Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Carnet de notes (juillet)

 

Kimmer Coppejans Excellent

Déjà très en vue ces derniers mois, Germain Gigounon s’est encore montré très régulier tout au long du mois de juillet. Il a préféré débuter par des Futures français plus richement dotés que ceux qui se disputaient chez nous au même moment. Ca ne l’a pas empêché d’atteindre les demi-finales à Montauban et la finale à Bourg-en-Bresse (où il s’est imposé en double). Il a ensuite effectué un détour par la côte pour le plus gros Future du circuit d’été belge à Middelkerke et s’y est encore hissé en demi-finale. Il a alors pris part au Challenger de Tampere, en Finlande, où il ne s’est arrêté qu’en quart de finale ce qui constitue une première pour lui à ce niveau. En un mois, Germain a grimpé de plus de 40 places au classement ATP et est maintenant tout proche de pouvoir disputer les qualifications de l’Open d’Australie.

Il n’a finalement manqué qu’une victoire en simple à Germain pour que le mois soit parfait et c’est son ami Yannik Reuter qui la lui a chipée. A Bourg-en-Bresse, c’est en effet le Saint-Vithois qui a dominé le Binchois en finale avant que les deux ne fassent équipe pour remporter le double. Il s’agit là du cinquième titre Future (en simple) de Yannik et certainement le plus prestigieux. Battu en quart de finale à Kassel en début de mois, il a également disputé la finale à Middelkerke mais s’est arrêté au premier tour à Tampere. Comme Germain, Yannik a fait son entrée dans le Top 300 en juillet (291e, +43).

Mais le joueur du mois est certainement Kimmer Coppejans (cf photo). Vainqueur de son premier Future fin juin, il a déjà ajouté deux lignes à son palmarès en prenant la mesure de Yannik en finale de Middelkerke avant de s’imposer à Heist. L’ancien n°1 mondial junior a démontré toutes ses qualités de combattant au cours de ces deux épreuves puisqu’il a remporté cinq de ses dix matchs en trois sets souvent très serrés. Plus tôt dans le mois, il a été surpris en quart de finale à De Haan par l’étonnant Macédonien (résidant en Belgique) Dimitar Grabul, futur vainqueur.

La moisson de titres belges ne s’est pas arrêtée là puisque Joris De Loore a signé sa première victoire pro à Knokke. La semaine précédente, à De Haan, il avait déjà atteint la finale (contre Grabul donc) en simple et s’était imposé en double. A la fin du mois, il a encore disputé les demi-finales à Heist. Cette très belle série de résultats lui a permis de grimper d’une centaine de places. Il est maintenant tout proche du Top 400.

Joran Vliegen n’a pas remporté de titre mais ce Limbourgeois de tout juste 20 ans se souviendra longtemps de son mois de juillet 2013. A Middelkerke, le plus gros tournoi belge masculin après le Challenger de Mons, il est non seulement sorti des qualifications mais a poursuivi sa route jusqu’en quart de finale. Cette performance lui a valu une invitation pour le tournoi de Heist où il s’est arrêté au premier tour en simple mais s’est imposé en double. Peu en vue durant ses années juniors, Joran est parti étudier dans une université américaine où il est progressivement devenu le chef de file de l’équipe tennistique. Cette première expérience du grand circuit le poussera peut-être à poursuivre dans la voie professionnelle… après sa dernière année universitaire qui débutera en septembre.

Encore une victoire mais cette fois chez les filles avec le titre remporté par Marie Benoit à Isasi. Il s’agit du deuxième succès en $10.000 de la jeune Eupenoise après celui signé en décembre en Turquie. Ajouté à un quart de finale à Ganshoren au début du mois, il lui permet de grimper de près de 100 places et de se rapprocher du Top 500.

