Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (mars)

 

Elise Mertens Excellent

Un peu moins brillante que les mois précédents en février, Kirsten Flipkens a repris sa marche en avant en mars en s'illustrant lors des deux gros "Premiers" de l'hiver. A Indian Wells, tout d'abord, elle a franchi un tour avant de ne s'incliner qu'en trois sets face à la numéro deux mondiale Victoria Azarenka. Elle a fait mieux encore à Miami où elle a battu une Top 10 mondiale (Petra Kvitova), pour la deuxième fois de sa carrière avant de se hisser en quart de finale (une première pour elle dans un tournoi de cette importance). Là, elle a de nouveau poussé une joueuse du Top mondial (Agnieszka Radwanska) aux trois sets. La voilà à quelques points de faire son entrée parmi les 20 premières mondiales.

De retour (une nouvelle fois) de blessure, An-Sophie Mestach a immédiatement retrouvé son meilleur tennis. Elle a battu quatre joueuses du Top 300 (dont la première tête de série) pour se hisser en finale du $15.000 de Bath. La semaine suivante, elle a été battue au deuxième tour du tournoi de Sunderland.

Issue des qualifications au $10.000 de Netanya, Elise Mertens (cf photo) ne s'est arrêtée qu'en quart de finale. Avec sa demi-finale à Westende l'été dernier, elle a grappillé suffisamment de points pour faire son entrée au classement WTA (il faut soit trois résultats, soit un minimum de 10 points pour y parvenir). A 17 ans et 4 mois, elle est la plus jeune Belge au classement.

Les filles ont décidemment brillé en ce mois de mars puisque Michaëla Boev y a réalisé la meilleure performance de sa carrière. Elle est sortie des qualifications lors des $10.000 de Gainsville et d'Orlando. Si elle n'a pas réussi à atteindre le deuxième tour lors de la première épreuve, elle ne s'est arrêtée qu'en finale de la seconde.

Olivier Rochus Très bien

Malgré une lourde chute au classement, Olivier Rochus (cf photo) va bien. A Indian Wells, il a perdu au deuxième tour des qualifs face à un des joueurs en forme du moment, Ernsts Gulbis. Oli s'est ensuite hissé coup sur coup dans le grand tableau du Challenger de Dallas et le Masters 1000 de Miami. Il ne s'est arrêté qu'en quart au Texas et a franchi un tour en Floride. Enfin, il a remporté son premier match au Challenger du Gosier avant de s'incliner face à la quatrième tête de série.

Jeroen Vanneste poursuit discrètement mais sûrement sa progression dans l'ombre de Kimmer Coppejans et de Julien Cagnina. Il a franchi un tour au Future de Cherkassy avant d'atteindre les demi-finales de celui de Manama.

Alison Van Uytvanck a atteint sa deuxième finale de l'année au $15.000 de Sunderland mais elle y a été battue par l'Allemande Friedsam, première tête de série. Elle a ensuite fait équipe avec cette joueuse pour remporter, en double, le $50.000 de Croissy-Beaubourg. En simple, elle s'était fait battre dès le premier tour.

Julien Dubail Bien

Ca va mieux pour David Goffin après son début d'année catastrophique. Il a débuté le mois à Indian Wells par une victoire face à Viktor Troicki, son boureau de la Coupe Davis. Après un nouveau match remporté à Dallas, il a atteint le troisième tour à Miami au dépend de Robin Haase et de Philipp Kohlschreiber. C'est la première fois de l'année qu'il gagne deux rencontres d'affilée. Xavier Malisse s'est incliné d'entrée à Indian Wells mais a, lui aussi, atteint le troisième tour à Miami (en battant, entre autres, Jérémy Chardy).

Niels Desein a signé un bon résultat au Challenger de Sarajevo où il a franchi un tour avant de perdre en trois sets face à la quatrième tête de série. Au Future de Saint-Raphaël où il était le meilleur joueur du tableau, il a passé le premier tour mais fut malheureusement contraint à l'abandon au deuxième. Après un début de saison un peu difficile, Yannick Mertens s'est repris un peu en se hissant en demi-finale du Future de Lille. Au Challenger de Sarajevo, il a par contre été battu d'entrée.

Julien Dubail (cf photo) a disputé trois épreuves en mars. Il a tout d'abord réussi un bon quart à Frauenfeld et y a même remporté le double. Il a ensuite été battu au deuxième tour à Taverne et au premier à Trento. Joris De Loore a été battu d'entrée à Cherkassy mais s'est repris à Manama où il a atteint les quarts de finale.

Repêché pour le tableau final du Future de Shrewsbury, Jonas Merckx s'y est incliné au premier tour. En double, il a par contre atteint la finale aux côtés de Sander Gillé. Celui-ci s'était incliné au deuxième tour des qualifications. Les deux joueurs ont ensuite poursuivi leur route à Bath et à Sunderland où ils ont été battu à chaque fois au dernier tour des qualifs. Bref, de nombreux matchs remportés mais aucun point grappillé. Olaf De Weerdt en a obtenu un en franchissant un tour dans le tableau final de Lille (où il était également "Lucky Loser"). James Storme s'est incliné au troisième tour des qualifs à Faro

A l'instar de David Goffin, Yanina Wickmayer souffle le chaud et le froid depuis le début de la saison. Ca ne s'est pas trop mal passé à Indian Wells où elle a atteint le troisième tour (elle était exemptée du premier) et y a offert une belle résistance à Angélique Kerber. C'était moins bien à Miami où elle a perdu d'entrée, en trois sets, face à Ayumi Morita.

