Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (avril)

 

Alors que ce n'était pas forcément le point fort des Belges ces dernières années, c'est en Challenger, plus qu'en Future que nos représentants s'illustrent le plus en 2015. Cette tendance se confirme en avril avec deux nouvelles victoires et deux autres finales. Chez les filles, les meilleures performances du mois ont été réalisées sur le circuit principal puisque deux Belges se sont hissées en demi-finales dans des épreuves WTA.

Kimmer Coppejans Excellent

Déjà parmi les meilleurs le mois dernier, Kimmer Coppejans (cf photo) a également fait une excellente opération en avril. Vainqueur d’un deuxième Challenger en mars, il a signé un troisième titre à ce niveau à Mersin, en Turquie. Il en a profité pour battre pour la toute première fois de sa jeune carrière un Top 100 (le favori local Marsel Ilhan, 95e, en final). Deux semaines plus tard et malgré un refroidissement, il se hissait une nouvelle fois en finale à Turin. Cette double performance lui permet de se rapprocher du Top 100 (112e). Il manque encore à Kimmer la capacité à enchainer les grosses performances comme en témoignent ses défaites au premier tour du Challenger de Vercelli et au deuxième tour des qualifs du tournoi ATP de Casablanca. Mais à 21 ans, il est incontestablement notre plus sûr espoir.

 Germain Gigounon obtient également la plus haute note pour la deuxième fois consécutive. Après une défaite d’entrée au Challenger de St Brieuc, il s’est envolé pour le Brésil où il a réussi une superbe tournée. La première semaine, à Santos, il s’est hissé pour la première fois de sa carrière en finale d’un Challenger. Il ne s’est incliné qu’en trois sets serrés contre la 2e tête de série Blaz Rola. La deuxième semaine, il s'est débarrassé du favori du tournoi Maximo Gonzalez avant de se hisser en quart. Malheureusement, une douleur à la jambe l'a forcé à jeter l’éponge au bout d’un set. Ce lundi, Germain pointe au meilleur classement de sa carrière (201e) ce qui lui permettra, si sa jambe est remise, de disputer les qualifications de Roland-Garros dans deux semaines.

 Elise Mertens pourrait rater ce coche pour deux semaines seulement. Le cut des qualifications la place au 209e rang soit à la 14e place des remplaçants et elle va devoir attendre des forfaits pour être fixée sur son sort. Pourtant, au prochain classement, elle pointera environ 25 rangs plus haut grâce à une très belle victoire au $25.000 de Santa Margherita di Pula. Il s’agit là de sa neuvième victoire en ITF, la deuxième à ce niveau. La semaine n’a pas été très facile pour Elise qui a souvent été accrochée malgré son statut de tête de série n°2. Mais elle a fait preuve de beaucoup de caractère pour chaque fois s’imposer. En début de mois, elle était partie en Colombie pour deux tournois. Elle y avait été battue au deuxième tour, tant lors du $50.000 de Medellin que lors des qualifications du WTA de Bogota.

Yanina Wickmayer Très bien

Plutôt discret en début d’année, Arthur De Greef a crevé l’écran en avril. Pour sa première participation à un tournoi ATP, à Casablanca, il est sorti des qualifications avant de battre l’Argentin Schwartzmann, 62e mondial (son premier Top 100 !), au premier tour du tableau final. Il a enchainé par un quart de finale au Challenger de Vercelli et un deuxième tour à celui d’Ostrava. Cette série de victoires lui a permis d’atteindre momentanément son meilleur classement (203e) juste à temps pour être dans le cut des qualifications de Roland-Garros. Il a ensuite chuté au classement en raison du grand nombre de points qu’il devait défendre mais il devrait rapidement remonter s’il garde son niveau actuel.

