Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (juin)

 

 

Xavier Malisse Très bien

Comme chaque année, Xavier Malisse (cf photo) retrouve son meilleur tennis lors de la saison sur herbe. Au Queen’s, il a réussi à prendre un set à Andy Murray, avant d’atteindre les demi-finales à s’Hertogenbosch. Mais c’est à Wimbledon qu’il a réussi sa meilleure performance en parvenant en huitième de finale. Il y a peut-être manqué une belle occasion face au jeune Tomic mais cela constitue tout de même son meilleur résultat en Grand-Chelem depuis l’US Open 2005.

Yannick Mertens s’est concentré sur le circuit des Futures en juin. Il en a remporté un, à Middelburg, et a atteint les demi-finales à Almere et le deuxième tour à Blois. Le parcours de Maxime Authom est d’ailleurs assez proche. Vainqueur de son deuxième Future de l’année à Almere, il a enchainé avec une finale à Alkmaar et un quart à Middelburg.

Yannick Vandenbulcke a retrouvé le sourire. Classé 470e en février 2010, il a perdu environ 500 places suite à une série de contre-performances. Au Future de Trèves, il s’est hissé en demi-finales après être sorti des qualifications. Il avait déjà atteint le tableau final à Almere et à Cologne et y avait même franchi le premier tour au Pays-Bas.

Quart de finaliste lors de l’édition féminine du tournoi de s’Hertogenbosch, Yanina Wickmayer a atteint pour la première fois les huitièmes à Wimbledon, après une très belle victoire face à Svetlana Kuznetsova. Elle y a certes été étrillée mais c’était face à la future lauréate.

Après son fabuleux parcours à Bruxelles, Alison Van Uytvanck n’aura pas attendu très longtemps pour atteindre un nouveau tableau final dans un tournoi WTA. C’est à s’Hertogenbosch qu’elle a réalisé cette performance en battant la Russe Dolonts, 95e mondiale.

Onzième joueuse belge à 18 ans, Désirée Bastianon a préféré les études universitaires à une carrière tennistique. De retour sur les tournois internationaux une fois son diplôme en poche, elle a réalisé quelques belles prestations depuis le mois de mars. C’est une demi-finale au $10.000 de New Delhi, où elle était sortie des qualifications, qui lui rapporte son premier classement WTA (1070e).

Boeykens Bien

Comme Malisse, Olivier Rochus aime le gazon. Il l’a encore prouvé en disputant les quarts de finale à Eastbourne et en passant un tour à Wimbledon. Là, il a dû s’avouer vaincu face à la puissance de feu de Del Potro malgré un premier set éblouissant. Ruben Bemelmans est également à l’aise sur cette surface. Il y a franchi le premier tour au Challenger de Nottingham puis est sorti des qualifications à Halle avant de pousser Tomas Berdych dans ses derniers retranchements. Il a ensuite atteint pour la première fois le tableau final d’un tournoi du Grand-Chelem à Wimbledon où il disputa un match tout à fait honorable face à Benneteau.

Le retour de David Goffin après sa vilaine blessure du début de saison se poursuit avec des hauts et des bas. Au Future de Koszalin, il s’est fait surprendre en quart de finale avant de franchir deux tours dans les qualifications de Wimbledon. Dans celle du Challenger de Braunschwig, il s’est arrêté au deuxième tour. Arthur De Greef a atteint le tableau final du Future d’Almere avant d’en franchir le premier tour. Il a ensuite signé deux quarts de finale dans deux Futures disputés à Belgrade.

Tamaryn Hendler poursuit sa série erratique de tournois. Elle a ainsi atteint une demi-finale (pour la première fois depuis plus d’un an) à Bangkok mais a ensuite été battue d’entrée à Boston. Valérie Verhamme est sortie des qualifications avant de franchi le premier tour du tableau final aux $25.000 de Montpellier et de Périgueux. Elle a également été battue au deuxième tour des qualifs à Denain et au $100.000 de Marseille.

Elyne Boeykens (cf photo) a disputé le premier quart de finale de sa saison à Alkmaar. Elle a également été battue au deuxième tour du tableau final à Almere et a celui des qualifications à Breda et Middelburg (ce dernier tournoi étant un $25.000). Deux des meilleures joueuses belges des années 90 (derrière Appelmans et Monami), Els Callens et Nancy Feber on décidé de participer à quelques $10.000 en double côte à côte. Ce sympathique retour les a menées en demi-finale à Breda.

Steve Darcis Moyen

Steve Darcis (cf photo) n’est pas parvenu à rééditer son exploit de Roland-Garros où il avait atteint le troisième tour après être sorti des qualifications. A Wimbledon, il a été contraint à l’abandon dès le deuxième tour du tableau préliminaire. Dick Norman et son partenaire Wesley Moodie ont atteint le troisième tour de Wimbledon. C’est un résultat correct mais qui cache mal les deux nouvelles défaites d’entrée au Queen’s et à s’Hertogenbosch.

De retour après la blessure qui l’a forcé à l’arrêt pendant deux mois, Niels Desein a repris le chemin des tournois Futures mais les résultats n’ont pas été à la hauteur de ce dont il est capable. Après des éliminations au premier tour à Alkmaar et au deuxième tour à Craiova et à Breda, il a tout de même atteint un quart à Middelburg. Julien Dubail a, quant à lui, débuté par un quart à Namanga avant de connaître deux contre-performances à Breda (premier tour) et à Middelburg (second tour).

