Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (août)

 

Très bien

Justine Henin-Hardenne reçoit encore la plus haute note ce mois-ci. La manière avec laquelle elle a remporté le tournoi de New Haven alors qu’elle revenait de blessure force à nouveau le respect. Bien sûr, elle n’a pas eu à forcer son talent en finale contre une Davenport clairement diminuée. Par contre, le niveau de sa demi-finale face à Svetlana Kuznetsova, l’une des plus dangereuses joueuses sur cette surface, était impressionnant. A confirmer très vite du côté de New York.

L’autre héroïne du mois a été Yanina Wickmayer qui a surpris tout le monde en s’adjugeant tout simplement son premier titre ITF à Coxyde. Le premier d’une longue série peut-être pour cette jeune fille de 16 ans, encore active également chez les juniors. Elle a, en outre, été très régulière tout le mois puisqu’elle a également passé un tour à Rebecq et atteint les quarts à Westende.

Caroline Maes a été moins régulière mais n’en est pas responsable. Après une belle victoire à Rebecq, elle a dû abandonner face à Yanina au premier tour à Coxyde. Elle n’a plus rejoué de tout le mois. Debbrich Feys s’est montrée plutôt constante. Quart de finaliste à Rebecq, elle a trébuché d’entrée à Coxyde (mais s’est rattrapée en double en atteignant la finale) avant de se qualifier pour les demi-finales à Westende.

Deux jeunes garçons ont également fait très fort en ce mois d’août sur le circuit ITF. Niels Desein, déjà vainqueur de son premier Future en juillet, a enchaîné un quart à Essen avec deux demis à Wahlstedt et Vlaardingen. Maxime Authom a joué sa première finale à Essen puis est tombé au deuxième tour à Wahlstedt.

Bien

Kim Clijsters gardera du mois d’août 2006 un souvenir bien maussade et la météo belge n’y est pour rien. Finaliste à San Diego mais dominée par Maria Sharapova, elle a ensuite senti sa vieille blessure au poignet droit se réveiller. Outre le forfait à Montréal, elle a dû renoncer à défendre son titre à l’US Open et à représenter notre pays lors de la finale de la Fed Cup. C’est l’avenir même de sa carrière qui est en jeu.

A l’image de Justine, Olivier Rochus est revenu, après sa blessure, au tournoi de New Haven. Il n’y a pas réussi aussi bien que son ancienne copine du Centre AFT mais un quart de finale avec, au passage, une victoire sur Gaël Monfils, c’est plutôt encourageant.

Dick Norman a connu des étés assez désastreux ces dernières années. Sa demi-finale au Challenger de Ségovie est donc un résultat plutôt positif, même s’il fut tempéré ensuite par une défaite au premier tour des qualifications à New Haven. Jeroen Masson se rassure un peu avec une demi-finale à Wahlstedt. Il avait tout de même subi, auparavant, une nouvelle défaite d’entrée à Essen.

Davina Lobbinger a atteint une jolie demi-finale à Savitaipale et a même joué la finale de ce tournoi en double. Elle a, par contre, chuté au deuxième tour à Bad Salgau et au premier à Bielefeld.

Leslie Butkiewicz s’est qualifiée pour les demi-finales du simple à Westende. En double, elle a fait une demi à Rebecq et une finale à Westende.  Jessie De Vries peine toujours à percer en simple puisqu’elle n’a remporté que deux matchs à Rebecq, Coxyde et Westende. En double par contre, elle a aligné une victoire, une finale et une demi. Tatiana Cutrona est sortie des qualifications à Rebecq mais a chuté d’entrée à Coxyde.
Les trois tournois Belges ont permis à des jeunes joueuses non classées de se montrer. Florence De Vrye et Goele Lemmens ont remporté leur premier match officiel (à Rebecq pour Florence, à Coxyde pour Goele). Soetkin Van Deun et Sophie Cornerotte sont sorties des qualifications à Westende. Mikaela Boev (*) a passé un tour dans les qualifications des trois tournois alors que Désirée Bastianon atteignait le tour qualificatif à Rebecq. Enfin, mention à Valérie Verhamme (*) qui a particulièrement brillé en double (victoire à Coxyde et demi à Westende).

