Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Kimmer Coppejans


©Pierre Doignies (Astrid Bowl 2011)
Nom : Coppejans
Prénom : Kimmer
Date de naissance : 07/02/1994
Résidence : Ostende
Taille : m
Poids : 0 kg
Droitier, revers à deux mains
Coach : Xavier Malisse
Surface favorite : Terre battue / dur
Titres ITF : 4
Titres ITF double : 2
Titres TE16 : 0
Titres TE16 double: 0
Titres TE14 : 0
Titres TE14 double: 0
Meilleur classement ITF simple : 1e (30/07/2012)



Sa bio chez les pros

Classements en fin de saison :
En 2007 :
BELGE : B0
TE14 : 164e
TE16 : 806e
En 2008 :
BELGE : B-15.1
ITF : 1457e
TE14 : 16e
TE16 : 146e
En 2009 :
BELGE : B-15.1
ITF : 399e
En 2010 :
BELGE : B-15.4 57e
ITF : 87e
TE16 : 42e
En 2011 :
BELGE : A 29e
ITF : 28e
En 2012 :
BELGE : A 23e
ITF : 2e
En 2014 :
BELGE : A 9e
En 2015 :
BELGE : A 4e
En 2016 :
BELGE : A 4e
En 2017 :
BELGE : A 5e
 

Résultats marquants :

C'est en juin 2007 que Kimmer réalise sa première performance de choix en se hissant en demi-finale à Nastola (ETA14 - Finlande - cat. 3). Début juillet, il atteint les quart de finales à Meppel (ETA14 - Pays-Bas - cat. 3). Au mois d'août, il enchaîne deux nouveaux quarts de finale, à Nivelles (ETA14 - Belgique - cat. 3) et à Uccle (ETA14 - Belgique - cat. 3).

Début 2008, Kimmer collectionne les honneurs. Il remporte la Narva Cup (ETA14 - Estonie - cat. 3), le tournoi de Farum (ETA14 - Danemark - cat. 3) et le tournoi de Minsk (ETA 14 - Biélorussie - cat.3), ce dernier tant en simple qu'en double, aux côtés de James Storme. Il fait en outre partie de l'équipe belge des -14 ans qui triomphe lors de la Winter Cup. A la faveur d’un court périple en Italie, Kimmer engrange encore deux résultats probants, une demi-finale à Correggio (TE14 – cat. 2) et une finale à Pescara (TE14 – cat. 2). Il brille particulièrement au mois d'août en se hissant en demi-finale à Hasselt (Belgique - TE-14 - cat. 1) et en remportant le double à Nivelles (Belgique - TE14 - cat. 3).

En avril 2009, il obtient son premier résultat probant en ITF lorsqu'il atteint la finale à Belek (Turquie - Grade 5). Pendant l'été, il signe trois demi-finales, à La Haye (ITF - Pays-Bas - G4) , à Bruxelles (ITF - Belgique - G4) et à Almere (ITF - Pays-Bas - G4). La première semaine de décembre lui permet de disputer une nouvelle demi-finale à Zagreb (ITF - Croatie - G5).

En 2010, c'est pendant l'été que Kimmer réalise ses meilleurs résultats. Il se hisse en quart de finale à Castricum (ITF - Pays-Bas - G2) et à Wezembeek-Oppem (ITF - Belgique - G4) où il atteint la finale du double. En août, il signe un nouveau quart de finale à Esch/Alzette (ITF - Grand-Duché du Luxembourg - G4) avant de remporter simple et double à Wavre-Ste-Catherine (ITF - Belgique - G4). En septembre, il inscrit son nom au palmarès à Gizeh (Egypte - ITF - G2) et atteint les demi-finales au Caire (Egypte - ITF - G2). En novembre, il se hisse en finale à Wavre-Ste-Catherine (Belgique - ITF - G4) où il remporte le double.

En 2011, Kimmer se distingue dès le mois de janvier en atteignant les quarts de finale à Bratislava (ITF - Slovaquie - G1) et la finale du double à Prerov (ITF - Tchéquie - G1). En mars, il ne s'incline qu'en finale à Potchefstroom (ITF - Afrique du Sud - G2). Une semaine plus tard, il remporte le double dans la même ville. Il se hisse également en quart de finale à Manille (ITF - Philippines - G1). En mai, il confirme ses bonnes dispositions en double avec deux nouvelles finales, à Santa Croce (ITF - Italie - G1) et à l'Astrid Bowl (ITF - Belgique - G1). En juin, il atteint les quarts de finale à Halle (ITF - Allemagne - G2). Le mois de septembre le voit ajouter un titre en double au Caire (ITF - Egypte - G2) où il ne perd qu'en finale du simple. La semaine suivante, il rejoue un tournoi dans la même ville et remporte cette fois le simple alors qu'il échoue en finale du double. En décembre, il atteint les quarts de finale au prestigieux Orange Bowl (ITF - Etats-Unis - GA).

En 2012, Kimmer réalise son premier résultat d'envergure à la Copa Gerdau (ITF - Brésil - GA), fin mars, où il atteint la finale. Un mois plus tard, il signe le doublé à Beaulieu-sur-Mer (ITF - France - G1). En mai, il se hisse en demi-finale à L'Astrid-Bowl (ITF - Belgique -G1) où il est contraint à l'abandon. Heureusement, cela ne met pas en péril sa participation à Roland-Garros (ITF - France - GA). Il y remporte le titre, 65 ans après un certain Jacky Brichant. Il se montre à l'aise sur gazon également puisqu'il remporte l'épreuve de Roehampton (ITF - Grande-Bretagne - G1) et atteint les quarts de finale à Wimbledon (ITF - Grande-Bretagne - GA). En juillet, il devient Champion d'Europe des -18 ans à Klosters (Suisse). Fin août, il clôture sa carrière chez les juniors par un quart de finale à l'US Open (ITF - Etats-Unis - Grade A) et finit la saison à une remarquable 2e place mondiale après avoir occupé la 1re toute une partie de la saison.