Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (mars)

 

Alison Van Uytvanck Excellent

Pour le deuxième mois consécutif, Alison Van Uytvanck est sortie des qualifications dans un tournoi ITF de $10.000 avant de remporter le titre. Au passage, elle a signé son premier succès sur une joueuse du Top 200. Ses débuts chez les adultes sont vraiment très impressionnants.

Olivier Rochus Très bien

Olivier Rochus (cf photo) a retrouvé sa place parmi les cent premiers à la faveur de sa victoire au Challenger du Gosier, en Guadeloupe (où il a également atteint la finale du double). Mis en confiance, il est sorti des qualifications à Miami (le plus grand tournoi du circuit après les Grand-Chelems et le Masters) et ne s'est arrêté qu'en huitième de finale après des victoires sur Baghdatis et Youzhny. Dommage qu'il ait tout gâché avec son psycho-drame en Coupe Davis et ses sorties médiatiques pour le moins malheureuses.

Xavier Malisse a égalemernt raté sa rencontre de Coupe Davis mais sur le terrain, en passant complètement à côté de son match contre Verdasco. Il s'est bien repris durant la tournée américaine, surtout à Indian Wells où il a battu Tsonga en simple et a épaté la galerie en double. Il s'y est en effet imposé, aux côtés de Dolgopolov, au bout de cinq "super tie-breaks" face à quelques spécialistes (les frères Bryan) et à de gros joueurs de simple (Federer et Murray). A Miami, il a franchi un tour avant d'être battu par Llodra.

Sur la lancée de son superbe début de saison, Maxime Authom est parti disputer deux Futures au Québec. Il en est revenu avec un nouveau titre, à Sherbrooke, et une demi-finale à Montréal (où il s'est imposé en double).

Alternant le bon et le médiocre depuis plusieurs mois, Yanina Wickmayer a disputé, à Indian Wells, sa première demi-finale dans un tournoi majeur depuis l'US Open 2009. Elle y a battu trois joueuses qui lui posent souvent des problèmes : Kanepi, Cibulkova et Peer. A Miami, elle est retombée dans ses travers en se faisant surprendre dès son entrée par Vesnina.

Steve Darcis Bien

Finalement, le meilleur joueur lors de la rencontre de Coupe Davis aura peut-être été Steve Darcis. Il a disputé un très bon double et a apporté le seul point de la Belgique dans un simple sans enjeu. Il est ensuite parti jouer deux Challengers en Chine, à Canton et à Pingguo, où il s'est incliné deux fois en quart de finale. Yannick Mertens s'est montré très performant en tournois Futures avec une victoire à Tipton et une demi-finale à Bath. En Challenger, il a connu moins de réussite, ne remportant qu'un match en trois tournois à Cherbourg, Bath et St Brieuc.

Comme Maxime Authom, Julien Dubail a disputé les deux Futures québecquois où il a aligné un quart et un deuxième tour. Il est par contre resté dans la "Belle Province" pour disputer le Challenger de Rimouski. Il y est sorti des qualifications avant de franchir le premier tour pour la première fois dans une épreuve de cette valeur.

Après une défaite au premier tour au Future de Lille, Arthur De Greef a pris le chemin de l'Espagne où il a franchi les qualifications de deux Futures à Barcelone et à Reus. Dans le second, il a poursuivit sa route jusqu'en quart de finale. Joris De Loore a disputé les deux Futures français très relevés à Lille et à Poitiers. Il est aussi sorti des qualifs les deux fois et a remporté son premier match dans le tableau final du second.

Kim Clijsters semble nettement moins à l'aise sur le circuit depuis son titre australien. Lors de la tournée américaine à Indian Wells et Miami, elle a aligné un huitième et un quart ce qui est un peu juste pour une joueuse de son calibre. Elle a surtout souvent semblé loin de son sujet et plus tracassée par une blessure (réelle ?) à l'épaule et par les effets du nuage radioactif que par son jeu.

Kirsten Flipkens (cf photo) n'a pas, elle non plus, été très efficace en Amérique du nord. Elle est bien sortie des qualifications à Indian Wells, mais n'a même pas franchi cet obstacle à Miami. Entre les deux, elle a perdu d'entrée au $100.000 de Nassau. Elle s'est heureusement reprise en revenant en Europe puisqu'elle a disputé la finale du $50.000 de Monzon.

Après une nouvelle déception au $25.000 de Hammond où elle a perdu au premier tour des qualifs, Tamaryn Hendler a un peu retrouvé le sourire en Chine où elle est sortie deux fois des qualifications dans des tournois de la même catégorie, à Sanya et Kunming. Lors du second, elle a même franchi le premier tour du tableau final. A Wenshan ($50.000), elle a été contraite à l'abandon au troisième tour des qualifications face à An-Sophie Mestach. Celle-ci en a profité pour se hisser au deuxième tour du tableau final. A Sanya et à Kunming où elle n'a pas dû passer par les qualifs, la n°1 mondiale chez les juniors n'a remporté qu'un match. Valérie Verhamme trouve petit à petit le rythme après un mauvais début de saison. Elle a franchi un tour à Lyon et à Fällanden et a atteint les quarts de finale à Antalya. Les trois tournois n'étant "que" des $10.000, c'est encore un peu en-dessous de son meilleur niveau.

David Goffin Moyen

Ruben Bemelmans gardera certainement un goût amer de la rencontre de Coupe Davis face à l'Espagne. Sa titularisation face à Nadal est à la base de la polémique qui a aboutit à la démission du capitaine ce week-end. Pourtant, il a disputé une rencontre correcte et ne pouvait pas faire beaucoup mieux face à un très bon Nadal. Par contre, il a ensuite perdu d'entrée au Challenger de Bath. De retour après sa blessure en Australie. David Goffin (cf photo) a perdu d'entrée au Challenger de Canton avant d'abandonner au deuxième tour de celui de Pingguo.

