Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (mars)

 

a Excellent

Malgré une élimination décevante dès le troisième tour à Indian Wells, Kim Clijsters (cf photo) obtient une mention excellente du fait de son formidable tournoi de Miami. Si dans le désert californien, la Limbourgeoise n'a pas fait preuve de grande rigueur en perdant contre la Russe Kleybanova un match qu'elle avait au bout de la raquette, elle s'est largement reconcentrée en Floride. Des adversaires aussi dangereuses que Peer, Azarenka, Stosur ou Venus Williams n'ont jamais pu trouver la parade au rythme imposé par la Belge. Seule son éternelle rivale, Justine Hénin, l'a poussée dans ses derniers retranchements en demi-finale.

Outre Kim, deux jeunes joueurs, de plus en plus proches du grand circuit, se sont illustrés. Ruben Bemelmans a certes toujours des problèmes à rester régulier en Challengers comme le montre sa nouvelle défaite au premier tour à Cherbourg. Mais il s'est ensuite brillamment imposé lors de deux tournois Futures très relevés à Lille (où il a dû disputer les qualifications en raison d'une inscription trop tardive) et à Poitiers. Le Limbourgeois n'a cédé que trois manches en douze matchs et a également gagné les deux épreuves en double. Son partenaire à Poitiers, Yannick Mertens, a été battu respectivement en demi et au deuxième tour lors de ces deux tournois. Mais il a brillé en Challenger où il a atteint la première demi-finale de sa carrière à ce niveau, à Jersey. Il a également franchi un tour à St Brieuc mais avait perdu au premier tour des qualifications à Cherbourg, en tout début de mois.

Très bien

Justine Henin est passée tout près d'obtenir une note d'excellence également. Il lui aura en fait manqué deux points, face à Kim Clijsters, dans cette fameuse demi-finale de Miami réplique de leur déjà excellente finale de Brisbane où elles ne s'étaient également départagées que dans le tie-break final. Tout son tournoi floridien a été de bonne facture avec, entre autre, une nouvelle démonstration contre Dementieva et une victoire "à l'arraché" (ou doit-on dire "à la Justine" ?) contre Wozniacki. Elle fut nettement plus décevante à Indian Wells où elle s'est inclinée au deuxième tour contre Dulko.

Sofie Oyen poursuit son très bon début d'année lors de trois $10.000, l'un disputé à Amiens et les deux autres à Antalya. Elle s'est, à chaque fois, extirpée des qualifications et lors de la dernière épreuve, en Turquie, elle ne s'est arrêtée qu'en quart de finale. Au final, elle a remporté douze matchs ce qui est excellent pour la confiance. Valérie Verhamme a également atteint un quart de finale, au Caire. C'est le premier de sa saison et le quatrième de sa carrière. Au passage, elle a éliminé le tête de série n°6. Par contre, elle a échoué au dernier tour des qualications à Madrid et dans la deuxième étape cairote.

Depuis le début de saison, Frédéric de Fays (cf photo) semble avoir un peu retrouvé confiance en ses moyens et ses résultats sont plutôt encourageants. Il est sorti deux fois des qualifs en Futures à Lille et Bath et a même franchi un tour du grand tableau dans le nord de la France. Il a ensuite tenté sa chance dans les qualifications de deux Challengers à Jersey et St Brieuc. Il s'est incliné les deux fois au deuxième tour mais a tout de même surpris l'Australien Groth, 272e mondial, en Grande-Bretagne. Arthur De Greef a disputé ses premiers tournois pros de la saison au Canada. Notre meilleur junior est sorti des qualifications et a franchi le premier tour du tableau final à Montréal. Il a par contre été battu au dernier tour du tableau préliminaire à Gatineau et à Sherbrooke. Son copain du centre AFT Yannik Reuter a également pris son premier point de la saison en parvenant au deuxième tour du Future de Lagos, au Portugal, après être sorti des qualifications. Il s'est incliné au dernier tour de celles-ci à Faro.

a Bien

Après la rencontre de Coupe Davis où il a été largement dominé, tant dans son simple que lors du double, Olivier Rochus a été surpris d'entrée à Indian Wells. Il s'est heureusement rattrapé à Miami où il a obtenu deux victoires très probantes face à Gasquet et surtout face au n°2 mondial Djokovic.

