Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (août)

 

Alexandre Folie Excellent

Déjà au top le mois dernier grâce à sa victoire au Challenger de Scheveningen, Steve Darcis a de nouveau prouvé qu’il était le meilleur belge sur le circuit actuellement. Après un deuxième succès en Challenger à Trani et une défaite au deuxième tour de celui de San Marin, il a franchi deux tours lors du tournoi ATP de Winston Salem. A cette occasion, il a battu Tursunov, 44e mondial. A l’US Open, il est à nouveau venu à bout du Russe (au tie-break du 5e set, après avoir remonté un handicap de deux sets) avant de céder face à Chela.

Yannik Reuter est un des grands gagnants du premier circuit estival de Futures belges. Il n’a pas été le plus régulier comme le prouvent, ce mois-ci, ses défaites au premier tour à Coxyde et au deuxième à Jupille. Mais ses coups d’éclat rattrapent largement ces petites contre-performances. Il s’est en tout cas imposé dans l’épreuve qui lui tenait le plus à cœur, dans son club du KTC Eupen.

Germain Gigounon a été l’autre Belge vainqueur d’un tournoi de ce circuit puisqu’il s’est imposé à Coxyde. Il a également disputé les demi-finales à Eupen (où il a remporté le double) et à Jupille. Il n’a connu qu’une seule contre-performance, au premier tour à Ostende. Il est, parmi les Belges du Top 1000, celui qui aura fait le plus gros bond au classement cet été (+/- 200 places).

Alexandre Folie (cf photo) n’a pas remporté de tournoi mais il est peut-être le grand vainqueur de cet été (même s’il n’a pas joué toutes les semaines en Belgique). Avec deux finales (Eupen et Jupille) et deux demi-finales (Ostende et Iasi), il s’est en tout cas montré le plus régulier en ce mois d’août. Une régularité qui va lui permettre de s’installer aux alentours de la 350e place et qui devrait lui ouvrir la porte des tournois Challengers.  

Kimberley Zimmermann Très bien

De mois en mois, David Goffin s’améliore et retrouve petit à petit le niveau qui était le sien avant sa blessure. En août, il a atteint un nouveau quart de finale en Challenger (à Trani) avant de passer assez près d’une qualification pour le tableau final de l’US Open.

Marco Dierckx a réalisé l’un des meilleurs tournois de sa carrière à Coxyde. Finaliste en double, il a surtout disputé les demi-finales en simple. Il a enchainé par un très bon quart à Jupille où il s’est débarrassé de Yannik Reuter. De quoi largement rattraper ses éliminations au deuxième tour à Ostende et au premier à Eupen en début de mois. La demi-finale de Gaëtan De Lovinfosse à Eupen était une première pour lui à ce niveau. Il a également franchi un tour à Ostende et a été battu d’entrée à Coxyde et à Jupille (chaque fois par une tête de série). Louis Cant est sorti des qualifications dans les trois tournois qu’il a disputés en août. S’il a perdu d’entrée dans le tableau final à Ostende (où il a joué la finale du double), il a franchi un tour à Coxyde et a surtout atteint son premier quart de finale à Eupen.

Pas moins de quatre joueurs ont obtenu leur premier classement ATP lors du circuit belge en août. Kevin Farin a bénéficié d’une invitation à Jupille avant de franchir le premier tour. Stijn Meulemans, Olaf De Weerdt et Sander Gillé ont dû passer par les qualifications pour y arriver (à Eupen pour le premier, à Jupille pour les deux autres). A noter que Conrad Olson a également remporté son premier point lors d’un Future à Tijuana, au Mexique.

Tamaryn Hendler a atteint les quarts de finale du tournoi du Bronx après être sortie des qualifications. Deux semaines plus tard, elle s’est hissée en demi à Tsukuba, au Japon. Elle n’avait plus remporté au moins deux matchs dans deux tableaux finals de suite depuis fin 2008 !

Elyne Boeykens poursuit son bel été sur le circuit belge. Sortie des qualifications à Rebecq, elle n’a été battue au deuxième tour du tableau final que sur abandon (douleur au coude). Elle a ensuite atteint la finale du double au $25.000 de Coxyde puis les quarts en simple à Westende. Elle a terminé son été à Apeldoorn où elle a franchi un tour. Entrée au classement WTA au début du mois, Catherine Chantraine a confirmé en prenant deux points de plus à Westende et à Baulet (où elle sortait des qualifs). A Rebecq, elle a été surprise au deuxième tour du tableau préliminaire mais elle en est sortie à Apeldoorn.

Deux autres joueuses ont fait leur entrée au classement grâce aux points obtenus en août. Kimberley Zimmermann (cf photo) a atteint la finale du double à Rebecq puis est sortie des qualifications à Coxyde et à Westende. Dans ce dernier tournoi, elle ne s’est arrêtée qu’en quart de finale. Malheureusement, sa défaite d’entrée à Baulet où elle avait franchi un tour l’an dernier lui fera perdre son classement au terme de l’US Open. Ysaline Bonaventure ne connaitra pas cette mésaventure. Un deuxième tour à Rebecq et un autre à Baulet lui assurent un classement pour de nombreux mois.