Greetje Minnen aurait pu pour sa part faire une entrée fracassante au classement WTA. Pour le tout premier tournoi de sa carrière alors qu’elle n’a pas encore 16 ans, elle s’est hissée en finale du tournoi de Maaseik en battant au passage la tête de série n°1 (et Top 300). Lors du dernier match, elle ne s’est inclinée que 7/5 au dernier set contre la 3e joueuse du tableau. Pour rappel, une joueuse obtient un classement WTA si elle remporte des points dans trois tournois différents ou si elle grappille au moins 10 points dans un ou deux tournois. La finale de Greetje ne lui a rapporté « que » 8 points. Mais ce n’est assurément que partie remise pour un des plus sûrs espoirs de notre tennis.

Steffi Distelmans Très bien

David Goffin a eu la bonne idée de faire l’impasse sur la saison européenne sur terre et d’aller préparer l’été américain sur le ciment de deux Challengers en Turquie. Battu en quart de finale du premier à Istanbul, il a remporté le suivant à Eskisehir et a ainsi signé son premier titre depuis le Challenger d’Orléans en septembre 2012. Cette victoire lui permet également de retrouver le Top 100 qu’il avait très brièvement quitté après Wimbledon.

Comme à son habitude, Niels Desein s’est montré très régulier en Future. Il a aligné une finale à Middelburg et deux demi-finales à Knokke et Middelkerke. De retour sur le circuit Challenger, il a dû s’avouer vaincu face à la révélation de l’année, l’Espagnol Carreno Busta.

Julien Cagnina est toujours à la recherche de son premier titre en Future. Après ses deux finales à Eupen en 2012 et Schaerbeek le mois dernier, il a ajouté deux autres défaites aux portes de la gloire à Knokke et à Heist (où il s’en est fallu de peu face à son copain Kimmer Coppejans). Ce n’est certainement qu’une question de temps pour le Liégeois qui continue à progresser au classement (plus de 100 places grâce à ces deux finales). Sa seule déception du mois est sa défaite d’entrée à De Haan.

C’est Romain Bogaerts, issu des qualifications, qui l’avait sorti ce jour-là. Le Brabançon a poursuivi sa route jusqu’en quart de finale où il a encore donné du fil à retordre à la tête de série n°1. Il a ensuite de nouveau atteint le tableau final à Knokke et s’y est cette fois incliné au deuxième tour. Christopher Heyman a réalisé le parcours inverse puisqu’il a également atteint le premier quart de finale de sa carrière à Knokke après avoir franchi le premier tour à De Haan. Il a ensuite été battu d’entrée lors des qualifications de Heist.

A 17 ans et en tant que meilleur junior belge de sa génération (il a fait partie du Top 10 mondial au printemps), Clément Geens se devait d’obtenir son premier point ATP durant ce circuit Belge. C’est chose faite dès son premier tournoi à Knokke où il a franchi le premier tour. On devrait le revoir un peu plus souvent sur les tournois pros en août. Michaël Geerts a également remporté son premier point à Knokke mais lui avait dû passer par les qualifications (Clément bénéficiait d’une wild-card). Il a ensuite été battu au premier tour à Heist.

L’une des belles satisfactions du mois, côté féminin, est le parcours de Steffi Distelmans (cf photos) sur le circuit Belge. Alors que la Diestoise n’avait encore jamais franchi le deuxième tour d’un tournoi pro, elle s’est hissée deux fois en demi-finale, à Ganshoren et à Maaseik. A Knokke, elle a par contre échoué au premier tour. Après une défaite d’entrée aux qualifications de Ganshoren, India Maggen a également disputé pour la première fois les demi-finales d’un tournoi $10.000 à Sharm El Sheikh. Elle a encore atteint un quart de finale la semaine suivante (toujours dans la cité balnéaire égyptienne) puis a été battue d’entrée lors de la troisième semaine.

