Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Les dix meilleures progressions du top 100

Hommes :

Stanislas Wawrinka (SUI, 23 ans, 36e -> 13e) :

Longtemps seul à la tête du tennis Suisse, Roger Federer va maintenant pouvoir compter sur Stanislas Wawrinka en Coupe Davis (les Belges en savent quelque chose). Classé dans le Top 50 quasiment sans discontinuer depuis l'été 2006, "Stan" a enfin franchi l'échelon supérieur cette saison. Tout a commencé dès la première semaine, à Doha, où il atteignait la finale et ne perdait qu'en trois sets face à Andy Murray. Après un quart de finale à Indian Wells, il réalisait une superbe saison sur terre-battue, sa meilleure surface, disputant les demi-finales à Barcelone et, surtout, la finale au Masters Series de Rome. Son tableau de chasse lors de ce tournoi est assez remarquable puisqu'il y a battu Safin, Murray, Ferrero, Blake et Roddick avant de céder en trois sets contre Djokovic. C'est au terme de cette épreuve qu'il fit son entrée dans le Top 10 pour la première fois de sa carrière.
Par la suite, il a encore atteint les huitièmes de finale à Wimbledon et à l'US Open mais a par contre un peu manqué sa saison indoor ce qui lui a fait perdre quelques places et lui a également fait rater sa qualification pour les Masters. En 2009, il tentera de s'installer solidement dans le Top 10. Il lui faudra pour ça travailler sa résistance sur cinq sets afin de réaliser de meilleurs résultats en Grand-Chelem où il n'a pas encore atteint de quart de finale.

Gaël Monfils (FRA, 22 ans, 38e -> 14e) :

Champion du Monde junior il y a quatre ans, Gaël Monfils faisait à l'époque figure de très grand espoir du tennis, derrière Nadal et Gasquet nés la même année que lui. Mais son tempérament un peu fou l'avait jusqu'ici empêché d'exploiter son potentiel. Son début de saison 2008 ne fut d'ailleurs pas très bon puisqu'il n'a remporté deux matchs de suite qu'une seule fois sur les quatre premiers mois. C'est lors d'un Challenger, à Marrakech, qu'il retrouve la voie du succès et la confiance qui lui permet ensuite de réaliser un parcours éblouissant à Roland-Garros. Il s'y est qualifié pour les demi-finales en battant notamment Ljubicic ou Ferrer et en ne s'inclinant qu'en quatre sets face à Federer .
Malgré un forfait pour Wimbledon (épaule douloureuse), il va réaliser une fin de saison très solide avec un huitième de finale à l'US Open, une finale à Vienne et des quarts de finale aux Jeux Olympiques de Pékin et au Masters Series de Madrid. Si son tempérament de plaît pas toujours, ses indéniables qualités physiques et ses qualités de showman en font un des joueurs les plus spectaculaires du circuit.

Robin Soderling (SUE, 24 ans, 41e -> 17e) :

Ancien bon junior également (il a, entre autre, remporté l'Orange Bowl), Robin Soderling est entré dans le Top 100 au moment de fêter son dix-neuvième anniversaire. Il s'y est maintenu depuis lors mais sans atteindre des sommets en dehors d'un bref passage dans le Top 30 il y a deux ans. En 2008, il a enfin réussi à prendre place parmi les vingt premiers mondiaux grâce à d'excellents résultats lors des tournois en salle. Il s'est ainsi imposé à Lyon et a atteint trois autres finales, à Rotterdam, Memphis et Stockholm. Il a atteint quatre autres quarts de finale à Marseille, à Bangkok (tout deux également en salle), Halle et Bastad.
Ses résultats lors des plus grandes épreuves du circuit sont, par contre, plus limités. Absent de l'Open d'Australie en raison d'une blessure au poignet qui a aussi pourri la fin de sa saison 2007, il a perdu au troisième tour à Roland-Garros, au deuxième à Wimbledon et au premier à l'US Open. En Masters Series, il a atteint trois fois les huitièmes de finale à Hambourg, Montréal et Cincinnati. Il a également aidé son pays à remporter la World Team Cup en remportant ses quatre matchs.

