Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (octobre)

 

Julien Dubail Excellent

David Goffin réalise une superbe fin de saison qui contraste avec la poisse du début de l’année. Sérieusement blessé aux abdominaux durant l’hiver, il a repris la compétition dès la fin mai. Il a ensuite progressé lentement mais sûrement pour retrouver son meilleur niveau en ce début d’automne.

C’est à Mons qu’il a réellement pris son envol. Il s’y est hissé en demi-finale pour la première fois dans un tournoi de ce niveau, avec au passage deux victoires sur des Top 100 (Rochus et Falla). Il a enchainé par deux victoires dans des Futures très relevés à La-Roche-sur-Yon et Rodez. Il occupera son meilleur classement (+/- 175e) dès lundi prochain.

Julien Dubail (cf photo) s’est également illustré en octobre. Comme David, il s’est d’abord fait remarquer à Mons où il a longtemps accroché le solide Polonais Przysiezny au premier tour des qualifications. Il a ensuite atteint les quarts de finale du Future de Saint-Dizier après être sorti des qualifications.

Mis en confiance par ces deux bons résultats, il s’est ensuite imposé coup sur coup aux deux premiers Futures organisés à Meshref (au Koweit), signant ainsi ses deuxième et troisième titre internationaux. Ce mois extraordinaire lui permet de se rapproche du Top 400.

Germain Gigounon Très bien

Stevfe Darcis (cf photo) a aussi réussi un très bon tournoi de Mons où il s'est hissé en quarts de finale et n’a cédé que de justesse face à Andreas Seppi, le futur vainqueur. Il a également atteint ce stade à Vienne après être sorti des qualifications et en signant une belle victoire sur  Davydenko au premier tour. Il s’agit de son premier quart de finale en tournoi ATP depuis janvier 2010, à Doha. Seule une petite contre-performance au deuxième tour du Challenger de Rennes le prive de la meilleure note.

Ruben Bemelmans a, quant à lui, manqué son rendez-vous montois. S’il est parvenu en demi-finale du double, il a déçu en s’inclinant très largement face à Kamke au premier tour du simple. Il s’est repris ensuite en parvenant en quart de finale à Rennes, au deuxième tour à Orléans et en ne s’inclinant qu’au dernier tour des qualifications à Vienne.

Germain Gigounon peut être satisfait de son long déplacement au Chili où il a pris part à deux Futures. Quart de finaliste en simple à Telca (où il a remporté le double avec Christophe Rochus qui l’accompagnait là-bas en tant que coach), il a ensuite atteint les demi-finales à Concepcion. Yannik Reuter est resté en Europe où il a disputé deux bonnes demi-finales à Leimen, puis à Adana. Il a par contre été battu au deuxième tour à Antalya.

Tamaryn Hendler a des fourmis dans les jambes. Elle a conclu sa très belle tournée asiatique (qui l’avait vu remporter deux titres) par un quart de finale en simple et une victoire en double à Palembang. Elle est ensuite revenue aux Etats-Unis pour perdre au premier tour à Troy avant de partir au Nigéria pour deux tournois à Lagos. Sans doute fatiguée par un tel voyage, elle a abandonné d’entrée lors du premier mais a remporté le second. Sa superbe forme lui vaut un bond de près de 200 places en deux mois mais elle ferait peut-être bien se ménager quelques plages de repos.

Valérie Verhamme Bien

Tête de série n°1 à Mons, Xavier Malisse a terriblement déçu ses fans en perdant dès le deuxième tour. A Stockholm, il a cédé d’entrée face à Nalbandian, non sans le pousser au tie-break du dernier set. C’est à Vienne qu’il a réalisé sa meilleure performance. Il y a atteint les quarts de finale et ne s’est incliné que d’extrême justesse face à Tsonga.

Emporté (non sans combattre) par la tornade Goffin au premier tour de Mons, Olivier Rochus a ensuite atteint la finale à Rennes. Mais sur le circuit ATP, il a de plus en plus de mal à tenir la route. En témoignent ses défaites au premier tour et en deux sets à Stockholm (Blake) et St Petersbourg (Tipsarevic).