 Alexandre Folie a connu une petite désillusion au Future d’Alcala de Henares où il a été battu par un qualifié dès le deuxième tour. Il s’est ensuite bien repris en se hissant en finale du Future de Madrid, sa première de la saison. Il est alors parti disputer un Challenger en Chine et y a franchi un tour dans le tableau final ce qui ne lui était arrivé qu’une seule fois auparavant (en 2011 !). A seulement 19 ans, Clément Geens a signé sa deuxième victoire en Future à El Kantaoui. Ce titre, obtenu en battant son premier Top 300, aurait dû lui valoir la plus haute note mais des contre-performances ensuite lors d’une deuxième semaine en Tunisie puis lors d’un Future à Antalya où il a été battu d’entrée les deux fois sont un peu venues tempérer ses ardeurs.

 Battu au premier tour du premier Future d’El Kantaoui, Jeroen Vanneste en a remporté le double avant de se hisser en demi-finale la deuxième semaine. Au prestigieux Future d’Angers, il est sorti des qualifications mais n’a ensuite rien pu faire face à la deuxième tête de série. Christopher Heyman n’a disputé qu’un seul Future, également à El Kantaoui mais plus tard dans le mois. Il y a atteint la toute première finale de sa carrière, lui qui n’avait, jusque là, jamais dépassé les quarts. Joran Vliegen a franchi deux fois le premier tour de Futures disputés à Antalya. La première semaine, il avait dû passer par les qualifications.

 Alison Van Uytvanck a réalisé la meilleure performance de sa saison en se hissant en demi-finale du tournoi WTA de Katowice (la deuxième de sa carrière). Au passage, elle battait pour la troisième fois de l’année la Top 50 Rybarikova. Elle est ensuite sortie des qualifications du WTA de Marrakech mais a été battue d’entrée par Puig. Yanina Wickmayer (cf photo) a également atteint une demi-finale WTA, à Prague. C’est un grand soulagement pour elle qui n’avait plus été conviée à pareille fête depuis Eastbourne en juin 2013. Au premier tour, elle avait notamment battu l’Italienne Giorgi, 35e mondiale. A Katowice en début de mois, elle avait été battue d’entrée par Agniezska Radwanska.

 Après avoir déjà franchi un tour au $10.000 de Manama, Hélène Scholsen s’est hissée en demi-finale de celui de Ponta Delgada, dans les Açores. En quart, elle a dominé la deuxième tête de série du tournoi. C’est la première fois que la jeune Luxembourgeoise atteint ce stade. La Hutoise Eugénie Chapelle a disputé deux $10.000 au Caire et a, chaque fois, remporté le premier tour. Grâce à ces deux résultats et à son quart à Antalya en début d’année, elle obtient son tout premier classement WTA.

Ruben Bemelmans Bien

David Goffin a débuté sa saison sur terre-battue avec deux victoires : une au premier tour de Monte-Carlo et une au deuxième tour à Munich (il était exempté du premier). En principauté, il n’a rien pu faire ensuite contre Jo-Wilfried Tsonga. Par contre, en Bavière, il est passé tout près d’une qualification pour les demi-finales puisqu’il n’a perdu qu’en trois sets serrés face au favori local Philipp Kohlschreiber.

 La victoire de Ruben Bemelmans (cf photo) au Challenger du Gosier aurait dû lui permettre de briguer la plus haute note ce mois-ci. Il s’agit en effet du plus gros titre de la carrière du Limbourgeois qui a, par la même occasion, pu fêter sa première entrée dans le Top 100 mondial. Malheureusement, la suite de ce mois d’avril a été catastrophique pour lui. On le savait moins à l’aise sur terre-battue mais sa tournée de Challengers sur la brique américaine plus rapide aurait dû lui permettre de prendre encore quelques points. D’autant qu’il en était un des principaux favoris. Après deux épreuves (Sarasota et Savannah) soldées par autant de défaites catastrophiques contre deux très modestes joueurs locaux, il a décidé de rentrer en Belgique.

 Yannick Mertens risque bien de ne pas pouvoir se rendre à Paris, pour les qualifications de Roland-Garros. Il a bien disputé la finale du Future d’El Kantaoui en début de mois mais sa défaite contre Clément Geens combinée à celle subie au deuxième tour du Challenger de St-Brieuc ont sans doute scellé son sort. Il est 15e sur la liste d’attente. La dernière semaine d’avril, il a encore perdu d’entrée au Challenger d’Ostrava.