La poisse poursuit Kristof Vliegen. Il a été contraint à l'abandon lors du deuxième tour des qualifs au Challenger de Cherbourg. Une élongation aux abdominaux le renvoie à la maison pour plusieurs semaines. Toujours privé de Wesley Moodie, Dick Norman a fait l'impasse sur Indian Wells et n'a remporté qu'un match à Miami. La qualification pour le Masters s'annonce difficile.

Niels Desein continue son piètre début de saison. Sorti des qualifications du Challenger de Cherbourg, il n'a remporté qu'un match en trois Futures à Lille, Poitiers et Foggia. Il a chaque fois été battu au premier tour. Le constat est le même pour Alexandre Folie qui n'a remporté qu'un match en trois Futures (deux à Cherkassy et un à Antalya). Au Challenger de Caltanissetta, il s'est incliné au dernier tour des qualifs.

Yannik Reuter a pris part aux deux Futures français de Lille et Poitiers. Battu d'entrée lors du premier, il a réédité lors du second mais après être sorti des qualifs. Marco Dierckx a pris un point dès son premier tournoi de l'année à Faro (où il sortait des qualifications). Battu ensuite d'entrée lors des qualifs du future de Loulé, il n'a dû son accession au tableau final du premier Future d'Antalya que par un repêchage. Il n'a toutefois pas gagné de match dans ce tableau final, comme lors de la deuxième étape d'ailleurs.

Alec Witmeur n'a pas réussi à se qualifier lors des deux Futures de Cherkasy (il a perdu respectivement au troisième et au deuxième tour du tableau préliminaire). Reprit dans le tableau final à Khon Kaen, il s'est fait battre au premier tour. Gaetan de Lovinfosse n'a remporté qu'un match lors des deux tournois qualificatifs de Cherkasy. Il a ensuite été battu d'entrée dans le tableau final à Khon Kaen et Fällanden. Gaëtan sauve un peu ce triste bilan par une finale en double dans ce dernier tournoi.

Gally De Wael poursuit son parcours en Australie. Battu au dernier tour des qualifs à Sydney, elle a atteint le tableau final à Ipswich mais y a perdu d'entrée. Nicky Van Dijck a été battue au quatrième tour qualificatif lors de la première étape d'Antalya puis d'entrée lors de la seconde. Majoly De Wilde n'a disputé qu'un tournoi, à Madrid. Elle y a perdu au premier tour du tableau final après avoir été repâchée en qualifs.

Anouk DelefortriePeut mieux faire

Le cauchemar de Yannick Vandenbulcke se poursuit. il a été battu d'entrée lors des qualifications des deux Futures de Cherkasy. Bart Govaerts a perdu trois fois au premier tour lors du Future de Faro et des deux étapes à Antalya. A Loulé, il a dû prendre part aux qualifications où il s'est arrêté au dernier tour.

Le programme est identique pour Mario Dierckx qui n'a remporté que deux matchs lors des qualifications de ces quatre épreuves. Laurent-Olivier Daxhelet n'a disputé que les qualifs du Future de Poitiers mais il y a été battu dès son entrée.

Anouk Delefortrie (cf photo) ne s'est pas montrée très performante en mars. Lors des qualifications de trois $10.000 Français de Dijon, Amiens et Gonesse, elle n'a remporté qu'un seul match. Michaela Boev n'a fait guère mieux. elle a gagné deux matchs de plus mais en ajoutant un tournoi à son programme (Lyon). Elyne Boeykens s'est blessée d'entrée lors des qualifications de cette dernière épreuve.

Kimmer Coppejans Jeunes

Alison Van Uytvanck poursuit son incroyable début de saison. Après ses deux premiers titres ITF chez les adultes, elle gagne son troisième tournoi junior à Esch-sur-Alzette (Grade 2). Elle porte ainsi son compteur à 30 victoires sans défaite en simple cette année.

Plusieurs Belges ont disputé les deux Grades 2 de Potchefstroom en Afrique du Sud. Kimmer Coppejans (cf photo) et Jeroen Vanneste s'y sont montrés les plus performants en remportant le double de la seconde étape côtes à côtes et en atteignant chacun une finale en simple. Jonas Merckx a disputé un quart et une demi en simple alors qu'Ysaline Bonaventure et Justine De Sutter ont chacune atteint un quart en simple. Cette dernière s'est également qualifiée pour les deux demi-finales en double.

Plus tard dans le mois, Kimmer a également joué un quart de finale en simple à Manille (G1) et une demi en double à Kuching (G1). Julien Cagnina s'est arrêté en quart de finale du simple lors de ce dernier tournoi, juste après avoir disputé les demi-finales du double à Nonthaburi (G2). Romain Bogaerts a atteint les huitièmes de finale de la Copa Gerdau, le seul Grade A du mois de mars.

A un niveau plus bas, à Trnava (G4), Omar Salman a disputé sa première demi-finale chez les juniors alors qu'il n'a pas encore 15 ans. Christopher Heyman a atteint les quarts de finale à Oslo (G4) en simple et la finale en double. Britt Geukens y a également joué la finale du double alors qu'Adrien Rossignon s'est imposé, toujours en double, à Casablanca (G4).

Chez les scolaires, Hélène Scholsen a disputé les demi-finales au Chambon-sur-Lignon (catégorie 2), en simple comme en double. Greetje Minnen s'est arrêtée en quart du simple à Oulu (C3).

La même épreuve était également organisée pour les cadets et Lukas Daels en a profité pour atteindre sa première finale internationale. Laurine Gumienny s'y est imposée en double.