Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Ysaline Bonaventure


©Pierre Doignies (Rosmalen 2015)

Toutes ses stats (simple) - (double)
Nom : Bonaventure
Prénom : Ysaline
Date de naissance : 29/08/1994
Résidence : Den Haag (Pays-Bas)
Twitter : @YsaBona
Gauchère, revers à deux mains
Coach : Noelle Van Lottum, Martijn Belgraver
Surface favorite : Tapis
Titres WTA : 0
Titres WTA double : 2
Titres WTA125 : 0
Titres WTA125 double : 0
Titres ITF : 10
Titres ITF double : 11
Meilleur classement simple : 141e (11/07/2016) - Actuel : 186
Meilleur classement double : 57e (01/02/2016) - Actuel : 237


Sa bio chez les juniors

Faits marquants :

Classement simple en fin de saison :
2009 : Ncl (2 v / 3 d) résultats de l'année - Stats
2010 : Ncl (0 v / 2 d) résultats de l'année - Stats
2011 : 1108e (8 v / 5 d) résultats de l'année - Stats
2012 : 414e (50 v / 17 d) résultats de l'année - Stats
2013 : 323e (39 v / 26 d) résultats de l'année - Stats
2014 : 194e (36 v / 27 d) résultats de l'année - Stats
2015 : 170e (36 v / 23 d) résultats de l'année - Stats
2016 : 229e (24 v / 24 d) résultats de l'année - Stats

Tous ses résultats en 2017 - Stats

Classement double en fin de saison :
2009 : Ncl (0 v / 1 d) résultats de l'année
2010 : Ncl (0 v / 1 d) résultats de l'année
2012 : 637e (14 v / 7 d) résultats de l'année
2013 : 386e (15 v / 13 d) résultats de l'année
2014 : 181e (27 v / 15 d) résultats de l'année
2015 : 64e (29 v / 10 d) résultats de l'année

© Pierre Doignies (Rosmalen 2015)
Résultats en Grand Chelem et aux Masters (simple)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters
2015Q1Q1Q1Q3---
2016Q2Q2Q1Q2---
2017---------Q1---

Résultats en Grand Chelem et aux Masters (double)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters
2015---2T1T------
20162T------------

Sa carrière

Ysaline n’a que 14 ans lorsqu’elle prend part à son premier tournoi ITF, à Rotterdam en février 2009. Elle y est battue au premier tour des qualifications. Quelques mois plus tard, elle parvient à sortir de qualifications à Almere.

En 2010, elle se consacre toujours essentiellement aux tournois juniors mais elle reçoit tout de même des invitations pour les tournois de Rotterdam et de Baulet. Les deux fois, elle est battue dès le premier tour.

Entrée au classement WTA

Ysaline se qualifie deux fois pour le tableau final de tournois ITF aux Pays-Bas en juin 2011. La deuxième fois, à Alkmaar, elle atteint le deuxième tour et remporte ainsi son premier point. Durant le circuit belge d’été, elle reçoit des invitations pour le tableau final à Rebecq et à Baulet. Elle y franchit à chaque fois le premier tour, s’octroyant ainsi les deuxième et troisième résultats qui lui permettent de faire sa première apparition au classement WTA.

Premiers titres ITF

Pour sa première saison complète sur le circuit, en 2012, Ysaline débute en force. Lors des trois premiers mois, elle dispute quatre tournois. Les quatre fois, elle s'extirpe des qualifications et atteint même deux finales et un quart de finale. Ces beaux résultats lui permettent de faire ses premiers pas en Fed Cup, en double. En été, elle confirme ses très bonnes dispositions. Elle remporte en effet deux titres et se hisse une fois en finale, deux fois en demi et deux fois en quart. Elle remporte également deux titres en double. En fin de saison, Ysaline se tourne vers des tournois plus relevés, mais elle ne parvient pas à s'extraire des qualifications.

En 2013, la Stavelotaine connaît un assez bon début de saison au niveau des $10.000. Elle dispute une demi-finale à Bron et des demis à Antalya et à Macon. A Amiens, elle s'occasionne une légère fracture au pied qui va la handicaper durant deux mois. Elle retrouve son meilleur niveau pour remporter, à la fin du printemps, les $10.000 de Bastad et d'Amstelveen. Ce deuxième tournoi marque un tournant dans sa saison car elle avait fait le déplacement sans coach et prouve donc qu'elle a franchi un cap mentalement. Son année est dès lors lancée. Elle dispute plus de tournois plus relevés comme le $25.000 de Ystad où elle se hisse en quart. Elle prend également part à quelques qualifications de tournoi WTA et franchit même un tour dans celles de Bakou. En septembre, elle dispute une nouvelle finale au $15.000 de Berlin (qu'elle remporte en double). Elle part alors pour une longue tournée en Australie dont elle revient avec un quart de finale au $25.000 de Margaret River et deux deuxièmes tours dans deux $50.000 à Bendigo. C'est toutefois une petite déception car elle avait les moyens de faire mieux, notamment lors du premier tournoi de Bendigo où elle s'incline 6/4 au dernier set.

