Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Alexandre Folie


©Le Site du Tennis Belge (De Haan 2016)

Toutes ses stats (simple) - (double)
Nom : Folie
Prénom : Alexandre
Date de naissance : 30/01/1990
Résidence : Lasne
Twitter : @FolieAlexandre
Droitier, revers à deux mains
Coach : Yannis Demeroutis
Surface favorite : dur
Titres ATP : 0
Titres ATP double : 0
Titres Challenger : 0
Titres Challenger double : 0
Titres Future : 3
Titres Future double : 1
Titres Satellite : 0
Titres Satellite double : 0
Meilleur classement simple : 334e (16/04/2012) - Actuel : 1701
Meilleur classement double : 666e (18/03/2013) - Actuel :


Sa bio chez les juniors

Faits marquants :

Classement simple en fin de saison :
2007 : Ncl (0 v / 1 d) résultats de l'année - Stats
2008 : 913e (15 v / 10 d) résultats de l'année - Stats
2009 : 619e (34 v / 24 d) résultats de l'année - Stats
2010 : 483e (43 v / 29 d) résultats de l'année - Stats
2011 : 352e (61 v / 35 d) résultats de l'année - Stats
2012 : 458e (54 v / 34 d) résultats de l'année - Stats
2013 : 727e (23 v / 25 d) résultats de l'année - Stats
2014 : 667e (33 v / 21 d) résultats de l'année - Stats
2015 : 504e (36 v / 29 d) résultats de l'année - Stats
2016 : 1120e (8 v / 18 d) résultats de l'année - Stats

Tous ses résultats en 2017 - Stats

Classement double en fin de saison :
2011 : 875e (6 v / 7 d) résultats de l'année
2012 : 716e (12 v / 11 d) résultats de l'année
2013 : 1365e (7 v / 9 d) résultats de l'année
2014 : 1705e (7 v / 7 d) résultats de l'année
2015 : 1056e (10 v / 7 d) résultats de l'année

© Le Site du Tennis Belge (De Haan 2016)

Résultats en Grand Chelem et aux Masters (simple)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters

Résultats en Grand Chelem et aux Masters (double)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters

Sa carrière :

En 2007, Alexandre Folie dispute son tout premier tournoi pro à l'occasion des qualifications du challenger de Mons. Il s'incline au premier tour de qualifications au tie-break du troisième set.

Les premiers points ATP

L’année suivante, Alexandre perce sur le circuit junior et ne commence réellement sa carrière pro qu'après Wimbledon. Il dispute donc la série de Futures au Grand-Duché de Luxembourg et en Belgique. S'il perd au premier tour trois fois d'affilée, il se qualifie pour les quarts de finale à Uccle et empoche ainsi ses premiers points ATP. Une mini tournée en Grèce, au mois de septembre, lui permet de grappiler encore quelques précieux points à la faveur d'un nouveau quart de finale et d'un deuxième tour. En toute fin de saison, il s'en va disputer deux tournois au Gabon. La première semaine, il atteint les demi-finales en simple et la finale en double. La semaine suivante, il est à nouveau dans le dernier carré en double mais échoue au deuxième tour du simple.

Alexandre doit encore passer par l'épreuve des qualifications lors de ses premiers tournois en 2009. Il s'en sort lors de ses quatrième et cinquième tentatives mais son meilleur résultat n'est qu'un deuxième tour. Il part alors pour le Japon où il va signer sa première demi-finale. Son printemps est relativement discret avec trois deuxièmes tour comme résultats les plus marquants. Son été est du même tonneau, avec quelques deuxièmes tour et des défaites d'entrée de jeu. C'est en septembre, à l'occasion d'une tournée en Afrique, qu'il va réaliser ses meilleures prestations, avec un quart de finale et, surtout, son premier titre en Future, à Nairobi. En fin de saison, Alexandre va encore atteindre trois quarts de finale, ce qui lui permet de terminer l'année aux environs de la 600e place à l'ATP.