Maxime Authom a franchi un tour à Mons avant de pousser Steve Darcis dans ses tout derniers retranchements. Il a également atteint le dernier tour des qualifs à Vienne où il a de nouveau cédé face à Darcis mais plus facilement. Entre les deux, il a subi une grosse contre-performance au premier tour des qualifications d’Orléans. Comme Maxime, Yannick Mertens a franchi un tour à Mons et a atteint les demis du double avec Ruben Bemelmans. A St Petersbourg, il a été battu en trois sets au premier tour des qualifications face au Turc Ilhan, proche du Top 100.

Après une défaite au premier tour à Saint-Dizier, Alexandre Folie a disputé les deux mêmes épreuves que Julien Dubail à Meshref. Avec un tout petit peu moins de réussite puisqu'il s'est incliné en demi-finales à chaque fois.

Michaela Boev (cf photo) a achevé sa bonne tournée bulgare par une qualification pour le tableau final du $25.000 de Dobrich. Elle est ensuite partie disputer deux épreuves en Jamaïque, à Montego Bay. Elle a franchi le premier tour de la première mais a été éliminée d’entrée lors de la seconde.

Laurent-Olivier Daxhelet Moyen

Contrairement à Germain Gigounon, Arthur De Greef n’a pas brillé lors de la tournée chilienne. Il a bien atteint un quart à Telca mais s’est incliné d’entrée à Rancagua et à Concepcion. C’est nettement en-dessous de ses possibilités. Niels Desein n’est que l’ombre de lui-même depuis la blessure qui l’a privé de tennis au printemps. Largement battu au premier tour des qualifs à Mons, il s’est hissé en quart du Future d’Isernhagen avant d’abandonner à nouveau.

En quatre épreuves, Laurent-Olivier Daxhelet (cf photo) a atteint deux tableaux finals (Nevers et Meshref 1) et a été battu deux fois au premier tour des qualifs (Saint-Dizier et Meshref 2). Conrad Olson n’a remporté qu’un match en deux tableaux qualificatifs aux Futures d’Austin et de Mansfield. Un peu court pour le niveau de Mons où il a été largement battu au premier tour des qualifs, Julien Sterbelle a franchi un tour dans celles d’Antalya.

Majoly De Wilde Insuffisant

Dick Norman se cherche toujours un  partenaire stable. Il s’est incliné d’entrée à Stockholm avec Hanley et à St Petersbourg avec Knowle.

Marco Dierckx a été battu dès son premier match en qualifs à Mons ainsi qu’au premier tour du tableau final d’Isernhagen. Deux matchs qui semblaient pourtant à sa portée. Gaëtan de Lovinfosse a aussi perdu ses deux rencontres en qualifs de Mons et d’Antalya.

Olaf De Weerdt a été éliminé d’entrée lors de trois tournois préliminaires : à Mons, Saint-Dizier et La-Roche-sur-Yon. Antoine Champagne et Alec Witmeur n’ont perdu que leur seul match du premier tour des qualifs de Mons.

Mais où est donc la Alison Van Uytvanck (cf photo) de la première partie de saison ? Depuis le début de l’été, elle multiplie les éliminations prématurées. Ce fut encore le cas en octobre où elle a perdu au premier tour des qualifications au $50.000 de Joué-Les-Tours et au tournoi WTA de Luxembourg.

Valérie Verhamme a également été sortie au premier tour des qualifs au $50.000 de Limoges. Anouk Delefortrie a, quant à elle, chuté d’entrée lors des qualifications des deux $10.000 disputés à Antalya.

Kimmer Coppejans Jeunes

Le circuit junior a fait étape au Japon, notamment pour le 4e “Grade A” de la saison à Osaka. Justine De Sutter y a atteint les quarts de finale et Elke Lemmens (cf photo) les huitièmes. Cette dernière a fait mieux la semaine suivante à Nagoya en signant sa première victoire en simple dans un  Grade 2. En demi-finale, elle a pris la mesure de Klaartje Liebens. Elke s’est également imposée en double avec Justine.

Un échelon plus bas et cette fois en Europe, Christopher Heyman a disputé sa deuxième finale de la saison à Almere (G4). Michelle Werbrouck a remporté le double à Barcelone (G4). Enfin, Hélène Scholsen a bien profité d’un déplacement en terre nordique pour signer deux demi-finales en Grade 4 à Rungstedt Kyst et à Vierumaki. Les deux fois, elle était issue des qualifications.