Steve Darcis n'a pas été beaucoup plus à l'aise lors du double de Coupe Davis. Il a ensuite perdu dès le deuxième tour du Challenger de Marrakech. Il s'est montré bien plus efficace à Barletta où il n'a été battu qu'en finale et seulement sur abandon.

Niels Desein a débuté le mois par un bon deuxième tour au Challenger de Cherbourg puis par une finale au Future de Lille où il n'a rien pu faire contre Ruben Bemelmans (les deux joueurs remporteront tout de même le double ensemble). Il s'est ensuite incliné en quart à Poitiers, toujours contre Ruben, et au premier tour à Jersey. Après un mois de février difficile, David Goffin retrouve son niveau. Il a atteint le dernier tour des qualifications au Challenger de Rabat puis en est sorti à Marrakach. De retour au niveau des Futures, il a signé un quart à Rome et un deuxième tour à Foggia.

Julien Dubail était inscrit dans la même tournée de Futures qu'Arthur De Greef. Il est sorti des qualifications à Gatineau, a même poursuivi sa route jusqu'au deuxième tour à Montréal mais a été battu au deuxième tour préliminaire à Sherbrooke. Il a ensuite tenté sa chance dans le Future de Rimouski où il a également perdu au deuxième tour des qualifications. Germain Gigounon était également de la partie au Canada. Battu au troisième tour des qualifications à Gatineau et au deuxième à Montréal, il a atteint le tableau final à Sherbrooke dans lequel il a même franchi le premier tour. Bart Govaerts a énormément joué en mars. Battu au premier tour en tant que repêché lors du Future de Sabadell, il y a atteint la finale du double. Il a ensuite perdu au deuxième tour des qualifications à Badalone puis au quatrième tour de la première étape d'Antalya (où il a de nouveau disputé la finale du double). Lors de la deuxième, il a enfin atteint le tableau final. Le résultat est éloquent : 26 matchs en quatre semaines dont 11 victoires en simple... mais pas le moindre point ramené à la maison.

Avec un huitième de finale à Indian Wells et un quart à Miami, Yanina Wickmayer peut se targuer d'une bonne tournée américaine, d'autant que son mois de février a été plutôt médiocre. Mais ses deux défaites laissent un peu ses fans sur leur faim car, au vu du tableau qui s'offrait à elle, elle avait l'opportunité de faire bien mieux, et de s'approcher sérieusement du Top 10.

Dans la foulée de son excellent début de saison, Kirsten Flipkens a réalisé un excellent tournoi d'Indian Wells où elle a atteint le troisième tour en battant deux joueuses mieux classées qu'elle. A Miami, elle a été plus décevante avec une défaite au deuxième tour des qualifications.

Tamaryn Hendler (cf photo) n'a disputé qu'une seule épreuve en mars, au $25.000 de Hammond où elle s'est extirpée des qualifications. Dans le contexte de ses six derniers mois, ce résultat est plutôt encourageant.

Moyen

Sur les trois matchs à enjeu du premier tour de Coupe Davis, le seul a être passé tout près de prendre au moins un set est Xavier Malisse. Il a toutefois craqué aux mauvais moments. A Miami, il est sorti des qualifications mais n'a rien pu faire contre Andreev. Kristof Vliegen n'a remporté que deux matchs en quatre Challengers (Cherbourg, Sarajevo, Barletta et St Brieuc). A Barletta, il a également disputé les demi-finales du double. Son jeu commence à se remettre en place mais c'est très lent.