La saison 2014 d'Ysaline a parfaitement débuté au $25.000 d'Andrézieux-Bouthéon. Elle se hisse en finale en dominant trois joueuses mieux classées qu'elle. Trois semaines plus tard, elle doit pourtant déchanter. Affaiblie physiquement, elle est laminée au premier tour du $15.000 de Tallin face à l'Estonienne Kontaveit. Elle tente ensuite les qualifications de trois tournois WTA. Les deux premières sont plutôt loupées mais, à Marrakech, elle franchit deux tours face à des anciennes Top 100. Vient ensuite une tournée au Japon qui ne débute pas trop bien (deux défaites d'entrée en $50.000) mais se termine par une demi-finale au $25.000 de Karuizawa. Elle revient en Europe début juin mais elle ne parvient pas à atteindre les quarts de finale des trois premiers $25.000. Le déclic survient lors du quatrième, à Kristinehamn. Elle remporte cette épreuve en dominant notamment Sofia Arvidsson (ex-Top 30). Ce résultat lui fait comprendre qu'elle avait franchi un cap et qu'elle était prête pour les tournois plus relevés, même si elle ne le démontre pas encore en juillet. En août, elle s'impose en double aux $25.000 de Coxyde et de Westende et atteint la finale de ce dernier en simple. En automne, elle part en Amérique du nord où elle aligne une série d'excellentes performances. Elle se hisse d'abord en finale du $25.000 de Florence puis en demi du $50.000 de Saguenay en battant notamment An-Sophie Mestach. Elle remporte également cette épreuve en double. Elle termine sa saison par un très bon quart au $50.000 d'Ankara où elle domine encore une ancienne Top 100, la Russe Rodina.

Premier titre WTA en double

Elle manque de chance en début d’année 2015 puisqu’elle était à peine en dessous du «cut» pour les qualifications à Auckland et à Hobart. Elle ne peut donc disputer que le tableau préliminaire de l’Open d’Australie et… tombe d’entrée sur la première tête de série. Le reste de son hiver, elle atteint deux quarts en $25.000 et le dernier tour des qualifs au tournoi WTA d’Anvers (en battant sa première Top 100). Mais son meilleur résultat, elle le réalise en double en remportant son premier titre WTA à Rio de Janeiro. Son parcours y est plus que cocasse puisqu’elle bénéficie du forfait de la paire adverse en demi et de l’abandon de celle qu’elle affronte en finale. Au printemps, elle réédite toutefois cette performance en s’imposant à Katowice et cette fois sur son seul mérite (et celui de sa partenaire Demi Schuurs bien sûr). A Roland-Garros, elle manque à nouveau de chance puisqu’elle doit affronter une ancienne gagnante du tournoi junior au premier tour des qualifs. A Wimbledon, elle s’incline également d’entrée contre une ancienne très bonne junior mais, cette fois, 12/10 au dernier set. Sur sa lancée, elle se qualifie pour le tournoi WTA de Bastad ce qui lui donne droit d’affronter… Serena Williams en personne. Devant un stade plein, ça reste sa plus belle expérience de 2015. Par la suite, elle remporte le $25.000 de Darmstadt et atteint les quarts au $75.000 de Prague. Elle se hisse surtout au dernier tour des qualifs de l’US Open où elle ne s’incline qu’en trois sets. Comme Elise Mertens, elle part disputer des $50.000 au Mexique au début de l’automne. Elle remporte le premier en simple et soulève deux trophées en double avec Elise. Sa victoire en simple à Monterrey est, à ce jour, son plus gros titre.

Saison 2016 marquée par des blessures

Sa bonne saison 2015 lui permet de disputer la tournée australienne en janvier 2016 avec des résultats plutôt corrects. A Brisbane, elle n'est battue au dernier tour des qualifications qu'en deux sets serrés par Elena Vesnina (qui terminera la saison dans le Top 20). Repêchée pour le grand tableau, elle fait un match tout à fait honorable contre Victoria Azarenka. Elle est ensuite battue au deuxième tour des qualifications tant à Hobart qu'à l'Open d'Australie. Sélectionnée comme deuxième joueuse de simple en Fed Cup, elle emporte tous ses matchs et joue donc un rôle déterminant dans le retour de la Belgique en Groupe Mondial. Elle enchaîne alors avec une victoire dans le $25.000 d'Altenkirchen et franchit un tour au $50.000 de Kreuzlingen. Elle doit malheureusement y jeter l'éponge en raison d'une gêne à l'épaule qui ne va pas la lâcher avant la fin de l'été. Elle revient en mars mais enchaîne alors les défaites au premier et au deuxième tour, tant en ITF qu'en qualifications de WTA. A Roland-Garros, dans le tableau préliminaire, elle s'incline au deuxième tour. Malgré une demi-finale en $50.000 à Szeged, elle perd d'entrée en qualifs de Wimbledon. Elle aligne 4 défaites d'entrée avant de se résoudre à subir une infiltration pour son épaule. Elle remporte tout de même un match lors des qualifications de l'US Open mais perd encore au premier tour des trois tournois suivants. Lors d'un stage AFT au début de l'automne, elle chute et se fracture le poignet gauche. Cette blessure la contraint à mettre un terme à sa saison.