Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (juillet)

 

Excellent

L’exploit du mois, et peut-être de l’année tant il était totalement inattendu, est à mettre à l’actif de Steve Darcis. Classé 297e, il est sorti des qualifications du tournoi ATP d’Amersfoort avant de tout simplement s’adjuger le titre. Cette victoire, il l’a obtenue avec la manière puisqu’il a vaincu des joueurs aussi solides qu’Igor Andreev, quart de finaliste à Roland-Garros, et Mikhail Youzhny, 13e mondial. Sa défaite au premier tour du Challenger de Scheveningen (où il était aussi sorti des qualifications) n’a aucune importance à côté d’un tel exploit.
Rien ne laissait présager cette performance qui le fait entrer dans la légende du tennis belge comme un des rares à avoir inscrit son nom au palmarès de l’ATP (avec Bernard Mignot, Filip Dewulf, Xavier Malisse et Olivier Rochus). Jusqu’ici, il n’avait jamais remporté le moindre match à ce niveau. Classé tout près des 150 premiers fin 2005, une année qui l’avait vu remporter trois Futures et atteindre deux finales en Challengers, Steve avait chuté à la 483e place un an plus tard à cause d’une succession de blessures qui a complètement pourri sa saison 2006 (comme tout son début de carrière en fait). Depuis janvier, il a retrouvé un excellent niveau (deux nouvelles victoires en Futures et deux demi-finales en Challengers). Espérons que cette victoire soit le vrai départ de sa carrière.

Steve n’est pas le seul à avoir réalisé un exploit unique en juillet. En se qualifiant pour les demi-finales à Newport, Dick Norman devient le plus vieux joueur à atteindre de stade d’un tournoi ATP pour la première fois. La semaine précédente, il était déjà en demi-finale lors du gros Challenger de Cordoue. Voilà qui doit lui remonter le moral après un début de saison en demi-teinte. Enfin, il ne faudrait pas oublier de citer l’excellente performance de Ruben Bemelmans qui a remporté, à Espelkamp, son premier titre en Future (en simple et en double). Il avait également atteint la finale de celui de Romerberg une semaine plus tôt.

Très bien

Yanina Wickmayer est également l’auteur d’une première puisqu’elle s’est adjugé le $25.000 des Contamines, son premier titre à ce niveau, également en simple et en double. En Fed Cup, elle a été la plus performante de nos représentantes puisqu’elle s’est d’abord imposée face à Yan avant de tenir un set face à Sun, la n°1 chinoise. Elle a malheureusement perdu d’entrée tant à Stuttgart qu’à Zwevegem.

Debbrich Feys commence également à aligner les performances dans les $25.000. Elle a ainsi atteint sa première demi-finale à Périgueux (après être sortie des qualifications) et a également atteint le deuxième tour à Zwevegem. Elle a par contre perdu d’entrée à Mont-de-Marsan et n’a pas vraiment tenu le choc contre Sun Tian-Tian pour sa première sélection en Fed Cup.

Bien qu’elle ait décidé de se consacrer à ses études, Leslie Butkiewicz garde un très bon niveau de tennis. Bénéficiaire d’une wild-card à Ganshoren, elle a atteint la finale du simple et les demi-finales du double.

Bien

Il est plutôt rare de ne pas voir Justine Henin plus haut dans ce classement mais il est vrai qu’elle est repartie du seul tournoi qu’elle a disputé en juillet (Wimbledon) avec un sentiment plutôt mitigé. La satisfaction d’y avoir battu Serena Williams pour la première fois sur une surface rapide a laissé place à la déception d’une défaite très inattendue en demi-finale face à Marion Bartoli. Elle avait pourtant là une occasion unique d’accrocher le seul titre du Grand-Chelem qui lui manque.

Un seul tournoi joué aussi pour Olivier Rochus, à Bastad, et il s’est conclu sur un quart de finale. En soit pas de quoi pavoiser mais après neuf défaites au premier tour, ce résultat à sûrement fait du bien à l’Auvelaisien.

Tamaryn Hendler a offert une belle résistance à Zi Yan pour sa première sélection en Fed Cup avant de passer un tour à Zwevegem. Ce sont deux résultats très encourageants pour une jeune fille qui a également fait sa première apparition au classement.

Niels Desein poursuit son apprentissage au niveau des Challengers. Après une défaite un peu décevante au premier tour à Bogota, il a réalisé une excellente demi-finale à Cuenca. Yannick Mertens et Maxime Authom ont débuté le mois de juillet au Future de Bologne où ils se sont respectivement inclinés au premier et au second tour avant d’atteindre la demi-finale du double côte à côte. Yannick est ensuite resté en Italie pour disputer un quart de finale à Capri. Maxime a, par contre, poursuivi sa route à Romerberg (deuxième tour) et à Espelkamp (quart) avant de revenir en Italie, à Modène, où il s’est encore incliné au deuxième tour.