Arthur De Greef Bien

Pas de vraie contre-performance à mettre au passif de Ruben Bemelmans en ce mois d’août. Il a franchi un tour au Challenger de Ségovie et a atteint les quarts à celui de Binghampton. A l’US Open, il a franchi le premier tour des qualifications mais n’a pu franchir la barre nommée  Sergei Bubka. Maxime Authom reste actif sur le circuit des Challengers. Battu au deuxième tour à Trani, il est sorti des qualifications à San Marin mais n’a pu franchir le premier tour.

Un retour par la Belgique a permis à Niels Desein de faire le plein de confiance en sortant des qualifs à Ostende avant d’atteindre les quarts de finale. De retour en Challenger, il a atteint le tableau final à celui de Cordenons mais a été battu au deuxième tour du tableau préliminaire à celui de Manerbio et au troisième à celui de Come (avant d’être repêché et battu au premier tour du grand tableau). Sur le circuit Future belge, Julien Dubail a disputé un quart à Coxyde et une demi à Jupille. Il a par contre été battu d’entrée à Eupen et même en qualifs à Ostende. Sur l’ensemble du circuit, il n’a pas atteint la moindre finale ce qui est sans doute une petite déception pour lui. Arthur De Greef (cf photo) espérait sans doute aussi signer une finale, voire une première victoire cet été. Mais sa demi à Coxyde, son quart à Ostende et son deuxième tour à Jupille, additionnés à ses trois demis de juillet constituent un bilan d’ensemble positif.

Alison Van Uytvanck a été battue dès son premier match au $25.000 de Coxyde. Il est vrai qu’elle était opposée à la quatrième tête de série. A Apeldoorn, elle a été jusqu’en demi-finale.

Battue d’entrée à Rebecq, Nicky Van Dijck a franchi un tour à Coxyde (où elle a atteint la finale du double) et à Westende et a disputé les quarts de finale à Baulet. C’est nettement moins bien qu’il y a un an (deux finales) mais Nicky reste une valeur sûre du tennis belge sur les $10.000.

Anouk Delefortrie Moyen

Yannick Mertens a franchi un tour au Challenger de Trani en battant un Top 200. Il a ensuite été sorti sans gloire au premier tour des qualifications de l’US Open.

Bart Govaerts est passé à côté du circuit belge, en raison principalement d’une blessure contractée en juillet. De retour pour le tournoi de Coxyde, il y a été battu d’entrée en simple mais s’est repris en double en atteignant la finale. Notre meilleur junior, Joris De Loore espérait sûrement aussi lancer sa carrière pro durant ce circuit. Engagé à Ostende, Coxyde et Jupille, il n’a pris un point que lors du deuxième tournoi.

Kimmer Coppejans a un an de moins que Joris et a donc encore le temps pour se lancer chez les adultes à temps plein. Néanmoins, ses quatre défaites dès le premier tour à Ostende, Eupen, Coxyde et Jupille ont de quoi le décevoir, même s’il avait réussi à s’extirper des qualifs à Ostende. Julien Sterbelle n’a pas pris de point non plus. Eliminé d’entrée en qualif à Eupen, il a atteint le tableau final à Coxyde (via un repêchage) et à Jupille mais sans y franchir de tour.

Les problèmes de dos qui tracassent Yanina Wickmayer depuis le mois de mai ne la lâchent pas. Battue à la régulière au premier tour à Toronto et au deuxième à Cincinnati, elle a été contrainte à l’abandon d’entrée à Dallas puis au deuxième tour de l’US Open. Rien ne permet, pour l’instant, de penser qu’on la reverra sur un court en 2011.

Sofie Oyen est repartie aux Etats-Unis pour sa seconde année d’étude avec certainement de nombreux doutes en tête. Son été fut largement en-dessous de ses espérances. Même si elle a un peu rattrapé le coup en disputant les quarts de finale à Rebecq, elle a connu une nouvelle défaite au premier tour à Coxyde. Anouk Delefortrie (cf photo) n’a remporté qu’un match (à Rebecq) sur les quatre tournois belges. Elle a été plus performante en double, atteignant, entre autre, la finale à Westende.

Michaëla Boev s’est qualifiée à Coxyde et à Westende (où elle a ensuite remporté son premier match du grand tableau). Mais elle a aussi perdu d’entrée à Baulet. Majoly De Wilde a fait l’impasse sur le circuit belge et a disputé le seul tournoi de Gijon. Après être sortie des qualifications, elle a été battue au premier tour.

