Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (avril)

 

Arthur De Greef Excellent

Arthur De Greef monte en puissance depuis le début de l’année. Auteur de trois demi-finales en Future en janvier, il a atteint une première finale le mois dernier avant de cartonner lors de deux $15.000 à Pereira (Colombie) en avril.

Lors de la première étape, Arthur, tête de série n°2, a battu trois Top 500 avant de signer sa quatrième victoire sur le circuit professionnel. La semaine suivante, il s’est incliné en finale et en trois sets mais dans un tableau nettement plus relevé. Il a en effet pris la mesure de trois têtes de série (lui-même ne l’était pas) dont la première, le Colombien Salamanca (273e). 

Au classement, le Brabançon fait une excellente opération. Redescendu à la 470e place mondiale suite à sa blessure, il devrait se retrouver parmi les 350 premiers lundi. C’est encore loin de la 211e place qu’il occupait il y a 11 mois mais il est sur le bon chemin.

Deborah Kerfs Très bien

Sans faire énormément de bruit, Maxime Authom retrouve lui aussi son meilleur niveau. Battu d’entrée lors du Challenger de St Brieuc, il a aligné des demi-finales au Future d’Antalya puis à celui d’Angers. Le Louvièrois a déjà atteint six demis (dont une victoire et une finale) depuis le début de l’année. 

Germain Gigounon s’est arrêté deux fois en quart de finale en Algérie, à Oran puis à Alger. Tête de série n°1 de ces deux épreuves, il espérait sans doute faire un peu mieux. Mais de bons résultats en double (une finale et une victoire) l’ont mis en confiance. Il a ainsi terminé son mois par une victoire, en simple et en double, au Future de Sharm El Sheikh. Et ce le jour de son 25e anniversaire. 

A Alger, c’était Yannick Vandenbulcke qui était venu à bout de Germain en quart de finale. Il s’agissait là de la deuxième meilleure performance sur le circuit de l’Anversois, battu ensuite en demi. Germain a ensuite pris sa revanche au deuxième tour de Sharm El Sheikh avant que les deux joueurs ne s’imposent en double côtes à côtes. 

Blessée en tout début d’année, Deborah Kerfs (cf photo) a réussi son retour en se hissant en demi-finale du $10.000 d’Antalya. Au passage, elle a battu la deuxième tête de série, la Mexicaine Zacarias (419e), ce qui constitue sa meilleur perf en terme de classement. 

Elena Van Der Sypt va venir compléter la liste des joueuses Belges classées à la WTA dès lundi. Après avoir obtenu un premier point à Sharm El Sheikh fin novembre, la Gantoise est revenue dans la cité balnéaire égyptienne pour atteindre son premier quart de finale en février. C’est toujours au même endroit qu’elle a obtenu le troisième résultat qui lui permet d’obtenir un classement. Battue au premier tour lors d’une première épreuve, elle est sortie des qualifications lors de la seconde et a remporté un match de haute lutte dans le tableau final. A seulement 16 ans, elle devrait encore faire parler d’elle.

Yannick Mertens Bien

Depuis le début de la saison, David Goffin réalise de très bons parcours dans les qualifications des tournois ATP. Il s'est ainsi extirpé des six tableaux préliminaires auxquels il a pris part. Malheureusement, il ne parvient pas ensuite à confirmer dans les tableaux finals. C'était encore le cas en avril à Casablanca puis à Monte-Carlo. Il a, par la suite, sombré lors du Challenger de Vercelli où il s'est incliné au deuxième tour face à un invité classé à la 317e place. 

Kimmer Coppejans a signé une belle performance au Challenger d'Itajai (Brésil) où il s'est qualifié pour les quarts de finale. La suite de sa tournée s'est moins bien passée puisqu'il a été battu au premier tour à Sao Paulo et au second à Santos. Yannik Reuter a disputé une bonne demi-finale à Oran avant d'y atteindre la finale du double avec Germain Gigounon. Il a ensuite pris la direction de l'Amérique du Sud où il a échoué au premier tour du Challenger de Santiago avant d'être battu (par Arthur De Greef) en quart du deuxième Future de Pereira. 

Yannick Mertens (cf photo) s'est hissé en finale d'un premier Future à Doha avant d'être surpris au deuxième tour d'un second. La semaine suivante, il a encore disputé un quart à Antalya avant d'être battu d'entrée lors du Challenger de Vercelli. Olivier Rochus a réalisé sa meilleure performance depuis l'été dernier en parvenant en quart de finale du Challenger du Gosier. Sur sa route, il a pris la mesure de deux Top 200 ce qui ne lui était plus arrivé depuis Wimbledon ! Il a ensuite été battu au deuxième tour des qualifications au tournoi ATP de Bucarest. 

