Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (janvier)

 

Maxime Authom Excellent

Maxime Authom débute bien mieux sa saison qu’en 2013. Après une année pourrie par les blessures et la perte de confiance, le Louviérois redémarre au niveau des Futures et enchaine rapidement les succès. Quart de finaliste à Glasgow, il poursuit en France par une demi-finale à Bressuire puis une victoire à Feucherolles. Il s’agit du dixième succès professionnel en simple pour Maxime.

Ces résultats lui permettent surtout de conserver les points qu’il avait remportés l’an dernier en parvenant à s’extirper des qualifications de l’Open d’Australie. Il n’a maintenant presque plus un point à défendre avant l’automne et peut aborder les prochains mois sans pression.

Elyne Boeykens Très bien

Le joueur belge qui aura le plus de pression dans les mois à venir est sans doute Arthur De Greef. Auteur d’une fin de saison 2013 désastreuse, également en raison de blessures, il devra défendre la quasi-totalité de ses points dans les quatre prochains mois. Les deux demi-finales consécutives obtenues lors des Futures de Weston et de Palm Coast (Floride) sont donc de bon augure, même s’il avait remporté ce deuxième tournoi l’an passé.

Après la blessure au genou à Wimbledon et les mois difficiles qui ont suivis, le début de saison de Kirsten Flipkens est plutôt encourageant. Elle s’est montrée très régulière sur le circuit WTA avec une demi-finale à Auckland et des quarts à Hobart et à Paris et a battu plusieurs solides joueuses du Top 50. Sa seule déception vient de l’Open d’Australie où elle a sombré physiquement contre l’invitée Casey Dellacqua dans des conditions de jeu dantesques.

Le premier tournoi de la saison d’Ysaline Bonaventure est une vraie réussite. Pour la première fois de sa carrière, elle s’est hissée en finale d’un $25.000, à Andrézieux-Bouthéon (France). En chemin, elle a battu trois joueuses mieux classées qu’elle. Même si elle a été sévèrement battue en finale (par Bacsinszky, ancienne Top 40 mondiale), elle a prouvé qu’elle pouvait enchainer les matchs de très bon niveau. Elise Mertens signe également un solide début de saison à Tinajo (sous le soleil des Canaries). Quart de finaliste la première semaine (et finaliste du double), elle ne s’est arrêtée qu’en demi lors de la seconde.

Elyne Boeykens (cf photo) signe un joli retour en ce début de saison. Victime d’une très grave blessure lors des qualifications du tournoi WTA de Bruxelles, en mai, elle n’était plus remontée sur un court depuis. Un sacré coup du sort pour une joueuse qui respirait la forme. (elle venait d’intégrer le Top 500). Elyne est revenue via deux ITF en Grande-Bretagne. Elle a franchi un tour au $10.000 de Glasgow avant de sortir des qualifications lors du $25.000 de Sunderland (en battant une Top 400). Caroline Daxhelet a, quant à elle, obtenu le tout premier classement de sa jeune carrière en franchissant le premier tour d’un $10.000 à Sharm El Sheikh. Elle a été battue dès le premier tour des qualifs au même endroit la semaine suivante.

Julien Cagnina Bien

Le retour de David Goffin n’a pas été aussi tonitruant qu’espérer après sa très bonne campagne de préparation. La faute à une nouvelle blessure qui l’a contraint à l’abandon au deuxième tour du Challenger de Nouméa et au forfait à l’Open d’Australie. Revenu à temps pour défendre les couleurs de la Belgique en Coupe Davis, il été embarqué dans deux matchs héroïques en 5 sets. S’il a perdu le premier malgré cinq balles de match contre Golubev, c’est lui qui a renversé la vapeur pour remporter le second contre Kukushkin. Olivier Rochus est également revenu de blessure à temps pour prétendre à une place en double au Kazakhstan. Il s’en est d’ailleurs bien tiré puisqu’il a remporté le match. Auparavant, il avait atteint les demi-finales du double au Challenger d’Heilbronn.

Sorti des qualifications au Challenger de Nouméa, Kimmer Coppejans a franchi un tour dans le grand tableau face au redoutable Slovaque Klizan (ancien Top 30). La suite de son mois de janvier a été moins brillante puisqu’il a perdu au premier tour des qualifications à l’Open d’Australie et à Heilbronn face à des joueurs qui paraissaient pourtant à sa portée. Yannick Mertens a plutôt bien débuté la saison avec deux demi-finales en Future à Bagnoles de l’Orne puis à Sunderland. Il a, par contre, été surpris dès le deuxième tour et par un invité lors de celui de Sheffield.

Julien Cagnina (cf photo) est un des nombreux Belges qui effectuait son retour de blessure (après deux mois d’absence) en ce mois de janvier. Son quart de finale à Sunderland (battu par Yannick) est encourageant même s’il est suivi d’une défaite au premier tour à Sheffield. Olaf De Weerdt a disputé son premier tournoi de la saison lors du très relevé Future de Kaarst en Allemagne. Il y est sorti des qualifications avant d’échouer en trois sets contre un Top 500.