 Julien Dubail est parvenu à remporter un match lors de deux Futures très relevés en France, à Angers puis à Grasse. Au deuxième tour, il n’est pas passé loin de sortir des têtes de série. Il s’est en outre imposé en double à Grasse. En tournée à Doha, Jonas Merckx a atteint les quarts de finale du premier Future puis a été battu au premier tour du deuxième lors duquel il s’est hissé en finale du double. Il a, les deux fois, été battu par un des favoris du tournoi.

 Battu en trois sets par la 8e tête de série au premier tour d’un premier Future à Sharm El Sheikh, Sander Gille s’est hissé en quart de finale d’un second. Là, c’est la tête de série n°2 qui l’a battu. Michaël Geerts a disputé deux tournées, une en Crète et l’autre en Turquie. A chaque fois, il a connu le même résultat à savoir une élimination au premier tour suivi d’un quart de finale. Il a également atteint une finale en double.

 Omar Salman a débuté son mois d’avril par un très beau parcours lors du premier Future d’El Kantaoui. Il y a obtenu son premier succès face à un Top 300 en battant Julien Cagnina pour se hisser en quart. La deuxième semaine, il était battu au second tour. A Antalya, il a ensuite été dominé d’entrée mais par le favori du tournoi. Très actif dans les qualifications de Futures en Espagne, Brian Cuypers en a disputé quatre en avril et a remporté six rencontres. Il est même parvenu à se hisser dans le tableau final à Mostoles. Malheureusement, ça ne lui a rapporté aucun point.

 A Katowice, Kirsten Flipkens a disputé son premier quart de finale de la saison et surtout, le premier en tournoi WTA depuis le mois d’août. Elle n’en a pas moins été surprise par Alison Van Uytvanck qui, pour leur première confrontation, s’est imposée en deux sets. En qualification à Stuttgart, Kirsten a franchi un tour mais a ensuite jeté l’éponge en raison d’une douleur au quadriceps.

 Après avoir atteint le tableau final du $50.000 de Croissy-Beaubourg, Ysaline Bonaventure a été battue d’entrée en qualifs du WTA de Katowice mais s’est formidablement reprise en remportant le double. Si sa première victoire en WTA, le mois dernier à Rio, avait été obtenue dans des conditions rocambolesques, celle-ci ne souffre d'aucune contestation. La suite a été moins heureuse puisqu’elle a perdu au premier tour du $50.000 d’Istanbul et au deuxième des qualifs du WTA de Marrakech.

 Deborah Kerfs a plutôt bien débuté le mois à El Kantaoui. Elle y a atteint un quart de finale et n’est même pas passée loin de pousser la deuxième tête de série au troisième set. La suite, toujours en Tunisie, a ét& plutôt décevante puisque Deborah s’est inclinée deux fois au premier tour face à des joueuses à sa portée. India Maggen a passé le premier tour du $10.000 de Sharm El Sheikh puis de celui du Caire. Entre les deux, toujours dans la capitale égyptienne, elle a été éliminée d’entrée.

 Britt Geukens n'a disputé qu’un seul tournoi, à El Kantaoui. Elle s’y est hissée en quart de finale en dominant notamment la Norvégienne Stokke, Top 500. A Santa Margherita di Pula, Kimberley Zimmermann a très bien démarré le mois d’avril avec un quart de finale en simple et une victoire en double. Elle a malheureusement été obligée d’abandonner d’entrée lors de la deuxième épreuve sarde. A la troisième, elle est aussi battue au premier tour du tableau final mais après être sortie des qualifications. Au Caire, Justine De Sutter a franchi le premier tour de deux $10.000.