Antoine Champagne Insuffisant

La très belle saison sur gazon de Xavier Malisse semble bien loin. Après un mauvais mois de juillet, il a enchainé avec un mois d’août encore pire où il a été battu d’entrée à Washington, à Cincinnati et à l’US Open. A chaque fois, son adversaire semblait pourtant à sa portée. La situation n’est pas meilleure pour Olivier Rochus. Battu au premier tour des qualifications de Cincinnati puis du tableau final de Winston-Salem, il a plongé à l’US Open en perdant en trois sets contre un qualifié classé hors du Top 500. L’après-Moodie semble difficile à gérer pour Dick Norman. Il s’est incliné d’entrée à Montréal, Cincinnati et Winston-Salem avec trois partenaires différents. Il s’est un peu repris à l’US Open en parvenant au troisième tour.

Laurent-Olivier Daxhelet est un des grands perdants du circuit belge. Déjà malmené en juillet, il a perdu dès le premier tour lors des quatre tournois du mois d’août. Antoine Champagne (cf photo) n’a, pour sa part, pas réussi à remporter le moindre match lors des qualifications à Eupen, Coxyde et Jupille. Alec Witmeur est aussi rentré bredouille tant en qualification à Eupen que dans le tableau final à Ostende et Coxyde.

Au bout de deux ans, la belle histoire du retour de Kim Clijsters tourne au cauchemar. Les multiples blessures qui l’ont tracassée depuis avril ont encore eu le dessus au mois d’août. La Limbourgeoise a bien tenté un retour à Toronto, le temps d’un set et demi, avant de devoir jeter l’éponge. Elle a d’hors et déjà mis un terme à sa saison pour se consacrer à 2012 et espère vivre la dernière année de sa carrière sans douleur. Kirsten Flipkens n’est pas beaucoup plus gâtée. Absente depuis Wimbledon, elle a fait son retour lors des qualifications de l’US Open mais n’y a pas fait le poids.

Valérie Verhamme a vécu le plus mauvais mois de sa saison. Battue d’entrée lors des qualifications à Hechingen et dans le tableau final à Coxyde, elle a été contrainte à l’abandon au premier tour à Westende.

Britt Geukens Jeunes

Julien Cagnina a laissé le circuit de Futures belge où il s'était distingué en juillet pour retourner chez les jeunes le temps de l'US Open et d'un tournoi préparatoire à Repentigny (Grade 1). Il s'y est glissé en demi-finale mais a ensuite été battu d'entrée lors du dernier Grand-Chelem de la saison (tout comme Joris De Loore et Kimmer Coppejans).

Mais c'est le tournoi de Maaseik (Grade 3) qui était le point d’orgue du mois d’août pour nos juniors. Britt Geukens (cf photo) a démontré l’étendue de ses progrès et s’y est brillamment imposée, en simple comme en double avec Greetje Minnen (en finale face à Klaartje Liebens et sa partenaire russe). Maxime Hinnisdaels et Clément Geens se sont hissés en demi-finales de simple alors qu’Omar Salman et Magali Kempen se sont arrêtés en quart.

La même semaine, Elise Mertens s’est qualifiée pour les quarts de finale à Budaors (Grade 2). Plusieurs Belges ont atteint ce même stade tout au long du mois. Ce fut le cas pour Simon Stevens et Romain Barbosa à Schifflange (G4). Romain avait déjà réalisé la même performance à Leiria (G4), tout comme Christopher Heyman à Cobh (G5).

Les scolaires se sont retrouvés à Nivelles (catégorie 3) mais aucun n’a dépassé les quarts de finale. Benjamin D’Hoe, Margaux Brabant, Maxine Van Gampelaere et Morgane Michiels ont toutefois atteint ce stade. Morgane s’est d’ailleurs imposée en double. Elle s’est également qualifiée pour les quarts du simple à Luxembourg (Cat. 3) mais a dû y jeter l’éponge. Monika Van de Vondel et Alexander Tuts y ont également joué les quarts de finale avant qu’Alexander et Benjamin ne remporte l’épreuve en double.

Les cadets ont été un tout petit peu plus performants à Nivelles puisqu’Arnaud Destrebecq, Laurens Verboven et Tiffany Mylonas se sont hissés en demi (Nina Van Oost s’arrêtant en quart). Tiffany et Laurens ont remporté l’épreuve en double (ce dernier étant associé à Tom Beernaert).

A Uccle (Cat. 3), les garçons ne se sont pas montrés sur leur meilleur jour puisque la seule satisfaction vient du double avec la victoire de Lukas Daels et de Willem Himpe. Chez les filles, ce fut beaucoup mieux. Julie Couwenbergh et Vicky Geurinckx se sont qualifiées pour les demi-finales alors que Pauline De Ryck, Tiffany Mylonas et Victoria Smirnova ne s’arrêtaient qu’en quart. Pauline et Jozefien Wauters ont disputé la finale du double. A Luxembourg, Vicky s’est une nouvelle fois glissée en demi alors que Nina Van Oost perdait en quart. Thomas Brees et Louis Guibert se sont inclinés en finale du double.