Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Le Top 10 belge féminin

Justine Hénin-Hardenne Justine Hénin-Hardenne et Kim Clijsters Kim Clijsters (A1, 1e > 8e) et (A2, 2e > 22e) :

Si elles sont restées les deux premières belges, Justine et Kim n’en ont pas moins sérieusement régressé au classement mondial à cause de problèmes physiques. Cela ne les a pas empêchées de réaliser encore quelques jolis exploits que vous pouvez redécouvrir dans le Top 10 féminin pour Justine et dans les 10 plus grosses chutes pour Kim
Objectifs 2005 : Il est peu probable que l’une et l’autre reviennent en, un an, se disputer la première place, d’autant qu’elles pourraient faire l’impasse sur la tournée australienne où elles ont encore beaucoup de points à défendre. Non, l’objectif de la première place doit être reporté à 2006. Néanmoins, pour y parvenir, elles sont dans l’obligation de réintégrer au moins le Top 5 endéans les douze mois.

Els Callens Els Callens (A3, 74e > 122e) :

Revenue à son meilleur niveau depuis deux ans, Els Callens n’a pas pu se maintenir dans le Top 100 cette année. A dire vrai, si on excepte ses deuxièmes tours à Tokyo, Anvers, Wimbledon et l’US Open, sa saison est même un véritable échec puisqu’elle a perdu onze fois au premier tour et neuf fois en qualifications. Elle a même été contrainte, en fin d’année, à rejouer des tournois ITF. Elle est toutefois restée l’un des pilier de notre équipe de Fed Cup
Agée de 34 ans, elle se dit toujours motivée et compte encore jouer au moins toute la saison 2005.
Objectifs 2005 : Elle a évidemment le talent pour faire partie constamment du Top 100. Revenir à un classement plus approprié et, pourquoi pas, atteindre son premier huitième de finale en Grand-Chelem, serait une belle manière de conclure sa carrière.

Kirsten Flipkens Kirsten Flipkens (A4, 363e > 169e) :

Le moins que l’on puisse dire est que Kirsten a joué de malchance en 2004. Blessée a deux reprises, elle n’a en fait pu jouer que six mois (d’avril à octobre). Cela ne l'a pas empêchée de réaliser d’excellentes performances ainsi qu’un bond très impressionnant au classement. Elle a ainsi remporté un 10.000 dollars en avril (son tournoi de rentrée) puis un 50.000 en juillet avant de parvenir pour la première fois en demi-finale d’une épreuve WTA, à Forest Hills. Elle en a profité pour accrocher à son tableau de chasse quelques joueuses classées parmi les 150 premières mondiales (Diaz, Camerin et surtout Loit).
Objectifs 2005 : Son niveau de jeu aurait pu lui faire intégrer le Top 100 dès cette année si elle n’avait pas été blessée. Elle ne fera son retour probablement qu’à Anvers et devra tout mettre en œuvre pour atteindre ce palier le plus rapidement possible.

Leslie Butkiewicz Leslie Butkiewicz (A5, 421e > 359e) :

Leslie est la belle surprise de cette saison. Alors qu’elle stagnait depuis deux ans et songeait même à abandonner sa carrière professionnelle devant son incapacité à dépasser le cap des 10.000 dollars, elle réalisa un très bel été sur le circuit belge avec, entre autre, deux victoires (Zwevegem et Westende). Mais c’est en automne qu’elle parvint pour la première fois à créer un exploit lors d’un 25.000 dollars en s’imposant tout simplement à Nantes. En finale, elle écrasa (6/2-6/1) la Hongroise Kuti Kis, ancienne sociétaire du Top 100.
Objectifs 2005 : Si elle peut maintenir le niveau qui était le sien en octobre tout au long de l’année, elle multipliera les résultats en 25.000 dollars et le classement suivra (peut-être Top 200).

