Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (mai)

 

Exceptionnel

Troisième Roland-Garros en quatre ans pour la reine de la terre-battue : Justine Hénin-Hardenne. Sans jouer à son meilleur niveau, la Belge a écrit une nouvelle page de l’histoire du tennis en rejoignant Sanchez et Seles, également auteurs de triplés à Paris. Justine a maintenant en point de mire les records de Steffi Graf (6 victoires) et de Chris Evert (7 succès). Avec 5 titres en Grand-Chelem, elle rattrape également des filles comme Venus Williams ou Martina Hingis. Au début du mois, elle avait également atteint la finale à Berlin en battant Amélie Mauresmo mais elle avait dû laisser la victoire à Nadia Petrova.

Très bien

Avec une victoire à Varsovie (en battant Dementieva et Kuznetsova) et une demi-finale à Roland-Garros, le bilan 2006 de Kim Clijsters est nettement positif. Dommage pour elle qu’elle soit passée à côté de son match face à Justine à Paris ainsi que celui face à Safina au troisième tour à Rome. Elle est tout de même revenue à 40 points de la première place mondiale.

Bel exploit d’Olivier Rochus qui a remporté, à Munich, le deuxième titre de sa carrière. Il a également atteint un bon troisième tour à Roland-Garros mais sa défaite « au physique » face à Martin reste une petite déception car son tableau était devenu très dégagé. Entre les deux, il a chuté d’entrée à Rome et Berlin.

En finale à Munich, Olivier a battu son partenaire de Coupe Davis Kristof Vliegen. Celui-ci disputait là sa deuxième finale sur le circuit. Il a ensuite passé un tour à Hambourg mais a un petit peu déçu à Paris où il a laissé échapper son match de premier tour contre le Tchèque Dlouhy alors qu’il s’était procuré sept balles de match.

Notre meilleure joueuse juniore actuelle, Yanina Wickmayer, s’est lancée sur le circuit des $10.000 avec succès : elle a atteint une finale à Edimbourg (alors qu’elle sortait des qualifications) et une demi à Falkenberg.

Bien

Dick Norman n’a pas franchement réussi sa préparation à Roland-Garros puisqu’il a échoué d’entrée au Challenger de Tunis et au deuxième tour des qualifications au Masters Serie de Rome. Mais il s’est largement repris à Paris en sortant du tableau préliminaire avant de franchir le premier tour et de résister durant 5 sets à Gaël Monfils.

Kirsten Flipkens, elle, a échoué au dernier tour des qualifs à la Porte d’Auteuil. Mais repêchée un peu par hasard, elle a su saisir sa chance et a franchi pour la première fois le premier tour d’un tournoi du Grand-Chelem. Même si elle s’est fait étriller au second tour, ça restera un moment clef de sa carrière.

Maxime Authom et Yannick Mertens (*) ont tenté leur chance sur le circuit satellite bulgare. Ils y ont terminé aux très respectables 5e et 6e place. Maxime aurait même pu faire beaucoup mieux puisque, après avoir fait une demi-finale et une finale lors des deux premières épreuves, une blessure lui a fait perdre toutes ses chances de victoire finale.

Niels Desein, autre grand espoir de notre tennis masculin, poursuit sa progression dans les tournois futures. Il est sorti deux fois des qualifications en Espagne et a atteint les quarts de finale à Sousse.

Moyen

Un seul match remporté ce mois-ci par Xavier Malisse mais il est de taille : il a battu Gaston Gaudio au premier tour à Rome. Mais en dehors de cette belle victoire, la terre-battue n’a pas vraiment souri à Xavier qui a perdu ses trois autres matchs.

Elle n’a pas plus réussi à Christophe Rochus, vainqueur d’un seul match avant Roland-Garros (contre Srichaphan, pas vraiment une terreur sur cette surface). Il aurait pu être relancé à Paris grâce à une fabuleuse victoire contre Thomas Johansson mais une blessure aux adducteurs l’a contraint à abandonner au deuxième tour.

Steve Darcis éprouve pas mal de difficultés à retrouver son niveau de l’an dernier. Battu au deuxième tour des qualifs au Challenger de Dresde et au premier à celui de Zagreb, il a tout de même franchi deux tours dans le tableau préliminaire de Roland-Garros et n’a chuté que contre Vassallo Arguello qui a ensuite passé trois tours dans le tableau final.

Gilles Elseneer, battu au premier tour des qualifications tant à Rome qu’à Paris s’est un peu rattrapé en atteignant les quarts de finale du Challenger sur gazon de Surbiton.  Jeroen Masson a bien atteint trois quarts de finale lors de tournois Futures en Roumanie mais ce sont des $10.000 très peu relevés où il espérait certainement faire nettement mieux.

a Peut mieux faire

Il paraît loin le début d’année de Stefan Wauters durant lequel il alignait les performances. Deux matchs remportés en quatre épreuves (trois Challengers et les qualifications de Roland-Garros), c’est pauvre.

Debbrich Feys poursuit sa tactique qui consiste à s’engager dans les qualifications de tournois $50.000 ou $75.000. Cela lui rapporte certes plus de points (et surtout d’argent) que les $10.000 mais elle gagne rarement plus d’un match par épreuve et ça risque de lui faire perdre confiance.

Shana Claes et Davinia Lobbinger n’ont disputé qu’un seul tournoi : le $10.000 de Bournemouth. Davina y a gagné un match, Shana a perdu d’entrée de jeu.

Jeunes

L’actualité des jeunes Belges a été très intense, en particulier chez les 18 ans et moins. Trois joueurs se sont détachés du lot.

Ruben Bemelmans a confirmé ses progrès de début de saison : demi-finaliste à Villach (Grade 2) et à l’Astrid Bowl (G1), il a passé deux tours dans le grand tableau de Roland-Garros avant de perdre contre le futur vainqueur. Tamaryn Hendler a remporté son premier titre junior à Rabat (G3), Yannik Reuter l’a imitée à Plovdiv (G5) avant de jouer les quarts de finale à Bals (G5).

Ce dernier tournoi a bien réussi aux Belges puisque David Goffin ne s’est fait battre qu’en finale et Thomas Delme en demi-finale (ensemble, ils ont atteint le dernier carré en double également). Alexander Rottiers était aussi en quart de finale. A Plovdiv, le parcours de Korneel Sanders s’est arrêté en quart en simple et en demi en double (avec Nikolas Zogaj). Enfin, il faut noter la très encourageante demi-finale de Frédéric De Fays à Villach.

Côté féminin et outre Hendler, deux joueuses se sont illustrées. Aude Vermoezen a atteint les quarts de finale à Salsomaggiore (un G2 où elle a aussi disputé les demis du double) et à Villach. Caroline Stevens s’est qualifiée pour  les quarts de finale tant à Bals qu’à Plovdiv (où elle était en finale du double).

Chez les moins de 14 ans, Arthur De Greef a encore démontré ses capacités. Issu des qualifications au Catégorie 1 de Prague, il ne s’est arrêté qu’en quart de finale. Sofie Oyen a, quant à elle, disputé les quarts de finale à Bratislava et la finale à Maribor (tous les deux Cat. 2). Ce dernier tournoi a bien réussi à nos couleurs en double puisque Sofie s’est inclinée avec Kim Stubbe en demi-finale face à An-Sophie Mestach et Jolien Dewulf, elles-mêmes battue ensuite en finale. Chez les garçons, Thomas Heyse a également disputé la finale du double.