L’adaptation d’An-Sophie Mestach au plus haut niveau tarde un peu. Battue au dernier tour des qualifications à Hobart, elle a été repêchée dans le grand tableau mais n’a rien pu faire face à Muguruza, la révélation de ce début d’année. « Anso » a ensuite été battue au deuxième tour des qualifs de l’Open d’Australie alors qu’elle avait de bonnes chances d’atteindre le tableau final. Elle a tout de même terminé son mois de janvier de la meilleure des manières avec une victoire au $25.000 de Sunderland

Michaëla Boev n’a pas eu de chance pour son tout premier tournoi de la saison, le $10.000 de Stuttgart, puisqu’elle a dû y affronter la quatrième tête de série dès le premier tour. A Andrézieux ($25.000), elle est par contre sortie des qualifs en battant une Top 500. Steffi Distelmans a franchi un tour dans ses deux premières épreuves de l’année, à Tinajo. Lors de la deuxième, elle était même issue des qualifications.

Yanina Wickmayer Moyen

Le début de saison de Ruben Bemelmans est un peu compliqué. En Challenger, il a été battu prématurément (deuxième tour à Nouméa, premier à Heilbronn). Entre les deux, il a également échoué au dernier tour des qualifications de l’Open d’Australie. Et puis il y a la rencontre de Coupe Davis où il perd ses deux simples, le deuxième très sèchement. Il a toutefois pris une part importante dans la victoire en double.

Niels Desein connaît également une mise en route un peu poussive. Battu au premier tour des qualifs à Sydney et au second à l’Open d’Australie, il n’a gagné qu’un match lors du Future de Kaarst. Germain Gigounon n’a remporté qu’un match sur trois en janvier. Il a échoué au premier tour du Challenger de Nouméa et au deuxième tour préliminaire à Melbourne. Lors du premier, il n’a battu qu’un obscur joueur australien à peine classé. A sa décharge, les deux joueurs qui l’ont battu font partie du Top 150.

Sander Gille a été battu au dernier tour des qualifications lors d’une première épreuve à Sharm El Sheikh. Repêché, il a crânement défendu ses chances contre le 326e mondial au premier tour du tableau final. Lors du second tournoi dans la station balnéaire égyptienne, il a été éliminé d’entrée dans les qualifs. Chris Heyman a pris part à une tournée de trois tournois en Israël. Il a été éliminé au dernier tour des qualifs à deux reprises et en est sorti lors de la deuxième étape…avant d’abandonner dans le tableau final.

La saison australe qui réussit généralement bien à Yanina Wickmayer (cf photo) ne lui a pas permis cette fois de retrouver la confiance. Battue au premier tour à Auckland (par une qualifiée), elle a ensuite jeté l’éponge au deuxième tour de Hobart (elle était malade). A l’Open d’Australie, elle a été battue au deuxième tour et assez largement par l’Américaine Riske.

Alison Van Uytvanck est sortie des qualifications à Hobart avant de perdre au premier tour contre une joueuse moins bien classée qu’elle. Elle a ensuite obtenu in extremis son ticket pour le tableau final de l’Open d’Australie (une première en Grand-Chelem pour elle) et est passée pas loin d’une belle performance face à Razzano. A Paris, elle a été éliminée dès le premier tour des qualifs.

Pour son premier tournoi de la saison, Klaartje Liebens n’a pas réussi à maintenir son niveau de fin 2013. Elle a été battue au deuxième tour du $10.000 de Kaarst. Deborah Kerfs est rentrée chez elle dès son premier match de qualifications à Tinajo. Elle a été contrainte à l’abandon en début de troisième set.

Marie Benoit Insuffisant

Marie Benoit (cf photo) n’a également disputé (et perdu) qu’un seul match. Mais contrairement à Deborah, elle a été battue « à la régulière » (et assez largement) à Sharm El Sheikh, face tout de même à la huitième tête de série.

Michelle Werbrouck a par contre connu cette mésaventure en qualification à Kaarst et face à une joueuse non classée. Hélène Scholsen a franchi un tour dans les qualifs de ce même tournoi. Mais elle avait été battue d’entrée lors du tournoi préliminaire de Stuttgart.

Xander Veys Jeunes

Le circuit junior débute traditionnellement par une tournée de Grades 1 en Amérique du sud. Greetje Minnen y a confirmé sa place d'espoir n°1 du pays en alignant une finale à Caracas, un quart à Barranquilla et une demi à Guayaquil. Morgane Michiels a atteint les huitièmes de finale de ces trois épreuves alors que Laurens Verboven n'y est parvenu que lors de la dernière. En double, les filles se sont montrées particulièrement efficaces. Elles se sont imposées lors de la toute première étape, à San Jose, avant de disputer les demi-finales à Barranquilla et à Guayaquil.

Xander Veys (cf photo) a aussi marqué ce mois de janvier grâce à une fructueuse tournée en Inde. Tête de série n°4, il a remporté le Grade 3 de Chandigarh en éliminant les deux premières têtes de série du tournoi. La semaine suivante, à New Delhi (Grade 2), il ne s'est arrêté qu'en finale du simple et en demi du double. En Europe, seul Omar Salman a obtenu un résultat intéressant avec un huitième au Grade 2 de Senec, en Slovaquie.

La saison a également commencée sur le circuit cadet européen avec le prestigieux tournoi de Bolton (Catégorie 1) où Irina Cantos Siemers a atteint une demi-finale pleine de promesses. Les qualifications de la Winter Cup n'ont par contre pas permis à nos joueurs de se hisser en phase finale, ni chez les cadets, ni chez les scolaires.