Eveline Vanhyfte Eveline Vanhyfte (A6, 407e > 385e) :

Avec seulement deux demi-finales et trois quarts de finale en 10.000 dollars ainsi que quatre accessions au deuxième tour de $25.000, la saison 2004 d’Eveline Vanhyfte peut paraître décevante. Elle espérait certainement aussi finir l’année avec un classement plus élevé.
Pourtant, si on y regarde de plus près, ses performances sont loin d’être si médiocres. En fait, Eveline a dû s’habituer à jouer à un niveau supérieur. En 2003, elle avait disputé 18 tournois de 10.000 dollars contre six seulement cette année. Par contre, elle a quadruplé le nombre de tournois plus relevés auxquels elle a participé. Elle a donc dû affronter des joueuses nettement mieux classées qu’elle et ne fut pas du tout ridicule puisque 18 de ses 26 défaites furent disputées en trois sets (dont beaucoup se sont jouées sur quelques points). La saison 2004 fut donc plutôt une année de transition qu’elle a gérée plutôt correctement.
Objectifs 2005 : Son niveau actuel est certainement une bonne centaine de place au-dessus de son classement puisqu’elle fait couramment jeu égal avec des joueuses classées dans les 250 premières. Il lui manque encore le déclic qui lui permettrait de remporter la plupart de ces matchs serrés

Debbrich Feys Debbrich Feys (A7, 449e > 485e) :

Jusque là très constante dans sa progression, Debbrich Feys a quelque peu stagné cette saison. Deux quarts de finale en 10.000 dollars et deux deuxièmes tours en 25.000 sont en-dessous de ces capacités. A sa décharge, il faut noter que, fin juin, elle s’est occasionné une blessure qui l’a forcée à arrêter pendant un mois et dont elle a mis pas mal de temps à se remettre.
Objectifs 2005 : Si elle peut retrouver la confiance qu’elle avait l’an dernier, elle mérite sa place dans les 300 premières. Malheureusement, son classement actuel ne va pas lui permettre de participer à des qualifications de 25.000 dollars. Elle devra donc recommencer à un niveau inférieur et ne pourra pas engranger beaucoup de points immédiatement.

Caroline Maes Caroline Maes (A8, 249e > 508e) :

Caroline est certainement la grosse déception de 2004. Top 250 l’an dernier et avec une belle marge de progression devant elle, elle s’est complètement écroulée en ne parvenant à réaliser que trois quarts de finale, et encore, c’était dans des tournois dotés de 10.000 dollars. Il est difficile de dire si son problème est physique ou mental mais elle va maintenant avoir du mal à redresser la barre.
Objectifs 2005 : Elle a réalisé de meilleurs résultats lors des deux derniers mois de l’année (alors qu’elle n’est pas toujours à l’aise quand elle joue « indoor ») ce qui pourrait être un signe encourageant. Elle va toutefois avoir du mal à retrouver son meilleur classement.

Elke Clijsters Elke Clijsters (A9, 431e > 651e) :

Depuis deux ans, la petite sœur de Kim ne parvenait pas à franchir un cap dans sa carrière. Et c’est justement au moment où on la sentait enfin capable de progresser, qu’elle annonce que des problèmes physiques persistants l’empêchent de poursuivre sa carrière. Elle venait pourtant juste de remporter son premier titre (sans avoir à rencontrer de joueuses du Top 500, il est vrai) et avait également atteint une autre finale et une demi-finale.
Objectifs 2005 : Quels qu’ils soient, ils ne se feront pas avec une raquette en main.

Caroline Bailly Caroline Bailly (A10, Ncl > 896e) :

C’est une jolie surprise que de voir débarquer Caroline Bailly, à peine 18 ans, dans le Top 10 belge. Sur le circuit international, elle a franchi le premier tour de trois 10.000 dollars et est sortie des qualifications de deux autres tournois. Mais c’est surtout sa belle victoire au Championnat de Belgique qui a marqué sa saison.
En fin d’année, elle est toutefois apparue assez tendue lors des matchs importants et ça a quelque peu retardé sa progression au classement.
Objectifs 2005 : Si elle parvient à se détendre et à relativiser ce qui lui est arrivé ces derniers mois, son accession au Top 500 n’est qu’une question de mois.