Marie Benoit a atteint son troisième quart de finale de la saison en $10.000 à Amiens. Elle n'y a pas été du tout ridicule face à Virginie Razzano, ancienne Top 20 mondiale. Elle a, par contre, été battue au premier tour par une qualifiée la semaine suivante au Havre.

Catherine Chantraine Moyen

Le début d'année est difficile pour Maxime Authom. Battu d'entrée lors des qualifications à Indian Wells et à Dallas, il s'est bien repris au Challenger de Rimouski où il a atteint le tableau final. Malheureusement, victime d'une blessure aux abdominaux, il a été contraint à l'abandon.

Germain Gigounon a été battu au troisième tour des qualifications de ce Challenger québécois. Auparavant, il avait perdu au deuxième tour de deux Futures de la Belle Province, à Gatineau et à Sherbrooke. Julien Cagnina a été éliminé au premier tour des deux mêmes épreuves mais il s'était extirpé des qualifications lors de la seconde.

Kimmer Coppejans a disputé trois tournois très relevées pour un joueur de son classement. Sans y avoir démérité, il n'a pas non plus réussi de grosses performances. Après avoir franchi un tour au Future de Lille, il s'est incliné d'entrée à celui de Poitiers puis au Challenger du Gosier. Alexandre Folie n'a atteint que les deuxièmes tours des Futures de Shrewsbury et de Bath. Yannick Vandenbulcke l'a imité à Bath mais avait cédé d'entrée lors du premier tournoi.

Pas de chance pour Ysaline Bonaventure en ce mois de mars puisqu'elle s'est blessée au pied dès son premier match au $10.000 d'Amiens et a donc été contrainte à l'abandon. De retour en fin de mois, au $50.000 de Croissy-Beaubourg, elle a franchi un tour dans le tableau de qualifications.

Elyne Boeykens a beaucoup joué en mars mais avec des résultats plutôt mitigés. Elle a été battue au premier tour du tableau final du $10.000 de Sutton puis a enchainé les défaites au premier et au deuxième tour des qualifs à Bath et à Sunderland. Elle a sauvé les meubles en s'extirpant des qualifs du $25.000 de Tallinn en fin de mois. Elle a malheureusement été battue d'entrée lors du tableau final.

Malgré des déplacements lointains, Catherine Chantraine (cf photo) ne parvient pas à remporter des points WTA. Elle s'est fait battre d'entrée dans le tableau final du $10.000 d'Antalya puis en qualifications de la première épreuve à Sharm El Sheikh. Elle est sortie du tableau préliminaire lors de la seconde mais sans plus de succès. Steffi Distelmans a connu le même parcours à Antalya avant de perdre d'entrée en qualifications d'un deuxième tournoi à Antalya. Elke Lemmens a obtenu les résultats exactement inverses lors de ces deux épreuves turques.

Arthur De Greef Insuffisant

Steve Darcis a subi de lourdes défaites aux premiers tours des qualifications d'Indian Wells et de Miami. Il avait pourtant de bonnes chances dans ces épreuves. Son match remporté au Challenger de Dallas, entre les deux Masters 1000, ne suffit pas à masquer cette déception.

Blessé le mois dernier, Ruben Bemelmans ne parvient pas à retrouver son meilleur niveau. Il a été battu d'entrée et assez sèchement, par Olivier Rochus, lors des qualifications d'Indian Wells. Il n'a pas disputé d'autres tournois.

Engagé lors de deux Futures en Croatie, Arthur De Greef (cf photo) aurait dû y faire le plein de points. Il a pourtant été battu au premier tour à Porec et au deuxième à Rovinj, à chaque fois par des qualifiés. Yanik Reuter n'a pas remporté de simple en mars. Il a été battu d'entrée à Gatineau, à Sherbrooke et au Challenger de Rimouski.

Clément Geens Jeunes

La performance du mois est à mettre à l’actif de Clément Geens (cf photo) qui a atteint la finale du Grade 1 de Florence, en simple et en double. Le voilà tout proche du Top 10 mondial chez les juniors ! Omar Salman s’est également illustré en Italie en disputant les quarts de finale du simple. Ce résultat lui permet de faire son entrée dans le Top 300.

En début du mois, Omar avait déjà remporté le double du tournoi de Luxembourg (Grade 4) aux côtés de Simon Stevens. Ce dernier s’était arrêté en quart en simple. Dans ce même tournoi, Margaux Bovy avait confirmé sa superbe tournée africaine en remportant son troisième titre de la saison. Elle aussi fait son entrée dans le Top 300. Hélène Scholsen était également en demi-finale.

La tournée asiatique s’est terminée à Manille (G1) où Greetje Minnen a échoué en huitième en simple et en demi en double avec Britt Geukens. La semaine précédente, à Sarawak (G1), Klaartje Liebens s’était également arrêtée en demi du double. Enfin, à Potchefstroom (G2), Xander Veys s’est hissé en quart du simple alors que Magali Kempen n’a été battue qu’en demi du double.