Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (avril)

 

Alison Van Uytvanck Excellent

Alison Van Uytvanck n’en finit plus de surprendre. Déjà gagnante de cinq titres depuis le début de la saison dont ses deux premiers sur le circuit adulte, aux $10.000 de Vale de Lobo et de Dijon, elle a failli réussir l’incroyable exploit de remporter son premier $25.000 à Tessenderlo. Elle y a vaincu, entre autre, Sandra Zahlavova, 101e mondiale et tête de série n°1, sur la route de la finale. Là, son incroyable série de 34 victoires consécutives a pris fin face à Anna-Lena Groenefeld, qui fut tout de même 14e mondiale il y a cinq ans.

Malgré la déception liée à sa première défaite en 2011, Alison est sur un nuage. D’autant que ses prestations ont tapé dans l’œil de Sabine Appelmans qui a fait appel à elle pour remplacer Kim Clijsters en Fed Cup. Même si elle n’y a pas joué, la semaine de préparation qu’elle a suivie avec l’équipe a sans aucun doute été une formidable expérience.

Arthur de greef Très bien

Sur la lancée de sa bonne tournée nord-américaine, Olivier Rochus a réalisé l’une de ses meilleures performances sur terre-battue de ces dernières années. Il est en effet sorti des qualifications du Masters 1000 de Monte-Carlo avant d’y franchir un tour au détriment du spécialiste Chela.

Après quelques mois de difficultés, Arthur De Greef (cf Photo) a enfin retrouvé le sourire. Battu au deuxième tour des qualifications du Future de Grasse, il a atteint, à Bournemouth, la deuxième finale de sa toute jeune carrière. Julien Dubail est devenu l’un des joueurs belges les plus réguliers ces derniers mois. En sept tournois cette saison, il n’a encore jamais perdu au premier tour et a remporté au moins deux matchs à cinq reprises. En avril, il a aligné une demi à Chandigarh, un quart à Noida et une nouvelle demi à Chennai. Ces trois Futures se déroulaient en Inde. Yannik Reuter a également fait preuve d’une belle régularité ce mois-ci. Lors d’un circuit de trois épreuves à Antalya, il a aligné une finale (la deuxième de sa carrière) et deux quarts de finale (dont un après être sorti des qualifs). Le voilà enfin dans le Top 600.

Yanina Wickmayer a réalisé une belle performance à Charleston où elle a atteint les quarts de finale avant de faire jeu égal avec Caroline Wozniacki, la numéro un mondiale, pendant trois sets. Elle a, par contre, montré quelques limites, notamment physique, lors du match de Fed Cup face à la République Tchèque mais il serait mal venu de lui en tenir rigueur après tout ce qu’elle a déjà donné pour l’équipe.

C’est Kirsten Flipkens qui a failli devenir l’héroïne de cette rencontre après sa victoire convaincante face à Zahlavova Strycova pour ramener les deux équipes à égalité. Elle a ensuite disputé le tournoi de Fes où elle a su tiré avantage d’un tableau dégagé pour se hisser en demi-finale. Ce n’est que la troisième fois de sa carrière qu’elle atteint ce stade sur le grand circuit. An-Sophie Mestach, dernier membre de l’équipe de Fed Cup, a atteint les quarts de finale à Tessenderlo après une victoire sur l’expérimentée Polonaise Domachewska.

Melzani Bien

Steve Darcis poursuit sa remontée via les Challengers. Battu au premier tour à Rome, il s'est hissé en quart à Naples. Il a ensuite pris part aux qualifications du tournoi ATP de Munich dont il s’est extirpé mais a été sèchement battu au premier tour.

Un peu décevant lors du Challenger de Johannesburg où il a été battu par un joueur nettement moins bien classé, Yannick Mertens s’est bien repris en disputant la finale du Future de Padoue. Maxime Authom a connu un petit contrecoup après son excellent début de saison. Lors des deuxième et troisième épreuves du circuit d’Antalya, il a été battu au premier tour et puis en quart. Cela ne l’a pas empêché de remporter le double de ce dernier tournoi, signant ainsi son troisième succès dans cette discipline sur le circuit Future.

Toujours active en Australie, Gally De Wael y a atteint le troisième tour des qualifications du $25.000 de Bundaberg. Elle a, par contre, réussi à se glisser dans le tableau finale du $100.000 de Johannesburg ce qui constitue l’un des meilleurs résultats de sa carrière. Apollonia Melzani (cf Photo) retrouve petit à petit son niveau après sa longue indisponibilité. En avril, elle est parvenue à sortir deux fois des qualifications à Torrent et à San Severo. Lors de cette dernière étape, elle a même franchi un tour dans le tableau final. Nicky Van Dijck n'a disputé que le tournoi de Tessenderlo mais elle ne s'est arrêtée qu'au dernier tour des qualifis.

Yannick Vandenbulcke Moyen

Depuis la polémique entourant sa titularisation en Coupe Davis, Ruben Bemelmans marque un peu le coup. Il a déçu au Challenger de Johannesburg en perdant au premier tour puis n’a franchi qu’un tour dans les qualifications du tournoi ATP de Munich.

