Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Réginald Willems


©Le Site du Tennis Belge (Liège 2012)

Toutes ses stats (simple) - (double)
Nom : Willems
Prénom : Réginald
Date de naissance : 09/06/1977
Résidence : Bruxelles
Twitter :
Droitier, revers à deux mains
Coach : Alain Goudsmet
Surface favorite : Green set
Titres ATP : 0
Titres ATP double : 0
Titres Challenger : 0
Titres Challenger double : 0
Titres Future : 0
Titres Future double : 0
Titres Satellite : 1
Titres Satellite double : 0
Meilleur classement simple : e () - Actuel :
Meilleur classement double : e () - Actuel :



Faits marquants :

Classement simple en fin de saison :
1994 : Ncl (0 v / 0 d) résultats de l'année - Stats
1995 : 1044e (0 v / 0 d) résultats de l'année - Stats
1996 : 694e (4 v / 1 d) résultats de l'année - Stats
1997 : 522e (12 v / 4 d) résultats de l'année - Stats
1998 : 328e (0 v / 0 d) résultats de l'année - Stats
1999 : 315e (0 v / 0 d) résultats de l'année - Stats
2000 : 170e (0 v / 0 d) résultats de l'année - Stats
2001 : 569e (0 v / 0 d) résultats de l'année - Stats
2002 : 468e (0 v / 0 d) résultats de l'année - Stats
Classement double en fin de saison :

© Le Site du Tennis Belge (Coupe Davis 2009)
Résultats en Grand Chelem et aux Masters (simple)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters

Résultats en Grand Chelem et aux Masters (double)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters
Sa carrière en bref :

En 1996, Réginald Willems se qualifie pour le challenger d'Ostende et passe un tour dans le tableau final.

Néanmoins, jusqu'en 1997, Réginald ne participe presque qu'à des circuits satellites, atteignant entre autre une 9e place en Croatie, une 3e place lors du circuit belgo-luxembourgeois et une 2e place du double (aux côtés de Christophe Rochus) en Finlande.

En 1998, sa carrière prend un nouvel essor. Il atteint la 2e place d'un circuit en Amérique centrale et participe à plusieurs tournois futurs. Il se qualifie d'abord pour la demi-finale, en simple comme en double, du tournoi d'Ashkelon en Israël puis pour les finales à Villengen (Allemagne où il bat Christophe Rochus) et à Charleroi. Il tente même une première incursion en challenger à Medellin en Colombie où il se qualifie et passe un tour dans le grand tableau.

En 1999, il tente sa chance dans les qualifications de l'Open d'Australie et y passera même un tour. Il atteint ensuite la 5e place du circuit d'Amérique centrale. Tout au long de l'année, il réalise d'excellentes performances en futurs, gagnant ceux de Saint-Brieuc et d'Irun (Espagne) et atteignant deux finales et deux demi-finales. En double, il atteint la finale du tournoi futur de Rodez.

L'année 2000 est sa meilleure saison. Il commence en remportant, en double, deux futures français aux côtés d'Olivier Rochus. Ces résultats lui donnent confiance et il réalise une excellente série de résultats en challenger. Quart de finaliste à Hambourg et Hull, il ira jusqu'en finale à Ho Chi Minh Ville. Il connait ensuite trois défaites frustrantes au dernier tour des qualifications de challenger mais se rattrape en se qualifiant pour le premier tournoi ATP de sa carrière à Casablanca et en passant même le premier tour face à l'Allemand Popp (quart de finaliste à Wimbledon deux mois plus tard). Il tente ensuite sa chance dans les qualifications de Roland Garros (perd au premier tour) et de Wimbledon où il passe à deux doigts du grand tableau, échouant au dernier tour et en cinq sets face à Olivier Rochus. Durant l'été, il remporte son premier (et unique) succès en challenger à Cordoue avant d'atteindre la finale de celui du Bronx. Battu au deuxième tour des qualifications de l'US Open, il s'inscrit à Palerme mais se blesse au premier tour et doit mettre un terme à sa saison précocement.

La blessure est bien plus grave que prévue et Réginald ne peut reprendre qu'au mois d'août au challenger de Cordoue où il défend son titre. Une coupure aussi longue est toujours difficile à digérer et ses résultats tout au long de cette fin de saison 2001 seront de piètre qualité (malgré un quart de finale au challenger de Grenoble). Sa chute au classement sera vertigineuse.

En 2002, Réginald décide de se relancer en participant aux qualifications de l'Open d'Australie. Il y passe un tour. Il réalise ensuite quelques bons résultats en tournois futures comme un quart de finale à Syros (Grèce, il perd contre Jeroen Masson), une demi-finale à Hatfield (Grande-Bretagne), un nouveau quart à Trier (Allemagne) et même une finale à Blois. Mais devant son incapacité à passer un tour dans un tournoi challenger, il décide de jeter l'éponge et d'abandonner sa carrière.