Moyen

Steve Darcis poursuit sa tactique consistant à ne jouer que les qualifications des tournois ATP au détriment des Challengers. Il a passé deux tours dans celles de Sopot mais s’est incliné directement à New Haven. Depuis qu’il a adopté cette tactique, ses résultats ne sont pas mauvais mais il ne lui ont pas rapporté le moindre point.

Décidément, Stefan Wauters ne parvient plus à gagner des matchs en Challengers. Il s’est encore incliné d’entrée tant à Trani qu’à Genève. Son mois est à peine sauvé par une demi en double sur les bords du Lac Léman.

Shana Claes n’a disputé qu’une épreuve et c’était à Rebecq où elle a passé un tour.  C’est un peu mieux que les mois précédents mais ça reste en-deçà de ses possibilités.

a Peut mieux faire

Les résultats de Kristof Vliegen depuis Roland-Garros sont très inférieurs à ce qu’il a réalisé en début de saison. En août, il a confirmé sa mauvaise passe en perdant d’entrée à Toronto face à un joueur classé hors du Top 100. Ce fut à peine mieux à Cincinnati où il est venu difficilement à bout de Gicquel avant de craquer devant Roddick.

Premier petit passage à vide dans la carrière de Yannick Mertens qui, en trois petits tournois Futures, n’a gagné qu’une seule rencontre. Rien de dramatique évidemment.

 

Jeunes

Alexandre Folie a été notre junior le plus en vue en ce mois d’août puisqu’il a atteint deux finales en Grade 4 à Porto et Varsovie. Ariane Masschelein a, quant à elle, disputé deux demi-finales à Domzale et Almere (deux G4 également). Elle était accompagnée de Florence De Vrye dans le tournoi Néérlandais alors que Yannik Reuter s’y est arrêté en quart de finale.

C’est en double que les Belges se sont le plus illustrés. Germain Gigounon a ainsi remporté deux titres à Domzale et Almere (avec Reuter pour ce dernier tournoi). Ine Nowe s’est imposée à Knokke, un G3 en Belgique où les résultats de nos compatriotes en simple ont été catastrophiques. Korneel Sanders ainsi que la paire Anouk Delefortrie / Caroline Hitimana ont échoué en finale du double à Almere.

Mais l’actualité belge du mois d’août concernait surtout la catégorie cadette où trois tournois étaient organisés dans notre pays. A Hasselt, un catégorie 1 très réputé, les Belges ont peiné à se faire remarquer face à une rude concurrence venue des quatre coins du monde. Sofie Oyen a été la meilleure en simple avec une demi-finale. Arthur De Greef s’est imposé en double face à la paire formée de Robin Cambier et Nelis De Meyer. A noter également la belle performance de Catherine Chantraine. Battue d’entrée par la future finaliste, elle s’est bien reprise en s’imposant lors du tournoi de consolation.

La semaine suivante, un Catégorie 3 était organisé à Nivelles. La concurrence internationale y étant nettement moins forte, les Belges ont réussi un carton, surtout chez les garçons. Edouard Léonet s’est imposé face à Nelis De Meyer alors que Joris De Loore, Quentin Mathonet et Robin Cambier s’arrêtaient en quart. En double, Cambier et De Meyer ont disposé de De Loore et Thomas Heyse en finale. Chez les filles, Sephora Boulbahaïem a brillamment atteint les demi-finales. Laura Bernard et Ysaline Bonaventure sont parvenue en quart et la paire formée par Elke Lemmens et An-Sophie Mestach s’est arrêtée en finale.

Enfin, à Uccle où le niveau était encore légèrement inférieur, les Belges ont remporté tous les titres. Joris De Loore a soulevé le trophée chez les garçons alors que An-Sophie Mestach venait à bout de Catherine Chantraine lors de la finale fille. Laura Bernard, Mélanie Henrion, Robin Cambier et Quentin Mathonet ont atteint les demi-finales. Evelyne Dom, Sephora Boulbahaïem, Romain Bogaerts, Tomas Heyse et Nelis De Meyer se sont arrêtés en quart. En double, Cambier et De Meyer ont réalisé un joli doublé grâce à une victoire sur De Loore / Heyse. Lemmens et Mestach n’ont, cette fois, pas manqué l’occasion d’inscrire leurs noms au palmarès.