Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Le Top 10 belge féminin

Justine Henin-Hardenne Justine Henin-Hardenne (A1 en 2007, 1e -> Ncl) :

Justine n'est plus classée à la WTA mais nous avons décidé de lui attribuer notre première place belge pour 2008 car, si elle est absente du classement, c'est uniquement à sa demande. En fait, si on compte les points des six tournois qu'elle a disputés, bien qu'elle n'y ait pas vraiment brillé, elle serait encore classée aujourd'hui aux alentours de la 25e place soit loin devant Yanina Wickmayer.
Les espoirs de ses fans étaient très élevés pour cette saison après la superbe fin d'année qu'elle avait réalisée. En trois mois, elle a remporté cinq titres dont l'US Open, le Masters et deux Tiers I et n'avait pas perdu un match. Mieux, sur ces vingt-cinq victoires consécutives, elle n'avait laissé échapper que trois sets. A ce moment, elle semblait tout simplement intouchable. Pourtant, dès janvier, Justine a démontré que sa belle assurance s'était envolée. Elle s'est certes imposée à Sydney mais en étant sérieusement accrochée par Kuznetsova et Ivanovic. Mais à l'Open d'Australie, elle a subi une très nette défaite (sa première depuis Wimbledon) contre Maria Sharapova qui ne lui a laissé que quatre jeux. Elle n'a pas rassuré ses fans avec sa victoire à Anvers car elle était acquise dans la douleur, malgré la faiblesse des adversaires. A Dubaï, elle était battue en deux tie-breaks par Schiavone au deuxième tour puis subissait un nouveau gros revers en quart de finale de Miami contre Serena Williams (cette fois, elle ne prenait que deux jeux).
La terre-battue, sa surface préférée, aurait dû lui redonner confiance mais elle était battue par Dinara Safina dès les huitième de finale. Quelques jours plus tard, elle annonçait sa retraite sportive lors d'une conférence de presse exceptionnelle. Elle y reconnaissait qu'elle avait perdu l'envie de se battre et de se faire du mal. Qu'elle avait désormais envie de vivre un peu pour elle-même.
Objectifs 2009 : ses objectifs ne sont plus sur le circuit professionnel bien entendu. Elle garde de très nombreux projet dont le développement de son académie.

Yanina Wickmayer Yanina Wickmayer (A2, 175e -> 73e) :

Le retrait de Justine Hénin laisse un grand vide dans notre tennis national. La deuxième belge, Yanina Wickmayer, était alors classée aux alentours de la 120e place. C'était donc la première fois depuis plus de quinze ans qu'aucune Belge n'apparaissait dans le Top 100. Heureusement, Yanina a rapidement démontré qu'elle méritait bien la place de numéro un belge.
Dès le match de Fed Cup contre l'Ukraine, elle a prouvé que son classement était très en-dessous de sa valeur réelle. En déplacement en Ukraine, elle parvenait à dominer les soeurs Bondarenko, alors classées respectivement 22e et 43e, en deux petits sets à chaque fois. Deux semaines plus tard, à Anvers, elle remportait son premier match dans le tableau final d'un tournoi WTA. Après quelques tournois ITF réussis (une victoires et deux finales), elle a obtenu son ticket, via les qualifications, pour le premier Grand-Chelem de sa carrière à Roland-Garros. Deux semaines plus tard, elle réalisait ce qui reste son plus bel exploit de la saison. Sur le gazon de Birmingham (Tier III), elle profitait d'un tableau bien dégagé pour se hisser en finale et passait même à quelques points de la victoire contre Kateryna Bondarenko.
Sa fin de saison fut moins brillante. Ne disputant presque que des tournois WTA, elle s'inclina sept fois au premier tour en onze épreuves. Elle se hissa une seule fois en quart de finale, à Séoul.
Objectifs 2009 : Malgré une fin de saison un peu médiocre, Yanina repartira en 2009 avec une nouvelle motivation. Elle vient de s'associer à la structure dirigée par Carlos Rodriguez à Limelette et sera suivie à temps plein par Philippe Dehaes (ancien coach de Xavier Malisse et de Kristof Vliegen). Les premiers résultats de cette association devraient se voir en Australie.