Marin Cilic (CRO, 20 ans, 71e -> 23e) :

Alors qu'Ivan Ljubicic commence à accuser le poids des ans et que Mario Ancic passe plus de temps à l'infirmerie que sur les courts, la Croatie s'est peut-être trouvé un nouveau champion en la personne de Marin Cilic. Il a démarré sa saison par une demi-finale à Chennai suivie d'un huitième à l'Open d'Australie. Il a ensuite moins bien joué, n'atteignant qu'un seul quart de finale (à Munich) en quatre mois. A l'aise sur gazon comme la plupart des Croates, il a ensuite disputé les demi-finales à Nottingham et un nouveau huitième à Wimbledon. Après un quart de finale à Bastad et au Masters Series de Montréal, il a remporté son tout premier titre sur le circuit à New Haven.
Il a ensuite terminé la saison en atteignant le troisième tour à l'US Open et aux Masters Series de Madrid et Paris où seuls Djokovic, Murray et Federer ont pu le battre. Agé de seulement 20 ans et doté d'un service très puissant (il est le sixième joueur au nombre d'aces distribués cette année), il a toutes les armes pour rapidement s'installer dans le Top 10.

Rainer Schüttler (ALL, 32 ans, 99e -> 33e) :

Finaliste surprise de l'Open d'Australie en 2003, puis du Masters Series de Monte-Carlo l'année suivante, Rainer Schüttler est ensuite rentré dans le rang (il a été cinquième mondial en mai 2004 mais sortait du Top 50 un an plus tard et navaiguait entre la cette place et la 150e depuis lors). A 32 ans, il a réalisé un nouvel exploit en parvenant en demi-finale de Wimbledon, en battant entre autre James Blake.
S'il n'a pas réalisé d'autre coup d'éclat, il s'est montré relativement régulier et a atteint une autre demi-finale (à Pékin) et de nombreux quarts de finale (Kitzbuhel, Tokyo, Stockholm et Saint-Petersburg). Cet exploit a totalement relancé sa saison. Reste à voir si elle relancera également sa carrière. Vu son âge, il ne lui reste plus beaucoup de temps.

Femmes :

Caroline Wozniacki (DAN, 18 ans, 64e -> 12e) :

Fille de deux anciens sportifs professionnels polonais (son papa était footballeur, sa maman volleyeuse), Caroline Wozniacki a brûlé les étapes depuis son excellent parcours chez les juniores (cf Les dix meilleurs juniors 2006). Classée 231e il y a deux ans, elle frappe aujourd'hui à la porte du Top 10.
Son début de saison a été bon avec, notamment, son premier huitième de finale en Grand-Chelem à l'Open d'Australie. Elle a également atteint ce stade aux Tiers I de Miami et d'Indian Wells ainsi que les quarts de finale à Doha, Memphis et Eastbourne. Elle est ensuite passée à la vitesse supérieure durant l'été en remportant ses deux premiers titres à Stockholm (Tier IV) et à New Haven (Tier II). A l'US Open, elle a atteint son deuxième huitième de finale avant de terminer la saison par une nouvelle victoire (à Tokyo) et une nouvelle finale (à Luxembourg). Le plus impressionnant dans cette série de résultats, c'est qu'elle a été acquise au détriment de solides joueuses telles que Chakvetadze (deux fois), Bartoli (trois fois), Hantuchova, Radwanska et surtout Kuznetsova. Elle aurait même pu faire beaucoup mieux si elle n'avait pas souvent rapidement rencontré des joueuses du sommet (elle compte huit défaites contre des joueuses du Top 5).
Sa ténacité et sa puissance de frappe sont ses deux plus gros atouts. Joueuse toute surface (peut-être un brin moins à l'aise sur terre-battue), elle possède les armes pour venir se mêler au gratin mondial dès l'année prochaine.