Trois joueuses non classées ont atteint les quarts de finale à Knokke après être sorties des qualifications. Ce n’est pas une première pour Nicky Van Dijck qui était 784e après l’été 2010 et est également sortie des qualifs à Ganshoren avant de perdre aux portes du tableau final à Maaseik. Margaux Brabant (17 ans en septembre) n’avait par contre jamais pris le moindre point avant de réaliser le même parcours que Nicky (si ce n’est qu’elle doit sa place dans le tableau final de Ganshoren à une invitation). A 15 ans, Magali Kempen a encore tout l’avenir devant elle. Mais son parcours à Knokke laisse supposer qu’il sera radieux. Elle y a en tout cas sorti la 700e mondiale et est passée tout près de battre la 2e tête de série en quart. Elle a ensuite été battue au premier tour des qualifications à Horb.

Yannick Mertens Bien

Après Wimbledon, Ruben Bemelmans est resté sur gazon et a disputé les qualifs du tournoi ATP de Newport mais il a dû abandonner dès son entrée en lice. Il a par contre, atteint le deuxième tour du tableau final de celui de Bogota et a offert une belle résistance à Janko Tipsarevic. Au Challenger de Lexington, il est tombé dès le deuxième tour face à Peliwo, le champion du monde junior en titre.

Yannick Mertens (cf photo) a également remporté un Future (ce qui fait en tout sept titres pros remportés par nos joueurs en ce mois de juillet, un record très certainement). C’était à Trèves. Sa cote est malgré tout inférieure aux autres vainqueurs du mois en raison de ses mauvais résultats en Challenger (1er tour à Todi et San Benedetto, 2e à Orbetello) mais ça reste une bonne victoire à prendre après un début de saison difficile.

Yannick Vandenbulcke a quant à lui atteint trois quarts de finale (Knokke, Middelkerke, Heist) après avoir perdu au premier tour à De Haan. Il aurait pu faire encore mieux s’il n’était pas tombé deux fois sur le futur vainqueur. Une belle série pour Yannick qui dispute, en parallèle, le circuit national belge des tournois étoilés tous les week-ends.

Après des éliminations au deuxième tour à De Haan et au premier à Knokke, Jonas Merckx a préféré partir disputer les qualifications du circuit Challenger d’Amérique du nord pour prendre de l’expérience à un plus haut niveau. Ca lui a plutôt réussi à Granby où il est passé tout près d’atteindre le grand tableau. A Lexington, par contre, il a été battu d’entrée. Sander Gillé confirme qu’il a largement le niveau des tableaux finals en Futures puisqu’il est sorti des qualifs à Knokke et à Middelkerke (où il a franchi le premier tour). A Heist, il s’est arrêté à une marche du grand tableau. Il a également cartonné en double avec, entre autre, une victoire à Knokke.

Son partenaire n’était autre que Maxime Braeckman qui a ensuite obtenu son premier point ATP en se hissant au deuxième tour à Heist après être sorti des qualifs. Le coach de Kirsten Flipkens avait tenté l’expérience professionnelle entre 2003 et 2006 mais sans jamais obtenir un classement. Il n’est pas le seul a obtenir ses premiers points en ce mois de juillet. Outre Joran Vliegen, c’est aussi le cas de Joseph Van Dooren et de Romain Barbosa. Le Flandrien a perdu d’entrée à De Haan (où il était repêché) puis au dernier tour des qualifs à Knokke avant de franchir le premier obstacle du tableau final à Middelkerke où il avait reçu une invitation. Le Namurois est également entré dans le classement après avoir gagné un match à De Haan. Il a ensuite été battu au premier tour à Middelkerke et au dernier tour des qualifs à Heist.

Alison Van Uytvanck débute mal le mois avec un abandon d’entrée lors du $25.000 de Middelburg. Inscrite ensuite au WTA de Budapest, elle y prend une petite raclée face à l’ancienne Top 100 Meusberger. Elle se reprend tout de même au $100.000 d’Olomouc où elle atteint les quarts de finale et oppose une belle résistance à Barbora Zahlavova Strycova (ex-Top 40).