Yannik Reuter a enchainé un deuxième tour à Bacau, un premier à Cologne et un quart à Trèves. Il peut faire beaucoup mieux. Germain Gigounon a réalisé une bonne prestation à Almere où il s’est arrêté en quart après être sorti des qualifications. Ce fut nettement moins bon lors des deux Futures de Belgrade où il n’a remporté qu’un match sur trois. Alexandre Folie a tenté une incursion sur le circuit Challenger à Furth mais il a dû abandonner dès le premier tour des qualifications. Il a ensuite été battu au deuxième tour à Cologne, au second à Trèves et au premier à Rabat.

Une fois son année scolaire (à la Mississippi State University) achevée, Louis Cant a repris le chemin des Futures européens. Par trois fois, il a été battu au deuxième tour des qualifications à Almere, Cologne et Breda. Antoine Champagne a réalisé exactement la même performance à Bacau, Casablanca et Rabat, si ce n’est que lors de la première épreuve, il était exempté du premier tour.

Kim Clijsters n’a disputé qu’un seul tournoi au mois de juin mais il s’est transformé en cauchemar. Après sa cruelle désillusion de Roland-Garros, elle a franchi le premier tour à s’Hertogenbosch avant de se blesser durant le second. Le lendemain, elle annonçait son forfait pour Wimbledon.

Kirsten Flipkens a un peu réagi après sa mauvaise saison sur terre-battue mais ses résultats sur herbe, une surface qu’elle apprécie beaucoup, sont restés en dessous de ce qu’elle peut faire. Elle a ainsi franchi le premier tour à Birmingham (battue en deux sets serrés par Lisicki, future demi-finaliste de Wimbledon) et à s’Hertogenbosch mais a été largement dominée d’entrée lors du Grand-Chelem londonien.

Majoly De Wilde est sortie deux fois des qualifs, à Amarente et à Cologne, avant d’être battue au premier tour du tableau final. Quatre matchs remportés donc mais pas un seul point.

Sofie Oyen Insuffisant

Gaëtan De Lovinfosse a été battu d’entrée dans le seul tournoi auquel il a participé, à Ashkelon. Laurent-Olivier Daxhelet y a franchi le premier tour avant d’être contraint à l’abandon. Par la suite, il a été éliminé d’entrée de qualifications lors des tournois de Toulon et de Middelburg.

Marco Dierckx n’a pas remporté le moindre match en trois tournois à Cologne, à Casablanca et à Rabat. Son frère Mario Dierckx a été battu d’entrée en qualifications à Cologne, son seul tournoi. Alec Witmeur a connu la même mésaventure.

Revenue d’une première saison plutôt réussie sur le circuit universitaire américain (son équipe, les Florida Gators, a été sacrée championne des Etats-Unis), Sofie Oyen (cf photo) a dû déchanter en revenant en Europe. En trois tournois (Alkmaar, Breda et Middelburg), elle n’a remporté qu’un match. Anouk Delefortrie est également dans une mauvaise passe. Elle a été battue d’entrée à Alkmaar, à Breda et en qualifications à Denain.

Michaëla Boev n’est pas dans de meilleures dispositions. Elle a perdu au premier tour à Amarante, à Cologne et à Alcobaca. A Denain, elle a franchi le premier tour des qualifications. Goele Lemmens a été très largement éliminée en qualifications à Breda et à Middelburg.

Kimmer Coppejans Jeunes

Le mois de juin chez les juniors a été marqué par les deux tournois du Grand-Chelem de Roland-Garros et de Wimbledon. A Paris, Joris De Loore a atteint les huitièmes de finale, tout comme Alison Van Uytvanck chez les filles. Joris a fait encore mieux à Londres où il ne s'est arrêté qu'en quart de finale. Il ne fut pas le seul à réaliser cette performance puisque Julien Cagnina (cf photo) y est également parvenu. Kimmer Coppejans s'est arrêté en huitième. Entre les deux, Kimmer et Julien ont disputé les tournois de préparation pour Wimbledon de Halle (Grade 2) et Roehampton (G1). Ils y ont tous les deux enchainé un quart et un huitième.

A Offenbach sur Main (Grade 1), Elke Lemmens ne s'est arrêtée qu'en quart de finale. Joseph Vandooren a réalisé la même performance à Budapest (G2). Plusieurs Belges se sont illustrés durant deux tournois tunisiens. A La Marsa (G3), James Storme a atteint la finale en simple comme en double. Chez les filles, Kimberley Zimmermann a disputé les quarts de finale en simple avant de remporter le double avec Marie Benoit. Celle-ci a fait mieux à Carthage (G4) où elle s'est qualifiée pour la finale en simple et en double (toujours avec Kimberley). Enfin, Michelle Werbrouck ne s'est arrêtée qu'en demi-finale à Odense (G4) alors qu'Emile Gillot a atteint les quarts de finale à Chisinau (G5).

Le tournoi scolaire de Bruxelles (Catégorie 3) a ouvert une saison d'été en Belgique qui s'annonce très fournie (pas moins de 23 tournois internationaux, adultes ou jeunes). Morgane Michiels a été la meilleure de nos représentants grâce à son accession en finale en simple. Alexander Tuts a atteint sa première demi-finale à ce niveau alors que Yannick Lenaerts, Tom Jottrand, Tiffany Mylonas, Margaux Brabant et Monika Van de Vondel se sont arrêtés en quart. En double, Alexander s'est imposé aux côtés de Benjamin D'Hoe. Chez les filles, Morgane et Margaux on battu Monika et Noemi Rabbachin en finale.

Le tournoi danois de Birkerod (Catégorie 3) proposait des tableaux tant chez les scolaires que chez les cadets. En -16 ans, Greetje Minnen a atteint les demi-finales. Elle a été imitée en -14, par Pauline De Ryck. Louise Burez s'est, quant à elle, arrêtée en quart.