Blessé en fin de saison, Joris De Loore a pu faire son retour à la compétition mi-avril. Il s'est hissé en quart de finale du Future de Santa Margherita di Pula. Julien Dubail poursuit son retour sur le circuit avec un quart de finale à Oran et un deuxième tour à Alger (où il s'est imposé en double avec Germain Gigounon). Il a, par contre, été battu d'entrée à Antalya. Romain Barbosa est sorti deux fois des qualifications à Antalya. La deuxième semaine, il a même franchi le premier tour.

Trois Belges ont pris part aux trois Futures disputés à Doha. Jonas Merckx est sorti deux fois des qualifications mais a chaque fois été battu au premier tour (dont une fois contre Yannick Mertens). Lors de la troisième épreuve, il était directement qualifié pour le tableau final et y a franchi un tour. Sander Gille est également sorti des qualifications la première semaine mais lui ne s'est arrêté qu'en quart de finale après avoir battu le deuxième Top 400 de sa carrière. La suite a été moins bonne puisqu'il a été battu au deuxième tour des qualifs la deuxième semaine puis au premier tour du tableau final la troisième. Après avoir perdu deux fois dès le premier tour des qualifs. Michaël Geerts a atteint le tableau final de la dernière épreuve où il a franchi un tour.

Alison Van Uytvanck poursuit son apprentissage du plus haut niveau avec deux tournois WTA sur terre. Lors du premier à Katowice, elle n'a rien pu faire face à la 17e mondiale, Carla Suarez Navarro. A Marrakech, elle a ensuite obtenu une bonne victoire contre la Roumaine Cadantu avant de chuter contre la Slovène Hercog.  

C'est à Kuala Lumpur, également pour un tournoi WTA, qu'An-Sophie Mestach a commencé son mois d'avril. Elle y a été battue d'entrée par une joueuse pourtant à sa portée. Elle s'est reprise au $50.000 de Séoul où elle s'est hissée en demi-finale. Ysaline Bonaventure a tenté les qualifications de trois WTA et est progressivement montée en puissance. Battue par une joueuse moins bien classée au premier tour des qualifs de Monterrey, elle a franchi un tour dans celles de Bogota, puis deux dans celles de Marrakech. Au passage, elle a obtenu la plus belle victoire de sa carrière face à Mathilde Johansson (147e mondiale et ex-59e).

Elise Mertens a également réalisé la plus belle perf de sa carrière au $25.000 d'Edgbaston où elle a battu Magda Linette, 118e mondiale. Elle a ensuite été surprise au premier our des qualifs du $50.000 de Charlottesville. Battue d'entrée au $15.000 de Dijon, par une joueuse bien mieux classée qu'elle, Klaartje Liebens a ensuite atteint la première finale de sa saison à Gloucester ($10.000). Marie Benoit a terminé sa tournée de cinq $10.000 à Heraklion (Crète), débutée en mars, par un quart et une demi. En double, elle a atteint la finale de la dernière épreuve.

Michaëla Boev n'a disputé que le seul tournoi d'Istanbul, doté de $50.000. Elle y a été battue au dernier tour des qualifications au tie-break du dernier set. Repêchée pour le grand tableau, elle n'a pas fait le poids face à l'expérimentée ukrainienne Beygelzimer, 171e mondiale. Kimberley Zimmermann était à Heraklion avec Marie Benoit. Battue au premier tour de l'avant dernière épreuve, elle s'est hissée en quart de finale de la dernière. Il s'agit de son meilleur résultat depuis le mois de novembre. Elle a également disputé la finale du double avec Marie dans ce tournoi.

Battue au deuxième tour des qualifs à Dijon (après une bonne victoire sur la 722e au premier tour), Hélène Scholsen a pris la route d'Heraklion où elle est sortie des qualifications les deux fois et a même franchi le premier tour de la première épreuve. Forte de son premier classement WTA, Britt Geukens a atteint un nouveau quart à Sharm El Sheikh avant de perdre au premier tour la semaine suivante. Enfin, Anke Poncelet a été disputer un $15.000 à Dakar où elle a franchi un tour.

Elke Lemmens Moyen

Ruben Bemelmans poursuit un début de saison bien terne. Battu au premier tour du Challenger du Gosier (où il était tête de série), il a ensuite franchi deux tours dans les qualifications du tournoi ATP de Houston (mais sans jouer contre des terreurs). Au troisième tour, il n'a échoué qu'au tie-break du dernier set face à Ryan Harrison, 114e mondial. Toujours pas très en confiance, il a été éliminé au premier tour du Challenger de Sarasota.

