Menu Jaune
Le site du Tennis Belge
| |
???? Nouvelles | Carnets de Notes | Dossiers | Retrospectives | Interviews | Grands-Chelems
???? Pros | Espoirs | Wheelchair | Belgian Circuit
?????????????????????????? Biographies Pros | Biographies Espoirs
??????????????? Iris Ladies Trophy | Corona Open | Ethias Trophy | Flanders Ladies Trophy | Ladies Trophy | Proximus Diamond Games | Tarkett Open
?????????????????????? Argayon cup | Astrid Bowl | Brussels IJO | Coupe De Borman | International Youth Tournament | Young Champions Cup (Hasselt)
?????????????????????? Top rank cette semaine | Top rank carrière | Titres année en cours | Titres double année en cours

Marie Benoit


©Le site du tennis belge (Fleurus 2014)

Toutes ses stats (simple) - (double)
Nom : Benoit
Prénom : Marie
Date de naissance : 16/03/1995
Résidence :
Twitter :
Gauchère, revers à deux mains
Coach : Jean Adant
Surface favorite : terre battue
Titres WTA : 0
Titres WTA double : 0
Titres WTA125 : 0
Titres WTA125 double : 0
Titres ITF : 6
Titres ITF double : 2
Meilleur classement simple : 272e (29/02/2016) - Actuel : 451
Meilleur classement double : 317e (01/08/2016) - Actuel : 505


Sa bio chez les juniors

Faits marquants :

Classement simple en fin de saison :
2011 : Ncl (3 v / 5 d) résultats de l'année
2012 : 687e (17 v / 8 d) résultats de l'année
2013 : 529e (35 v / 18 d) résultats de l'année
2014 : 483e (45 v / 26 d) résultats de l'année
2015 : 288e (43 v / 24 d) résultats de l'année
2016 : 403e (26 v / 25 d) résultats de l'année

Tous ses résultats en 2017

Classement double en fin de saison :
2011 : 739e (5 v / 5 d) résultats de l'année
2012 : Ncl (1 v / 3 d) résultats de l'année
2013 : 572e (14 v / 10 d) résultats de l'année
2014 : 489e (29 v / 16 d) résultats de l'année
2015 : 445e (12 v / 11 d) résultats de l'année

© Le site du tennis belge (Fleurus 2014)
Résultats en Grand Chelem et aux Masters (simple)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters

Résultats en Grand Chelem et aux Masters (double)
  Australian Open Roland-Garros Wimbledon US Open Masters

Sa carrière

Marie dispute ses premiers tournois professionnels en 2011, en Belgique. Elle obtient son meilleur résultat à Westende où elle sort des qualifications mais échoue au premier tour. En double, elle atteint la finale à Rebecq ainsi que deux demi-finales, à Ganshoren et à Baulet.

Premier titre ITF

En 2012, Marie participe à nouveau aux tournois ITF organisés en Belgique. Elle signe un premier résultat probant au $25.000 de Coxyde où elle s'extirpe des qualifications et franchit ensuite le premier tour.  C'est cependant en fin d'année, lors d'une tournée en Turquie, qu'elle sort de l'anonymat. Lors d'une série de trois tournois à Antalya, elle atteint tout d'abord le deuxième tour avant de remporter la deuxième épreuve après être sortie des qualifications. Elle bénéficie alors d'un special exempt pour la 3e épreuve et elle en profite pour se hisser dans le dernier carré.

Entrée dans le Top 500

Marie débute sa saison 2013 dès le mois de janvier à Sharm El Sheikh où elle atteint deux quarts de finale. En mars, à Amiens, elle se hisse à nouveau en quart et y offre une belle résistance à Virginie Razzano, ancienne Top 20 mondiale. Moins régulière au printemps, elle ne parvient plus à remporter deux matchs de suite même si elle rencontre une autre ancienne Top 20, Anne Kremer, et parvient à lui prendre un set. Son été est bien meilleur. Elle se hisse d'abord en quart à Ganshoren (en dominant facilement Klaartje Liebens au premier tour) puis remporte son second titre à Iasi, en Roumanie. En août, elle atteint la finale du double au $25.000 de Coxyde. De retour à Antalya durant l'automne, elle y remporte un troisième titre et dispute une demi et deux autres quarts.