Kirsten Flipkens Kirsten Flipkens (A4, 287e -> 111e) :

Kirsten Flipkens a souvent été embêtée par des soucis physiques depuis le début de sa carrière. Ce fut encore le cas durant une partie de la saison 2007 ce qui lui avait valu de plonger au classement. Elle a recommencé en 2008 par une piètre prestation en Fed Cup mais s'est ensuite reprise pour remporter un $10.000 en Allemagne puis aligner une finale et une victoire en $25.000.
Après avoir passé le premier tour du Tier III d'Estoril au détriment de la Tchèque Safarova, 39e mondiale, elle s'impose à Marseille, un $75.000 très relevé. En deuxième partie de saison, elle va encore réaliser deux demi-finales et deux quarts de finale dans de gros tournois ITF. Elle a également battu d'autres joueuses classées parmi les cent premières comme les Françaises Johansson et Brémond.
Objectifs 2009 : Son retour aux portes du Top 100 lui permettra de participer à plus de tournois WTA. Il n'est toutefois pas encore certain qu'elle aura sa place dans le tableau final de Melbourne. Si elle ne se blesse plus, elle a les qualités pour atteindre enfin le Top 50.

Tamaryn Hendler Tamaryn Hendler (A6, 573e -> 301e) :

Encore à mi-temps sur le circuit junior, Tamaryn commence à prendre ses marques chez les pros également. Elle est passée à deux doigts d'un véritable exploit en Fed Cup lors qu'elle mena 6/4-4/1 contre Kateryna Bondarenko, 43e mondiale. Un succès aurait permi à la Belgique de battre l'Ukraine mais le manque d'expérience de Tamaryn s'est cruellement fait ressentir au plus mauvais moment.
Lors de ses autres sorties, elle a remporté son tout premier titre ITF (un $25.000 au Nigéria). Elle a encore disputé une demi-finale et trois autres quarts de finale dans ce type de tournoi.
Objectifs 2009 : En principe, Tamaryn devrait se lancer à plein temps chez les adultes en 2009. Elle possède les armes pour terminer la saison parmi les 200 premières.

Caroline Maes Caroline Maes (A3, 188e -> 346e) :

Caroline Maes est aujourd’hui très loin de son meilleur classement, une 151e place obtenue en mai 2007. Depuis un an et demi, elle aligne les contre-performances avec une belle régularité. Un seul résultat est à sortir du lot d’une saison bien terne : une finale au $25.000 de Tessenderlo. Elle a également atteint les quarts de finale au $10.000 de Coxyde. C’est tout de même bien maigre au vu de ses sept défaites au premier tour et de ses sept autres revers au deuxième (sans compter les éliminations en qualification lors de tournois plus relevés). Même en double, où elle se débrouille généralement plutôt bien, elle n’a jamais été au-delà des demi-finales.
Objectifs 2009 : Il est impératif que Caroline retrouve le chemin du succès. Sa place est dans le Top 200 ce qui lui permettrait de prendre part aux plus importants tournois ITF. A 26 ans, elle n’a plus beaucoup de temps devant elle pour revenir.

Davinia Lobbinger Davinia Lobbinger (A8, 772e -> 461e) :

Davinia Lobbinger a réalisé, à 24 ans, la plus belle saison de sa carrière. Alors qu’elle avait un peu déçu en 2007 (et reculé de plus de deux cent places), elle termine pour la première fois une année dans le Top 500. Elle court malheureusement toujours après son premier titre en $10.000 mais elle a tout de même disputé trois finales et deux demi-finales. Elle a également atteint les quarts de finale au $25.000 de Westende alors qu’elle sortait des qualifications. En double, elle est toujours aussi efficace puisqu’elle a remporté trois titres (comme en 2007) et perdu quatre fois en finale.
Objectifs 2009 : Davinia dispute essentiellement des $10.000. Elle voyage également beaucoup pour disputer les tournois dans des régions où peu de bonnes joueuses font le déplacement (le Nigéria, les Balkans, la Scandinavie, Cuba,…). En 2009, elle devra encore confirmer qu’elle peut aussi gagner à un niveau supérieur. 