Alexandre Folie (cf photo) a joué de malchance lors des Futures de Faro et de Vaduz où il est tombé d'entrée sur les têtes de série n°2 et n°1 respectivement. A Lagos, il est sorti des qualifications et a franchi le premier tour. Alec Witmeur a remporté quatre matchs dans les qualifications de Faro, Lagos et Albufeira mais n'a jamais atteint le tableau final. Gaetan de Lovinfosse a obtenu le même bilan qu'Alec sur ces trois tournois. Marco Dierckx a remporté son premier point depuis début octobre lors de sa première étape d'une tournée au Japon. Il est sorti des qualifications et a franchi le premier tour. Lors des deux autres étapes, il a été battu d'entrée dans le tableau préliminaire.

Gally De Wael a disputé deux $10.000. A St Petersbourg, elle a été battue d'entrée de jeu et à Fujairah elle a franchi le premier tour. Elle a, à chaque fois, été battue par mieux classée qu'elle mais ça reste un peu faible. Majoly De Wilde a glané son premier point de la saison lors de la deuxième étape d'Antalya en atteignant le deuxième tour après avoir été repêchée. Elle n'a, par contre, remporté que trois matchs lors des trois autres qualifications de $10.000 auxquels elle a participé.

vignette C Rochus Peut mieux faire

Toujours pas d'amélioration chez Christophe Rochus. Lors d'un match sans enjeu en Coupe Davis, il a perdu contre Dlouhy, le spécialiste du double tchèque. A Indian Wells et Miami, il a été battu d'entrée face à des joueurs qui semblaient pourtant à sa portée. Son classement ne lui permet désormais plus de disputer les tournois du grand circuit. La collaboration de Dick Norman avec Christopher Kas n'aura duré qu'un hiver. Les deux joueurs se sont inclinés d'entrée à Indian Wells, à Miami et même lors du Challenger de Sunrise. Dick refera équipe avec Wesley Moodie lors de la saison sur terre-battue.

Yannick Vandenbulcke connait un début de saison difficile. Lors des qualifications de Cherbourg et dans les Futures de Lille et de Poitiers, il a été battu à chaque fois dès le premier tour. Mario Dierckx n'a, lui non plus, pas remporté le moindre match lors des qualifications des trois Futures japonais auxquels il a pris part.

Apollonia Melzani ne parvient toujours pas à retrouver son niveau de 2009. Elle a été battue dès le premier tour à Bath. Goele Lemmens et Sophie Cornerotte (cf photo) ont toutes les deux été battues dès leur entrée au $10.000 d'Amiens.

Jeunes

Alison Van Uytvanck (cf photo) a été la Belge la plus régulière au plus haut niveau chez les junior. Elle a atteint la finale à Esch-sur-Alzette en simple et en a remporté le double. A Florence, elle a encore disputé les demi-finales du simple. Ces deux performances en Grades 2 lui permettent de gagner plus de 70 places aux classements et de s'installer dans le Top 70 mondial.

Kimberley Zimmerman a été l'autre grande gagnante du mois. Elle a remporté son premier titre junior à St Michaël (Barbade, G4) après avoir déjà atteint les quarts de finale à Guatemala City (G5). Joris De Loore a disputé la finale du tournoi espagnol de Benicarlo (G4). Ysaline Bonaventure a surtout été performante en double à Potchefstroom et à Pretoria, deux Grades 2 sud-africains où elle a atteint une demi-finale et une finale.

Au niveau des scolaires, un seul joueur a brillé : Michael Geerts. Il s'est imposé au tournoi de Oulu (Finlande, catégorie 3) où il a également disputé la finale du double.

La performance du mois chez les cadets est à mettre à l'actif d'Omar Salman, demi-finaliste du catégorie 1 très relevé de Livourne. En double, il a atteint le même stade avec Simon Stevens. A Helsinki (C3), Anke Poncelet a atteint les quarts de finale avant de remporter le double.