An-Sophie Mestach Moyen

Après son début de saison tonitruant, Steve Darcis a un petit peu marqué le pas. Dominé par Baghdatis au premier tour du tournoi ATP de Bucarest, il s’est hissé en demi-finale du double mais a été contraint d’abandonner après un jeu en raison d’une blessure au poignet. Il a tout de même tenté sa chance à Istanbul mais, ressentant encore une douleur, il a préféré ne pas prendre de risque et a jeté l’éponge à 2/5 au premier set. Niels Desein s’est également montré nettement moins à l’aise puisqu’il n’a remporté qu’un seul match (au Challenger de Batman) en cinq tournois. A sa décharge, il a surtout évolué sur terre-battue où son service est moins performant et s’est aussi attaqué à des épreuves de gros calibre dont les qualifications des tournois ATP de Monte-Carlo, Bucarest et Estoril.

 Blessé fin mars, Maxime Authom a fait son retour lors du Future d’Angers. Pas encore totalement à 100%, il s’est incliné d’entrée face à un invité. Plus à l’aise au Challenger d’Ostrava, il y a franchi un tour avant de perdre en trois sets contre l’espoir local Pavlasek. Julien Cagnina poursuit son début de saison catastrophique. Battu au deuxième tour du Future d’El Kantaoui par Omar Salman, il s’est incliné d’entrée lors de trois Challengers à St Brieuc, Santos et Sao Paulo. Il ne sauve que de très peu son mois par une victoire en double à El Kantaoui avec Jeroen Vanneste.

 An-Sophie Mestach (cf photo) n’a remporté qu’un seul match en simple en avril, lors du WTA de Katowice. Par contre, en tournoi ITF, elle a subi trois défaites dès le premier tour, à Croissy-Beaubourg, Istanbul et Gifu. Les trois fois, elle était pourtant une des principales favorites du tournoi.

 Une seule victoire, c’est également le bilan de Klaartje Liebens en quatre épreuves. Et c’était contre une non-classée ! La Brabançonne a la circonstance atténuante de n’avoir perdu que contre des têtes de séries dans des tournois assez relevés. Marie Benoit a, elle aussi, pris le pari de disputer des $25.000 avec des résultats mitigés. Battue d’entrée à Barnstaple et Nanning, elle a dû passer par les qualifs à Shenzhen et s’y est arrêtée au dernier tour.

 Morgane Michiels n’a disputé qu’une seule épreuve, à Sharm El Sheikh au tout début du mois. Elle a été battue d’entrée mais non sans offrir une belle résistance à la 404e mondiale. Elena Van der Sypt a, de son côté, franchi un tour dans les qualifications du seul tournoi qu’elle a disputé : le $15.000 de Dijon.

Romain Barbosa Insuffisant

Yannik Reuter a connu un mois difficile lors duquel il a perdu les deux rencontres qu’il a disputées : en qualifs du Challenger de St Brieuc puis dans le tableau final de celui de Vercelli. Romain Barbosa (cf photo) n’a participé qu’à une épreuve, un Future à Madrid, et y a été battu dès son entrée en lice.

 Lors de la deuxième étape d’une tournée à Bangkok, Catherine Chantraine a été battue dès le premier tour des qualifications. Elle est alors partie disputer deux $10.000 au Caire mais, là aussi, la Liégeoise a subi deux défaites d’entrée.

Anastasia Smirnova Jeunes

Très peu de jeunes Belges se sont exprimés sur les circuits junior, scolaire et cadet en avril. La seule à avoir obtenu un résultat probant lors d’une épreuve importante est Anastasia Smirnova (cf photo) qui s’est hissée en huitième de finale du Grade 1 de Villena, en Espagne. Elle avait dû passer par le tableau de qualification.

 A un échelon plus bas, Tibo Colson et Axana Mareen ont atteint les quarts de finale du Grade 5 de Paola. Sophie Gerits a obtenu le même résultat au Caire (G4) alors que, en compagnie de Vicky Geurinckx, elle a disputé la finale du double au Grade 3 de Tlemcen.

 Enfin, chez les 14 ans et moins, Louis Herman et Mathieu Strauss se sont faufilés jusqu’en quart de finale à Athènes (Cat. 3). Félix Roméo a fait de même à Palmanova (Cat.3) alors qu’Alexander Van Nieuwenhove ne s’arrêtait qu’en finale du double.