par contre, en double puisqu'elle atteignit la finale à Dubaï avant de s'imposer à Doha.