Au premier tour du Challenger de Mersin comme à celui des qualifications du tournoi ATP de Bucarest, c'est la défaite qui attendait Niels Desein. A sa décharge, il s'est chaque fois incliné de justesse face à des joueurs mieux classés que lui. Il lui faudrait sans doute une victoire dans ce genre de match pour lancer sa saison. Très en vue au mois de mars, Julien Cagninaa été nettement moins performant en avril. Il a ainsi été battu d'entrée lors de deux Futures à Doha. Si c'était une déception la première semaine, il n'a baissé pavillon que face à Yannick Mertens et en deux tie-breaks lors de la deuxième. Il a ensuite été éliminé au deuxième tour du Future de Bournemouth.

Christopher Heyman a disputé deux Futures à Heraklion. Battu au dernier tour des qualifs du premier, il a été repêché mais n'a pu faire mieux dans le grand tableau. Invité pour le tableau final la seconde semaine, il a été battu d'entrée par un Top 500. Olaf De Weerdt était également présent lors de ces deux épreuves. Il a échoué au deuxième tour des qualifications la première semaine et au troisième la seconde.

Catherine Chantraine a également fait le déplacement à Heraklion et a franchi un tour lors de la première semaine. Elle a ensuite éta battue deux fois au premier tour, la deuxième après être sortie des qualifs (et contre Marie Benoit). A Antalya, India Maggen a été battue au premier tour (par la 343e mondiale) la première semaine. La seconde, elle a passé un tour avant d'échouer à nouveau face à une Top 500.

Les Belges étaient en force à Heraklion. Elke Lemmens (cf photo) et Magali Kempen n'y ont toutefois pas trop brillé. Elke, de retour après de longs mois d'absence consécutifs à une opération au poignet, n'a pas pris un jeu lors de son premier match (face à la tête de série n°7 du tournoi). Elle a ensuite été contrainte de passer par les qualifications de la deuxième épreuve où elle a également été battue d'entrée (en trois sets). Magali est sortie des qualifs la première semaine mais a un peu loupé le coche au premier tour contre une invitée. Elle a ensuite été battue au deuxième tour des qualifs de la seconde épreuve. Une petite éclaircie toutefois dans cette série de contreperformances, Elke et Magali ont remporté le double du premier tournoi côtes à côtes.

Kirsten Flipkens Insuffisant

Nos deux joueuses du Top ne sont clairement pas à leur affaire depuis le début de la saison. Le mois d'avril n'a pas fait exception. Kirsten Flipkens (cf photo) n'a disputé qu'un seul tournoi WTA, une épreuve secondaire à Monterrey. Tête de série n°4, elle a subi une défaite surprenante face à une qualifiée américaine classée... 302e mondiale !

La situation n'est pas vraiment plus satisfaisante pour Yanina Wickmayer. Elle n'a également disputé qu'un seul tournoi, à Katowice, et y a aussi été battue au premier tour par la Roumaine Cadantu. Cette dernière a pourtant perdu contre Alison Van Uytvanck la semaine suivante. Au vu des mauvaises performances de Kirsten et de Yanina, il ne serait d'ailleurs pas vraiment étonnant de voir Alison prendre la tête du classement belge dans quelques semaines.

Omar Salman Jeunes

Les jeunes espoirs avait rendez-vous pour une mini-tournée sur la côte méditerranéenne. Au Cap d'Ail (Grade 2), c'est Omar Salman (cf photo) et Xander Veys qui ont été les plus performants en se hissant en huitième de finale. A Istres (G2), Omar a de nouveau atteint ce stade mais c'est Clément Geens qui a réussi la performance du mois en remportant le tournoi. Au Grade 1 de Beaulieu-sur-Mer, sorte de Masters de cette tournée, Omar n'a été éliminé qu'en quart de finale alors que Clément était battu en huitième.

La méditerrannée a inspiré les Belges puisque les autres bons résultats du mois chez les juniors ont tous été obtenus dans des tournois ensoleillés. Dorien Cuypers a tout d'abord atteint la finale du double à Paola (Malte, Grade 5). Loïc Juszczak a ensuite disputé les demi-finales en simple au Caire (G4) avant que Vicky Geurinckx ne se hisse en quart de finale à Tunis (G5).

C'est en Grèce, lors de deux "Catégories 3", que les cadets ont réalisé leurs meilleures performances. Après un quart de finale à Athènes, Jordan Decloet s'est qualifié pour les demis à Heraklion. Ce dernier tournoi a souri à nos couleurs puisque Théo Van de Weghe a également disputé les quarts de finale en simple alors que Jordan s'est imposé en double avec Thibault Aksoyek. En finale, ils ont battu Théo et Arnaud Bovy.