Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Le Top 10 belge masculin

Olivier Rochus Olivier Rochus (A1, 36e -> 48e) :

Malgré une nouvelle petite baisse au classement, Olivier Rochus peut s’estimer satisfait de terminer sa saison dans le Top 50 alors qu’il a un temps cru qu’il ne terminerait même pas parmi les cent premiers. Son début de saison avait déjà été un peu inférieur à ce qu’il avait fait à pareille époque en 2005 et 2006 mais sans que ce ne soit vraiment inquiétant. Il avait, notamment, atteint les quarts de finale à Doha et à Dubaï (victoire sur Davydenko). C’est son printemps qui fut particulièrement calamiteux. De la rencontre de quart de finale de Coupe Davis face à l’Allemagne jusqu’à Wimbledon, il ne remporta qu’un seul match (face à Llodra à Rome) et en perdit neuf (douze si on compte son parcours à la World Team Cup). A Wimbledon, où il est pourtant généralement à l’aise, il sombra complètement face à Soderling. Un quart de finale à Bastad freina l’hémorragie mais il perdit encore cinq matchs d’affilée ensuite (dont un face au 258e mondial !) Une nouvelle fois, à l’US Open, il frôla le ridicule en ne prenant que quatre jeux à Ginepri. Il sauva en fait sa saison sur deux semaines, d’abord au Challenger d’Orléans où il s’imposa, ensuite au tournoi de Mumbai où il se qualifia pour la finale. En fin de saison, il parvint encore en quart de finale à Lyon et au Challenger de Mons.
Objectifs 2008 : Une telle année pousse certainement à réfléchir à son avenir, d’autant qu’à bientôt 27 ans, Olivier ne fait plus partie des jeunes premiers du circuit. Il ne lui reste sans doute pas plus de trois ou quatre années à son meilleur niveau. Il est donc grand temps pour lui de prendre confiance en ses moyens qui sont grands. Un tel talent ne devrait avoir sa place que dans le Top 20 et devrait parvenir plus souvent en deuxième semaine des Grands-Chelems.

Steve Darcis Steve Darcis (A3, 483e -> 86e) :

Steve Darcis est LA satisfaction belge de la saison. Tout le monde lui reconnaissait un talent indéniable mais ses blessures à répétition l’avaient toujours empêché d’atteindre le Top 100. 2007 restera comme l’année où il a enfin pu démontrer ses capacités. Retombé aux alentours de la 500e place, il a dû repartir sur le circuit Future pendant les quatre premiers mois de la saison, juste le temps de remporter deux titres. En mai, il disputait deux demi-finales en Challenger (à San Remo et Furth). Mais c’est durant l’été que Steve se fit connaître du grand public en s’extirpant des qualifications du tournoi ATP d’Amersfoort avant de tout simplement remporter le tournoi, battant au passage Mikhail Youzhny (13e  mondial) et quelques autres joueurs du Top 50. Steve se qualifia ensuite pour le tableau final de l’US Open où il fit jeu égal pendant deux sets avec Tommy Haas. Durant l’automne, il atteignit encore deux demi-finales et deux quarts de finale en Challenger avant de clore sa saison par un nouveau titre : le Challenger de Helsinki.
Objectifs 2008 : Au vu de ce qu’il a montré cette saison et sachant qu’il aura très peu de points à défendre durant les six premiers mois, Steve peut certainement encore améliorer son classement. Il ne serait donc pas surprenant de le voir dans le Top 50 au début de l’été. Bien évidemment, il faut qu’il ne se blesse pas une fois encore.

Kristof Vliegen Kristof Vliegen (A2, 31e -> 98e) :

Après une année 2006 exceptionnelle, Kristof Vliegen est retombé de haut en 2007, un peu à l’image d’Olivier Rochus mais sans le sursaut de fin de saison. Après un quart de finale à Auckland et un rôle crucial dans la victoire de la Belgique face à l’Australie en Coupe Davis (il a remporté ses deux simples), Kristof s’est montré nettement plus discret. Qualifié pour le troisième tour à Monte-Carlo (en battant Safin) et à Roland-Garros (au détriment de Gasquet), il n’a ensuite plus jamais remporté deux matchs d’affilée à l’exception d’une place en finale au Challenger de Mons (pour laquelle il a bénéficié du forfait de Pavel). A la décharge de Kristof, il a eu de nombreux déboires avec son entourage cette année. Une dispute avec son coach Philippe Dehaes tout d’abord puis le retrait des affaires du tennis de son manager Vincent Stavaux. Tout ces problèmes devraient toutefois être résolus pour janvier puisqu’il s’est associé pour deux ans avec le BATD qui adaptera sa structure pour lui et lui fournira l’aide d’un nouveau coach, Gunther Vanderveeren.
Objectifs 2008 : Avec cette nouvelle structure, Kristof devrait pouvoir à nouveau jouer détendu et on sait combien le mental est important chez le joueur de Maaseik. Il sera en tout cas déterminant pour un retour dans le Top 30.

Xavier Malisse Xavier Malisse (A4, 37e -> 112e) :

Si la saison 2007 de Kristof Vliegen a été pourrie, que dire de celle de Xavier Malisse ? Tout avait pourtant parfaitement commencé avec deux victoires en tournoi à Chennai et Delray Beach, à chaque fois en simple et en double. En Inde, il avait même réussi l’exploit de battre Rafael Nadal en demi-finale. Cette double performance, à peine tempérée par un petit couac contre Clément au premier tour de l’Open d’Australie, lui avait permis de remonter à la 27e place mondiale et de récupérer la première place belge par la même occasion. La suite ne fut qu’un long calvaire. Une blessure au coude à Memphis le força à s’arrêter six mois et à manquer tous les grands événements de la saison. De retour à l’US Open, il obtînt un succès assez inattendu face à Pless avant de se blesser au genou à Mons et de mettre ainsi un terme à sa saison.
Objectifs 2008 : Cette saison cauchemardesque l’a vu chuter à la 112e place mondiale, son plus mauvais classement depuis début 2001. Pire, avec 350 points sur 390 à défendre lors des cinq premières semaines de 2008, il risque fort la dégringolade au classement. Il devrait toutefois bénéficier d’un classement protégé pour pouvoir participer aux principales épreuves de la saison.

