Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (septembre)

 

Alexandre Folie Excellent

Cela fait presque 3 ans (octobre 2008) que Tamaryn Hendler (cf photo) n'a plus obtenu la note "Excellent" dans notre Carnet. A l'époque, elle remportait son premier titre ITF à Lagos, au Nigéria. Cette victoire la plaçait, à 16 ans, parmi les joueuses les plus prometteuses que la Belgique ait jamais compté. Beaucoup de choses lui sont arrivées depuis et Tamaryn s'est un peu perdue.  Septembre 2011  est le mois de la renaissance pour Tammy qui remporte deux $25.000 en Asie à Noto et à Jakarta. Avec, lors de la demi-finale de cette deuxième épreuve, sa meilleure « perf » à ce jour face à la Française Brémond (107e mondiale). Son échec au premier tour à Redding, entre ces deux tournois, est sans doute à mettre sur le compte de la fatigue du voyage et ne gâche en rien l’impression d’avoir assisté à un tournant dans la carrière de Tamaryn. Si elle a perdu l’avantage de sa précocité, elle peut encore, à 19 ans, rêver à un avenir brillant.

Avec un bond de plus de 500 places au classement ATP depuis janvier, Maxime Authom est sans conteste la sensation masculine belge cette saison. le Louvièrois aligne les performances avec une régularité métronome. En septembre, il a atteint son deuxième quart de finale en Challenger (à Alphen-aan-den-Rijn) avant de s'imposer au gros Future de Plaisir.

Germain Gigounon Très bien

Stevfe Darcis aime la Coupe Davis. En simple, il n'a plus perdu une rencontre depuis trois ans. Il a encore été l'homme du week-end face à l'Autriche et sa victoire sur Jurgen Melzer (21e mondial tout de même) est une des plus importantes de sa carrière. Dommage qu'en double il ne soit pas aussi efficace. La semaine précédante, il se hissait en quartau Challenger de Saint-Rémy-de-Provence et, la semaine suivante, en demi-finale de celui d'Izmir.

Pas de quart de finale pour David Goffin en ce mois de septembre. Toutefois, il a remporté tous les matchs dont il était le favori et n'a perdu que face à des joueurs nettement mieux classés que lui (parfois de justesse comme face au Kazakhe Kukushkin à Istanbul). Il a surtout, pour la deuxième fois de sa carrière, franchi le premier tour d'une épreuve ATP, à Kuala Lumpur.

Sur la lancée d'un remarquable mois d'août qui l'avait vu remporté son premier Future à Coxyde, Germain Gigounon (cf photo) a doublé la mise en s'imposant lors de la premier étape d'un double tournoi à Umag. Lors de la deuxième, il a malheureusement dû abandonner d'entrée.

Plutôt discrète depuis le début de la saison, Michaela Boev a réalisé une belle série en Bulgarie (son pays d'origine). Elle a perdu d'entrée de qualifications au $100.000 de Sofia avant d'enchainer par deux quarts de finale lors de $10.000 à Varna puis à Plovdiv. Elle n'avait pourtant atteint ce stade qu'une seule fois depuis le début de sa carrière. Elle en a profité pour signer son premier succès face à une joueuse du Top 500.

Elyne Boeykens est également en forme. Battue au deuxième tour des qualifications lors du $25.000 d'Alphen-aan-den-Rijn, elle a atteint le tableau finale de celui de Rotterdam avant d'y franchir le premier tour (là aussi, c'est une première pour elle). Enfin, elle a perdu au premier tour des qualifs à Saint-Malo ($100.000).

Valérie Verhamme Bien

Xavier Malisse est motivé pour la Coupe Davis. C’est en tout cas ce qu’il prétend. On aimerait le croire mais ses prestations dans cette compétition sont de plus en plus médiocres. Celle face à l’Autrichien Haider-Maurer frisait même le pathétique et lui a valu d’être écarté du terrain pour le restant du week-end. Sa note ne peut pourtant être mauvaise puisqu’il a atteint un bon quart de finale la semaine suivante à Metz.

Dick Norman ne retrouvera sans doute plus jamais sa place dans l'équipe belge de Coupe Davis suite au veto « qui n’existe pas » de la part des autres joueurs. Il semble toutefois avoir trouvé un partenaire régulier en la personne de l'Australien Paul Hanley avec lequel il a atteint les demi-finales à Bangkok.

Après un été très réussi, Alexandre Folie a disputé pour la première fois le tableau final d’un tournoi Challenger, à Alphen-aan-den-Rijn. Sorti des qualifications, il y a même franchit le premier tour. Il a ensuite été battu d’entrée de qualif à Trnava.

Valérie Verhamme (cf photo) est parvenue à se qualifier pour le $25.000 de Clermont-Ferrand avec, au passage, un succès face à une Top 500 (son premier depuis le mois de juin). Au $100.000 de Saint-Malo, elle a perdu au deuxième tour des qualifs.