Après un premier passage dans le classement WTA durant l’été 2010 puis un second de l’été 2012 au printemps de cette année, Elke Lemmens fait son retour en disputant son premier quart de finale lors du tournoi de Ganshoren. Elle a continué sur sa lancée à Knokke où elle a franchi un tour et disputé la finale du double avant de sortir des qualifications à Maaseik. Michelle Werbrouck sera probablement la prochaine à rejoindre le classement mondial. Elle est sortie des qualifications tant à Ganshoren qu’à Knokke et a franchi le premier tour dans la commune bruxelloise.

Kimberley Zimmermann Moyen

Maxime Authom ne parvient toujours pas à retrouver son meilleur niveau. Il a été battu au premier tour du Challenger de Granby et au second à Lexington. Il a un peu sauvé les meubles en double avec deux demis mais c’est une maigre consolation. En 6 mois, il a déjà perdu 50 places. Il doit absolument se reprendre avant l’automne où il aura beaucoup de points à défendre. Depuis deux mois, Arthur De Greef se cherche également. Il a bien franchi un tour au Challenger de San Benedetto mais a aussi perdu au premier tour de celui de Todi et, surtout, du Future de Saint-Gervais.

Alexandre Folie a signé deux quarts de finale à De Haan et Knokke, puis a été battu d’entrée à Middelkerke et Heist. Ce ne sont pas de mauvais résultats mais le Lasnois peut faire beaucoup mieux. Très actif sur les tournois étoilés (il en a joué 10 en deux mois et demi), Julien Dubail ne parvient pas à garder son niveau lors des Futures. Il a gagné un match à De Haan et à Heist mais a perdu d’entrée à Middelkerke.

Les résultats de Jeroen Vanneste sur la tournée de Futures Belges sont un peu décevants pour l’instant. Il a franchi un tour à Knokke mais s’est incliné dès son premier match à Heist. Entre les deux, il a remporté un match dans les qualif du Challenger de Poznan. James Storme a remporté son deuxième point de la saison devant son public de Knokke mais il n’a pu réaliser la même performance ni à De Haan, ni à Heist. Philipp de Vetter a conclu sa tournée aux Pays-Bas (où il avait remporté son premier point ATP en juin) par une mauvaise défaite d’entrée de qualifications à Middelburg. Il a connu la même désillusion à Knokke avant de se reprendre et d’atteindre le tableau final des tournois de Middelkerke et de Heist. Lors du premier, il a même franchi le premier tour.

Yanina Wickmayer n’a disputé qu’un seul tournoi en juillet, à Stanford, et elle y a perdu d’entrée. A sa décharge, elle tombait une nouvelle fois sur sa bête noire Daniela Hantuchova qui lui infligeait sa sixième défaite en autant de rencontre.

Ysaline Bonaventure a mal débuté le mois de juillet avec une défaite d’entrée au $25.000 de Middelburg. Elle a ensuite tenté sa chance dans les qualifications de tournois WTA pour la première fois (en dehors du tournoi de Bruxelles). A Bastad, elle a été battue au premier tour mais elle a franchi cet obstacle à Bakou.

Après une belle série dans les ITF américains cet hiver, Michaëla Boev attendait beaucoup de la tournée belge mais elle a dû un peu déchanter. Elle a été battue au premier tour à Ganshoren (où elle a disputé la finale du double) et à Maaseik. Michaëla a bizarrement été beaucoup plus efficace lors des $100.000 de Biarritz et d’Olomouc. Sortie des qualifications du premier, elle s’est arrêtée à une marche du tableau final au second.