Dick Norman Dick Norman (A5, 121e - > 157e) :

Le succès de Malisse en double à Chennai a été acquis aux côté de Dick Norman. C’est un des principaux faits d’arme du joueur de Waregem cette année. Il en a connu plusieurs mais le principal est certainement d’avoir atteint sa première demi-finale dans un tournoi ATP. A 36 ans, c’est assez rare ! Le reste de sa saison s’est déroulé essentiellement sur le circuit des Challengers où il a atteint une finale (à Donetsk) et trois demi-finales (à Bogota, Mexico City et Cordoba, trois tournois assez relevés). En fait, il lui aura manqué une victoire (lui qui a déjà remporté 12 Challengers depuis son retour en 2000) pour terminer avec un classement plus relevé.
Objectifs 2008 : Dick a été frappé, il y a quelques semaines, par l’épidémie de paternité aigüe qui s’est abattue sur quelques noms importants du tennis belge ces derniers mois (Christophe Rochus, Gilles Elseneer et même Joël, le webmaster de ce site ;-)). Cet heureux contretemps dans sa préparation le pousse à faire une croix sur la tournée australienne mais il ne semble pas prêt, pour autant, à raccrocher ses raquettes. Il a encore quelques belles expériences à vivre sur le terrain.

Christophe Rochus Christophe Rochus (A6, 78e -> 194e) :

La saison de Christophe Rochus a été particulièrement décevante. Il n’a franchi que deux fois le premier tour d’une épreuve du grand circuit (à Doha et Kitzbühel). Il a également réussi à sortir des qualifications à Roland-Garros, Amersfoort et Lyon. Redescendu au classement, il est repassé par le circuit Challenger dans le but de reprendre des points et de la confiance. Mais il n’y a pas vraiment brillé, n’atteignant qu’une finale (à Come), une demi et deux quarts.
Objectifs 2008 : Christophe a récemment intégré le Team Pro de l’AFT où il s’entrainera et voyagera avec Steve Darcis (notamment) afin de retrouver rapidement le Top 100. A 29 ans et compte tenu qu’il a déjà souvent menacé de jeter l’éponge, cette solution semble être celle de la dernière chance.

Niels Desein Niels Desein (A7, 559e -> 364e) :

Deuxième saison sur le circuit pour Niels Desein qui continue à grimper au classement mais peut-être moins qu’il aurait pu l’espérer. Il a alterné les tournois Futures et Challengers en 2007. Dans la première catégorie, il s’est imposé à Bucarest (en simple et en double), il a remporté quatre Futures en double et a disputé trois autres finales. Dans la seconde, il a atteint une demi-finale (à Cuenca).
Objectifs 2008 : Même s’il n’a pas intégré le Top 300, il doit conserver comme objectif pour cette année d’atteindre au moins le Top 200. Par contre, la participation aux qualifications d’un tournoi du Grand-Chelem devra peut-être attendre 2009, à moins de très vite réaliser une ou deux belles performances en Challenger.

Ruben Bemelmans Ruben Bemelmans (A10, 1282e -> 413e) :

De tous les espoirs belges qui se sont récemment lancés sur le circuit, Ruben Bemelmans est assurément la plus belle satisfaction en 2007 avec un bond de plus de 800 places ! Il a remporté deux tournois Futures en simple (et deux autres en double) et a atteint trois autres finales. Ses premiers pas en Challengers ont été plus hésitants mais il a tout de même franchi un tour à Aix-la-Chapelle.
Objectifs 2008 : Ruben va devoir assumer la transition vers les tournois Challengers qui n’est jamais facile. S’il y parvient, il peut viser le Top 200.

Stefan Wauters Stefan Wauters (A8, 282e -> 425e) :

Avec Kristof Vliegen et Christophe Rochus, Stefan Wauters a sans doute été la grosse déception de la saison. Alors qu’il semblait, ces deux dernières années, sur le point d’intégrer le Top 200, il a lâché prise en 2007. Il faut dire qu’une blessure a un peu gâché les six derniers mois (où il n’a plus jamais gagné deux matchs d’affilée) alors que jusqu’à mai, il avait atteint une demi-finale au Challenger de Saint-Brieuc (en battant Steve Darcis et Christophe Rochus) et un quart à Cardiff.
Objectifs 2008 : Stefan doit revenir au plus vite parmi les 300 premiers mondiaux.

Jeroen Masson Jeroen Masson (A9, 458e -> 511e) :

Jeroen Masson a bien débuté la saison avec une victoire au Future de Kaarst qui laissait présager d’un retour à son meilleur niveau. Il est malheureusement rentré ensuite dans le rang et il faudra attendre la toute fin de saison pour le revoir en demi-finale d’un tournoi (deux de suite à Redbridge et Sunderland). Entre temps, il a disputé six quart de finales en Future et est sorti des qualifications aux Challengers de Furth et de Mons mais c’est insuffisant pour retrouver son meilleur classement.
Objectifs 2008 : Il doit absolument rejouer plus souvent en Challengers et pour se faire, il lui faut gagner plusieurs tournois Futures dès le début de la saison.

Le Top 10 belge masculin en 2006
Le Top 10 belge masculin en 2005
Le Top 10 belge masculin en 2004
Le Top 10 belge masculin en 2003