Flavia Pennetta (ITA, 26 ans, 40e -> 13e) :

Classée parmi les cent premières mondiales depuis six ans déjà, Flavia Pennetta s'était "contentée" jusqu'ici d'être une excellente joueuse de tournois secondaires. Elle a ainsi remporté quatre Tiers III entre 2004 et 2007. Cette année ne semblait pas déroger à la règle puisqu'elle a démarré par des victoires à Vina Del Mar et Acapulco.
C'est peut-être sa victoire sur Venus Williams à Roland-Garros (où elle ne s'est arrêtée qu'en huitième de finale) qui l'a convaincue qu'elle pouvait rivaliser avec les meilleures. Durant la deuxième partie de la saison, elle a ainsi atteint deux finales en Tier II (Los Angeles et Zurich) et a surtout disputé pour la première fois un quart de finale en Grand-Chelem, à l'US Open. Elle en a profité pour accrocher une nouvelle fois le scalp de Venus Williams à son tableau de chasse ainsi que celui de la nouvelle n°1 mondiale, Jelena Jankovic. Tous ces bons résultats lui ont permis d'obtenir la treizième place mondiale, de loin son meilleur classement de fin d'année.

Alizé Cornet (FRA, 18 ans, 57e -> 16e) :

Juniore dernière année comme Wozniacki, Alizé Cornet a, depuis longtemps, quitté les rangs des "18 ans et moins", depuis son succès à Roland-Garros en 2007. Très à l'aise sur terre-battue, elle a vraiment explosé durant le printemps sur cette surface en atteignant sa première finale WTA à Acapulco et surtout en disputant les demi-finales à Amelia Island et aux Tiers I de Charleston et de Rome. Dans la capitale italienne, elle a notamment battu Kutznetsova et Chakvetadze. Après un troisième tour à Roland-Garros, elle a remporté son premier titre, à Budapest (Tier III) et a encore joué une demi-finale à New Haven.
Plus discrète en fin de saison, notamment en salle où elle a perdu d'entrée à Stuttgart, Moscou et Zurich, la Française attend avec impatience le retour sur terre. Elle sera à surveiller de très près du côté de la Porte d'Auteuil.

Dominika Cibulkova (SLQ, 19 ans, 52e -> 19e) :

Dominika Cibulkova est entrée dans le Top 100 en 2007 (cf Les dix meilleurs entrées du Top 100 2007) et n'a pas tardé à y réaliser des prouesses. Sa saison a été marquée par trois sommets dont le premier était un quart de finale au Tier I de Doha en battant Venus Williams. Deux mois plus tard, elle atteignait sa première finale (au détriment d'Alizé Cornet) et il fallait une Sharapova à son sommet pour l'arrêter. Elle faisait encore parler d'elle dans le courant de l'été en atteignant sa première finale en Tier I à Montréal où, cette fois, c'est Jelena Jankovic qui faisait les frais de sa forme. Elle a encore atteint quatre autres quarts de finale à Gold Coast, Stanford, Pékin et Moscou.
Joueuse assez petite (1m61), elle possède de nombreux atouts pour atteindre les sommets. Elle devra toutefois se méfier de ne pas succomber aux lumières des flashes car son joli sourire a attiré sur elle de nombreux photographes de mode comme ce fut le cas pour sa compatriote Daniela Hantuchova il y a quelques années.

Kaia Kanepi (EST, 23 ans, 75e -> 27e) :

Vainqueur de Roland-Garros junior en 2001 (en battant Safina et Kuznetsova, excusez du peu), Kaia Kanepi a un peu perdu du temps sur la route du succès puisqu'elle a navigué entre la 60e et la 230e place depuis lors. Elle a remis les pendules à l'heure en 2008 avec, en point d'orgue, un quart de finale à Roland-Garros. Elle a également très bien terminé la saison avec un quart de finale au Pan Pacific Open (Tier I), une demi-finale à Séoul et une finale à Tokyo, sa deuxième après celle disputée à Hasselt face à Kim Clijsters il y a deux ans.
La grande (20 centimètres de plus que Cibulkova tout de même) joueuse estonienne pratique un tennis plutôt offensif. Elle voyage actuellement sans coach et vise une place dans le Top 15 dans les mois à venir.

Les dix meilleures progressions du top 100 en 2007
Les dix meilleures progressions du top 100 en 2006
Les dix meilleures progressions du top 100 en 2005
Les dix meilleures progressions du top 100 en 2004
Les dix meilleures progressions du top 100 en 2003