Après une superbe tournée en Egypte au printemps, Klaartje Liebens est un peu rentrée dans le rang. A Ganshoren, elle a été largement dominée au premier tour par Marie Benoit. Elle s’est reprise à Getxco où elle a franchi un tour. Sofie Oyen n’a également remporté qu’un seul match, à Knokke. A Ganshoren et en qualif de Maaseik, elle a été battue au premier tour. Kimberley Zimmermann (cf photo) a franchi le premier tour à Ganshoren avant de perdre d’entrée à Turin et à Knokke. Elle s’est cela dit consolée en remportant le championnat AFT de première série.

Omar Salman Insuffisant

Xavier Malisse n’a disputé que le tournoi de Bogota et y a été battu d’entrée. C’était certes face au meilleur joueur local mais ça reste une contre-performance pour Xavier qui va sortir du Top 100 lundi. Un rebond rapide est primordial pour la suite de sa carrière. Olivier Rochus, toujours pas totalement remis de sa blessure, a été sorti dès le premier tour à Lexington face au 239e mondial.

Que ce soit en qualifs à De Haan et Knokke ou dans le tableau final à Middelkerke et Heist, Olaf De Weerdt n’a pas remporté le moindre match. C’est plutôt inquiétant. Louis Cant s’est fait très discret dernièrement. Il n’a disputé que le tournoi de Heist où il a été cueilli dès son premier match par Kimmer Coppejans. Après avoir obtenu son premier classement le mois dernier, Omar Salman (cf photo) n’a pas encore pu confirmer. Il a été battu d’entrée à De Haan. A 17 ans, Omar a bien évidemment le temps devant lui et c’est surtout l’an prochain que ses résultats dans la tournée d’été seront attendus.

Catherine Chantraine a franchi un tour à Knokke (mais très péniblement, face à une qualifiée) et il ne s’agit que de la deuxième victoire de la Liégeoise depuis fin avril. En juillet, elle a également perdu d’entrée à Sharm El Sheikh et à Maaseik. Fin août, elle perdra les points de sa finale à Bucarest. Il faut qu’elle reprenne des points d’ici-là sous peine de dégringoler au classement.

Elise Mertens Jeunes

Elise Mertens (cf photo) est, pour le deuxième mois consécutif, la meilleure jeune de notre « Carnet de note ». Il ne pouvait en être autrement après sa victoire au Grade 1 de Linz, en simple et en double. Il s’agit de la plus grosse victoire d’Elise à ce jour. Combinée à une belle demi-finale la semaine suivante au Championnats d’Europe, cette performance lui permet de remonter à la 7e place mondiale, son meilleur classement.

Toujours à Linz, Omar Salman s’est hissé en huitième de finale (ce qui est aussi une première pour lui à ce niveau). La semaine précédente, à Berlin, Greetje Minnen atteignait elle sa première demi-finale dans un Grade 1. Deux semaines après, elle allait cartonner dans son premier tournoi pro à Maaseik comme on l’a vu plus haut. Son amie Morgane Michiels a disputé les quarts de finale à Castricum (Grade 2) au début du mois.

Un tournoi belge plus modeste (Grade 4) mais toujours très utile pour la découverte de nouveaux talents se tenait en juillet depuis 2006 au TC Davis. Il a, cette année, déménagé à Limelette dans le Club de Justine Hénin. Laurens Verboven y a conquis son premier titre international junior après un parcours remarquable qui l’a vu prendre la mesure de la deuxième tête de série en deux petits sets au troisième tour. En demi, il a mis fin au très beau tournoi de Jolan Cailleau, non classé et détenteur d’une wild-card. Le Hennuyer avait battu la quatrième tête de série.

Chez les cadets, les Belges ont essentiellement participé à quelques épreuves au Pays-Bas. Charles Tzicas s’est hissé en quart de finale du prestigieux tournoi de Velp (Catégorie 1). Axana Mareen et Fien Peeters ont atteint leur premier quart de finale dans des tournois plus modestes (Cat. 3) respectivement à Amsterdam et à Meppel. Elles étaient toutes les deux issues des qualifications.