Debbrich Feys Debbrich Feys (A5, 382e -> 494e) :

La saison de Debbrich Feys n’avait pas trop mal démarré. Elle avait atteint les demi-finales du $10.000 de Grenoble puis avait franchi un tour dans les qualifications du Tier II de Paris en battant la Française Sanchez classée proche du Top 100. La suite fut nettement plus négative puisqu’elle ne va atteindre qu’une seule fois les quarts de finale (au $25.000 des Contamines) et qu’elle ne va remporter qu’un titre en double, une catégorie où elle est souvent brillante. A sa décharge, elle ne choisit pas la facilité puisqu’elle s’est très souvent inscrite dans les qualifications de tournois très relevés (huit tournois WTA sur sa saison).
Objectifs 2009 : C’était fort audacieux de sa part de jouer autant de tournoi du grand circuit. Mais avec seulement deux succès (dont un sur abandon) contre huit défaites, le bilan est assez désastreux. Son classement s’en est bien évidemment ressenti et va la contraindre, en 2009, à prendre moins de risque.

Apollonia Melzani Apollonia Melzani (A12, 1076e -> 577e) :

Apollonia est la belle surprise de cette saison 2008. Cantonnée essentiellement au circuit italien pendant un an et demi (avec des résultats plutôt corrects), elle va se libérer à partir de juin et réussir une deuxième partie de saison de très bonne facture. Elle a remporté son premier titre pro à Porto, véritable point d’orgue de sa saison. Mais elle a aussi atteint une autre finale et quatre autres quarts de finale.
Objectifs 2009 : En disputant des tournois essentiellement en Europe, Apollonia a déjà pu se frotter à des joueuses du Top 500. Elle en a d’ailleurs battu quatre cette année, ce que n’a pas encore réussi Davinia Lobbinger. Elle a donc déjà prouvé qu’elle pouvait réussir à un plus haut niveau et viser rapidement le Top 400.

Soetkin Van Deun Soetkin Van Deun (A7, 674e -> 664e) :

La deuxième saison de Soetkin Van Deun a été plutôt décevante. Elle a réussi à  maintenir son classement mais on attendait un peu plus d’elle. Elle a atteint trois quarts de finale dont un lors d’un $25.000 à Tessenderlo. Mais elle a également été battue à neuf reprises dès le premier tour. Elle a en plus vraiment limité ses apparitions en deuxième partie de saison laissant planer quelques doutes sur la suite de sa carrière.
Objectifs 2009 : Si elle a toujours l’intention de trouver sa voie dans le tennis professionnel, elle va devoir rapidement réussir quelques résultats probants et atteindre le Top 500.

Sofie Oyen Sofie Oyen (A14, Ncl -> 764e) :

Sofie Oyen a fait ses premiers pas chez les adultes en 2008 grâce à des invitations lors de trois tournois belges au mois d’août. Elle y a tout de suite trouvé ses marques en atteignant successivement les demi-finales à Rebecq (en battant Soetkin Van Deun), les quarts à Coxyde et le deuxième tour au $25.000 de Westende. Elle a en outre remporté le tournoi de double à Rebecq. Elle a confirmé par la suite en parvenant dans le tableau final du $25.000 de Vlaardingen (en battant deux Top 500) et en passant un tour dans les qualifications du tournoi WTA de Luxembourg (au détriment d’une Top 200).
Objectifs 2009 : Sofie partagera encore son année entre les tournois juniors et quelques apparitions sur le circuit pro. Mais vu son départ tonitruant, elle devrait rapidement se retrouver parmi les 500 premières.

Le Top 10 belge féminin en 2007
Le Top 10 belge féminin en 2006
Le Top 10 belge féminin en 2005
Le Top 10 belge féminin en 2004
Le Top 10 belge féminin en 2003