Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | National
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Julien Cagnina


©Le Site du Tennis Belge (Havré 2011)
Nom : Cagnina
Prénom : Julien
Date de naissance : 04/06/1994
Résidence :
Taille : mm
Poids : 0 kg
Droitier, revers à deux mains
Coach : Lionel Zimbler
Surface favorite : Terre battue / dur
Titres ITF : 1
Titres ITF double : 0
Titres TE16 : 0
Titres TE16 double: 0
Titres TE14 : 0
Titres TE14 double: 0
Meilleur classement ITF simple : 10e (02/01/2012)



Sa bio chez les pros

Classements en fin de saison :
En 2004 :
BELGE : C15.2
En 2005 :
BELGE : B+4/6
TE14 : 336e
TE16 : 1149e
En 2006 :
BELGE : B0
TE14 : 204e
TE16 : 995e
En 2007 :
BELGE : B-15
TE14 : 38e
TE16 : 454e
En 2008 :
BELGE : B-15.1
TE14 : 4e
TE16 : 123e
En 2009 :
BELGE : B-15.1
ITF : 302e
En 2010 :
BELGE : B-15.4 48e
ITF : 51e
En 2011 :
BELGE : A 28e
ITF : 20e
En 2012 :
BELGE : A 22e
ITF : 53e
En 2014 :
BELGE : A 14e
En 2015 :
BELGE : A 9e
En 2016 :
BELGE : A 9e
En 2017 :
BELGE : A 21e

© Le Site du Tennis Belge (Havré 2011)
Tous ses résultats en 2011
Tous ses résultats en 2012
 

Résultats marquants :

En 2004, Julien devient Champion de Belgique en pré-minimes.

En juillet 2005, Julien remporte à nouveau le titre de Champion de Belgique, cette fois chez les minimes. En août, il se hisse en demi-finale à Nivelles (ETA14 - Belgique - cat. 3) où il remporte le double aux côtés de Germain Bahri. En novembre, il atteint les quart de finale à Wiele (ETA14 - Suisse - cat. 3).

En 2006, Julien atteint la finale du Nike Junior Tour chez les -12 ans, mais celle-ci est annulée à cause des intempéries. En novembre, il se hisse en finale à Wiele (ETA 14 - Suisse - cat. 2) où il remporte le double.

Julien se montre moins à son avantage en 2007, mais il remporte néanmoins le tournoi de Kosice (ETA14 - Slovaquie - cat. 3) en septembre. Fin octobre, il atteint les demi-finales du Nike Junior Tour. Un mois plus tard, il obtient un nouveau succès à Leuggern (ETA14 - Suisse - cat. 2), où il triomphe également en double.

Julien débute 2008 avec un quart de finale au très relevé tournoi de Bolton (ETA14 – Grande-Bretagne – cat. 1) et enchaîne avec le titre en double aux Petits As (ETA14 – France – cat. 1) aux côtés de Jeroen Vanneste. Il prend ensuite part, avec Jeroen Vanneste et Kimmer Coppejans, à l’épopée de l’équipe belge en Winter Cup qui s’impose face à la grande favorite, la Russie, en finale. Il remporte ensuite un nouveau titre en double avec Jeroen Vanneste, à Livourne (TE14 – Italie – cat. 1). L’Italie lui sourit encore un peu plus tard, à Pavie (TE14 – cat. 2) où il remporte le tournoi. En mai, il ajoute un titre à sa collection en triomphant à Prague (TE14 – Tchéquie – cat. 1) où il atteint la finale du double. La semaine suivante, il se hisse en finale à Piestany (TE14 – Tchéquie – cat. 1) mais est contraint à l’abandon. En été, Julien se hisse en demi-finale du double aux Championnats d’Europe individuels (TE14, Tchéquie) aux côtés de Jeroen Vanneste.  Il signe également un quart de finale à Cologne (TE14 – Allemagne – cat. 1). Il devient également Vice-Champion de Belgique chez les cadets. Fin septembre, il termine les Masters européens à la 3e place. En fin d'année, il se hisse encore en quart de finale au prestigieux Orange Bowl (USTA – Etats-Unis).

Début juillet 2009, Julien se glisse dans le dernier carré à Bruchkoebel (ITF - Allemagne - G4). Toujours en juillet, il atteint la finale à Tampere (TE16 - Festival olympique de la jeunesse européenne - Finlande). Début août, c'est une finale en double qui l'attend à Leira (ITF - Portugal - G4). La semaine suivante, il signe une nouvelle finale, cette fois en simple à Porto (ITF - Portugal - G4). Fin septembre, il n'échoue à nouveau qu'en finale au Caire (ITF - Egypte - G5). La semaine semaine, toujours au Caire (ITF - G4), il est battu en finale du simple mais remporte le double. Début décembre, il atteint les quarts de finale au prestigieux Orange Bowl - Miami (USTA-16).

Le mois d'avril 2010 est particulièrement prolifique pour Julien. Il atteint en effet la finale du simple et du double à Ribarroja (ITF -Espagne - G4), avant de remporter son premier titre en simple chez les juniors à Alicante (ITF - Espagne - G3) où il est à nouveau en finale du double. Il se hisse encore en quart de finale à Valence (ITF - Espagne - G2) où il remporte le double. En mai, Julien se glisse en quart de finale à Sankt-Polten (ITF - Autriche - G2) où il est à nouveau en finale en double. Un mois plus tard, il n'échoue qu'en quart de finale à Casablanca (ITF - Maroc - G1). Il y décroche son premier titre de double en Grade 1. Fin novembre, Julien atteint à nouveau un quart de finale à Merida (Mexique - ITF - G1). Un mois plus tard, il remporte l'Orange Bowl (USA - ITF - GA) en double.

Dès le mois de janvier 2011, Julien s'illustre en atteignant le dernier carré à San José (ITF - Costa-Rica - G1). En mars, il se hisse en quart de finale à Kuching (ITF - Malaysie - G1). En avril, il décroche deux nouveaux quarts de finale, à Istres (ITF - France - G2) et à Beaulieu (ITF - France - G1). Un mois plus tard, il ne s'incline qu'en demi-finale à l'Astrid Bowl (ITF - Belgique - G1) où il atteint la finale du double. En juin, il signe deux nouveaux quarts, à Halle (ITF - Allemagne - G2) et, surtout, à Wimbledon (ITF - Grande-Bretagne - GA). Le mois de juillet le voit atteindre les quarts de finale au Championnat d'Europe - 18 ans en simple et les demi en double. En septembre, il se hisse dans le dernier carré à Repentigny (ITF - Canada - G1). En fin d'année, il atteint les quarts de finale à Brandenton (ITF - Etats-Unis - G1) où il s'impose en double. Une semaine plus tard, il est à nouveau en quart de finale à l'Orange Bowl (ITF - Etats-Unis - GA).

En 2012, c'est au mois de mai que Julien se distingue le plus en atteignant la finale du double à Milan (ITF - Italie - GA) puis en remportant l'Astrid Bowl (ITF - Belgique - G1). Un mois plus tard, il se hisse en quart de finale à Roehampton (ITF - Grande-Bretagne - G1).