Moyen

Juillet 2007 est un mois assez faible pour Caroline Maes qui, en trois tournois (Cuneo, Zwevegem et Pétange), n’a gagné qu’un seul match (à Zwevegem ou elle a aussi joué les demi-finales en double avec Wickmayer). Mais c’est surtout son attitude envers la Fed Cup qu’elle a boudée pour être présente au mariage de Kim Clijsters qui a défrayé la chronique. Il est vrai que c’est faire preuve d’un grand manque de professionnalisme et d’esprit d’équipe que de lâcher ainsi l’équipe nationale. Et vu le déroulement du week-end, sa présence aurait pu bouleverser la physionomie de la rencontre.

Un match gagné à Gstaad, aucun à Amersfoort, Kristof Vliegen poursuit sa série de résultats médiocres. Même constat pour Christophe Rochus à Kitzbühel et Amersfoort même s’il y était sorti des qualifications. Plus tôt, il avait également échoué d’entrée au Challenger de Cordoue et en quart de celui de Scheveningen.

Résultats en simple assez mitigés pour Davina Lobbinger avec un seul quart de finale (à Prokulpje) en quatre $10.000. Elle a sauvé les meubles en double en atteignant une finale et une demi-finale. Soetkin Van Deun a alterné les $25.000 et les $10.000. Dans la première catégorie, elle est sortie des qualifications à Zwevegem et s’est fait battre au deuxième tour du tournoi préliminaire à Stuttgart. Dans la seconde, elle a passé un tour tant à Breda qu’à Ganshoren. Sophie Cornerotte a disputé un quart de finale (à Gausdal) et a perdu d’entrée lors de deux autres $10.000.

Peut mieux faire

Gilles Elseneer a poursuivi son retour sur gazon avec une défaite d’entrée au Future de Felixstowe. Jeroen Masson a passé un tour dans le seul tournoi qu’il a disputé, le Future de Romerberg.
Deux nouvelles défaites au premier tour pour Aude Vermoezen à Breda et Horb (où elle était sortie des qualifications) soit aucun point marqué en juillet. Goele Lemmens a perdu au premier tour à Ganshoren et dans les qualifications de Zwevegem. Dans celles de Horb, elle a passé un tour mais ça reste très insuffisant.

Jeunes

Les deux mois de vacances scolaires en été coïncident généralement à une très grande activité du côté de nos jeunes. Juillet 2007 n’a pas manqué à cette tradition et de nombreux très bons résultats se sont accumulés. Deux de nos espoirs se sont particulièrement distingués : Sofie Oyen et Yannick Vandenbulcke. Les deux ont écrit leurs noms au palmarès des deux mêmes épreuves, Leeuwenbergh (G4) et Bruxelles (G5). Ni l’un, ni l’autre n’avait jusqu’ici remporté de tournois juniors. Yannick a également disputé les quarts de finale à Bruchkoebel (G4). En double, avec Karim Ahmad, il s’est aussi qualifié pour les quarts à Bruchkoebel et les demis à Leeuwenbergh. Sofie a, quant à elle, atteint les quarts de finale au Festival Olympique de la jeunesse européenne des 16 ans et moins.

Très belle performance également pour Anouk Delefortrie qui a remporté le titre à Bruchkoebel avant de céder contre Sofie en finale à Bruxelles. David Goffin ne s’est arrêté qu'en finale au gros G2 de Castricum et en quart au G1 de Wels. Dans ce dernier, Frédéric de Fays et Germain Gigounon ont connu un résultat identique avant d’atteindre les demi-finales du double ensemble. Frédéric avait déjà perdu en quart à Essen (G1).

Fort discrète depuis le début de la saison, Ine Nowe a atteint sa première demi-finale à Carthage (G4) en simple comme en double. Gally De Wael a enchaîné une demi à Edimbourg (G5) et un quart à Oberentfelden (G5). Enfin, Arthur Degreef a aligné les bons résultats dans deux catégories. Chez les juniors, il a disputé un quart à Leeuwenbergh (demi en double avec Korneel Sanders) et un autre à Bruxelles. Chez les scolaires, il a atteint les quarts au Mondial Paris Cadet (G1) et les huitièmes aux Championnats d’Europe individuels.

Dans cette catégorie, seul Nelis De Meyer a également marqué des points en simple avec un quart de finale à Oberentfelden (Cat.3). En double, il a également atteint la finale de ce tournoi avec Robin Cambier.

Chez les cadets, An-Sophie Mestach a confirmé sa place de numéro un belge avec deux quarts de finale en C1 au Stade Français et à Leeuwaarden. Elle a, en outre, remporté le double de cette deuxième épreuve.

Axelle Sterckx a atteint la finale au C3 de Kampen ainsi que les quarts de finale du seimple et les demi du double à celui de Meppel. Jeroen Vanneste a disputé les demi-finales du simple à Meppel et Laura Bernard a réussi la même performance à Fuerstenfeld (C2).

Estelle Balan et Joseph Vandooren se sont arrêtés en quart à Kampen, Kimmer Coppejans et Caroline Dheur ont fait de même à Meppel. Jonas Merckx et Christoph Heyman se sont adjugé le double de cette dernière épreuve alors que Kevin Farin s’arrêtait en finale du double à Kampen et la paire formée par Elke Lemmens et Allison Van Uytvanck en demi-finale.