Marco Dierckx Moyen

Olivier Rochus a aussi connu un week-end difficile en Coupe Davis. Pas aussi absent que Malisse, il a tout de même été battu le dimanche en trois sets par Melzer, bien meilleur que le vendredi il est vrai. Mais Olivier ne peut pas, comme Xavier, se consoler avec un bon résultat à Metz. Il y a été laminé au deuxième tour par Gasquet.

Ruben Bemelmans n’a disputé (et perdu) qu’un match sans enjeu en Coupe Davis et on s’interroge toujours sur son éviction du double. Il a ensuite été battu au deuxième tour du Challenger d’Izmir. En trois Challengers, à Alphen-aan-den-Rijn, Istanbul et Izmir, Yannick Mertens n’a remporté qu’un match. Il éprouve toujours autant de difficulté à percer à ce niveau. Il sauve son mois de justesse en atteignant la finale du double dans la cité stambouliote.

Julien Dubail n’a disputé qu’une seule épreuve, au Future de Plaisir. Il y a été battu au deuxième tour. Même remarque pour Marco Dierckx (cf photo), éliminé d’entrée au Future de Frascati. Enfin, Olaf De Weerdt est sorti des qualifications à Plaisir mais a été sorti au premier tour. A Forbach, il a perdu au deuxième tour des qualifs.

Kirsten Flipkens poursuit son retour après sa blessure avec trois ITF à son menu à Zagreb ($50.000), Shrewsbury ($75.000) et Clermont-Ferrand. Elle n’a franchi le premier tour que lors de la première et de la dernière épreuve et a chaque fois été battue par des joueuses moins bien classées.

Majoly De Wilde Insuffisant

La blessure de Niels Desein date du printemps mais le Gantois ne parvient pas à retrouver son niveau. Au Challenger de St Rémy, il a été éliminé au premier tour des qualifications. Plus grave, même lors des tournois Futures, où il se baladait généralement l’an dernier, il ne parvient plus à gagner de match. Il a ainsi été battu d’entré à Mulhouse et à Plaisir.

Antoine Champagne n’a disputé que le seul Future, assez faible, d’Uppsala, en Suède. Il espérait sûrement mieux qu’une défaite au premier tour des qualifications.  Julien Sterbelle a pris part à deux Futures à Budapest et a, chaque fois, été battu au deuxième tour des qualifs.

Alison Van Uytvanck a été battue d’entrée au $25.000 de Clermont-Ferrand. Après avoir pourtant pris la mesure de son adversaire en début de match, elle a laissé celle-ci revenir dans la partie. Ces matchs-là, en début de saison, elle les gagnait.

Majoly De Wilde (cf photo) ne dispute presque que un tournoi par mois et il est de plus en plus rare qu’elle en sorte atteigne le tableau final. La preuve encore à Lleida où elle a été battue au deuxième tour des qualifs.

Kimmer Coppejans Jeunes

Sans faire beaucoup de bruit, Kimmer Coppejans (cf photo) se place comme l’un des tous meilleurs jeunes belges de sa génération et un grand espoir pour le futur. Lors d’une tournée de deux « Grades 2 » au Caire, il a aligné une finale et une victoire en simple. En double, aux côtés de Jeroen Vanneste, il a réalisé le résultat inverse. Cette tournée marquait d’ailleurs le retour de Jeroen, blessé depuis le mois de mars. Il a également atteint une demi-finale en simple.  Chez les filles, Elke Lemmens était en demi du simple la première semaine et Justine De Sutter en quart lors de la seconde. Klaartje Liebens est partie en Chine à la même période. Elle y a atteint les quarts de finale à Pékin (G2).

A Novi Sad (G2), Elise Mertens est parvenue en demi-finale du simple et a remporté le double. En finale, elle a pris la mesure de la paire formée par Marie Benoit et Deborah Kerfs. A Prague (G2), Josef Van Dooren a disputé la finale du double. L'équipe féminine des 18 ans et moins a pris part à la finale de la Summer Cup, pour laquelle elle s'était qualifiée au mois de juillet. Elke Lemmens, Ysaline Bonaventure et Michelle Werbrouck ont terminé à la 7e place sur huit équipes.

A un niveau inférieur, Christopher Heyman a remporté son premier titre ITF à Lucerne (G5). En finale, il a pris la mesure de Sam De Paepe. Christopher s'est ensuit hissé en quart de finale à Kreutzlingen (G5).

Dans les catégories plus jeunes, le mois était marqué par la finale de la Coupe de Borman, championnat de Belgique des jeunes. Omar Salman a battu Michaël Geerts en finale du tournoi scolaire alors que Klaartje Liebens prenait la mesure de Justine De Sutter chez les filles. En cadets, Maxime Bonjean s'est imposé au détriment d'Arnaud Destrebecq. Magali Kempen a remporté le tournoi chez les cadette en disposant de Greetje Minnen en finale. Enfin, sur le circuit international, citons le quart de finale de Vicky Geurinckx à Luxembourg. Les soeurs Anastasia et Victoria Smirnova se sont inclinées en finale du double.