Marie Benoit a stagné en 2014. Elle tente une transition progressive vers les $25.000 mais sans succès. Son début de saison ne se passe pourtant pas trop mal. Elle remporte d'ailleurs un quatrième titre dès sa deuxième épreuve à Sharm El Sheikh puis enchaîne avec une demi. Elle dispute ensuite cinq tournois en Crète mais avec une seule demi-finale à la clef. Ses premières tentatives en $25.000 ont lieu en juin. Battue au premier tour à Maribor (en sortant des qualifs) et à La Marsa, elle franchit un tour à Ystad et Kristinehamn. Mais quelques légers pépins physiques vont alors entamer sa confiance et son été est assez catastrophique. Elle ne remporte qu'un seul match en tableau final lors des ITF belges, au $10.000 de Knokke. Lors des tournois plus relevés de Coxyde, Westende, Baulet et Fleurus, elle est chaque fois battue au premier tour. Durant l'automne, elle rejoue essentiellement des $10.000 avec des fortunes diverses. Elle atteint tout de même une finale en Sardaigne et une demi en Turquie mais perd aussi plusieurs matchs nettement à sa portée.

Premier 25K à Alphen aan den Rijn

A peine classée dans le Top 500 début 2015, elle débute forcément par des $10.000. C‘était en Tunisie, à El Kantaoui, et elle se montre tout de suite performante puisqu’elle atteint la finale du premier et remporte le second. Elle enchaine sur deux $25.000 en Inde où elle sort des qualifications lors du premier. La deuxième semaine, à Aurangabad, elle décroche in extremis son accession directe au tableau final et se hisse en demi-finale. Elle passe même tout près de la finale puisqu’elle ne s’incline qu’au tie-break du dernier set. Elle rejoue ensuite deux $10.000 à El Kantaoui où elle aligne un quart et une demi. Le reste de son printemps est un ton moins bon. Marie réalise par contre un très beau début d’été lors de deux $25.000 en Suède où elle aligne un quart à Ystad et une demi à Helsingborg. A cette occasion, elle bat trois joueuses du Top 300 ce qui constitue, à ce moment-là, ses trois plus belles perfs. Sa tournée en Belgique au mois d’août est moins bonne et elle n’atteint pas un seul quart de finale en trois épreuves. Elle termine par contre son été de la plus belle des manières en remportant son premier $25.000 à Alphen aan den Rijn. Au deuxième tour, elle obtient son premier succès sur une Top 200, Alberta Brianti. Sa fin de saison est un petit peu moins bonne mais elle remporte tout de même un premier match en $50.000 à Toronto.

2016 : saison mitigée

Après une victoire contre l'ex-Top 100 Paula Ormaecha au $25.000 de Sunrise, Marie a également atteint le deuxième tour de celui d'Altenkirchen. Son quart de finale au $50.000 de Kreuzlingen est de loin son meilleur résultat de la saison, d'autant qu'elle y réalise la plus belle perf de sa carrière (jusque là) en ne laissant que deux jeux à Amandine Hesse, 158e mondiale. Mais elle peine à confirmer par la suite, notamment en raison de tirages un peu compliqués (l'ancienne 7e mondiale Patty Schnyder à Naples par exemple). Il faut attendre le mois de mai pour la voir remporter deux matchs d'affilée et même trois puisqu'elle sort des qualifs et atteint le deuxième tour au $25.000 de Grado. Au premier tour, elle bat la Japonaise Risa Ozaki, 128e mondiale. La fin du printemps est un peu plus compliquée (trois défaites d'entrée). Après un quart à Stuttgart, Marie franchit encore un tour à Horb et à Coxyde. Elle atteint alors sa seule demi-finale de la saison au $25.000 de Sofia, après avoir remporté deux matchs au tie-break du dernier set. C'est alors qu'elle connaît quelques pépins physiques qui vont ruiner sa fin de saison. D'abord un problème au poignet qu'elle a eu du mal à gérer mentalement au début de l'automne. Ensuite, après un retour en $10.000 peu concluant lors de deux épreuves en Grande-Bretagne, elle met un terme à sa saison pour subir une petite opération au pied.