Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Kris Goossens


©Le Site du Tennis Belge (Mons 2014)

Toutes ses stats (simple) - (double)
Nom : Goossens
Prénom : Kris
Date de naissance : 20/02/1974
Résidence : Dilbeek
Twitter :
Droitier, revers à deux mains
Coach : Koen Gonnissen
Surface favorite :
Titres ATP : 0
Titres ATP double : 0
Titres Challenger : 0
Titres Challenger double : 1
Titres Future : 0
Titres Future double : 0
Titres Satellite : 0
Titres Satellite double : 0
Meilleur classement simple : 90e (08/07/1996) - Actuel :
Meilleur classement double : 183e (08/06/1998) - Actuel :



Faits marquants :

Classement simple en fin de saison :
1991 : 981e (0 v / 0 d) résultats de l'année - Stats
1992 : 443e (0 v / 0 d) résultats de l'année - Stats
1993 : 295e (0 v / 0 d) résultats de l'année - Stats
1994 : 154e (0 v / 0 d) résultats de l'année - Stats
1995 : 98e (0 v / 0 d) résultats de l'année - Stats
1996 : 104e (4 v / 1 d) résultats de l'année - Stats
1997 : 419e (0 v / 1 d) résultats de l'année - Stats
1998 : 318e (0 v / 0 d) résultats de l'année - Stats
1999 : 272e (0 v / 0 d) résultats de l'année - Stats
2000 : 234e (0 v / 0 d) résultats de l'année - Stats
2001 : Ncl (0 v / 0 d) résultats de l'année - Stats
Classement double en fin de saison :

© Le Site du Tennis Belge (Mons 2014)
Résultats en Grand Chelem et aux Masters (simple)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters

Résultats en Grand Chelem et aux Masters (double)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters
Sa carrière en bref :

C'est en 1992 que Kris Goossens joue son premier tournoi challenger. Ayant reçu une invitation pour le tournoi d'Anvers, il en profite pour passer le premier tour.

L'année suivante, il profite d'une wild-card à Ostende pour atteindre les quarts de finale. La semaine suivante, il sort des qualifications à Scheviningen mais ne franchit pas le premier tour. Bénéficiaire d'une nouvelle invitation à Liège, il se hisse en demi-finale. Enfin, il accède au deuxième tour à Graz.

En 1994, Kris se lance à fond dans les tournois challengers. Il sort ainsi des qualifications à Rome et à Ljubjana. Il sort également des qualifications à Bochum où il atteint la demi-finale. Il remporte alors son premier titre à ce niveau à Furth ($100.000). Dans le courant de la saison, il atteindra encore un quart de finale, une demi-finale (Tampere) et remportera un second titre à Budapest ($25.000).

Début 1995, Kris Goossens dispute sa seule rencontre de Coupe Davis, contre la Russie. Il s'incline lors de ses deux matches face à Kafelnikov et Chesnokov. Cette saison, Kris va alterner les tournois ATP avec les challengers. C'est ainsi qu'il se qualifie à Nice et qu'il remporte son premier match. Il dispute même son premier Roland-Garros en tant que lucky-loser. Malheureusement il se fait battre sur le fil par Dreekman. La semaine suivante, il passe un tour à Porto. En juillet, il se hisse en demi-finale au tournoi de Bastad et il remporte les Championnats de Belgique. En fin de saison, il passe encore un tour à Valence. Côté challengers, Kris remporte deux nouveaux titres, à Dresde et à Guyaquil. Il dispute également la finale à Mar del Plata et la demi-finale à Poznan. Il termine la saison dans le top 100.

L'année 1996 est celle où Kris doit confirmer son classement. Mais à part une finale au challenger de Punta del Este, le début de saison de Kris n'est pas très bon. En effet, il s'incline 6 fois d'affilée au premier tour d'un tournoi ATP. Au cours de la saison, il atteint quatre fois le deuxième tour, surtout à Roland-Garros où il bat Tim Henman avant de succomber en 5 sets face à Guy Forget. En challengers, il parvient tout de même à remporter un titre à Ulm et à atteindre la finale à Ostende. Malheureusement, au mois de septembre Kris va s'occasionner une déchichure qui marque un véritable coup d'arrêt dans sa carrière.

Début 1997, il se qualifie comme lucky-loser à l'Australian Open mais se fait écarter par Mickaël Chang. Au mois d'avril, il parvient à se qualifier pour le tournoi d'Atlanta mais ne franchit pas le premier tour. En challenger, il n'arrive pas non plus à reproduire ses performances des années précédantes. Il s'incline à 9 reprises au premier tour et n'accède qu'une fois en quart de finale et une fois au deuxième tour. Cette année catastrophique le voit chuter au delà de la 400è place mondiale.

En 1998, Kris atteint les quarts de finale du challenger d'Ostende.

Début 1999, Kris Goossens, qui veut retrouver la confiance et le goût de la victoire, décide de jouer un circuit satellite en Amérique Centrale. Il y atteint deux finales (dont le Masters) et deux demi-finales. Il dispute aussi quelques tournois futures avec un certain succès (une victoire, une finale et une demi-finale). Au niveau des challengers, par contre, il ne parvient pas à faire mieux qu'un quart de finale à Samarkand.

En 2000, Kris va accumuler les tournois futures pour tenter de relancer sa carrière. En 12 tournois, il obtient une victoire, une finale et deux demi-finales. Au niveau des challengers, il doit parfois passer par les qualifications, comme à Ostende où il accède aux demi-finales. Son dernier résultat marquant, Kris l'obtient à Manerbo où il se hisse en finale.

Constatant qu'il ne parvenait plus à remonter la pente, Kris décide d'arrêter sa carrière internationale en 2001. Il dispute une dernière fois le challenger d'Ostende où il s'incline d'entrée de jeu.