Après un accroc lors du premier Future de Madrid où il a été battu d’entrée, Alexandre Folie a aligné deux quarts de finale, d’abord lors de la deuxième étape madrilène puis à Bournemouth. Il a toutefois les capacités pour faire encore mieux. Après une interruption de quatre mois, Germain Gigounon a enfin repris le chemin des courts. Battu au deuxième tour des qualifs à Grasse, il a atteint le tableau final à Bournemouth. Bart Govaerts n’a disputé que le seul tournoi d’Anger où il a échoué au dernier tour des qualifs. Yannick Vandenbulcke (cf Photo) a disputé les qualifications des deux Futures de Madrid. Battu d’entrée la première semaine, il a remporté deux matchs lors de la seconde, ce qui ne lui était pas encore arrivé cette année.

Frédéric De Fays a disputé trois épreuves à Antalya. Vaincu dès le premier tour du tournoi préliminaire des deux premiers, il ne s’est arrêté qu’au deuxième tour du tableau final du dernier. Laurent-Olivier Daxhelet a connu un mois assez similaire avec des éliminations dès son entrée à Chandigarh et à Chennai mais une accession au deuxième tour du grand tableau à Noida est venu lui sauver la mise. Gaëtan De Lovinfosse et Alec Witmeur ont disputé le seul Future de Khon Kaen où ils sont parvenus à s’extirper des qualifications.

Toujours pas de résultats vraiment probants pour Tamaryn Hendler. Elle a été battu au premier tour à Jackson et au deuxième tour des qualifications à Osprey (deux $25.000). Elle a ensuite atteint le tableau final du $50.000 de Dothan mais via un repêchage.

Valérie Verhamme n’a pas ménagé sa peine en avril mais en trois tournois, Antalya, Tessenderlo et Bournemouth, elle n’a remporté qu’un match. La remarque vaut aussi pour Anouk Delefortrie à Sibenik, Bol et Tessenderlo. Quant à Majoly De Wilde, elle a perdu d’entrée dans les qualifs de Torrent avant d’atteindre le dernier tour de celles de Vic.

Goele LemmensPeut mieux faire

La terre-battue n’est pas la surface de prédilection de Xavier Malisse et cela se remarque surtout lorsque la confiance n’est pas à 100%. A Monte-Carlo, comme à Barclone, il a perdu assez sèchement d’entrée face à Montanes et Ferrero. Certes ce sont des spécialistes mais il a les moyens d’au moins les embêter. Dick Norman, toujours sans Moodie, s’est arrêté au premier tour à Monte-Carlo.

Sophie Cornerotte a fait ses premiers pas sur le circuit cette saison lors de deux épreuves à Antalya. Elle a été battue les deux fois au premier tour des qualifications. Les organisateurs des épreuves belges continuent à accorder (à quel prix ?) des invitations pour le tableau final à Goele Lemmens (cf Photo), au détriment d’espoirs plus méritantes. A Tessenderlo, elle a frôlé le ridicule en ne prenant qu’un jeu à une qualifiée.

Deborah Kerfs Jeunes

Trois tournois juniors espagnols ont réussi à nos couleurs. C’est Deborah Kerfs (cf Photo) qui y a le plus brillé en disputant les finales à Benicarlo (Grade 3) et à Pilar de la Horadada (G3) avant d’échouer en quart à Alicante (G2). En double, elle a également joué la finale à Benicarlo et s’est imposée à Alicante, les deux fois avec Marie Benoit.

Il y avait aussi une Belge en finale du simple à Alicante en la personne de Justine De Sutter. Elke Lemmens s’y est arrêtée en quart alors qu’Ysaline Bonaventure a perdu en finale du double à Pilar de La Horadada. Chez les garçons, Jonas Merckx a atteint la finale du double des deux premières épreuves. Lors de la seconde, il était épaulé par Romain Bogaerts qui a également atteint les quarts du simple à Alicante.

Une autre tournée se déroulait en parallèle en France. Julien Cagnina en a profité pour disputer deux quarts de finale, à Istres (G2) et à Beaulieu-sur-Mer (G1). Elise Mertens a, quant à elle, atteint la finale du double à Istres.

De nombreux autres tournois juniors de moindre importance ont permis à des joueurs belges de disputer des quarts de finale. C’est le cas de Christopher Heyman à Mostar (G4), d’Emile Gillot à Marsa (G4), de Karim Tourmous à Kordin (G5) et de Britt Geukens à Haifa (G4). Jeroen Royakkers a, lui aussi, atteint les quarts de finale de cette dernière épreuve mais y a également disputé la finale du double. Quant à Romain Barbosa, il a d’abord joué les quarts de finale à Plovdiv (G3) avant d’enchainer par une demi-finale à Haskovo (G4), stade qu’y a également atteint Kimberley Zimmermann.

Il y a eu peu de tournois dans les catégories inférieures en avril. Le seul résultat notable est la demi-finale d’Hélène Scholsen à Pancevo (Catégorie 2) chez les scolaires.