Dans le Top 500

Début 2010, les résultants d'Alexandre sont moyens. Au cours du premier trimestre, il ne signe que deux maigres deuxièmes tour. Il passe la vitesse supérieure fin avril, début mai en atteignant coup sur coup la finale à Tarsus et à Varna. Il rentre ensuite un peu dans le rang, même s'il dispute encore deux quarts de finale avant l'été. Il va précisément profiter de la saison chaude pour remporter son premier titre en double, à Trier. Il atteint également deux nouvelles finales et deux quarts en simple. En fin de saison, Alexandre dispute encore une demi-finale et deux quarts, ce qui lui permet de s'installer dans le Top 500 mondial.

En 2011, Alexandre dispute principalement des tournois Futures. Il s'y montre très régulier, même s'il n'arrive pas à étoffer son palmarès. En effet, en neuf mois, il atteint quatre quarts, cinq demis et cinq finales. Début septembre, il sort des qualifications au challenger de Alphen-aan-den-Rijn et se hisse au deuxième tour. Il termine la saison avec deux demi-finales et deux quarts.

Alexandre entame 2012 avec trois Futures dont il atteint deux fois le dernier carré. Il tente ensuite sa chance dans des challengers mais ne parvient pas à franchir le cap du premier tour et parfois même des qualifications. Jusqu'au mois de juillet il retourne alors sur le circuit Future et s'y montre régulier, une demi et six quarts de finale, mais sans réussir de résultat réellement transcendant. Il parvient alors à se qualifier coup sur coup pour les challengers de Grez-Doiceau et Tampere mais il butte encore sur le premier tour. Au mois d'août, après un nouveau quart de finale à Eupen, il remporte le tournoi de Huy. En fin de saison, il signe une nouvelle finale à Adana et une demi à Bradenton.

Un premier arrêt

Le début de la saison 2013 se déroule sur un mode mineur. Jusqu'à la fin avril, Alexandre ne dépasse jamais le 2e tour en Future et ne parvient pas à se qualifier en Challenger. Il retrouve alors le sourire à la faveur d'une finale à Edimbourg mais il ne réussit pas à confirmer avec un seul quart de finale à se mettre sous la dent en deux mois. Lors de la tournée belge, il signe une demi-finale et trois quarts de finale. Devant ces résultats assez décevants, il décide de mettre sa carrière internationale entre parenthèses et ne joue plus jusqu'à la fin de la saison.

Alexandre revient sur sa décision en mai 2014. Il obtient son premier résultat notoire lors du tournoi de Binche, en juin, en atteignant les quarts de finale. Son été est assez irrégulier, avec quelques défaites au premier tour, mais aussi quelques résultats très positifs, comme ses trois demi-finales, à OstendeLa Panne et Arlon. En octobre, il dispute la finale à Heraklion, un an et demi après sa dernière apparition à ce stade. Un mois plus tard, il remporte son 3e titre en Future à Dakar.  

Lors du premier trimestre 2015, Alexandre se montre régulier avec une demi-finale et trois quarts de finale. Début avril, il force les portes de la finale à Madrid mais s'incline en trois manches. Il tente alors sa chance dans 3 challengers et parvient à franchir un tour à An-Ning. Début juin, il aligne deux demi-finales, à Idanha-A-Nova et à Binche mais il connaît ensuite un passage à vide avec 5 défaites d'affilée. Il retrouve des couleurs au challenger de Scheveningen où il franchit un tour dans le tableau final après avoir bénéficié d'une place de lucky-loser. En fin de saison, il signe un quart de finale et une demi-finale en Turquie ainsi qu'une nouvelle finale à Nicosie.

La saison 2016 d'Alexandre n'est pas un grand crû. Il échoue en effet 10 fois au premier tour et 6 fois au deuxième. A une seule reprise il atteint les quarts de finale, à Westende. En double, il dispute une finale, à Binche. Cette saison mitigée le voit sortir du top 1000 en fin d'année pour la première fois depuis ses vrais débuts sur le circuit professionnel en 2008.